Voir les messages sans réponses
Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 21/08/1995. J'ai donc actuellement 23ans et je suis Américaine!

Disney's academy et toi : Etudiante en technique d'animation

Et dans la vie je suis : A la recherche

Mon statut marital : Célibataire

Mon adresse postale : Un peu perdue

Rien ne se ressemble, rien n'est plus pareil,

Mes petits + : Tente de reprendre le cours de la vie normale depuis la mort de celle dont elle était amoureuse et le départ de ses enfants. Cela l’a forcée à faire face à ce qu’elle était.

Mon réseau social : En cours de récréation. Tant de chose ont bougé
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t351-olivia-lowgins-my-disneyface http://disneyacademy.forumactif.com/t350-olivia-s-phone http://disneyacademy.forumactif.com/t230-olivia-lowgins-ft-lindsay-morgan#1198 http://disneyacademy.forumactif.com/t218-de-deux-inconnus-qu-un-geste-imprevu-rapproche-en-secret#1080
MessageSujet: Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)   Sam 9 Sep - 23:05


Olivia se sentait plus perdue que jamais et elle avait besoin de quelqu’un chez qui se réfugier, un homme. On pouvait toujours dis qu’elle avait toujours préféré les hommes plus âgés qu’elle, sans doute parce qu’à force de trainer avec sa sœur, elle n’avait pas la même maturité que ceux de son âge. Après un moment à avoir fait 20 fois les répertoires de son téléphone, bloqué plusieurs fois sur le professeur de sport, elle avait fini par l’appeler pour demander si elle pouvait passer. Elle avait besoin juste de penser à autre chose. Elle se fichait bien de ce qui pourrait se passer, ce n’est pas comme s’il n’avait jamais eu de relation ensemble. Que c’est beau pour débuter l’année. Heureusement que ce n’était pas un professeur qu’elle avait. Enfin entre ça et être la nounou de sa prof de dessin, qui est au passage la meilleure amie de sa sœur et qui aussi la perturbe, c’est totalement sain comme relation pour une gosse de 23 ans. Sur le chemin de l’aller, elle s’était sermonnée, ce n’était pas une bonne idée, elle savait comment elle finissait toujours quand elle se sentait désespérée. On lui avait déjà dit qu’elle faisait penser à une vieille chanson « Les yeux revolvers ». Elle avait demandé pourquoi, on lui avait fait écouter une version un peu spéciale des Flyings Pickets, qu’elle avait appréciés. Cet homme qui lui avait parlé de la chanson avait dit qu’elle ressemblait tellement à cette fille, spéciale, célibataire, des histoires défendues, faire l’amour sur des malentendus, sous des draps inconnus. Elle avait un peu rit, elle n’était pas si différente des autres pour elle. Mais elle devait reconnaitre que les draps inconnu, sur des malentendus, sans être complètement saoul, c’était bien son genre.

Elle était là à attendre à la porte de Jake, en jupe courte, t-shirt transparent, des cuissardes, les cheveux un peu en bataille comme si elle avait une folle aventure, comme une caricature de séductrice et pourtant, elle avait juste mis les premières choses qu’elle avait sous ses mains, sans s’apprêter. Elle avait sonné sans savoir ce qui allait se passer, se souvenant juste le jour de leur première rencontre, le bébé était mort, Toscane et Néo allait mal, elle ne pouvait pas leur avouer que pour elle aussi c’était un sacré choc. Elle avait été dans le verre, bu tout ce qu’elle pouvait boire, tenter de fumer complétement saoul en se souvenant qu’elle détestait ça et puis il y avait eu un grand trou jusqu’à ce qu’elle se réveille dans le lit de l’homme. Depuis, ils avaient une relation assez bizarre, qui restait en somme assez discrète, elle avait bien trop peur de perdre ses études. Il fallait cependant avouer que cet homme la rassurait avec sa maturité. Il avait quelque chose et puis quand il s’agissait de truc que ses parents et sa sœur ne pourrait pas entendre, il valait mieux éviter. Même s’il y avait sa meilleure amie, c’était assez différent. Elles ne jouaient plus comment avant, même si elle savait qu’elle pouvait parler de tout mais est-ce qu’elle se sentait de lui dire qu’elle se sentait étrange en présence de la cousine de cette dernière ? Pas que ce soit une femme, elle s’en fiche, tout le monde avait montré que ce genre de chose était normal et pouvait être accepté dans l’entourage mais parce que c’était Toscane, son professeur, sa patronne, la meilleure amie de sa sœur, la cousine de sa meilleure amie, bien trop pour que cela soit permis non ?  Et puis si ça tombe, c’était juste des idées, une montée comme ça, un truc qui n’avait rien à voir. Mais là, elle voulait juste oublié.

La porte finie par s’ouvrir après un moment qui lui semblait interminable, la jeune fille observa l’homme en face d’elle sans savoir que dire. Elle se sentait soudainement complétement stupide, elle oscillait entre l’envie de faire demi-tour et de se jeter dans ses bras. Quand aurait-elle les idées claires ? Quand penserait-elle comme une fille de 23 ans ? Ele se mordit les lèvres avant de lancer bêtement.

- Salut

Elle se félicita mentalement, niveau connerie, elle atteignait le sommet ! Elle ne savait même pas si elle avait envie que l’homme pose des questions ou la fasse entrer pour la prendre dans ses bras directement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
6 / 126 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Oklahoma City aux États-Unis, le 21 mars 1978. J'ai donc actuellement 39 ans et je suis américain!



Disney's academy et toi : Je suis professeur de sport et d'entretien du corps à la Disney's Academy



Mon statut marital : Veuf. Je ne cherche pas à me caser mais si tu est majeure et consentante tu peux toujours visiter ma chambre!

Mon adresse postale : Je vis dans un appartement à Anaheim



Mes petits + : C'est un grand admirateur de Marvel • il fume du matin au soir • il possède plusieurs tatouages • il drague comme il respire • il ne veut pas se caser • il a eu plusieurs conquêtes (il ne les compte plus) • il adore trainer dans les bars le week-end • il a un fils qui a 21 ans avec qui il ne s'entend pas vraiment • il se fiche de son apparence, la classe c'est naturel • Il adore avoir le dernier mot • il possède un comportement très particulier, à la limité du cinglé • Il ressemble étrangement au personnage Jack Sparrow mais n'a jamais pensé à le jouer (ceci dit, il est sans doutes trop vieux maintenant pour ça) • Il n'a jamais été un grand fan de Disney jusqu'à récemment, ceci dit il n'aime que les Disney ou l'humour est bien présent, les trucs gnian-gnian sont loin de lui plaire • il ne supporte pas les faignants • Il dit toujours ce qu'il pense quitte à ce que ça ne plaise pas aux autres • Il est impulsif et extrêmement nerveux • Il possède un labrador qu'il a nommé Lucky (oui il n'a pas cherché loin) • Au cas où ça vous aurait échapé, il fait beaucoup de sport • Il n'accorde pas sa confiance facilement et évite de trop s'attacher aux gens • Il a du sang italien • Il a déjà eu des relations sexuelles à plusieurs (mais seulement avec des femmes) • Il sait jouer de la guitare depuis son adolescence mais n'en joue plus depuis des années • Lorsqu'il ne bosse pas et qu'il n'est pas dans les bars, il passe son temps à jouer à la playstation une bière à la main •

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t361-jake-owens-my-disneyface http://disneyacademy.forumactif.com/t360-jake-owens-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t348-jake-owens-ft-clayne-crawford http://disneyacademy.forumactif.com/t341-jake-owens
MessageSujet: Re: Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)   Dim 1 Oct - 23:45

SANS-TITRE
olivia & jake

Aveuglé par la lumière du jour, je me maudits intérieurement de ne pas avoir fermer les volets la nuit dernière. D'un pas nonchalant je sors de mon lit, grimaçant déjà à l'idée de sortir pendant un jour de congé. Ce serait une sortie amusante encore, mais là ce n'est malheureusement pas le cas. Je dois impérativement me rendre chez la psychologue du coin sans quoi je perds mon job. Parce que oui, après avoir tiré les oreilles et "perturbé" un de mes élèves, Rob n'a eu d'autre choix que de m'assigner des séances de psy...comme si j'avais que ça à faire de mes journées. Heureusement pour moi, il s'agit d'une femme! Une femme horriblement têtue mais qui, j'en suis certain, n'est pas insensible à mon charme (sans vouloir me vanter hein...). Je prends une douche froide afin de me réveiller (mais aussi pour économiser, j'm'appelle pas Rothschild) puis boit un café rapidement...parce que oui je suis le genre d'homme à se réveiller le plus tard possible et qui arrive à ses rendez-vous pile à l'heure. Sans attendre, je prends mon trousseau de clés et me rends au cabinet.

Après avoir flirté avec la psy pour échapper à ses questions, je sors glorieux de la salle, encore une fois. Elle finira bien par abandonner et me lâcher la grappe définitivement. La journée passe bien vite après ça, j'enchaîne bières sur bières et joue à la ps4, espérant que Jesse vienne rendre visite à son abruti de père...ce qu'il ne fait pas...bon, on va pas pousser mémé dans les orties hein, c'est pas la fin du monde. Allongé sur le canapé tel une épave, je grommelle tout en me tortillant, énervé de ne pas trouver une position confortable afin de regarder une série de Marvel sur netflix. Abandonnant l'idée, je me lève pour regarder le contenu de mon réfrigérateur...bon, ce soir ce sera chinois hein. J'ai beau me faire gronder par Joe, je ne parviens pas à trouver une alimentation équilibrée et encore moins à arrêter de boire (bien que je me sois calmé depuis plusieurs mois).

Mais alors que je m'apprêtais à téléphoner au restaurant chinois du coin pour me faire livrer, j'entends quelqu'un sonner à la porte. Intrigué, je vais ouvrir et aperçois une petite bouille qui ne m'était pas inconnue. Olivia...une demoiselle que j'ai connu lors de l'un de mes nombreux week-end de beuverie...inutile de vous dire comment la soirée à terminé hein. Surpris de la voir, j'analyse sa tenue aguicheuse et arque un sourcil. Serait-elle venue pour ce que je pense ? Je l'ignore mais son expression n'avait rien de bien joyeux. « Salut.» D'un geste affectueux, j'ébouriffe légèrement la chevelure de la jeune femme tout en la saluant à mon tour.

« Et bien princesse, ça n'a pas l'air d'aller. -je l'embrasse sur le front puis m'écarte- Viens entre, j'allais justement commander chinois...tu aimes ça ? »

Au moins je ne passerais pas la soirée seul...et je sens qu'elle n'en a pas envie non plus.  

hs : désolé pour le retard, j'ai eu quelques soucis ><
Disney's Academy


« - Ou c'est de la folie, ou c'est du génie. -Ce qui est étonnant, c'est que souvent ces deux qualités vont ensemble » William Turner & Jack Sparrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 21/08/1995. J'ai donc actuellement 23ans et je suis Américaine!

Disney's academy et toi : Etudiante en technique d'animation

Et dans la vie je suis : A la recherche

Mon statut marital : Célibataire

Mon adresse postale : Un peu perdue

Rien ne se ressemble, rien n&#39;est plus pareil,

Mes petits + : Tente de reprendre le cours de la vie normale depuis la mort de celle dont elle était amoureuse et le départ de ses enfants. Cela l’a forcée à faire face à ce qu’elle était.

Mon réseau social : En cours de récréation. Tant de chose ont bougé
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t351-olivia-lowgins-my-disneyface http://disneyacademy.forumactif.com/t350-olivia-s-phone http://disneyacademy.forumactif.com/t230-olivia-lowgins-ft-lindsay-morgan#1198 http://disneyacademy.forumactif.com/t218-de-deux-inconnus-qu-un-geste-imprevu-rapproche-en-secret#1080
MessageSujet: Re: Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)   Mar 3 Oct - 22:52


Elle se laissa ébouriffer les cheveux sans rien dire, elle n’avait même pas l’envie de râler, elle tira un sourire triste au surnom : « Princesse », elle aimerait bien l’être pour une femme en particulier mais c’était tellement compliqué, quand il déclara que cela n’avait pas l’air d’aller, elle se contenta de hocher la tête positivement. Elle entra quand il s’effaça, l’appartement n’avait pas changé et ça lui était égal. Enfin au moins une chose qui ne changeait pas, elle se retourna alors qu’il indiqua qu’il aller commander chinois en lui demanda s’il aimait ça. Une bonne idée de manger tiens avec un peu d’alcool avec pourquoi pas ?

- J’aime bien. Ça passe bien en général, avec leur vin de litchi si tu veux bien. Je le payerais. Tu n’as pas l’air d’avoir une meilleur tête que moi. J’espère que je te dérange pas et que t’as rien d’autre à faire ou personne à recevoir ?

Elle ignorait réellement comment elle allait passer la soirée mais elle n’avait juste pas envie d’être seul, bien que ses colocataires ne soient pas méchante, ce n’était pas le genre de compagnie qu’elle avait envie. Et puis, c’était Jake ou trainer dans un bar pour trouver le premier venu ou pourquoi pas la première hein, ça lui ferait un peu d’expérience pour Toscane... enfin si on pouvait concevoir que la jeune femme la trouvait attirante, accepte de risquer son couple et se mettent dans une position délicate avec ses enfants. Et puis finalement, elle préférait être chez quelqu’un qu’elle connaissait et qui ne poserait pas de question s’il elle ne le désire pas. Elle verra juste ce qui se passerait.  

- Mes colocs regardent quelques choses qui ne me dit pas à la TV et j’avoue que le repas au micro-onde j’avais pas envie, aussi peu que de cuisiner. Finalement, je ne vais pas regretter d’être venue chez toi. Au moins pour le repas.

Elle tira un petit sourire en coin, elle espérait qu’il n’ait pas grand-chose d’autre à faire de sa soirée, elle n’avait pas envie de retourner voir ses colocataires et pas envie de squatter chez Toscane pour une raison idiote ou une autre. Bien qu’elle n’ait rien contre le couple, ces derniers temps, elle avait du mal à voir Néo et sa femme sans ressentir un pincement au cœur. Et elle ne se sentait pas non plus d’humeur à jouer avec les enfants toutes la soirée.

Elle admettait qu’elle tournait autour du pot, c’était clair qu’elle n’avait pas envie de question, elle s’installa dans le divan, sans attendre que son hôte l’y invite, ça ne le dérangerait probablement pas, surtout quand elle vit que sa jupe déjà au-dessus de la moitié du genou était remonté bien plus haut sur ses cuisses. Elle eut un haussement d’épaule, tant pis s’il se méprenait sur ses intentions, après tout, est-ce que cela pourrait lui faire du mal ? Sans doute pas non. Et puis, elle venait bien de sonner chez lui non ? Elle savait bien à quoi s’attendre, même si elle ne savait pas vraiment ce qu’elle voulait. Elle évita cependant de croiser les jambes, les gardant bien serrer, pour éviter d’en montrer encore un peu plus.  


PS : Pas grave, ça arrive
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
6 / 126 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Oklahoma City aux États-Unis, le 21 mars 1978. J'ai donc actuellement 39 ans et je suis américain!



Disney's academy et toi : Je suis professeur de sport et d'entretien du corps à la Disney's Academy



Mon statut marital : Veuf. Je ne cherche pas à me caser mais si tu est majeure et consentante tu peux toujours visiter ma chambre!

Mon adresse postale : Je vis dans un appartement à Anaheim



Mes petits + : C'est un grand admirateur de Marvel • il fume du matin au soir • il possède plusieurs tatouages • il drague comme il respire • il ne veut pas se caser • il a eu plusieurs conquêtes (il ne les compte plus) • il adore trainer dans les bars le week-end • il a un fils qui a 21 ans avec qui il ne s'entend pas vraiment • il se fiche de son apparence, la classe c'est naturel • Il adore avoir le dernier mot • il possède un comportement très particulier, à la limité du cinglé • Il ressemble étrangement au personnage Jack Sparrow mais n'a jamais pensé à le jouer (ceci dit, il est sans doutes trop vieux maintenant pour ça) • Il n'a jamais été un grand fan de Disney jusqu'à récemment, ceci dit il n'aime que les Disney ou l'humour est bien présent, les trucs gnian-gnian sont loin de lui plaire • il ne supporte pas les faignants • Il dit toujours ce qu'il pense quitte à ce que ça ne plaise pas aux autres • Il est impulsif et extrêmement nerveux • Il possède un labrador qu'il a nommé Lucky (oui il n'a pas cherché loin) • Au cas où ça vous aurait échapé, il fait beaucoup de sport • Il n'accorde pas sa confiance facilement et évite de trop s'attacher aux gens • Il a du sang italien • Il a déjà eu des relations sexuelles à plusieurs (mais seulement avec des femmes) • Il sait jouer de la guitare depuis son adolescence mais n'en joue plus depuis des années • Lorsqu'il ne bosse pas et qu'il n'est pas dans les bars, il passe son temps à jouer à la playstation une bière à la main •

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t361-jake-owens-my-disneyface http://disneyacademy.forumactif.com/t360-jake-owens-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t348-jake-owens-ft-clayne-crawford http://disneyacademy.forumactif.com/t341-jake-owens
MessageSujet: Re: Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)   Sam 7 Oct - 10:42

SANS-TITRE
olivia & jake

« J’aime bien. Ça passe bien en général, avec leur vin de litchi si tu veux bien. Je le payerais. Tu n’as pas l’air d’avoir une meilleur tête que moi. J’espère que je te dérange pas et que t’as rien d’autre à faire ou personne à recevoir ? » J'émets un petit rire ironique. Non, je n'ai personne à recevoir, j'aurais bien aimé mais ce n'est pas le cas et visiblement je peux toujours attendre, ça ne risque pas d'arriver tout de suite. Secouant la tête de gauche à droite, je tente d'éviter ainsi de penser négativement (déjà que mon invitée paraît déprimée, je tiens pas à finir la soirée à écouter du Adèle en mode suicidaire).

« Nan laisse, j'le payerais. T'inquiète tu es la bienvenue! J'avais espéré la visite de mon fils mais j'rêve un peu trop je crois.»  

Le téléphone en main, je regarde le numéro du restaurant chinois du coin tout en regardant leur menu sur internet.  « Mes colocs regardent quelques choses qui ne me dit pas à la TV [...] Finalement, je ne vais pas regretter d’être venue chez toi. Au moins pour le repas.» Pas de doutes, elle a besoin de quelqu'un à qui parler...ce qui veut donc dire que je dois cesser de reluquer ses jambes. Il m'est difficile de me concentrer sur autre chose que sa mini-jupe, je ne peux pas m'empêcher d'imaginer ce qu'elle cache en dessous et je perds légèrement le fil de la conversation.

« Ah euh ouai, si j'peux te rendre un peu plus souriante alors tant mieux.»

M'asseyant à mon tour à côté de la demoiselle, je compose le numéro du restaurant puis commande deux repas ainsi qu'une bouteille de vin de litchi. Remerciant poliment le patron, je raccroche puis fixe la jeune femme.  « Voilà c'est commandé! » Admirant la jeune américaine, je fronce les sourcils, mécontent de la voir dans cet état. Je ne la connais pourtant pas tant que ça mais ça m'attriste toujours de voir quelqu'un afficher une mine pareille. D'un geste doux, je caresse son dos lentement. Je ne pense pas être de bons conseils et je ne sais pas non plus comment réconforter qui que ce soit mais une chose est sûre : je sais écouter.

« Tu as envie de me parler de c'qui te chagrine ? »

hs : je serais absente jusqu'au 11 donc je ne pourrais pas te répondre d'ici là :/ (et désolé pour la qualité du rp, je ferais mieux la prochaine fois, promis! :fallinlove:
Disney's Academy


« - Ou c'est de la folie, ou c'est du génie. -Ce qui est étonnant, c'est que souvent ces deux qualités vont ensemble » William Turner & Jack Sparrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 21/08/1995. J'ai donc actuellement 23ans et je suis Américaine!

Disney's academy et toi : Etudiante en technique d'animation

Et dans la vie je suis : A la recherche

Mon statut marital : Célibataire

Mon adresse postale : Un peu perdue

Rien ne se ressemble, rien n&#39;est plus pareil,

Mes petits + : Tente de reprendre le cours de la vie normale depuis la mort de celle dont elle était amoureuse et le départ de ses enfants. Cela l’a forcée à faire face à ce qu’elle était.

Mon réseau social : En cours de récréation. Tant de chose ont bougé
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t351-olivia-lowgins-my-disneyface http://disneyacademy.forumactif.com/t350-olivia-s-phone http://disneyacademy.forumactif.com/t230-olivia-lowgins-ft-lindsay-morgan#1198 http://disneyacademy.forumactif.com/t218-de-deux-inconnus-qu-un-geste-imprevu-rapproche-en-secret#1080
MessageSujet: Re: Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)   Lun 9 Oct - 22:32



Il indiqua qu’il le payera en disant qu’elle était la bienvenue, pointant sa déception de ne pas voir son fils. Soirée glace ou soirée plus chaude ? Selon Olivia, il y avait deux moyens de guérir la déprime, des glaces, des films, à se rendre suicidaire, de préférence, d’amour vu sa peine du moment ou s’oublier dans les sensations d’extase. Elle n’était pas trop alcool pour ça même si elle n’avait rien contre de profiter d’un bon petit verre au passage.

- On n’est pas vraiment mieux je vois. Enfin ce n’est pas celle d’un fils... je serais la première à m’en étonnée.

Elle tenta un petit rire qui lui semblait faux. Elle était un peu trop distraite, trop dans ses propres réflexion, pour remarquer le regard de l’homme sur ses jambes. Bien qu’elle aurait apprécié se sentir attirante. Quand il reprit la parole, il semblait sortir de ses pensées, elle l’observa alors un peu plus alors qu’il passait la commande, elle n’avait pas à regretter son choix, c’était un homme assez séduisant en soi, bien que plus vieux, mais elle les préférait visiblement comme ça. Elle hocha la tête alors qu’il indiquait que c’était commandé. Si elle avait chez elle, ou dans un lieu mieux connu, elle aurait proposé de prendre un apéro mais, ici, elle se disait que ce serait malvenu de le proposer. Elle s’était déjà installée sur son divan sans sa permission.

Elle retint un frémissement alors qu’il passait une main dans son dos. Elle se rapprocha un peu plus de lui, pour se coller sur son torse, sa jupe remontant encore un peu plus permettant malgré elle une meilleure vue alors qu’il demandait si elle avait envie de parler de ce qui la chagrinait. Elle n’était pas sur de vouloir en parler dans les détails. Elle se mordit la lèvre inférieure un moment réfléchissant.

- Je crois que je suis encore une fois tombé amoureuse de la mauvaise personne... j’ai toujours le chic mais là, c’est gros lot, une de mes profs, une de mes patronnes, la sœur de ma meilleure amie, la cousine de ma meilleure amie, mariée avec des enfants, qui n’a pas besoin de complication du genre et aussi la sœur de mon ex avec... Ouais j’accumule hein... enfin je n’ai pas envie de m’éterniser dessus. C’est assez délicat. Je crois qu’inconsciemment, je cherche les ennuis. Heureusement que je ne suis pas mineure hein ?

Elle leva la tête vers lui avec un petit sourire, faisant référence à leur relation, bien que sans sentiment mais aussi à celle qu’elle venait déclarer aimer.

HS : C’est pas grave, merci de prévenir. C’était pas si catastrophique que ça hein ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
6 / 126 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Oklahoma City aux États-Unis, le 21 mars 1978. J'ai donc actuellement 39 ans et je suis américain!



Disney's academy et toi : Je suis professeur de sport et d'entretien du corps à la Disney's Academy



Mon statut marital : Veuf. Je ne cherche pas à me caser mais si tu est majeure et consentante tu peux toujours visiter ma chambre!

Mon adresse postale : Je vis dans un appartement à Anaheim



Mes petits + : C'est un grand admirateur de Marvel • il fume du matin au soir • il possède plusieurs tatouages • il drague comme il respire • il ne veut pas se caser • il a eu plusieurs conquêtes (il ne les compte plus) • il adore trainer dans les bars le week-end • il a un fils qui a 21 ans avec qui il ne s'entend pas vraiment • il se fiche de son apparence, la classe c'est naturel • Il adore avoir le dernier mot • il possède un comportement très particulier, à la limité du cinglé • Il ressemble étrangement au personnage Jack Sparrow mais n'a jamais pensé à le jouer (ceci dit, il est sans doutes trop vieux maintenant pour ça) • Il n'a jamais été un grand fan de Disney jusqu'à récemment, ceci dit il n'aime que les Disney ou l'humour est bien présent, les trucs gnian-gnian sont loin de lui plaire • il ne supporte pas les faignants • Il dit toujours ce qu'il pense quitte à ce que ça ne plaise pas aux autres • Il est impulsif et extrêmement nerveux • Il possède un labrador qu'il a nommé Lucky (oui il n'a pas cherché loin) • Au cas où ça vous aurait échapé, il fait beaucoup de sport • Il n'accorde pas sa confiance facilement et évite de trop s'attacher aux gens • Il a du sang italien • Il a déjà eu des relations sexuelles à plusieurs (mais seulement avec des femmes) • Il sait jouer de la guitare depuis son adolescence mais n'en joue plus depuis des années • Lorsqu'il ne bosse pas et qu'il n'est pas dans les bars, il passe son temps à jouer à la playstation une bière à la main •

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t361-jake-owens-my-disneyface http://disneyacademy.forumactif.com/t360-jake-owens-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t348-jake-owens-ft-clayne-crawford http://disneyacademy.forumactif.com/t341-jake-owens
MessageSujet: Re: Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)   Jeu 12 Oct - 23:23

SANS-TITRE
olivia & jake

« Je crois que je suis encore une fois tombé amoureuse de la mauvaise personne [...] Je crois qu’inconsciemment, je cherche les ennuis. Heureusement que je ne suis pas mineure hein ? » Je lui souri tristement. Je me disais bien que c'était une histoire dans le genre. Non pas que je tombe dans le cliché de la jeune fille amoureuse qui, déprimée, s'en va se réconforter dans les bras d'un homme dont finalement, elle ne connaît rien, mais je suis plutôt observateur et elle plutôt transparente donc bon. Bien que je la laissais s'approcher et se coller à moi, j'évitais tout contact avec sa petite culotte, que ce soit au regard ou au toucher. Je ne sais pas si je devrais succomber à la tentation, je ne suis pas assez réfléchît pour éviter les relations sexuelles avec les moins de trente ans mais je le suis assez pour remarquer qu'il y a certain moments ou copuler n'est pas forcément la solution (y a aussi l'alcool enfin! #tgv ).

« Je vois. Et donc tu es venue ici pour que je te console ? »

Le coude posé contre le rebord du canapé, j'affiche un sourire calme et doux. Je ne veux pas la brusquer, simplement lui poser la question pour que tout soit clair entre nous. Je veux bien jouer la roue de secours mais pas le psychologue, j'suis pas bon à ça. Moi j'écoute, je ne conseille pas. Puis toutes manières même si je le faisais ce serait de très mauvais conseils, voyez comment je mène ma vie, je suis un très mauvais exemple. La main posée contre ma tempe, je caresse sa chevelure brunâtre et affiche un sourire qui se veut compatissant.

« Je voudrais pas profiter de toi alors que t'es dans cet état là, ça ferait de moi une pourriture.»

Et Dieu seul sait à quel point je peux être con. Mais je peux aussi être compréhensif, ça pourrait étonner mon entourage mais je sais me montrer humain, je peux me contrôler, à ce que je sâche, j'suis pas un bonobo. Bref, je reste ainsi quelques minutes à caresser ses cheveux avant de tournoyer quelques mèches autour de mon index. La sonnette retentit alors une seconde fois et je vais ouvrir. Mon sac de nourriture chinoise en main, je sors les deux boîtes, les baguettes et la bouteille. Je tends la nourriture chaude à la jeune femme, nous sers du vin puis m'assois à nouveau à côté d'elle, profitant également de mon met.

« C'est ton choix, je suis prêt à devenir ta roue de secours princesse.»

Disney's Academy


« - Ou c'est de la folie, ou c'est du génie. -Ce qui est étonnant, c'est que souvent ces deux qualités vont ensemble » William Turner & Jack Sparrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 21/08/1995. J'ai donc actuellement 23ans et je suis Américaine!

Disney's academy et toi : Etudiante en technique d'animation

Et dans la vie je suis : A la recherche

Mon statut marital : Célibataire

Mon adresse postale : Un peu perdue

Rien ne se ressemble, rien n&#39;est plus pareil,

Mes petits + : Tente de reprendre le cours de la vie normale depuis la mort de celle dont elle était amoureuse et le départ de ses enfants. Cela l’a forcée à faire face à ce qu’elle était.

Mon réseau social : En cours de récréation. Tant de chose ont bougé
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t351-olivia-lowgins-my-disneyface http://disneyacademy.forumactif.com/t350-olivia-s-phone http://disneyacademy.forumactif.com/t230-olivia-lowgins-ft-lindsay-morgan#1198 http://disneyacademy.forumactif.com/t218-de-deux-inconnus-qu-un-geste-imprevu-rapproche-en-secret#1080
MessageSujet: Re: Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)   Sam 14 Oct - 23:45


Lorsque que Jake demanda si elle était venue pour qu’il la console, elle ne savait pas vraiment quoi dire, elle ignorait pourquoi elle était venue ici, pourquoi elle avait frappé à sa porte et pas à une autre. Elle était juste venue chez lui. Elle pinça les lèvres un instant, cherchant que le lui répondre alors qu’il caressait ses cheveux. Une chose qui lui faisait du bien. Elle ferma les yeux un instant avant de se décider à répondre.

- Sincèrement, je ne sais pas. Je ne me sentais pas bien, j’ai fait le tour de mon téléphone plein de fois, j’ai cherché quelqu’un chez qui aller. J’ignore si c’est pour ne pas être seule ou pour être consolée. Bien que je ne sois pas totalement sur d’être consolable. Je ne savais même pas à quoi m’attendre en venant ici, ni comment j’ai envie de finir la soirée. Et quelque part je m’en fou. Dans un sens, j’ai envie d’oublier, de l’autre, j’ai envie d’un peu d’affection... je me dis que les deux ensembles ne sont pas incompatible. Je sais, c’est complexe...

L’homme indiqua qu’il ne voulait pas profiter d’elle alors qu’elle était dans cet état-là. Il n’était pas foncièrement mauvais, s’en était la preuve. Même si peut-être que son inconscient l’espérait. Elle était un peu perdue, elle regarda sa tenue alors qu’il se levait pour aller ouvrir. Il faut avouer qu’il y avait de quoi se poser des questions et avoir des envies. Elle se pinça les lèvres, se demandant si une part d’elle ne le voulait pas. Elle se rassit un peu plus normalement, tirant un peu sur sa jupe, sans raison apparente, de toute façon, il avait probablement déjà vu.

Elle lui fit un sourire et le remercia alors qu’il lui donna sa nourriture. Elle l’ouvrit mais ne mangea pas tout de suite.

- Je crois que tu n’en es pas une. Je viens de remarquer ma tenue et si tu en étais une, tu m’aurais sauté dessus dès le départ. A moins que je sois aussi horrible qu’un monstre. Merci et bon appétit.

Avant de manger, elle but une gorgée de vin de litchi, elle devait avouer qu’elle adorait ça. Elle commença alors à manger, elle n’était même pas sûr d’avoir vraiment faim mais cela se faisait non ? Puis c’était probablement la meilleure option. Elle finissait de manger sa bouchée quand l’homme déclara qu’il voulait bien être sa roue de secours. Elle était un peu confuse face à cette phrase.

- Comment ça tu es prêt à devenir ma roue de secours ? Je ne suis pas sûre de tout comprendre .Et puis je veux aussi que ce ne soit pas quelque chose qui ne va que dans un sens dans le genre je t’utilise. C’est pas ma façon de faire ni de penser.

Elle se sentait soudainement peu intelligente. Et voilà qu’elle se mettait à déblatérer inutilement sans même savoir ce que l’homme voulait dire, avant de dire une nouvelle bêtise, elle avala une nouvelle gorgée de vin, une grande et enfourna son plat dans sa bouche, ça l’aiderait à se taire cinq minutes. Elle pouvait vraiment être bête parfois et espérait qu’elle n’avait pas mis l’homme dans la confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on ne sait plus quelle connerie inventer pour oublier l'autre.... (Chez Jake)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney's Academy :: C'est parti pour l'aventure :: Anaheim :: Quartiers résidentiels-
Sauter vers: