Voir les messages sans réponses
Un peu de jazz, man | LIBRE
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 Un peu de jazz, man | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyLun 18 Sep - 15:28

Un peu de Jazz
Sujet libre à qui veut.

Après avoir enchaîné plusieurs jours de durs labeurs, que ce soit dans les studios ou à l'académie, Joe était à présent bien décidé à s'octroyer un peu de repos, et profiter un peu de son temps libre pour s'occuper de lui. Depuis plus de vingt ans maintenant, du temps pour lui, il n'en n'a plus vraiment. La moindre seconde qu'il peu s'offrir est réservée à ses filles, à sa vie de papa, gérer la maison, s'occuper du chien, du ménage, et même de la cuisine, bien que pour cette dernière tâche, il ne soit pas très doué, aux dires de ses deux filles. « Crois moi, c'est pas un tablier au cou et une poêle à la main, que t'arriveras à refaire ta vie. » n'arrêtait pas de lui répéter Viktor. Il n'en n'était pas vraiment convaincu, ça avait plutôt bien réussi à Raiponce et Flynn cette tactique. Mais plus il y songeait, et plus donnait raison à son grand - dans tous les sens du terme - ami. Joe a besoin d'air, Joe à besoin de sortir, Joe à besoin de reconstruire. Il est temps à présent. Les filles volent de leurs propres ailes, même si elles partagent encore son toit. Elles ont vingt ans, elles n'ont plus besoin de lui. Il allait devoir se faire une raison, et accepter la réalité. S'il ne se bouge pas maintenant, pour s'efforcer de rencontrer quelqu'un, il va finir tel un vieux loup solitaire, avec pour seul ami, son chien, sa boite de haricot, et ses mots croisés. Ce serait pitoyable n'est-ce pas ? Chassant cette image de sa tête, il se regardait une dernière fois dans la glace. Il est déjà plus de 20h, il a prit le temps de faire une douche, pour se relaxer un peu, puis de parfaire son image. Était-il encore apte à plaire aux femmes, avec ses cheveux gris ? Les traits de son visage trahissaient facilement sa crainte à ce sujet, mais il devait se bouger les fesses, sans quoi son avenir risquait fort de rimer avec solitude.

Soufflant pour lui même, il descendait les escaliers vers la cuisine, ou s'installaient ses filles pour dîner. Il avait déjà mangé, mais elles avaient terminé tard les cours et le travail. Rapidement, il déposait un baiser sur le front des deux filles, avant de désigner la gazinière, sur la quel restait un peu de pâtes et de sauce tomate.

« A plus tard, je retrouve Jake ce soir. »

Elles lui avaient souri, l'air ravies, mais dès que la porte se refermait derrière lui, son plat de nouilles avaient fini à la poubelle et elles s'étaient empressées de commander une pizza. Il fait pourtant tous les efforts du monde en cuisine, il n'arrête pas de faire des petits plats de ses propres mains. Sans grandes réussites.

Un rapide regard sur sa montre, il était dans les temps. Sa voiture prenait place sur le parking du village Disney peu après 20h30, et il accélérait le pas jusqu'au bar de Jazz, ou Jake lui avait proposé de le retrouver, pour qu'ils fassent de nouvelles rencontres. Main dans les poches de son pantalon, il pénétrait dans l'enceinte sans grande conviction, remarquant que le dit Jake était absent. Pour patienter, il prenait place au bar, posant ses fesses sur un tabouret, et commandant une bière au comptoir. Il n'était même pas là depuis deux minutes, que son téléphone lui annonçait un nouveau message. D'un simple mouvement de doigt, il déverrouillait l'écran, et soupirait discrètement à la vue du texte qui défilait sous ses yeux. Jake ne viendrait pas, retenu par une femme avant même de sortir en ville. Comment est-ce qu'il fait cet abruti ?
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyJeu 21 Sep - 11:37

Un peu de Jazz

Feat Joe

December sortait enfin des vestiaires. Elle avait enlevé sa tenue d’Elsa quelques minutes auparavant. Même si elle l’appréciait beaucoup et que le contact auprès des enfants lui plaisait, elle se sentait légèrement étriquée dedans. Sans parler des manières très peu naturelle dont elle devait prendre gare lorsqu’elle travaillait. Les princesses n’étaient pas du tout naturel, contrairement à la blonde, ce qui la désespérait certainement le plus dans ce métier. Mais elle se consolait en voyant les petites filles, les yeux pleins d’étoiles. Et les fous rires des plus grands, gardant tout de même une part d’enfant en eux en voyant les costumes. Costumes absolument magnifiques, la blonde devait l’avouer.

Elle rentra donc chez elle pour prendre une longue douche chaude. La journée n’était certainement pas terminée. Son appartement était désespérément vide. Elle détestait ce vide. Pourtant elle ne voulait vivre qu’avec. L’idée de vivre de nouveau avec quelqu’un de régulier ne la tentait pas du tout, bien au contraire. Malgré tout, c’était la première année de sa vie qu’elle vivait seule. Elle avait eu ses parents, puis ses amis, puis son fiancée... Et maintenant, personne. C’était ce sentiment de solitude qu’elle comptait bien comblée ce soir.

Une fois les cheveux bien arrangés, elle se maquilla légèrement pour faire ressortir son regard azur, et un rouge à lèvre prune pour habiller ses lèvres. Elle enfila ensuite une robe noire. Cette dernière était plutôt sobre. Elle adhérait parfaitement à son corps, faisant ressortir ses courbes discrètement grâce à la couleur sombre. Elle découvrait ses épaules également, c’est pour cela que la jeune femme prit une veste avec elle.

Elle n’avait pas spécialement envie d’appeler une personne pour sortir avec elle. Elle qui détestait tant se sentir seule auparavant avait bien changée. L’idée même d’avancer seule dans la rue la dérangeait. Alors aller boire un verre seul... Cette idée avait été totalement exclue. C’était d’ailleurs bien dommage, puisqu’elle se rendait compte aujourd’hui que les plus belles rencontres se faisaient souvent lorsque la blonde se retrouvait seule. Facile à aborder, les hommes... Mais aussi les femmes, la rejoignait beaucoup plus facilement.

Elle tentait de diversifier ses lieux de chasse, pour ne pas retomber toujours sur les mêmes personnes. Elle avait pu en choisir certains de préférence, où la fréquentation était très agréable, et en bannir d’autre. Les machos, préférant le saucisson et une bière à une discussion un minimum mature l’avait bien dégouté. Surtout que le physique allait de paire avec leur repas favori.

Elle rentra dans un tout nouveau bar. Un bar de jazz. Elle ne s’y était jamais aventurer avant. Certainement le côté jazz qui la freinait quelque peu. Elle n’était pas une très grande amatrice de musique, et elle allait très peu souvent dans des endroits pareils pour l’apprécier. Elle était bien mieux dans un concert ou chez elle, avec un casque sur les oreilles. Pourtant, immédiatement la porte passée, un sourire se dessina sur ses lèvres. L’ambiance y était très sympathique, et bien différente de ce à quoi elle avait l’habitude.

Elle s’avança vers le bar, où un homme était déjà assis. Elle lui lança un bref regard, accompagné d’un sourire. Il était plus âgé des hommes qu’elle avait l’habitude de côtoyer. Les cheveux poivre et sel, le visage un peu plus marqué. Mais il n’avait pas l’air de la compagnie saucisson et bière, pour son plus grand soulagement. Elle s’installa donc à ses côtés pour commander.

- Un mojito s’il vous plait.

Demanda-t-elle lorsque le serveur s’approcha d’elle, un verre à la main. Elle n’allait pas dans l’original, et un mojito lui suffisait amplement pour commencer la soirée. Elle glissa un nouveau regard à l’homme à ses côtés, croisant ses jambes. Elle n’était pas contre, loin de là, rencontrer des hommes plus matures. Ils étaient souvent plus intéressants et apportait une touche d’expérience que la blonde appréciait beaucoup.

- Bonjour.

Lança-t-elle en voyant qu’il ne ferait peut être pas le premier pas. Elle attrapa son verre que le serveur lui tendit avant de reprendre, se présentant.

- December.

La jeune femme avait perdu cette petite timidité face au premier abord. Après tout, elle avait forgé son caractère et sa quiétude lors de cette dernière année. Il était bien plus facile de faire le premier pas, auprès de certains hommes plus réticents. Et puis, s’il l’envoyait bouler, elle se réconforterait certainement auprès de quelqu’un d’autre dans la salle. Elle avait déjà repéré un garçon, plus jeune, la dévisageant longuement à son entrée. Mais pour se soir, elle préférait largement la compagnie de l’homme, plutôt que de l’autre jeunot.

.
crackle bones
Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyJeu 21 Sep - 18:03

Un peu de Jazz
Sujet libre à qui veut.

Sa bière servie, Joe n'avait d'autre choix que de la siroter au moins avant de s'éclipser. Non pas qu'il soit associable, mais la simple idée de squatter un bar en solitaire, lui avait toujours donné l'image d'être soit un alcoolique, soit à la chasse en quête de chaire fraiche. Et même si la seconde option n'était pas totalement fausse, la chaire fraiche il ne la courtisait pas juste pour le plaisir de chasser, il ambitionnait vraiment de trouver l'âme sœur. Et... Il doutait fort de la trouver aux pieds d'un bar. Le style alcoolique au féminin, non merci. Il s'était donc mis d'accord avec sa conscience, pour terminer son verre et s'en retourner dans son entre du célibataire. Le tout en maudissant Jake.

« Un mojito s’il vous plait. » La voix féminine qui venait de s'élever à ses côtés, lui fit détourner les yeux. Ils croisèrent le bleu de ceux de sa présente voisine, une grande blonde, au teint très pâle, la silhouette parfaitement dessinée. Il était quelque peu frappé par le clair de ses yeux d'ailleurs, et comme elle lui offrait un sourire, il en fit de même, sans vraiment s'en rendre compte. N'étant pas du genre à s'approcher de la gente féminine sans un peu d'aide, et surtout pas quand elle semble avoir la moitié de son âge, il s'était penché à nouveau sur son téléphone, pensant que la belle avait certainement mieux à faire, que perdre son temps avec lui. « Bonjour. » Peut-être se méprenait-il finalement. Ses yeux remontaient timidement jusqu'à ceux de l'inconnue, qui empoignant son verre, se tournait plus largement vers lui, les jambes croisées sur son tabouret. Jambes qu'elle avait d'ailleurs de légèrement dénudées, bien moulée dans sa petite robe sombre. Même si Joe n'était pas le plus observateur des hommes, il n'en reste pas moins un homme, et sait reconnaître une jolie femme quand il en voit une, et en apprécier les courbes surtout. Malgré tout, il restait quelque peu réticent, et sur ses gardes. On sait tous que ce genre de femme, qui se pointent seule en bar, et approchent des hommes aussi facilement, sont soit des prostitués, soit des femmes en manque de chaleur humaine. Et bien qu'il était de ceux qui sont aussi victime de la solitude, les histoires d'un soir, ce n'était pas vraiment son dada. Bien évidemment, une autre chose était certaine, elle ne faisait pas partie de la branche des prostitués, sans quoi elle aurait été faire son tapage à Los Angeles, et non en plein Disneyland. Donc, la conclusion était certes hâtive, mais probablement correcte : Elle cherche une présence masculine pour la nuit. Ok, il avait le choix de l'envoyer balader, mais elle l'intriguait, il lui rendait donc son sourire, la saluant d'un signe de tête alors qu'il reposait sa bière. Pourquoi l'avoir choisi lui, plutôt que tous ces jeunes cast-members fêtant leur fin de journée dignement, s'amusant en bande et probablement impatient qu'une aussi jolie femme prenne place à leurs côtés ? Rien que pour ça, il n'allait pas la rembarrer aussi vite. « December. » Peu commun comme prénom, mais plutôt joli. Il se redressait alors, se tournant doucement vers la jeune femme lui aussi. Il n'avait pas les traits de l'homme très intéressé, capable de vendre son âme pour une nuit avec la jolie blonde. Mais il avait un certain charme dans le regard, peut-être quelque peu fière d'avoir été la cible d'une jolie jeune femme. Faut dire qu'il ne s'y attendait pas vraiment.

« Enchanté, Joe. »

Oué, c'était beaucoup moins poétique comme prénom. Plus vieux aussi. Faut dire que depuis quelques années, les parents cherchent à donner à leurs enfants, des prénoms typiquement originaux, peu commun, quitte à les rouler dans le ridicule. Lui, il est encore de la vielle école, celle ou on donnait le prénom de son grand père à son fils.

« Beaucoup moins poétique. »

Ajoutait-il avec un léger petit rire effacé. Il ne se sentait pas des plus à l'aise, en tête avec la jeune femme, ayant visiblement perdu le manuel du parfait dragueur, ou du mode d'emploi du "comment charmer une femme en dix leçons". Mais il était bien flatté qu'elle s'arrête sur lui, alors il préférait engager la conversation, avant de laisser un blanc malaisant s'installer.

« Vous travaillez dans le coin ? »

Une question bien pertinente, pour s'assurer qu'elle n'est pas là pour demander quelques billets en retour d'une prestation peu catholique. Puis ainsi pouvoir jouer un minimum l'intéressé, bien qu'il avait du mal à s'imaginer la suivre sans même la connaître. Il n'était pas dupe, nulle femme ne viendrait l'aborder comme ça, dans une tenue aussi moulante, sans arrière pensé. C'est gênant et peu habituel, mais oui, tellement flatteur.
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptySam 23 Sep - 18:08

Un peu de Jazz

Feat Joe

La blonde s’était naturellement assise à côté de l’homme. Elle n’était plus très timide, elle appréciait rencontrer de nouvelles personnes. Elle se persuadait qu’il s’agissait certainement de quelque chose de plus agréable plutôt que de rester attaché aux mêmes, sans jamais aller vers les autres. Même si elle avait eu quelques difficultés au début, son naturel ainsi que son grain de folie l’avait toujours aidé à aborder sereinement les autres, ou a trouver une occasion de discuter. Bien sur, elle ne comptait plus le nombre de ragot qui se faisait entendre sur son dos, ni tous les jugements de certains. Après tout, c’était si facile de juger au premier abord, sans connaitre les tenants et les aboutissants.

Bien loin de s’ennuyer l’esprit avec cela, elle se fichait légèrement de l’image qu’elle avait. Elle avait perdu cette crainte le jour où elle avait commencé à aiguiser ses mots et ses paroles dans le but de blesser pour faire fuir son entourage trop proche. Elle assumait les choses horribles qu’elle avait pu dire. Elle était en accord avec elle même puisqu’aucune des critiques ne pouvaient réellement la toucher. Du moins, c’est ce qu’elle pensait. Elle se réfugiait derrière l’idée qu’elle était d’accord avec la majorité. Que ses propos étaient inadmissibles. Mais qu’il était bien plus bénéfique pour les autres que leur relation se termine comme cela.

La blonde s’était donc accoudée au bar, remettant une mèche derrière son oreille. Elle avait tourné la tête vers son voisin, jaugeant sa réaction. Elle sentait une assez grande hésitation de la part de l’homme. Elle n’était pas du genre à forcer ou à s’entêter, au contraire. Elle respectait plus que tout l’avis des autres, et ne lui en tiendrait pas rigueur. Après tout, elle avait bien le temps de discuter un peu, avant de repartir. Ou repartir directement.

Un léger sourire s’étira sur les lèvres de la blonde en le voyant se tourner vers elle, acceptant la discussion. Il se présenta à son tour, laissant filer une remarque sur son prénom. La blonde n’était pas entièrement d’accord avec cet avis. Certes, Joe était plus commun, mais parfois, un prénom commun valait bien un original raté. Dans son cas, elle s’estimait du côté de l’original raté. Mais on est jamais satisfait de ce que l’on a ?

- Appeler une fille December, née un jour de décembre... C’est certainement un mélange entre un manque d’inspiration et une mauvaise blague... Mais on s’y fait, à la longue.

Déclara-t-elle un sourire ironique sur le coin des lèvres. December ne pu s’empêcher de remarquer le rictus mal à l’aise de l’homme. Au premier abord, elle n’aurait pas pensé cela de lui, mais comme quoi... La blonde se plaisait à croire qu’elle l’intimidait peut être, ce qui était flatteur dans un sens. Même si cela ne durerait pas longtemps. Malgré ses airs de grande blonde qualifiée parfois d’hautaine, passé la barrière du physique, la blonde n’avait rien de cela.

- Oui, mais je suis sous couverture la plupart du temps. Elsa, ou Cendrillon, mais de plus en plus rarement. Et vous ? J’ai l’impression de vous avoir déjà croisé.

Ou entendu. Elle ne savait pas s’il s’agissait de sa voix, ou bien de son visage, mais il y avait quelque chose de familier chez l’homme qu’elle n’arrivait pas à pointer. Vu l’implantation du bar, elle n’avait aucun doute sur le fait qu’il avait un rapport avec Disney. Et à moins qu’il s’agisse d’un client habitué dont le visage ou la voix aurait pu la marquer, elle pouvait se douter que ce rapport était possiblement professionnel.

.
crackle bones
Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptySam 23 Sep - 18:51

Un peu de Jazz
Sujet libre à qui veut.

« Appeler une fille December, née un jour de décembre... C’est certainement un mélange entre un manque d’inspiration et une mauvaise blague... Mais on s’y fait, à la longue. » La jeune femme parvint à étirer un franc sourire, sur les lèvres de l'homme, qui baissait les yeux vers son verre. Peut-être qu'il n'avait pas osé lui demander si elle était née en décembre justement, et heureusement pour lui, elle l'aurait sûrement prit pour une mauvaise blague. Comme quoi tourner sa langue sept fois dans sa bouche peut parfois vous sauver la vie. Levant son verre à sa bouche pour en avaler quelques gorgées, il le reposait alors que l'alcool glissait dans sa gorge. Ses yeux revenaient vers ceux de la jeune femme, le laissant un instant silencieux, étudiant ce regard si bleu, qu'il en parait glacial.  C'est un bleu si clair et si prononcé à la fois. Il hypnotiserait n'importe qui, et Joe en venait à se demander ce qu'elle pouvait bien faire ici, à perdre son temps au bar avec un homme comme lui, alors qu'elle devait certainement en émoustiller plus d'un autour d'eux. Et des hommes bien plus jeune et plus canons que lui. Non pas qu'il ne se juge pas charmant, il prenait assez soin de lui pour être un minimum conscient de son charme, mais il ne rentre certainement pas dans le club très fermé des Bradley Cooper ou Colin O'Donogue.

« Je prendrais ça comme une envie poétique dont l'effet n'a pas été tant apprécié du publique ? »

Répondit-il, le sourire aux lèvres, visiblement bien amusé. Faut dire que si la jeune femme avait une allure d'allumeuse, elle ne semblait pas du genre blonde écervelée, comme il avait put le craindre aux premiers abords. Du coup, elle attisait encore un peu plus sa curiosité. « Oui, mais je suis sous couverture la plupart du temps. Elsa, ou Cendrillon, mais de plus en plus rarement. Et vous ? J’ai l’impression de vous avoir déjà croisé. »

« Pourquoi de plus en plus rarement ? N'allez pas me dire que vous avez passé l'âge, ce serait peu convainquant. »

Il souriait en coin de ses lèvres, ce qui lui donnait un faux air charmeur. Il essayait simplement de la flatter, pour être polie d'ailleurs, non pas pour la draguer. Il aurait trouvé ça déplacé, jurant qu'elle avait certainement presque la moitié de son âge. Il se voulait juste sympathique, amusant, et amical aussi. Après tout, elle avait la gentillesse de perdre son temps avec lui, autant qu'il soit un minimum agréable et gentil. Puis ce n'était pas totalement faux, Joe avait du mal à lui donner un âge, mais elle semblait réellement très jeune.

« Ce n'est pas impossible que l'on se soit déjà croisé, il m'arrive de faire quelques enregistrements dans les studios du parc. Je fais du doublage, principalement des animations Disney, mais j'ai aussi travaillé sur les attractions du parc. »

Les petites voix de pirates qui vous demandent de ne pas sortir pieds et bras du bateau par exemple, ou ne serait-ce que les consignes de sécurités avant d'entrer dans une montagne russe.  Souvent, c'est lui. C'est amusant de voir certaines personnes reconnaître votre voix, mais pas votre visage, alors ils sont là à vous dévisager, essayant de se souvenir ou ils vous ont vu. Alors que finalement, jamais ils ne vous ont croisés, ils vous ont simplement entendu.
Jetant un coup d'œil vers un groupe de jeunes cast-members qui venaient d'entrer, Joe terminait son verre avant de le poser définitivement, sans pour autant ôter ses doigts qui l'entouraient. Ses yeux verts revenaient vers l'azur de ceux de la jolie blonde. Il hésitait à lui demander ce que vraiment, elle faisait là toute seule. Il avait peur que ce soit mal prit ou déplacé, mais comme il n'avait pas grand chose à perdre, il n'attendait pas grand chose de cette entrevue, il penchait légèrement la tête vers son épaule, fronçant doucement les sourcils d'une mine interrogative.

« Je ne vous fait pas perdre votre temps au moins ? Vous avez peut-être rendez-vous ? »

Tout l'art de poser ses questions innocemment, c'est Joe. Détourner le fond de ses pensés, le tout avec innocence et candeur.  Il attendait sa réponse pour savoir quoi faire de son côté. Parce qu'il n'avait plus personne à voir, Jake ayant annulé leur rendez-vous. Il comptait donc rentrer et passer sa soirée en solitaire devant un film probablement déjà vu cent fois. A moins qu'elle ne parvienne à capturer toute son attention, au quel cas il se laisserait probablement aller à un second verre.
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptySam 23 Sep - 23:29

Un peu de Jazz

Feat Joe

La blonde continuait de jauger les réactions de son interlocuteur. Observatrice, elle avait pris l’habitude de repérer divers signe. Elle voulait être sûre de ne pas tomber sur quelqu’un de mal intentionné, d’inintéressant ou de totalement frigide. Lancer la conversation permettait rapidement de se rendre compte du type de personne que l’on avait en face. Si ce dernier restait froid, ou se la jouait distant... Ou si au contraire, il se montrait trop entreprenant. Beaucoup de choses rentraient en compte. Elle avait prit l’habitude de ne pas les laisser filer.

Elle avait attrapé sa paille entre ses dents avant de siroter légèrement son verre, un sourire sur les lèvres. Elle avait passé le temps de la fierté de son prénom, ainsi que celui de la honte. Dans ses années jeunesses, avoir un prénom peu commun, unique et avec une connotation glaciale, c’était quelque chose qui avait rendu plutôt fière la blonde. Puis, en grandissant, et en vieillissant, elle avait bien compris qu’il y avait un facteur de ridicule beaucoup trop important.

Aujourd’hui, elle prenait ce détail à la légère. Elle préférait son prénom à d’autres beaucoup plus lourd à porter, elle ne se plaignait donc pas. Ou moins. Elle émit donc un léger rire, amusé par les propos de son voisin.

- Un essai à la poésie peu concluant, je suis plutôt d’accord.

Ou un je m’en foutisme complet. Mais December se gardait bien d’exprimer cet avis, ne voulant pas, si vite, couper court à l’ambiance de la soirée. Sa mère biologique et ses idées de prénoms étaient un autre thème à débattre, bien plus lourd. Mais elle essayait de ne pas penser à cela. Après tout, son prénom était souvent source de discussion et de débat, il lui aura donc bien servi à quelque chose, dans sa vie.

La blonde releva son regard azur pour le planter dans celui de l’homme, un instant. Elle cherchait à savoir si sa remarque était clairement ironique, ou quelque peu naïve. Et malgré son sourire charmeur, elle semblait belle et bien naïve. Du moins, December l’espérait. Elle n’était pas susceptible, mais elle devait avouer que son âge était bien une chose qui gênait. Certainement la plus dérangeante pour elle.

- Je prendrais ça comme un compliment, enfin j’espère. Mais le temps qu’il me reste avec ce costume se comptera bientôt en mois et non en année.

Si elle lâchait cette information si rapidement, c’était surement parce qu’elle savait que l’homme ne la jugerait, puisqu’il était lui même plus âgé. S’il avait eu une trentaine d’année, la blonde aurait certainement esquivé la question. Eh oui, les années passaient bien plus rapidement qu’elle ne l’aurait entendue. Et depuis l’annonce fatidique, ces années filantes l’effrayaient encore plus.

Le sourire de December s’élargit légèrement en l’entendant répondre. Elle avait donc bien reconnu quelque chose chez lui. Pas son visage, mais sa voix. Il fallait dire qu’elle avait du l’entendre un paquet de fois, entre son boulot à Disney, et le temps qu’elle avait passé plus jeune, et encore aujourd’hui, devant ces films. Sincèrement intéressé, elle lui demanda :

- Ah oui ? Pour quel personnage ? Je me disais bien que quelque chose me semblait familier...

Sans qu’il ne lui dise, elle ne serait pas arrivée à mettre le doigt sur ce qui le rendait familier. Même maintenant, elle se demandait pour quel personnage il avait pu prêter sa voix. Il avait certainement du l’adapter pour le ou les personnages, mais le timbre restait souvent le même.

La blonde suivit le regard de son interlocuteur, lorsqu’un groupe de cast member firent une entrée fracassante dans le bar. Elle ne dirait peut être pas qu’elle en avait l’habitude, mais pas loin. Elle reprit de nouveau quelques gorgées de son verre, avisant celui vide de son voisin. Moment fatidique. Allait-il s’échapper par la porte qu’il avait regardé juste avant ? La blonde ne put retenir un sourire amusé en entendant ses propos.

- Pas du tout ! Et non, je n’ai aucun rendez-vous. Je n’aime pas prévoir, je préfère largement profiter du moment. Vous en avez peut être un ?

Lui demanda-t-elle, tout en se questionnant sur la réaction de l’homme. Elle n’arrivait pas encore totalement à le cerner. Elle ne savait pas s’il était gêné par sa présence ou s’il tentait du mieux qu’il pouvait de combler les vides, espérant que la blonde finirait par partir avant qu’il ne s’enfuie lui même. Avec cette question, elle lui laissait la possibilité de s’éclipser, ce qui terminerait certainement de lui ordonner son idée.

.
crackle bones
Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyDim 24 Sep - 22:27

Un peu de Jazz
Sujet libre à qui veut.

Si December observait finement Joe, il en était de même pour l'homme, qui tentait de percevoir les fins de la jeune femme. Qu'est-ce qu'elle attendait réellement de lui ? Les femmes qui vous abordent aussi facilement, sont souvent là seulement pour un peu de chaleur humaine le temps d'un soir. C'était la conclusion qu'il avait hâtivement eu la concernant. Mais il commençait à remettre sérieusement en question ses pensés, réalisant que la blonde n'avait là, aucune attitude allumeuse. Elle ne jouait pas spécialement avec ses cheveux, sauf si l'on considère que remettre une mèche derrière son oreille est qualifiée de dragueur ? Elle ne joue pas de ses jambes, qu'elle a de toujours croisées, et immobile. Elle ne cherche pas à l'envouter d'une voix suave, elle ne joue même pas de ses yeux, qui pourtant, pourraient être une arme bien fatale. N'était-elle pas simplement en recherche de discussion ? Il était à présent dans le doute, et finalement, ça l'amusait. Il n'avait de toute façon rien de prit sur sa soirée, tenter de percevoir un peu plus la jeune femme ne lui coutait rien.

« Je prendrais ça comme un compliment, enfin j’espère. Mais le temps qu’il me reste avec ce costume se comptera bientôt en mois et non en année. » Il n'était vraiment pas très convaincu, alors il la toisait de haut en bas, un peu surprit, fronçant les sourcils. Il finissait par pencher la tête d'un côté, souriant certes, mais avec un peu de retenu.

« Je ne dis pas ça simplement pour vous complimenter, mais sincèrement, vous ne faites pas la trentaine. »

Si ses souvenirs ne lui faisaient pas défauts, les femmes pouvaient facilement jouer des princesses jusqu'à atteindre la trentaine. Au delà, et aux premières rides, elles étaient souvent rapatriées sur d'autres places, bien que certaines parvenaient à gagner du temps en endossant des rôles de méchantes. Comme la belle mère de Cendrillon, mère Gothel ou encore Cruella. Il n'était peut-être pas employé des parcs, mais pour avoir bons nombres d'amis dans des rôles importants - comme Julain -, il était assez bien placé pour connaître ce genre de détails. D'ailleurs, il en attisait son sourire, légèrement plus amusé.

« Pour ma défense, je ne vous stalke pas, mais mes amis travaillent pour beaucoup dans les parcs et j'ai vent de ce genre de détail. »

Il était étonné qu'elle en parle aussi facilement. La plupart des femmes cachent leur âge, parfois honteuse de vieillir. Ce que Joe trouvait bien dommage, car après tout, on peu vieillir et rester jeune à l'intérieur. Et même de l'extérieur, en prenant un minimum soin de sa personne, en particulier les femmes. Il n'avait jamais vraiment comprit celles qui se laissent aller, et qui en oublient leur féminité avec l'âge. Prenez la plupart des grandes actrices dépassant la quarantaine, comme Angélina Jolie. Vous les trouvez moins sexy ?

« Ah oui ? Pour quel personnage ? Je me disais bien que quelque chose me semblait familier... » Parler de son job n'était pas dans ses grandes habitudes, mais quand le sujet venait sur le tapis, on le regardait souvent avec de grands yeux admiratifs. C'était certes une grande fierté, mais Joe n'aimant pas se mettre en avant - ce serait même le contraire - il ressentait toujours une certaine gêne à parler de ce qu'il aime pourtant le plus au monde : son métier. C'est un peu grâce à lui que certains personnage prennent vie, alors c'est vraiment un job en or. Pour lui. Certains le qualifieraient de métier de fainéants, jugeant un peu trop vite notre homme. Car certes, il ne court pas dans tous les sens toute la journée, mais il peut facilement enchainer plus de 10h devant son micro quand les enregistrements sont en retard, et les jours peuvent être extrêmement fatiguant moralement.

« Ho j'en ai fait plusieurs. Par exemple Pacha dans Kuzko. Ou Ray dans la Princesse et la grenouille. Ralph dans... Ralph. » Il échappait un petit rire sur ce dernier, il est toujours fier d'avoir eu un rôle principal. « Et je fais pas mal d'enregistrements pour Disney Chanel, disons que c'est très aléatoires, selon les besoins, mais que ça s'enchaîne énormément tous les jours. »

En fait, dès que vous avez de la bouteille dans le métier, vous vous retrouvez vite à apparaître dans tous les films Disney, même si ce n'est qu'en petits rôles. Tendez bien les oreilles, vous remarquerez que dans tous les Disney, ce sont les mêmes doubleurs que vous retrouverez le plus souvent.

« Pas du tout ! Et non, je n’ai aucun rendez-vous. Je n’aime pas prévoir, je préfère largement profiter du moment. Vous en avez peut être un ? » Il hésitait un instant, il n'était pas très serein. Après tout, rester c'était prendre le risque de se faire avoir ce soir, si December cache bien son jeu. Mais il n'avait tellement rien à faire d'autre, et elle l'intriguait tant, qu'il fini par faire signe au barman de revenir les voir.

« Deux cocktails s'il vous plait. »

Il déposait un billet sur le comptoir pour payer rapidement, et le barman, après avoir empoigné la monnaie, déposait deux verres devant eux. Il en glissait un vers December, l'autre vers lui.

« Bon et bien, perdons notre temps à deux alors. »

Il lui sourit, puis prenant son verre en main, il descendait de son tabouret, tout en lui faisant signe de le suivre. Il était mieux de se trouver une table une fois qu'on a de la compagnie, alors il s'installait dans le fond de la salle, sur une petite table pour deux personnes, laissant la chaise d'en face à December.

« Vous venez souvent seule ici ? »

Avait-il fini par demander, l'air totalement innocent bien sur, sans arrière pensée, bien que réellement, il voulait s'assurer de ne pas avoir affaire à une pilier de bar. Sirotant son cocktail, il posait ses yeux clairs sur elle. Il ne jouait plus trop l'homme détaché, mais il prenait toujours un peu de distance, évitant les sourires trop enjoué ou les regards trop insistants.
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyMer 27 Sep - 19:08

Un peu de Jazz

Feat Joe

La blonde ne détournait plus son regard de l’homme. Elle analysait ses réactions. C’est pour cela qu’elle avait adapté son comportement. Elle avait très vite compris que l’homme ne rentrerait pas directement dans une démarche de séduction. Loin d’être arriérée, la jeune femme avait ralentie son approche, pour simplement mieux connaître l’homme qu’elle avait en face d’elle. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, à coup de conclusion hâtive, la blonde n’était pas du genre à passer directement au lit. Elle aimait connaître un minimum les personnes avec qui elle décidait de passer un moment intime. Que ce soit sous forme de jeu de séduction, ou de discussion.

Au vu du comportement un peu maladroit et quelque peu mal à l’aise de l’homme, elle avait préféré y aller doucement, commençant par une simple discussion. Elle irait surement petit à petit, et si l’homme était fermé, elle pourrait au moins se dire qu’elle avait passé la soirée en bonne compagnie. Même si son égo prenait parfois le dessus, et qu’elle se plairait à relever un challenge. Malgré tout, un sourire se forma sur son visage. Malgré qu’elle n’ait pas de gêne à parler de son âge, elle n’était pas non plus ravie à l’idée d’atteindre la trentaine.

- Pourtant, elle se rapproche à grand pas. Malheureusement. Mais je prends votre doute comme un nouveau compliment.

Ajouta-t-elle devant sa mine perplexe. Comme il travaillait à Disney, elle se doutait qu’il connaissait l’âge limite pour les princesses. Il ne lui restait donc qu’une grosse année a exercé ensuite, elle devrait trouver autre chose. Peut être en tant que professeur de danse à temps complet. Elle ne se sentait pas aussi à l’aise dans le chant et préférait largement transmettre sa passion pour la danse.

La blonde ne put s’empêcher de se mettre à rire à sa phrase. Cette information était monnaie courante, surtout pour les personnes ayant un rapport avec l’univers de Disney. Mais le fait qu’il se justifie n’avait fait qu’accentuer son amusement.

- Non mais ne t’inquiète pas, nous avons aussi des fans de princesse dans les hommes un peu plus âgés.

Le taquina-t-elle avec un sourire amusé. C’était un peu plus osé, mais la blonde testait un peu les réactions de son interlocuteur. Elle avait toujours eu du mal avec les personnes légèrement coincées et bien décalées de sa personnalité.

La jeune femme s’intéressa ensuite sincèrement à la profession de l’homme. Le doublage avait toujours été quelque chose qui l’avait énormément intéressée. Elle n’avait jamais eu l’occasion de s’y essayé, et avait très rapidement abandonné l’idée, puisqu’il s’agissait d’un milieu aussi bouché que les milieux artistiques. Mais elle éprouvait une réelle admiration pour ceux ayant réussis dans ce milieu. Surtout chez disney.

December pouvait lire la passion dans les yeux de l’homme, en parlant de son métier. Cela renforçait l’intérêt de la jeune femme pour ses propos. Un large sourire s’étira sur ses lèvres alors qu’elle reconnaissait les héros de sa jeunesse. Bon, certains comme Ralph n’était pas arrivé durant sa jeunesse, mais elle la ramenait dans cette période là de sa vie, dirons-nous.

- Ca vous fait une bonne expérience, avec autant de rôle à votre actif. J’aimerais beaucoup voir un jour comment se passe un enregistrement. Ca doit être passionnant.

Un jour, elle en aurait peut être l’occasion. Qui sait, quand elle aurait atteint la date d’expiration de son costume de princesse, elle pourrait peut être un jour passer de l’autre côté.

La blonde jaugea ensuite la réaction de l’homme, lui laissant délibérément l’occasion de se sauver avec une excuse parfaitement trouvée. S’il partait, elle pourrait toujours passer sa soirée avec quelqu’un d’autre. S’il restait, il lui laissait une porte ouverte. La blonde prendrait certainement les choses plus au sérieux. Puisque jusqu’à maintenant, c’était elle qui avait fait le premier pas.

L’homme lui fournit une réponse explicite, lui arrachant un nouveau sourire, à la fois satisfait et curieux. Elle attrapa le cocktail qu’il lui tendit, le remerciant puis trinqua à leur solitude, maintenant comblée. Elle le suivit, pour s’asseoir à ses côtés, dans une table pour deux. Bien plus intime que le bar, où certains allaient rapidement s’amassés.  Sa question lui arracha un regard joueur.

- Oui, tous les soirs. Je noie ma solitude dans l’alcool, les soirées paraissent moins longues. Et vous ?

Ironisa-t-elle avec un demi sourire. L’homme ne s’était pas ôté de sa méfiance. La blonde se demandait ce qui devait lui passer par la tête à son sujet. Les jugements rapides ont la vie dure, mais persisteront toujours. Mais elle ne pouvait pas l’en blâmer, dans les codes d’aujourd’hui, qu’une femme fasse le premier pas était largement hors des normes. Mais ça, elle s’en fichait.

- On pourrait peut être se tutoyer non ? Ce sera certainement plus agréable pour discuter.

Avait-elle proposé. Elle continuait d’analyser l’homme du regard. Ses yeux se plantant de temps en temps dans les siens, pour en chercher des réponses. Elle se demandait bien pourquoi ce dernier semblait vouloir garder ses distances, sans jamais tenter d’approches. Elle n’attendait pas qu’il lui saute dessus, mais un signe ne serait pas de trop. Pour le moment, il avait laissé la conversation rester uniquement amicale.

.
crackle bones
Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyMer 27 Sep - 21:47

Un peu de Jazz
Sujet libre à qui veut.

Non, il ne s'était pas sauvé. Honnêtement, on ne va pas se mentir, l'idée lui avait traversé l'esprit. Parce qu'à observer la jeune femme, même s'il avait pu exclure pas mal d'hypothèses, il avait bien comprit son petit manège. Elle cherche à séduire, que ce soit ou non, avec des arrières pensées. Ce n'est vraiment pas son genre à lui, de suivre une nana, aussi jolie soit elle, comme ça, sans la connaître. Au fond, Joe, c'est peut-être un gros romantique. Il a besoin de s'attacher, d'aimer, de chérir. Ho bien sûr, comme tout un chacun, il lui ait arrivé peut-être une fois, de se laisser aller au plaisir de la chaire, juste pour une nuit. Mais n'était-il pas un peu ivre cette fois là ? Il est sérieux Joe, peut-être un peu trop. Certains vous diront qu'il en perd des choses, à s'imposer des barrières, et des manières. Mais Joe, il n'a jamais eu vraiment le choix, parce qu'il est père avant tout. Quand on peut profiter de sa jeunesse, on connait bien des ivresses que lui n'a jamais rencontré. Père célibataire à vingt ans, de deux jumelles, il a toujours été obligé de soigner son image, ne serait-ce que pour ses filles. Et les femmes, il n'en choisissait pas une parce qu'elle était jolie et qu'il avait juste envie de se la faire. Non, Joe, il cherchait la maman parfaite pour Romy et Rosy. Une maman qu'il n'a jamais trouvé d'ailleurs.

« Oui, tous les soirs. Je noie ma solitude dans l’alcool, les soirées paraissent moins longues. Et vous ? » Un instant, il s'était légèrement reculé, un sourcil discrètement froncé. Jusqu'à ce qu'il comprenne qu'elle ironisait. Elle était alors parvenue à lui arracher un sourire amusé, tendis qu'il se penchait sur la table de nouveau, là ou il venait de poser ses bras. Ok, elle avait sûrement comprit qu'il se posait des tas de questions sur elle, et c'était un peu gênant. Ses joues en avaient probablement légèrement rosies, avant qu'il ne plante ses yeux verts dans le bleu des siens.

« Certains le font réellement, méfiez vous. »

Rétorquait-il en souriant, songeant aussitôt à Jake. Le pilier de bar, même quand il n'est pas dans un pub. « On pourrait peut être se tutoyer non ? Ce sera certainement plus agréable pour discuter. » Certes, sirotant une gorgée de son verre, il acquiesçait. Il avait remarqué qu'avant de quitter le bar, elle l'avait déjà tutoyé, il n'en n'avait fait aucune remarque, mais il avait relevé le détail.

« Ok... Alors, depuis combien de temps tu bosse à Disneyland, pour être déjà sur la route de la retraite ? »

Ce qui est drôle avec Disneyland, c'est que la plupart des acteurs n'y bossent que quelques mois, un an, deux tout au plus, parfois 5, puis ils vont voir ailleurs. Il est rare de rencontrer des artistes qui font carrière ici, mais il y en a. Un peu comme Julian, il a commencé à travaillé à Disneyland, il n'est jamais parti. Si certains peuvent juger hâtivement et trouver triste une vie à Disneyland, Joe au contraire, pensait sérieusement que ceux qui suivent cette voix sont des passionnés, et qu'ils vivent leur passion. Ca c'est un vrai métier. C'est jolie de gagner des milles et des cents dans un bureau, mais si tu te fais chier, vaut peut-être mieux gagner moins, et faire quelque chose que tu aime vraiment.

Joe n'était pas très entreprenant certes, mais il n'avait aucune arrière pensées ce soir. Puis quelque part, il en jouait. Jusqu'où irait-elle si ses pensées étaient vraies, qu'elle avait vraiment envie d'aller plus loin ? Il était presque étonné qu'elle ne lui fasse pas déjà du pieds sous la table. Est-ce que les femmes en quête de chaire fraiche - façon de parler hein, Joe n'est peut-être plus si frais ?! - abandonnent quand elles voient que l'homme en face est de marbre, ou bien aiment elles les challenges ? Joe lui, il ne s'est jamais laissé allé aux folies, alors ça a quelque chose de vraiment excitants, de la faire courir la jolie blonde. D'ailleurs, il fronçait légèrement les sourcils, la mine interrogative, sans quitter les yeux hypnotiques de la belle.

« Je peux être franc avec toi si on en est au tutoiement ? »

Le sourire toujours présent en coin de ses lèvres, il posait ses deux mains autour de son verre, avant de se pencher un peu plus sur la table, vers December, probablement histoire d'être plus discrets dans leur discussion. Faut dire qu'il n'a pas l'habitude des rencard, et qu'il pourrait être reconnu ici, il y vient assez souvent avec Jake.

« Pourquoi... Tu a opté la discussion avec moi, plutôt qu'avec... »

Il se tournait légèrement pour désigner d'un signe de tête, un petit groupe de cast-members plus loin, beaucoup plus jeunes, et très beaux gosses aussi. Probablement des acteurs de princes charmants. Joe y reconnait rapidement Jay Miller, Nathaniel Lucas et Jace Murphy. Ses élèves, qu'il sait travaillant dans des rôles de héros Disney. (Dans le cas de Jace, un ancien élève.)

« Qu'avec ce genre là ? »

Il arquait malicieusement un sourcil, se doutant que peut-être, il allait la mettre mal à l'aise. Aurait-il une réponse franche au moins ?
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyJeu 28 Sep - 10:03

Un peu de Jazz

Feat Joe

LLa blonde commençait à être de plus en plus septique sur l’homme qu’elle avait en face d’elle. Il semblait bien différent des personnes qu’elle rencontrait au bar, habituellement, ça, c’était une chose. Mais il y avait d’autres éléments qui la contrariait légèrement, et la questionnait. Est-ce qu’il avait réellement cru quelques secondes ses propos ironiques ? Elle en était presque sûre puisqu’il s’était reculé, son visage trahissant ses pensées. Génial, elle allait peut être devoir travailler sur son apparence si elle ressemblait à l’une de ses vieilles filles, pilier de bar, noyant son chagrin dans l’alcool. Malgré que l’homme soit d’agréable conversation, la blonde commençait réellement à se demander si elle ne perdait pas son temps. Entre ses sous entendus, et un certains jugement qui se trahissait dans ses propos ou ses gestes, elle allait finir par se vexer. Pourtant, December n’est pas non plus du genre susceptible, mais il fallait avouer que sa fierté risquait d’être ébranlé devant tant de compliments...

Heureusement, le temps de ses doutes avait l’air d’être rester seulement une petite seconde sur son visage. Un peu d’ironie et un rappel du second degré ne lui feraient certainement pas de mal. Etant donné que la blonde en était bourrée, leur conversation risquait d’être houleuse s’il prenait la mouche. Néanmoins, son brin de naïveté et ses joues rosies ne purent qu’attendrir la blonde qui lui sourit de nouveau.

- Je vais vraiment me poser des questions si vous me confondez avec ce genre de personne...

Elle désigna l’un des hommes, assis au bar, le regard balayant la salle, une bière à la main. Son look était limite propre, son nez rougi par l’alcool et son regard, légèrement vide. Oui, clairement, sa fierté allait en prendre un coup. Mais pour le moment, elle mettait ça sur le dos de l’aspect novice de son interlocuteur en matière de discussion avec les femmes.

- Ne vous inquiétez pas pour moi, je sais repérer ce genre de personne.

Avait-elle finit par déclarer, un sourire malicieux sur les lèvres. Après tout, ils étaient facilement repérables. Mais tant qu’on parlait d’image et de conclusion hâtive, la position de l’homme en début de soirée pouvait largement laissé le doute quant à ses habitudes de sorties. C’était aussi pour ça que la jeune femme avait tout de suite engagé la conversation, pour être fixée. Et elle avait rapidement compris qu’il loin de l’image qu’il renvoyait. Elle se concentra de nouveau sur leur conversation, laissant un sourire émerger sur ses lèvres. Disney restait un bon souvenir, dans toutes circonstances.

- Eh bien... J’ai commencé pendant trois ans avec le rôle de Cendrillon. Je suis partie deux ans au Brésil ensuite, et je suis revenue plus tôt que prévu. Maintenant, ça fait plus de deux ans que je suis sous le costume d’Elsa. Donc un petit bout de temps, mine de rien.

Elle passait volontairement sous silence la raison de ses deux années au Brésil. D’une part parce qu’elle n’avait pas envie de se replonger dans ces vieux démons et de repenser à son ex fiancée, qui devait certainement la haïr de tout son cœur. Ce qui la satisfait complètement. Et d’autre part parce qu’aborder ses anciennes histoires n’étaient pas des plus pertinents, lors d’un premier rendez-vous.

- Et toi ? Avec tous ces rôles à ton actif, tu bosses depuis combien de temps dans le doublage ?

Demanda-t-elle, curieuse. Si lui avait une bonne idée de son âge, il n’en était pas de même pour la jeune femme. Elle se doutait qu’il était certainement plus proche de la quarantaine, que de la trentaine, mais les apparences étaient souvent trompeuses. Il avait bien choisi sa profession, puisque contrairement à December, lui ne serait pas mis à la porte, la trentaine passée. La blonde appréhendait ce moment. Si le professeur de danse continuait d’exercer d’ici une grosse année, elle serait certainement contrainte de laisser Disney derrière elle. Pourtant, il s’agissait d’une de ses meilleures expériences, et elle n’avait pas envie du tout de s’en séparer.

Mais au delà de toutes ces conversations sérieuses, la blonde se demandait réellement si l’homme ne la menait pas quelque peu en bateau. Elle avait mis ça sur le compte de ses hésitations et de son côté peu entreprenant, mais la blonde commençait à douter de son idée. Non pas qu’elle passait un mauvais moment, mais l’homme semblait bien positionné pour ne faire aucun pas en avant. Si la blonde ne se décourageait pas pour si peu, elle appréciait les jeux de séduction. Et pas trainer quelqu’un de réticent derrière elle. Elle se demandait ce que l’homme attendait d’elle. Elle lui avait laissé l’opportunité de partir, mais il était resté. C’était donc qu’il y avait quelque chose derrière. Mais à quoi bon rester pour... Tourner en rond ?

Les questions de la blonde furent rapidement stoppées, alors qu’elle essayait d’analyser son regard, un léger sourire sur les lèvres. L’homme semblait lui aussi en pleine réflexion, et une question bien pertinente allait franchir la barrière de ses lèvres. Si la blonde avait une qualité qui ressemblait parfois un peu trop à un défaut, c’était sa franchise. L’homme tapait dans le mile à ce moment là. Mais la blonde restait toujours aussi joueuse qu’au départ, et presque naturellement, en tournant son regard vers un groupe de jeune cast member, elle avait répondu.

- Eux ? Parce qu’ils n’étaient pas encore là quand je suis arrivée.

Ni une ni deux, l’homme tira une tête témoignant à la blonde qu’il avait un réel problème avec le second degré. Il attrapa son cocktail et commença à se lever, dans un but très précis de déguerpir. La blonde le rattrapa par le bras, posant simplement sa main sur son avant bras. Second degré, second degré.

- Je rigole, détend toi.

Un doux sourire sur les lèvres, elle avait attendu de voir s’il ne se faisait pas la malle, se fichant de ses propos. Lorsqu’elle aperçu une hésitation, elle reprit.

- Tu veux savoir pourquoi ? Tout simplement parce que je préfère une discussion avec quelqu’un d’intéressant en face, plutôt que de faire dans le poids chiche. Et puis... Il y en a un qui ne doit pas avoir loin de la moitié de mon âge, donc si je peux éviter le babysitting, je le fais.

Et aussi parce qu’à ses souvenirs, elle avait déjà donné avec l’un d’entre eux. Mais ça, elle éviterait soigneusement de lui dire. En espérant que le brun ne s’amuse pas à venir fanfaronner, sinon, elle verrait certainement Quoi que, voir d'autres garçon tourné autour de la blonde pourrait peut être déclenché quelque chose. Mais elle sentait que ce quelque chose avait de grande chance d'être une fuite. Encore. Bon, c’était un peu cash, mais la blonde était sérieuse. Voilà, quand on parlait de franchise parfois quelque peu dérangeante. Elle attendit que l’homme se rasseye. Absolument pas cassante, mais plutôt amusée de la situation, elle reprit la parole pour lui demander :

- Et toi alors ? Pourquoi rester ici, avec moi, alors que je sens que tu as une envie de déguerpir assez prononcée ?


.
crackle bones
Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyJeu 28 Sep - 17:15

Un peu de Jazz
Sujet libre à qui veut.

« Je vais vraiment me poser des questions si vous me confondez avec ce genre de personne... » Ho pourtant elle pouvait se rassurer, elle n'avait pas l'apparence de ces piliers de bars, alcooliques et drogués. Ceci dit, c'est vrai que des fois, on peut être surpris par certaines personnes. Principalement chez les jeunes, qui vous semble tout à fait normal, mais qui cachent bien leur jeu. Joe avait bien évidemment exclu cette possibilité de sa tête, depuis un bout de temps. La seule reproche qu'il pourrait encore tenir à propos de la belle blonde, c'était peut-être ses arrières pensées. Même s'il commençait à douter de ce qu'elle pouvait attendre de lui, sachant qu'elle n'a aucunement l'apparence ni la gestuelle d'une tigresse, il se doutait bien qu'une femme comme elle ne lui tenait pas compagnie juste pour faire connaissances ou obtenir un verre gratuitement. Échappant un léger petit rire, il hochait la tête à sa remarque.

« Je peux vous assurer que vous n'en n'avez pas la ressemblance, ou alors vous cachez bien votre jeu. »

Finalement, ils allaient se tutoyer. C'était certainement plus intimiste d'ailleurs, et chaleureux aussi. « Eh bien... J’ai commencé pendant trois ans avec le rôle de Cendrillon. Je suis partie deux ans au Brésil ensuite, et je suis revenue plus tôt que prévu. Maintenant, ça fait plus de deux ans que je suis sous le costume d’Elsa. Donc un petit bout de temps, mine de rien. »

« Le brésil ? »

Questionnait-il simplement, surpris d'un tel pays et même intéressé par l'anecdote, sans pour autant oser poser trop de questions. Peut-être y était-elle pour des études ou bien pour des raisons de travaille, de famille... Sa curiosité était éveillée, mais il savait aussi que poser trop de questions est souvent malpoli. Si vraiment elle avait l'envie d'en parler, elle en parlerait d'elle même. S'il était amené à la revoir, peut-être qu'ils entreraient plus dans les détails. « Et toi ? Avec tous ces rôles à ton actif, tu bosses depuis combien de temps dans le doublage ? » Il avait souvent l'impression de faire ça depuis toujours. Il lui fallut une petite seconde de réflexion, pour savoir ou tout cela avait réellement commencé. Levant les yeux, il remettait quelques scènes sur des images, et plantant à nouveau son regard vers celui de December, il reprenait :

« Très longtemps. J'ai commencé à 21 ans avec de petits rôles dans des publicités, des trucs comme ça... Et a 25 ans, j'ai intégré Disney, avec Kuzko. Et comme j'ai quarante ans maintenant, tu remarqueras qu'une bonne partie de ma vie a été bercé par Disney. »

Ce sourire qu'il ne quitte plus, quand il parle de son boulot. Un boulot qu'il aime par dessus tout et qu'il ne quitterait pour rien au monde, même si les journées sont parfois longues et éprouvantes. Parfois, il en vient même à songer qu'à l'âge de la retraite, il continuera jusqu'à ce que sa voix ne s'éteigne.

« Eux ? Parce qu’ils n’étaient pas encore là quand je suis arrivée. » Joe avait bien senti la petite pointe d'humour noir de la belle, pourtant, histoire de voir sa réaction, il avait prit une expression exacerbée, empoignant son verre et prêt à s'échapper - d'un geste lent pour être rattrapé quand même - et alors qu'elle posait son bras sur le sien pour l'en empêcher, il étirait un franc sourire amusé, trahissant le peu de sérieux qui l'entourait. « Je rigole, détend toi. » Reprenant place, il affichait un bien trop large sourire, bien qu'il jetait un œil vers Miller, Lucas et Murphy.

« Honnêtement, le plus âgé des trois là bas, je ne te le conseille pas... Sale gosse. »

Ironisait-il avant de reposer son attention sur la jolie blonde. « Tu veux savoir pourquoi ? Tout simplement parce que je préfère une discussion avec quelqu’un d’intéressant en face, plutôt que de faire dans le poids chiche. Et puis... Il y en a un qui ne doit pas avoir loin de la moitié de mon âge, donc si je peux éviter le babysitting, je le fais. » Ho, la moitié peut-être pas, mais Miller était réellement très jeune. Lucas un peu moins, il a l'apparence d'un adolescent, mais aussi surprenant que ce soit, il est plus vieux que Miller. Il en hochait la tête, posant parfois les yeux sur ses élèves.

« J'ai un poste de Manager à l'académie Disney, et ils sont tous passés par mes cours. Rassure toi, ils ont plus de la moitié de ton âge, mais je confirme, le poids chiche pour plus de la moitié d'entre eux. »

Miller et Murphy en tout cas. Lucas est plus censé comme gamin, mais Miller c'est un cas. Murphy, un double cas. Bien heureux sont les managers l'ayant connus, qui le savent loin de l'école à présent. D'ailleurs, cet énergumène avait remarqué leurs regards incessants, si bien que Joe avait définitivement détourné les yeux vers December. A coup sur, des son prochain cour, il en entendrait parler. Minaudant, il roulait des yeux un peu blasé par les élèves, qui dans leurs dos, ricanaient dans leurs coins.

« Dès lundi matin on est marié et heureux parents, d'après les rumeurs en couloirs de l'académie Disney. »

Échappant un petit soupir, pour autant amusé, il sirotait le fond de son verre avant d'interpeller le serveur, lui demandant deux autres chopes. « Et toi alors ? Pourquoi rester ici, avec moi, alors que je sens que tu as une envie de déguerpir assez prononcée ? »

« De déguerpir ? »

Mouflât-il presque déçu qu'elle pense qu'il soit autant fermé. Elle s'attendait probablement à ce qu'il lui saute dessus, ici, comme ça, toute de suite, sans la connaître ? Un sourire des plus amusé au visage, il hochait la tête, alors que le serveur déposait leurs verres. Il le remerciait, et quand ce dernier s'éloignait, il reposait ses yeux sur December, avec attention, même légèrement penché sur la table.

« Crois-moi, si j'avais eu envie de partir, je le serais depuis longtemps.
J'ai probablement hésité, au début, un instant... Mais... Tu m'intrigue en fait.
»

Sirotant quelques gorgées, il reposait son verre sur le côté de la table, pour ne pas faire face plus à sa chope qu'à la jeune femme. Et les deux mains liées sur la tablette, il continuait, sereinement, peut-être un peu plus à l'aise que précédemment. Elle le mettait peut-être plus en confiance, ou les trois verres enfilés le désinhibaient un peu ? Quoi qu'il en soit, il n'avait pas envie de partir avant d'être certain de connaître les arrières pensées de la blonde.

« C'est quoi qui t'inspire vraiment ? L'art de la discussion, la compagnie,
ou la note que pourrait prendre cet entretient, après quelques verres ?
»

Si poser une telle question aurait pu le mettre mal à l'aise au tout début, il l'était à présent plus ouvert. Plus à l'aise avec elle, qui se montre très franche. Plus réchauffé par les différents verres. Mais aussi parce qu'il commence à se faire tard, et que tourner autour du pot, ça devient longuet. Il avait quoi à perdre, si elle le prenait mal et qu'elle pliait bagage ? Pas grand chose non, au moins, il serait fixé. Elle est comment December ? Du genre à s'envoyer en l'air dans les toilettes des lieux publique, sur un coup de pulsion sauvage ? Ou bien demande t-elle un prochain rendez-vous, avec probablement une histoire à la clé ? Il avait tant de mal à cerner réellement ses attentions. Est-ce qu'elle cherchait un attachement, ou justement, un simple frisson ?
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyDim 1 Oct - 12:45

Un peu de Jazz

Feat Joe

La blonde n’avait pas pu s’empêcher de se contracter légèrement lorsque l’homme avait relevé son passage au Brésil. Cette tension inconsciente révélait surement que, malgré qu’elle se voile la face, elle ne réussirait jamais à oublier ce passage de sa vie. Si elle avait adoré le Brésil à son arrivée, c’était tout autre aujourd’hui. Il lui rappelait bien trop de mauvais souvenir, et elle n’y remettrait jamais les pieds, c’était sûr. Parce qu’il ne s’agissait plus d’une destination qui lui donnait envie, et parce qu’avec sa chance innée, elle recroiserait certainement son fiancé. Chose qu’elle voulait éviter. Elle esquiva légèrement la question en souriant.

- Oui, j’aime beaucoup voyager. Mais le Brésil ne m’a pas énormément plu.

La blonde avait ensuite fait tourné la discussion dans le sens de Joe, réabordant le sujet de son métier pour passer sur une conversation plus agréable. Elle trouvait ça autant original qu’intriguant, on ne croise pas tous les jours des doubleurs avec autant de rôle à leur actif. Surtout dans l’univers de Disney. December avait longtemps baigné dedans, et avec ses postes parmi les cast-members, elle avait l’impression de n’être jamais sorti de l’univers, ce qui lui convenait parfaitement.

- Ca doit être très sympa comme boulot.

Conclu-t-elle un sourire aux lèvres. Et certainement bien plus prometteur qu’interprète de personnage au parc. Même si la blonde se doutait que cela demandait peut être un travail bien plus conséquent. December avait noté dans un coin de sa tête la révélation de l’âge de l’homme. Elle n’en était aucunement surprise, elle aurait donné une tranche plutôt proche de la sienne. Elle avait simplement pris l’information, étant maintenant sûre qu’elle ne s’était pas trompée de dix ans trop vieux. Elle aurait presque pu en douter face à sa réaction précédente.

La conversation s’était ensuite dirigé de nouveau vers les cast-member fraîchement arrivé. Si la première réaction n’avait pas franchement étonné la blonde, son nouveau discours la laissait déjà plus surprise. Très bien, elle venait d’abandonner de tenter de comprendre son interlocuteur. Non pas que son changement de comportement ne lui plaise pas, au contraire, mais elle sentait que beaucoup de choses lui échappaient.

Le regard de la blonde se porta sur le plus âgé des trois, alors qu’elle retenait un sourire amusé. Apparemment, il ne faisait pas l’unanimité. Pourtant, elle avait passé plutôt du bon temps avec lui, mais il fallait surement éviter de creuser. Comme tous les jeunes chasseurs de boite. Mais ce n’était pas ce qui marquait le plus December. Elle tourna des yeux intrigués vers lui, un sourire sur les lèvres.

- Je ne savais pas que tu étais manager. J’y passe aussi quelques fois, pour faire des remplacements. Je n’y suis pas tous les jours, mais il m’arrive souvent d’y passer au moins une fois par semaine.

Ce n’était pas si étrange qu’elle ne l’ait pas croisé avant. Elle y passait une heure, peut être deux par semaine, à tout casser, pour le moment. Elle n’avait pas encore eu de remplacement sur une longue durée. La blonde esquissa un sourire aux paroles de Joe. Elle n’avait pas eu l’occasion d’énormément discuter avec Jace, la fois où ils s’étaient croisés, mais elle voulait bien le croire. Après, ce n’était pas non plus ce qu’elle recherchait à l’époque. Elle ne put s’empêcher de rire en entendant les propos de Joe. Il n’avait pas tout à fait tort. Il avait même très certainement raison.

- Tu as oublié la maison partagée, et le chien qui va avec.

La blonde avait répondu à la question de Joe, mais elle avait à présent inversé les rôles, lui demandant pourquoi il semblait tant avoir envie de déguerpir. Sa méfiance également, mais elle n’allait pas exposer tout ce qu’elle avait ressenti chez lui, surtout depuis qu’il semblait beaucoup plus détendu. Une nouvelle tournée de verre venait de leur être déposé, laissant peut être sous entendre que l’alcool était l’une des raisons de détente de son interlocuteur. Elle avait presque du mal à suivre son rythme. Elle planta alors son regard bleu glace dans le sien, tentant de capter chacune de ses réactions.

- Je t’intrigue ? C’est peut être déjà un bon début...

Laissa-t-elle filer entre ses lèvres, un sourire en coin. C’était déjà mieux que ses questions et sa méfiance précédente. Après tout, cela voulait dire que December jouait plutôt bien son jeu. Ne pas y aller trop fort, pour ne pas le faire fuir, et laisser planer un léger doute, pour qu’elle ne fasse pas tout le travail. Elle fit mine de réfléchir une seconde, avant de lui répondre.

- Peut être les trois à la fois. La discussion n’est pas ennuyante, tu es de bonne compagnie, mais je te rassure, je ne compte absolument pas sur l’alcool pour quoi que ce soit en fin de soirée.

Sentant l’homme plus en confiance, ou à minima plus à l’aise, elle comptait bien faire tourner la discussion de simples banalités à un jeu de séduction un peu plus mature. Elle ne lui sauterait pas dessus, ce n’était clairement pas son genre. Mais elle aimait jouer de son regard, jouer un petit jeu de séduction, pour laisser le moment se dérouler naturellement et ne rien prévoir. Elle se leva en entendant la musique recommencée, plus rythmée, cette fois-ci. Elle attrapa la main de Joe pour l’entraîner avec elle, devant la scène, où une bonne partie du bar se déhanchait déjà. Elle attendit qu’il soit à sa hauteur pour compléter sa phrase.

- Je préfère compter sur mon charme, ou une alchimie relationnelle.

Elle recula ensuite de quelques pas, sa main toujours dans la sienne. Elle ne savait pas s’il accepterait réellement de la suivre. Mais il avait l’air moins rigide, depuis le début de la discussion. Et après tout, elle ne l’invitait pas sur un slow, ou un genre de musique un peu trop suggestif. Juste une danse, après tout, elle vouait une réelle passion pour cette dernière, alors il serait bien triste pour la belle de repartir sans être passé un petit moment sur cette piste.

Elle l’entraina à sa suite, puis s’arrêta au milieu de la foule. Elle lâcha sa main, lui donnant clairement la possibilité de repartir. Elle ne voulait l’obliger à rien, juste l’inciter. Elle se pencha tout de même vers lui, avant qu’il ne reparte, pour lui demander :

- Et toi alors, qu’est-ce qui t’inspire ?


.
crackle bones
Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyMar 3 Oct - 16:25

Un peu de Jazz
Sujet libre à qui veut.

« Oui, j’aime beaucoup voyager. Mais le Brésil ne m’a pas énormément plu. » Il faudrait certainement être naïf pour ne pas relever la tension qu'avait provoqué la simple énonciation du Brésil, chez la blonde. Joe l'avait bien ressenti, et si elle avait attisé sa curiosité, il ne posait pas plus de question. Il savait cela impoli, et il n'était pas là pour la mettre mal à l'aise. Il aimait simplement penser que si suite il y avait, à cette soirée, il en saurait un peu plus avec le temps. Oué, Joe n'est pas crédule, il sait que la plupart des filles qui viennent trop facilement le soir, au bar, vers toi, ne cherchent qu'à s'envoyer en l'air sans plus jamais croiser ton chemin. Mais faut croire qu'il croit trop en l'espèce humaine, et qu'il espère encore que la relation qu'il pourrait établir avec December, soit toute autre. Après tout, elle semble très amicale.

« Je ne savais pas que tu étais manager. J’y passe aussi quelques fois, pour faire des remplacements. Je n’y suis pas tous les jours, mais il m’arrive souvent d’y passer au moins une fois par semaine. » Joe arquait les sourcils, le sourire surpris aux lèvres. Que le monde est petit non ? Ho ça ne l'étonnait pas plus que ça qu'ils ne se soient jamais croisés, il était à l'académie depuis des années maintenant, et certains collègues sont encore totalement inconnus pour lui. Les horaires sont trop aléatoires pour connaître et croiser tout le monde. Certains ne travaillent que le matin, d'autres que l'après midi, certains qu'en début de semaine, d'autres seulement en fin... Il suffisait que leurs horaires ne concordent absolument pas pour que jamais ils ne se soient croisés. Puis peut-être était-elle dans une branche plus sportive, alors que lui occupe les étages supérieurs de l'académie, dans les studios. Ceci dit, il était étonné que Jake lui, n'ait jamais remarqué la belle, sans quoi il en aurait entendu parlé.

« Sérieusement ? »

S'étonnait-il donc, échappant un petit rire nerveux face à la situation.

« Tu y enseigne quoi ? »

Vu son métier, probablement la comédie. Peut-être le maquillage ? Ou la danse ? Un truc de princesse de toute façon.

« Je ne pense pas t'avoir croisé non plus, mais... Je ferais plus attention la prochaine fois. »

Avouait-il d'un petit sourire, peut-être un peu charmeur, ou conquit, qui sait, ça en restait mystérieux. Il n'était pas du genre à baver ou à draguer devant n'importe qui, alors ce n'était là, certainement pas de la drague, ni vraiment l'état d'un homme transit. Simplement intrigué, curieux, et attiré aussi, car l'un ne va pas sans l'autre. « Tu as oublié la maison partagée, et le chien qui va avec. » Il riait légèrement avec elle, baissant les yeux vers son verre un court instant, avant de les remonter vers la blonde.

« Ok, si divorce il y a, je veux bien la garde du chien. »

« Je t’intrigue ? C’est peut être déjà un bon début... » Probablement. Enfin pour elle, ou pour lui ? Il en venait à se demander qui détenait les rennes de la situation ? Car si allait eu tendances à tout manier parfaitement dans les débuts, à présent qu'il la cernait mieux et qu'il se sentait plus à l'aise, il aimait retourner la situation. A tel point qu'il en venait à aimer ce petit jeu du chat et de la souris, contre toute attente d'ailleurs, parce qu'il avait toujours pensé que ce comportement était impoli et déplacé. Qu'on ne rigole pas avec les sentiments des gens et qu'on ne drague pas n'importe qui, n'importe ou. Ce ne serait-ce que par respect de soi. Il n'aurait nullement changé d'avis après ce soir, mais il y serait peut-être plus ouvert, se laissant croire qu'une fois ou deux dans la vie, se laisser aller, se faire plaisir, jouer, oublier qui on est, et faire juste ce qui nous amuse, ça peut avoir du bon. Il était peut-être temps d'oublier le Papa, et de laisser l'homme vivre, et s'amuser. Ce qu'il n'a jamais eu l'occasion de faire. « Peut être les trois à la fois. La discussion n’est pas ennuyante, tu es de bonne compagnie, mais je te rassure, je ne compte absolument pas sur l’alcool pour quoi que ce soit en fin de soirée. » Qu'est-ce qu'elle entendait par là ? Est-ce qu'elle le mettait au défit ? Est-ce qu'elle sous entendait qu'elle parviendrait à avoir ce qu'elle veut, sans un besoin de le noyer dans l'alcool pour ça ? Elle avait encore plus intrigué notre homme, qui souriait toujours en coin de ses lèvres, mais cette fois, sans être certain d'avoir bien comprit le jeu au quel ils jouaient. Elle ne lui laissait de toute façon, pas le temps de la réflexion, l'entraînant déjà vers la piste de danse. Il n'était pas très bon danseur, alors il traînait un peu du pied, peu emballé par l'idée. « Je préfère compter sur mon charme, ou une alchimie relationnelle. » Avait-elle ajouté, le lâchant au beau milieu de la foule. Ses yeux clairs s'étaient enfoncés dans les siens, laissant son sourire plus discret en coin de sa bouche, mais bel et bien présent. Son charme à lui seul était une triche. La plupart des hommes, jugeant les femmes avant tout à leur physique, ne pouvaient que la suivre, et devenir pour elle, de vrais pantins. « Et toi alors, qu’est-ce qui t’inspire ? » Qu'est-ce qui l'inspire ? En voilà une question à la quelle il n'a jamais réfléchit. Elle commençait à se bouger, alors bien qu'hésitant, il inspirait un bon coup, et faisait un pas vers elle, pour l'accompagner, sans pour autant se mouvoir comme un as. Il n'a jamais été très bon danseur, et chez lui, la danse est toujours là pour s'amuser plus que pour faire de l'art.

« Je crois que ça va être à toi de me le dire... »

Répondait-il simplement, avant de laisser son sourire s'élargir, ne quittant plus les yeux de December. C'est vrai, il n'a jamais joué comme ça, il ignore bien ce qui pourrait l'inspirer et l'inciter à suivre à quelqu'un. Probablement qu'il y va au feeling, en improvisation, sans réfléchir. Il n'a rien calculé là, il se laisser aller, il s'empêche de trop réfléchir, il essaie juste de s'amuser, et d'oublier un instant le trop de sérieux de sa vie.

« Honnêtement j'en sais rien, tu m'as sortis de mes vielles habitudes. »

Est-ce que c'était un bien, il l'ignorait encore. Tout laissait à penser que oui. Après tout, il est là, sur la piste, il s'amuse, il en oublie même sa solitude. D'une mine amusée et admirative, il ne peut s'empêcher de scruter la silhouette plus que parfaite de December, qui elle sait se bouger sur le son, ça ne fait aucun doute. Son rôle de Manager de danse n'est sûrement pas à remettre en question. Entraîné par la jeune femme, il s'était entièrement laissé aller, et guidé, laissant même leurs deux silhouettes se rapprocher, doucement. Joe se surprenait lui même à vouloir briser cette distance encore présente entre eux. Quand l'orchestre présent enchaîna sur un un jazz plus moue et parfait pour les couples, il n'en cachait pas sa deception. Joe et December s'éclipsèrent vers la table, ou tout en restant debout, notre homme avalait quelques gorgées restantes dans son verre pour se désaltérer.

« Ok, on est d'accord que tu peux jouer sur un sacré atout professionnel,
ce soir, et pas moi ?
»

Lançait-il en reposant son verre, visiblement très amusé mais aussi admiratif. Il est rare de croiser d'aussi bons danseurs, même chez les femmes qui se pointent en bar ou en discothèque pour plaire et pavaner, vous remarquerez que les vrais bonnes danseuses, on ne les trouve pas ici, mais en salle de danse. Il était peut-être même surprit du talent de la belle. Jetant un dernier regard vers la piste, il reposait ses yeux sur December, tout en lui montrant la foule, hésitant.

« Tu veux te faire marcher sur les pieds ou on n'arrête de me ridiculiser maintenant ? »

Qu'elle se rassure, il prenait tout ça très à la rigolade, surtout qu'il n'était pas non plus le pire danseur de la salle. Il n'est simplement pas très à l'aise. Surtout que Murphy et sa bande pourraient facilement les juger, mais visiblement, ils étaient bien occupés avec deux jolies filles qui venaient de les rejoindre.

« Si tu ne veux pas compter sur l'alcool, je passe aux sodas ? »

Il levait à présent son verre totalement vide, alors qu'après cette petite escapade sur la piste, il avait cruellement soif.
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyMer 4 Oct - 20:46

Un peu de Jazz

Feat Joe

LLa blonde avait souris à la surprise de Joe. Les apparences sont souvent trompeuses, ce n’est pas parce qu’on est blonde, un minimum apprêté et qu’on apprécie passer du temps dans un bar, qu’on ne peut pas avoir une casquette d’enseignante. Probablement que son âge jouait aussi. Après tout, de ce côté là, elle était une jeunette du métier. Ce qui la changeait de son caractère d’ancêtre, du côté de son rôle d’Elsa. Elle ne se leurrait pas, certaines seraient bien enclines à prendre son rôle. Elsa était une princesse populaire, les augmentations ou les demandes spéciales des clients la touchaient souvent. La future relève de December était beaucoup parlé, et les mauvaises langues s’en donnaient à cœur joie. Mais la blonde s’en fichait éperdument.

- La danse ! J’ai commencé il n’y a que quelques mois, c’est encore nouveau pour le moment, mais je m’y plais bien.

La blonde esquissa un sourire amusé à sa remarque suivante. Elle ne laissa rien paraître, mais elle savait bien que la prochaine fois, elle aussi ferait attention à sa présence, mais certainement pas pour les mêmes raisons que lui. Certainement plus pour changer de chemin, et s’éclipser discrètement. Comme elle le faisait à chaque fois qu’elle revoyait quelqu’un avec qui elle s’était bien entendu, ou qui était susceptible de dépasser une relation d’une nuit. La blonde pouffa avant d’ajouter :

- Il faudra te battre, je voudrais aussi le garder. On fera une garde partagée.

Rapidement, au changement de comportement de l’homme, la blonde s’était montrée plus entreprenante. Le jeu de séduction était lancé, et voilà ce qui lui plaisait réellement. Elle s’était levé, l’entraînant avec elle pour danser. A vrai dire, elle n’était pas sûre qu’il la suive, mais elle avait tenté. Et à son agréable surprise, il l’avait suivit. La blonde en avait profité pour se déhancher un peu. Elle ne sortait pas le grand jeu, malgré son statut de danseuse, elle n’était pas du genre à prendre la piste entière. Ses connaissances et sa souplesse l’aidaient simplement à bouger son corps plus naturellement et plus harmonieusement que les autres. Elle était à l’aise, ce qui aidait également ses mouvements à paraître plus sûr et naturels.

Sentant que l’homme faisait des efforts, December ne put s’empêcher de sourire, plantant son regard bleu glace dans le sien. Il se rapprochait même d’elle pendant la danse. Malgré le côté rythmé de la musique, elle posa ses bras sur ses épaules, réduisant légèrement la distance. Ils n’étaient pas collés, mais une certaine proximité s’était créée. Ce n’était pas trop tôt. Alors qu’elle l’interrogeait verbalement, la jeune femme ne put s’empêcher de le questionner de nouveau du regard, en entendant sa réponse. A elle d’y répondre ? Elle n’était pas contre cela, mais elle aurait plutôt apprécié savoir ce qu’il se passait dans la tête de l’homme. Sa deuxième réponse étira un sourire sur les lèvres de la blonde.

- Ravie de savoir que je te fais faire de nouvelles choses... Les vieilles habitudes, c’est souvent morose... Il faut des choses inattendues dans une vie.

Souffla-t-elle, un sourire en coin sur les lèvres. Elle s’était approchée légèrement pour pouvoir lui parler, sans qu’elle ne soit gêné par la musique. Finalement, le moment toucha à sa fin quelques minutes plus tard. La blonde et Joe se dirigèrent de nouveau vers leur ancienne table, presque à contre cœur pour December. Mais les slow, ce n’était pas forcément son truc. Ces choses romantiques, c’était bien loin derrière elle, et elle ne les vivrait certainement plus jamais. Elle attrapa son verre, faisant rouler sa paille entre ses doigts, en le fixant avec un demi sourire amusé.

- Je ne suis pas contre que tu joues de tes atouts... Je serais curieuse de voir.

Lui lança-t-elle en le jaugeant du regard. Elle émit un léger rire amusé en entendant la suite de sa phrase. Elle n’était pas entièrement d’accord avec lui. Après tout, il n’était pas si piètre danseur qu’il ne le laissait entendre. Elle n’allait pas lui dire qu’il était un excellent danseur, mais il bougeait, il essayait, et il ne se prenait pas la tête, c’était certainement ça, qui faisait son petit effet.

- Je t’assure que tu ne te ridiculises pas ! Tu te débrouilles plutôt bien, tu n’as pas vu certaines personnes sur la piste de danse !

Entre ceux qui en faisaient trop, tentant de bouger leur corps comme si un balai leur transperçait l’arrière train, et les autres incapables de suivre un rythme, Joe était plutôt dans la bonne moyenne. Un léger sourire charmeur passa sur ses lèvres à la dernière question de l’homme. Jouant de son regard, elle s’approcha de lui, posant l’une de ses mains sur son épaule, pour lui glisser à l’oreille.

- Ou tu pourrais me proposer de prendre un dernier verre chez toi.. ?

La blonde n’allait pas encore écumer les sodas du bar, après tout, l’homme avait déjà dépensé une bonne dose d’argent dans ce dernier, et elle ne comptait pas finir la soirée là bas. Toujours réticente à proposer son appartement, elle préférait suivre un homme chez lui, pour garder la liberté de se sauver, et l’anonymat de son lieu d’habitation. C’était peut être bête, mais elle préférait laisser le moins d’information sur elle, permettant de la retrouver. Son boulot laissait déjà une connaissance bien assez étendue sur cela. Mais elle ne se faisait pas de soucis, les locaux étaient bien assez grands pour qu’ils ne se recroisent que très rarement, voir pas du tout.

Elle laissa ses doigts descendre le long du torse de l’homme, ce même sourire à la fois joueur et amusé sur les lèvres. Elle recula légèrement son visage, de sorte à ce qu’elle puisse de nouveau planter ses yeux glace dans les siens.

- Si tu as toujours envie d’envoyer balader tes vieilles habitudes...


.
crackle bones
Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyMer 4 Oct - 22:20

Un peu de Jazz
Sujet libre à qui veut.

« La danse ! J’ai commencé il n’y a que quelques mois, c’est encore nouveau pour le moment, mais je m’y plais bien.  » Bingo, il avait vu juste. Elle était probablement la Elsa des divers spectacles qui voient le jour dans le parc, alliant comédie, chant et danse. Une vraie âme d'artiste. Joe était quelque peu de cette gamme d'individus, doués pour les arts, bien plus que pour l'école. Il est musiciens, chanteur, acteurs, doubleur... La seule matière qu'il ne maîtrise pas, c'est la danse. Mais tout laisse à penser que s'il avait été coaché ou entraîné, il se serait probablement pas mal débrouillé. « Ravie de savoir que je te fais faire de nouvelles choses... Les vieilles habitudes, c’est souvent morose... Il faut des choses inattendues dans une vie. » Elle avait raison, mais c'était justement ce dont il avait du mal à se faire à l'idée. Parce que toute sa vie a été rythmé par ses filles et qu'il a toujours voulu leur montrer le bon exemple. Il a peut-être été trop sérieux pour le coup, sûrement qu'il aurait dû de temps en temps, se lâcher, s'amuser, rencontrer du nouveau monde. Faut dire qu'il en a perdu du temps dans la vie, il a grandit en père célibataire, sans nul temps pour les sorties. Puis il a rencontré une femme qui a partagé 10 ans de sa vie, sans qu'ils ne sortent d'une routine qui a tué leur couple.

La danse avait définitivement fait disparaître la distance, le fossé, qui restait encore entre eux. Un premier contacte physique avait opéré, quand la jolie blonde avait posé ses avant bras autour de ses épaules. Il s'était d'ailleurs surprit à apprécier ce passage, laissant ses yeux vagabonder sur la silhouette dansante de sa "nouvelle amie". Il avait beau se dire qu'il ne rentrerait pas dans le piège des filles de son genre, il ne pouvait que reconnaître qu'elle était doué. Ou lui, beaucoup plus faible qu'il ne le pensait. Elle l'attirait vraiment, tant elle l'intriguait. Il avait envie d'en percer les mystères, de connaître cette fille, derrière la carapace de bombe sexy. Il était persuadé que cette fille avait une histoire à cacher, une histoire qu'il mourrait envie de connaître.

Une fois de retour à leur table, avalant la fin de leurs verres pour se désaltérer, elle complimentait sa danse, qu'il avait pourtant pensé ridicule. Il souriait amusé, bien que peu convaincu. Il jetait tout de même un rapide regard vers les autres danseurs pour se rassurer, et il ne pouvait qu'admettre la réalité. Il en grimaçait avant d'échapper un petit rire moqueur.

« Ok, mais si ça se trouve, j'en arriverais là avec quelques verres de plus! »

A peine avait-il reposé son verre sur la table, que la blonde se rapprochait dangereusement de lui, laissant une de ses mains se poser sur son épaule. Son visage s'approchant de son oreille, il souriait bien plus nerveusement, laissant le souffle chaud de la belle rencontrer le creux de son cou. Une légère chaire de poule traversait alors son corps. Il ne bougeait guère, il n'osait plus un geste. Il se surprenait encore à apprécier cette proximité, sans pour autant oser la lui rendre. Il avait comme l'impression que s'il se laissait aller à ses simples envies masculines, ce serait... Mal ? « Ou tu pourrais me proposer de prendre un dernier verre chez toi.. ? » Son cœur avait fait un léger bon dans sa poitrine, autant par nervosité que peut-être une certaine excitation. Son corps entier n'avait qu'une envie, accepter l'invitation - enfin si l'on peu dire - de la jeune femme. Son cerveau en revanche, lui sommait plutôt de la remercier pour ces doux moments, et de se faufiler chez lui, pour ne pas prendre un chemin de pure débauche. Car c'était comme ça qu'il voyait les choses. S'envoyer en l'air pour juste s'envoyer en l'air... C'était un peu là, le moment fatidique de la soirée. S'il acceptait sa proposition, il ne pourrait plus faire un seul pas en arrière, c'était accepter de lui donner ce qu'elle attendait depuis des heures, depuis l'instant même ou elle a posé ses yeux sur lui. C'était aussi peut-être, accepter de devenir le joujou de la jolie blonde, juste pour une nuit... Quel homme, saint d'esprit, oserait refuser de devenir le sex toy d'une bombe pareille ? S'il disait non, honnêtement, il aurait l'impression d'être gay. Son sourire s'élargit nerveusement, il ne pouvait pas le contrôler, parce qu'il était autant ravi que nerveux d'une telle proposition. « Si tu as toujours envie d’envoyer balader tes vieilles habitudes...  » Relevant les yeux, et croisant ceux de la jeune femme qui longeait son torse du bout de son doigts, il semblait hésiter. Puis finalement, il répondait d'une petite voix cassée, sentant que la simple caresse de la jeune femme, éveillait - malheureusement - ses petits besoins de tout homme normalement constitué :

« Si tu continues de me coacher. »

Son sourire reprenait en coin de ses lèvres, et d'une main, il attrapait ses clés dans le fond de sa poche. Il avait comme l'impression que demain, il regrettait ses paroles, mais à l'instant présent, il se sentait plutôt pousser des ailes. Depuis quand une femme ne l'avait pas courtisé comme ça ? Depuis quand, n'avait-il pas poser ses mains sur une femme ? Des mois et des mois... C'était peut-être ça aussi, qui rendait sa décision encore plus excitante. Ce n'était plus une simple envie, c'était comme un besoin qu'elle pouvait satisfaire. Ho oui c'était une mauvaise décision, mais une savoureuse décision.

Se reculant à contre cœur de la jeune femme, il lui faisait signe de le suivre, clés en main, prenant la direction de la sortie du bar. Il croisait le regard de Murphy, qui les espionnait encore, mais quand les yeux de Joe se posèrent sur les siens, il avait rapidement changer de direction, pour les ignorer. Joe venait à se demander s'il n'était pas jaloux celui là ? Comme pour le narguer un peu plus, il posait une main dans le dos de December, pour passer derrière elle.  

« Il faudra juste assez discret chez moi... Je vis avec mes deux filles. »

Avouait-il alors qu'ils arrivaient près de sa voiture. Appuyant sur le bouton de la clé, il la déverrouillait à quelques mètres.

« Elles bossent tôt demain, je pense qu'elles dormiront à cette heure ci,
mais, on ne sait jamais, ne t'étonne pas si tu croise une petite rousse.
»

C'était d'ailleurs le côté le plus inquiétant de leur aventure. Passer les portes de la maison sans se faire voir des jumelles. Il aurait un peu honte... Bien qu'il se doute qu'elles peuvent comprendre à leur âge, et qu'elles espèrent probablement qu'une chose, que leur père refasse sa vie. Mais là, cette blonde là elle ne veut visiblement pas rentrer dans sa vie, juste dans son lit, une nuit... Il allait falloir en éviter des questions demain, si ils manquaient de discrétion.

Rentrant dans sa voiture, il allumait le moteur le temps que December ne s'installe. La route jusqu'à son domicile était plutôt rapide à cette heure ci, et ils échangèrent quelques mots sur l'académie, comprenant rapidement pourquoi ils ne s'étaient jamais croisés : Horaires totalement décalées. Une fois près de son immeuble, il garait sa voiture sur sa place réservée, et ne put s'empêcher de lever les yeux vers son appartement, vérifiant qu'aucune lumière n'était allumée. Visiblement, les filles dorment. Rassurée, mais pas pour autant moins angoissé les concernant, il sortait de la voiture, et se dirigeait vers l'entrée, accompagnée de December. Il dérouillait l'auto à distance, et avec un badge sur son porte clé, il ouvrait la porte d'entrée de l'immeuble, la tenant et invitant December à entrer la première.

« Après toi. »

Il reprenant la pôle position une fois à l'intérieur pour guider December jusqu'au quatrième étage, et surtout, sa porte, la 414. Il la déverrouillait doucement pour ne faire aucun bruit, et ils rentraient silencieusement. Comme il l'avait prévu, il n'y avait aucun bruit, aucune lumière, signe que les filles dorment. Son appartement est plutôt bien ordonné, et bien décoré. Les filles ont du gout, et lui a bien été obligé de savoir entretenir un intérieur, ayant deux gosses à élever. On entre directement sur le salon, qui est ouvert sur la cuisine, séparé par un simple bar. Un petit escalier mène à l'étage supérieur, avec trois chambres et la salle de bain. Il ne savait pas vraiment si December chercherait à monter aussitôt, ou si elle avait encore envie de jouer au chat et à la souris, alors ôtant sa veste qu'il posait sur le canapé, il se dirigeait vers la cuisine, allumant la lumière au passage.

« Je t'offre quoi ? »

Chuchotait-il en sortant deux verres, et scrutant de ses yeux clairs, la silhouette de December. C'était sûrement bête, mais il avait comme l'impression d'être encore un adolescent dans ses premiers émois, tant il n'avait pas l'habitude d'une telle situation. Son cœur battait bien fort dans sa poitrine, et il ignorait totalement ce que la jolie blonde attendait de lui maintenant. Peut-être qu'elle espérait qu'il brise définitivement la distance, qu'il pose ses mains sur elle, et qu'il l'entraîne dans sa chambre sans attendre ? Ce qu'il n'osait pas vraiment, il espérait surtout qu'elle lui tende une corde, qu'elle démarre les hostilités afin qu'elle le mette à l'aise, comme un peu plus tôt au bar.
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyJeu 5 Oct - 18:14

Un peu de Jazz

Feat Joe

La blonde avait passé la vitesse supérieure. Elle avait rompu la distance entre eux, rapprochant doucement son corps du sien, laissant ses doigts s’amuser sur le torse de Joe, qui hésitait en face d’elle. Elle avait planté ses yeux azurs dans les siens, alors qu’un sourire se dessinait sur ses lèvres. A ce stade, elle était presque sûre que ses filets s’étaient refermés. L’hésitation n’était que de courte durée. Après tout, il ne serait pas allé jusque là s’il n’avait pas été prêt à sauter le pas. Il ne l’aurait pas laissé se rapprocher pendant cette danse, ni à cet instant, il se serait reculé, mais là, il hésitait. Lui laissant l’espace de le convaincre, en jouant de son regard, de ses doigts, effleurant son torse.

Son jeu semblait faire d’ailleurs son petit effet, puisque la voix de l’homme était déjà cassée. Elle notait pour plus tard de ne pas trop précipiter les choses, histoire de ne pas se retrouver dans une situation... Gênante pour lui, et frustrante pour elle. Elle baissa les yeux vers sa main, cherchant les clés de sa voiture dans sa poche. Un nouveau sourire étira ses lèvres alors qu’elle se reculait quelque peu, gardant ses yeux dans les siens.

- Compte sur moi.

Avait-elle laissé filé entre ses lèvres. Elle était certaine qu’il avait fait le bon choix. Après tout, elle ne voyait aucun mal à échanger une nuit avec une personne, du moment que cela se faisait dans le consentement des deux, et tout le blabla. Dans les mœurs de la société, ce genre de nuit n’était pas conventionnel. Mais elle se fichait des conventions. En quoi ce plaisir charnel était plus honteux qu’un baiser échanger ? Qu’un câlin ? C’était seulement une mœurs de la société, selon elle. Pourquoi empêché deux personnes de passer du bon temps, si cela se passe dans un cadre sécurisé ?

La blonde attrapa son sac à main, le passant à son épaule. Elle suivit ensuite l’homme vers l’extérieur du bar. Elle remarqua le regard de Jace sur eux, et senti presque immédiatement après, la main de Joe dans son dos. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, sentant l’assurance et l’égo de Joe en prendre un coup. Ce n’était pas plus mal, Jace avait certainement besoin d’un coup de moins, alors que Joe avait bien besoin d’un petit coup de pouce dans sa fierté. Pour qu’il se montre un peu plus sûr de lui... Entreprenant.

Elle grimpa dans sa voiture, levant les yeux vers lui, à sa nouvelle déclaration. Bon, le fait qu’il était papa n’était pas non plus très étonnant. Elle avait juste oublié de l’envisager à sa rencontre. S’il avait une quarantaine d’année, elle penchait plus vers des filles entre 10 et 15 ans. Peut être un peu moins ou plus, selon elle. Mais dans les deux cas, elles seront certainement couchées à cette heure là. Mais ce qui l’étonna certainement le plus, fut sa dernière phrase. Il semblait parfaitement à l’aise avec le fait qu’elle croise l’une de ses filles. Elle n’était pas non habituée de fréquenter des pères ayant toujours leur fille à leur domicile, mais elle aurait plutôt pensé que ces dernier préfèrerait éviter la rencontre entre leur.. Conquête d’un soir, et leur progéniture. Légèrement déstabilisée, c’était certainement à son tour de se faire dépasser légèrement par les évènements.

- Pas de soucis, on ne fera pas de bruit alors.

Glissa-t-elle en souriant, passant sa ceinture et déposant son sac à ses pieds. Elle laissa ensuite la discussion revenir sur son nouveau job, à l’académie. Enfin nouveau, récent de quelques mois. Après tout, c’était toujours bon d’échanger des tuyaux et des anecdotes avec un homme ayant plus d’expériences. La route ne fut pas très longue jusqu’au domicile de l’homme. Une fois arrivée, elle sortit de la voiture, suivant Joe jusqu’à son immeuble. La blonde resta silencieuse, le temps d’y pénétrer, voulant s’assurer qu’elle ne se retrouverait pas à faire une nuit télé avec Joe et ses filles. Oui clairement, elle n’était pas habituée à l’idée de rejoindre un appartement avec les enfants de l’homme. Un colocataire, peut être, une sœur ou un autre frère, parfois, mais les enfants, non, c’était une première. Elle entra suite au petit geste de galanterie de l’homme, laissant échappé un rire amusé.

- Monsieur est galant.

Laissa-t-elle remarquée. Elle prit ensuite l’ascenseur en sa compagnie, et bien que l’idée de passer un moment dedans la tentait, elle préférait encore le confort que lui offrirait l’appartement de Joe. Et puis, autant y aller doucement, elle sentait que Joe n’était pas coutumier de ces pratiques. A la place, elle attendit de rentrer dans son appartement, jetant un œil curieux à la déco. Il était plutôt bien décoré, bien rangé. Soit il avait un goût plus développé que les autres hommes, soit il s’agissait de l’œuvre d’une femme. Dans tous les cas, l’ensemble était très agréable et harmonieux.

- Très sympa, ton appart.

Commenta-t-elle en enlevant sa veste également, puis en le suivant jusqu’à la cuisine. Elle s’approcha pour passer de l’autre côté du bar, à ses côtés, et regarder les deux verres sortis. Elle haussa les épaules, d’un geste détaché en lui répondant.

- La même chose qu’à toi.

La blonde prit une légère impulsion pour s’asseoir sur le bar, proche de Joe. Elle le scruta quelques secondes, de ses yeux clairs. Ne voulant pas précipiter les choses, elle attendit quelques secondes, qu’il lui tende le verre, se demandant s’il ferait le premier pas. Elle bu une gorgée de son verre, avant de le reposer à côté d’elle. Elle profita qu’il soit encore à proximité pour glisser ses deux mains sur ses épaules, et descendre du bar. Elle attrapa doucement son haut entre ses doigts, reculant jusqu’au mur en l’attirant avec elle. Lui avançant le travail, elle s’arrêta une fois le dos contre ce dernier, planta son regard dans le sien, un sourire en coin sur les lèvres.

- Je crois qu’on a assez bu pour la soirée, non ?

Elle baissa furtivement son regard vers ses lèvres, avant de le replonger dans ses yeux. Elle posa ses mains à plat sur son torse, en laissant une glisser lentement contre ce dernier, alors que l’autre montait jusqu’à son épaule.

- Tu as peut être... D’autres plans ?

Sa main était descendu jusqu’au bas de son haut. Elle en profita pour la glisser sous ce dernier, lentement, avant de la faire remonter contre sa peau, ce même sourire espiègle sur les lèvres.

.
crackle bones
Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyJeu 5 Oct - 20:50

Un peu de Jazz
Sujet libre à qui veut.

« Très sympa, ton appart. » Levant les yeux vers sa propre décoration, tout en s'approchant du bar, il émet un petit sourire avant de se tourner vers les verres qu'il sort et pose délicatement sur le barnum pour ne faire aucun bruit.

« Merci, mes filles y sont pour beaucoup. Les femmes ont toujours eu plus de gout que les hommes en matière d'intérieur. »

Faut croire que le gout est surtout une histoire de sexe. « La même chose qu’à toi. » Il en haussait les épaules à son tour, et il sortait une bouteille d'alcool doux, n'en remplissant qu'un fond dans les deux verres. Il ignorait encore si elle voulait séduire ou passer à la vitesse supérieure, et lui n'avait pas vraiment l'envie de gaspiller une bouteille chère. Fermant le bouchon et rangeant la dite bouteille, il observait du coin de l'œil sa jolie blonde, qui s'était déjà assise sur le bar. A son aise ? Il en souriait, amusé et plutôt satisfait de la tournures des évènements finalement. Il trinquait légèrement dans le verre de December, avant d'en boire une gorgée et de reposer le récipient. Ses yeux se relevaient lentement vers la jeune femme, et avant qu'il n'ait le temps de dire un mot, les mains de la belle s'étaient hissées sur ses épaules pour descendre de son perchoir. Il s'était laissé à penser qu'elle partirait en visite des lieux, mais en réalité, elle venait attraper son teeshirt pour l'attirer vers elle, tout en reculant jusqu'au mur de brique, derrière eux. Il n'avait pas bronché une seule seconde, se laissant entraîné tendis que ses yeux vagabondaient entre le visage et le décolleté plongeant de la demoiselle, qu'il avait à présent complètement à sa merci. « Je crois qu’on a assez bu pour la soirée, non ? » Nul besoin de préciser que son cœur subissait là, de vraies montagnes russes. L'excitation et l'envie grimpait aussi vite que le stresse et l'angoisse de mal agir. Ce n'était pas lui ça, ce n'était pas du Joe Geller, de s'envoyer en l'air avec une inconnue. Et ce n'était tellement pas lui, qu'il trouvait la situation encore plus excitante. « Tu as peut être... D’autres plans ? » La main de December glissait dangereusement vers le bas de son teeshirt, une autre stagnait sagement sur son épaule. Il n'osait toujours pas dire un mot, jusqu'à ce que les doigts de December se frayent un chemin sous son teeshirt, éveillant là, un sacré frisson qui le traversait de toute part. Depuis quand une femme n'avait pas posé ses doigts sur lui, comme ça ? D'une manière aussi sensuelle ?

« J'ai plus très soif... »

Murmurât-il alors, le souffle légèrement plus fort sous les battements accélérés de son cœur. Il se donnait quelques secondes de plus pour savourer ce simple passage des doigts de la jeune femme, contre son torse. Puis enfin, convaincu par la jeune femme, ou simplement incapable de combattre ses pulsions masculines, il s'avançait légèrement, un peu plus contre elle, jusqu'à ce qu'elle ait le dos plaquée au mur, et que leurs deux corps se rencontrent enfin. Leurs visages étaient à présent si proches, qu'il pouvait sentir son souffle chaud frapper ses lèvres. Les siennes justement, il les fixait un moment. Puis collant parfaitement son corps au sien, l'emprisonnant ainsi contre le mur, il venait - enfin - déposer ses lèvres sur celle de December, en un baiser peut-être un peu plus sage que ce qu'elle espérait, mais qui lentement, se voulait plus entreprenant, et plus aventureux. Son bassin se rapprochait du sien, trahissant le désir qui prenait possession de son corps. Ses mains jusqu'ici inertes, se posèrent tout d'abord sur les hanches féminines, avant que l'un d'entres elles ne glisse vers la cuisse de December, l'invitant à relever sa jambe vers son bassin, alors que son corps faisait pression sur le sien. Cette fois, le chaste baiser avait entièrement laissé place à un vrai baiser, celui qui trahit toute l'envie, tout le désir. Ses lèvres pinçaient les siennes avec entrain, faisant monter d'un cran la tension, et surtout, accélérant sa respiration à présent peu régulière. Son cœur battait si fort, qu'il allait en déchirer sa poitrine. Il était si bien là, contre elle, qu'il en avait oublier ou il était, comme si le temps s'était arrêté et que plus rien ne comptait autour d'eux.

Mais tout vous ramène toujours à la réalité. Il avait oublié quelqu'un dans cette maison, et pas des moindres. Pacha, son chien, qui venait de se réveiller et fourrant son bec dans sa gamelle de croquette, avait fait grincer le sol en la traînant, provoquant un vrai sursaut chez Joe, et sûrement chez December aussi. Libérant brusquement les lèvres de la jeune femme, il s'était retourné par peur de tomber face à face avec l'une de ses filles. Soulagé en apercevant le chien dans le fond du salon, il échappait un léger et discret petit rire, avant de se retourner vers December, reposant délicatement ses deux mains autour de ses hanches. Ses yeux s'enfonçaient dans les siens, alors que son visage se rapprochait.

« Désolé... Ce n'est que Pacha. »

Il lui volait un rapide baiser, avant de reculer et de l'entraîner avec lui, vers les escaliers.

« On sera plus tranquille en haut. »

Assurait-il en chuchotant, glissant sa main dans celle de December et refermant ses doigts autour des siens. Il grimpait assez hâtivement les marches, tout en prenant soin de ne faire aucun bruit en passant devant les chambres des filles, d'ou aucune lumière ne filtrait. Il poussait la porte de la sienne, laissant December entrer, puis doucement, toujours dans un silence de plomb, il refermait sa porte. Au moins ici, ils seraient tranquilles, du moment qu'ils faisaient leurs petites affaires en silence. D'ailleurs, se mordant la lèvre inférieur avec gourmandise, il venait bien rapidement récupérer les lèvres de December, tendit que ses mains entouraient de nouveaux ses hanches. La faisant reculer vers la porte, pour l'y plaquer, il laissait son corps se serrer contre le sien. Ses doigts tombèrent de nouveau vers ses cuisses, et ses lèvres elles, relâchaient celles de la blonde pour venir jouer dans son cou, près de son oreille et de sa nuque. Il n'avait plus vraiment le contrôle des choses, tout ce qu'il savait, c'était qu'il avait envie d'elle, et qu'il se contrefichait bien du reste. Son bassin cherchait le sien, et à présent, le silence n'était fendu que par leurs deux respirations de plus en plus fortes. Une main remontait le long des hanches, des côtes et des bras de December, l'autre suivit rapidement. Elles vinrent discrètement se glisser dans son dos, après qu'il ait reculé pour y laisser de l'espace. Ses doigts trouvèrent rapidement la fermeture de sa petite robe, qu'il fit glisser jusqu'en bas de son dos, laissant alors ses doigts effleurer sa peau à cet endroit...
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyVen 6 Oct - 10:09

Un peu de Jazz

Feat Joe

Sentant que l’homme ne prendrait pas tout de suite les initiatives, la blonde préféra prendre le dessus, et commencer à se rapprocher de Joe. Elle aimait beaucoup jouer, et à vrai dire, elle n’était pas des plus sereine à l’idée de rester dans le salon, au risque de croiser l’une de ses filles. S’il elles avaient pu être capable de faire une décoration de ce genre, elles étaient au moins dans l’adolescence bien avancée. Elles n’auraient alors plus cette innocence de se dire que son père allait simplement passer une soirée tranquille avec une fille. Et aucun doute sur le fait que cela mettrait un froid, et que December se sauverait à la suite de cette situation.

Jouant de son regard, puis de ses doigts, sur le corps de l’homme, la blonde ne put s’empêcher de sourire en sentant que Joe était largement réceptif. Un simple petit coup de pouce, elle espérait qu’il prenne ensuite les rênes, pour lui faire partager, peut être son expérience. Après tout, il avait une grosse dizaine d’année de plus, malgré les souvenirs surement lointains d’un moment échangé avec une femme, il devait être certainement plus expérimenté qu’un homme d’une trentaine d’années.

Elle remonta lentement ses doigts, contre son torse suivant les frissons qu’elle lui procurait. Elle planta ses yeux dans les siens, mordillant sa lèvre inférieure. Lorsque ses doigts passèrent sur son torse, ils s’arrêtèrent quelques secondes, jouant sur ce dernier. Il s’avança encore vers elle, la laissant coller son dos au mur. Son corps continua de s’approcher, lui, se collant à celui de December, qui laissa ses mains glisser dans son dos. Puis, son visage s’approcha du sien, venant enfin rompre la dernière distance qui perdurait. Ses lèvres rencontrèrent les siennes, alors que l’homme lui offrait un baiser à son image, sage et presque hésitant. La blonde, jouant son rôle, vint intensifier ce baiser, le rendant plus rythmé et plus sauvage.

Elle sentit le bassin de l’homme se coller contre le sien. December ne put s’empêcher d’esquisser un sourire contre ses lèvres. Les mains de Joe descendirent enfin sur son corps, et plus précisément sur ses hanches, avant de s’égarer sur sa cuisse. La blonde suivit son mouvement avec entrain, levant sa jambe pour la coller au corps de l’homme, l’enroulant autour de son bassin. Ses bras remontèrent autour de ses épaules, et elle s’apprêtait déjà à prendre une impulsion pour passer sa deuxième jambe autour du bassin de l’homme lorsqu’un bruit refréna largement son mouvement. La blonde s’immobilisa, serrant les dents. Sérieusement, elle devait avoir la poisse. Elle laissa sa jambe glisser le long de celle de Joe, reculant légèrement son visage.

La blonde fut largement soulagée en voyant le chien derrière eux. Néanmoins, mieux valait ne pas s’attarder en bas, elle n’était pas contre prendre des risques ou garder un peu d’adrénaline, pendant ces moments, mais plutôt hors du cadre familial, tant qu’à choisir. Elle sentit la main de l’homme se glisser dans la sienne, laissant son corps se tendre légèrement. Tous les gestes ramenant les souvenirs ou représentation d’un couple à la blonde ne la mettait clairement pas à l’aise. Cela la renvoyait à quelque chose qu’elle ne voulait certainement voir émerger de nouveau. Elle reteint alors une seconde l’homme, passant plutôt ses bras autour de ses épaules, avant de s’appuyer dessus pour hisser son corps contre le corps de l’homme et entourer son bassin de ses jambes.

Profitant de cette proximité, elle lia de nouveau ses lèvres aux siennes, laissant un baiser plus passionné émerger. Il monta les escaliers, passant devant plusieurs portes avant de s’arrêter devant une pièce. La blonde laissa ses jambes retomber à terre, séparant leurs lèvres et entrant dans la pièce. Rapidement, l’homme revint vers elle, laissant la blonde sourire, appréciant ce nouveau comportement. Son corps se plaqua contre la porte, rapidement suivit par celui de l’homme. Ses lèvres rejoignirent de nouveau les siennes, pendant que ses mains reprenaient leur chemin, sous le haut de l’homme.

Les mains de l’homme se faisaient plus franche, sur le corps de la blonde. Son corps commençait à s’éveiller, appréciant cette sensation. Elle sentait le bassin de l’homme, animé inconsciemment par l’envie. La chaleur grimpait de plus en plus, alors qu’elle s’amusait à séparer leurs bassins, puis les rassembler, pour l’instant, d’un mouvement assez lent laissant un sourire espiègle sur ses lèvres.

Leurs corps se séparèrent ensuite légèrement, de sorte à ce que la robe de December glisse lentement sur le sol, dévoilant son corps. Malgré le statut de danseuse de la blonde, elle était loin d’être filiforme et ses formes se montraient assez généreuses. La blonde passa de nouveau ses mains sous le haut de l’homme, cette fois-ci, pour lui enlever progressivement. Ses lèvres s’égarèrent dans son cou, puis descendirent légèrement sur ses épaules, une fois son torse découvert. Elle descendit ensuite ses mains ensuite jusqu’au pantalon de l’homme. Elle enleva lentement sa ceinture, jouant avec le bouton ensuite, du pantalon de l’homme. La blonde finit par l’ouvrir, mais remonta ses mains contre son torse, tandis qu’une continuait sa route jusqu’à sa nuque, pour l’attirer et rapproche son visage du sien. Elle attrapa la lèvre inférieur de l’homme entre ses dents, avant de replonger ses lèvres contre les siennes, tout en laissant leur bassin se rejoindre de plus belle, plus franchement.


.
crackle bones
Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyVen 6 Oct - 11:01

Pardonnez ma sainte pudeur, mais la suite ne sera lisible que par les grands manitous et Decy. :lunette:

Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
December Patterson
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu86 / 126 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles en Amérique, le 7 décembre 1989. J'ai donc actuellement 28 ans et je suis américaine!

Disney's academy et toi : Je suis passée à la Disney Academy en tant que professeur de danse il y a un an.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_ola6ueKkmq1s2sl3oo1_500

Et dans la vie je suis : Je suis cast member à Disneyland puisque je me glisse tous les jours dans le costume d'Elsa, la reine des neiges. Il m'arrive parfois de remplacer Cendrillon, mais j'essaye d'éviter au maximum cela. Je préfère largement Elsa à Cendrillon.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_olqdbfKXnh1w2hvgto2_500

Mon statut marital : Je suis... Toujours fiancée, mais cela ne compte plus depuis que j'ai fui mon ex petit ami. Pour le moment, il ne sait toujours pas où je suis, et cela me va très bien. Je suis donc célibataire, et je compte bien le rester. Je fuis tout engagement et tout attachement de ma part, comme de la part de l'autre.
Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_on6oe33cU91qgbxhso4_250

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_inline_numg6sMNMQ1qlt39u_250

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t441-i-ll-be-the-actress-starring-in-your-bad-dreams-december#4863
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyVen 6 Oct - 12:25

Disney's Academy


If this is love I don't want it ;
I love you to the moon and back, to infinity and beyond, forever and ever. Laugh as much as you breath. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Geller
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
Un peu de jazz, man | LIBRE Flu88 / 128 / 12Un peu de jazz, man | LIBRE Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.

Un peu de jazz, man | LIBRE 97na

Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.

Un peu de jazz, man | LIBRE Pn27

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.

Un peu de jazz, man | LIBRE Wmt8

Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •

Un peu de jazz, man | LIBRE Tumblr_owl4dma9711sujepao1_250

Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.

Un peu de jazz, man | LIBRE Gijz

RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE EmptyVen 6 Oct - 15:49

Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un peu de jazz, man | LIBRE   Un peu de jazz, man | LIBRE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de jazz, man | LIBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney's Academy :: Et ils vécurent heureux, pour toujours :: Les archives :: Les rps-
Sauter vers: