Voir les messages sans réponses
Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 22 août 1996. J'ai donc actuellement 21 ans et je suis britannique!

Disney's academy et toi : Je suis des études de stylisme à l’académie Disney.

Mon statut marital : Célibataire mais attiré par Captain America

Mon adresse postale : Nul part pour le moment, c'est en pourparlers avec mon grand-frère.

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t202-wendy-miller-je-m-envole-ou-pas
MessageSujet: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Lun 16 Oct - 0:56


Tony & Wendy


Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ?

Je suis en retard, comme le lapin dans Alice aux Pays des Merveilles, 13 heures approche et je ne sais toujours pas ce que je vais mettre. Comment il faut s'habiller pour un premier potentiel rendez-vous amoureux avec l'homme de sa vie sans sacoir ses goûts et sans savoir m'habiller avec des vêtements qui plaisent aux garçons. Enfin question mode oui mais je n'ai pas l'habitude de m'habiller avec des vêtements courts. Bon allez, je me calme et je m'habille comme d'habitude ou presque après tout, il m'a connu comme je m'habille d'habitude dans les vestiaires. Je m'habillais donc d'un jean slim clair et d'un chemisier noir. Classe et pas trop voyant, typiquement ce qu'il me faut. Je sortis rapidement de chez moi enfin de chez Jay plutôt, de chez nous car ont étaient plusieurs dans la résidence Simba et je filais à l'entrée du parc, j'arrivais à 15 heures et 55 minutes, ouf, au moins je ne serais pas en retard.

Je dois avouer qu'hier, la fin d'après-midi avait était mouvementée, après un bon quart d'heure, je m'étais risqué à jeter un coup d’œil dans les vestiaires et je ne vis que le costume du Captain et son bouclier sans personne en-dessous, il avait dû partir par une porte dérobée pour ne pas que je connaisse son identité sécrète. Je m'étais approchée du costume en soupirant pour le ranger quand je remarquais un papier plié sur le bouclier. Je le lu pensant que c'était le Captain qui l'avait laissé là, je souris en le lisant, j'avais rencard avec Captain, bon ok, c'est pas le vrai mais je m'en fiche. Il avait des yeux magnifiques et une musculature parfaite, vite, je veux être demain à 13 heures !

Et j'y étais, enfin presque, les visiteurs continuaient à affluer même si c'était moins que le matin. Je tentais de trouver mon rencard en fouillant la foule des yeux. Je vis des garçons, pas forcément super séduisant aller vers l'entrée mais aucun s'approchait de moi par la suite. Ou alors comme il fait partie des employés, il va peut-être venir de derrière moi, je n'en sais absolument rien. Il faut que j'arrête de penser à ça et que je me détende, après tout est-ce que le physique compte quand le caractère plait ? Je ne sais pas mais je dois surtout attendre de le voir, il est inutile que je me stresse et que je me pose des questions alors que je ne l'ai même pas vu en vrai.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Wolverhampton en Angleterre, le 16/08/1994. J'ai donc actuellement 23 ans et je suis mi rosbeef mi spaghetti (Anglo-Italien pour les sous doués)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de coaching vocal, chant, danse, doublage & sport/entretien du corps.

Et dans la vie je suis : Actuellement je suis cast-member à Disneyland, j'y interprète le célèbre Captain America, portant fièrement mon bouclier, en grand fan de Marvel que j'suis. Dans un tout autre registre, c'est moi qui suis caché sous le costume de Sullivan, de Monstres et Cie, je suis un distributeur de câlins géants et tout doux !



Mon statut marital : Libre comme le vent.


Mon adresse postale : Une maison à Anaheim, pratique pour organiser des petites soirées mixtes, hum hum.



Mes petits + :
topics en cours


feat Wendy
feat Olivia





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Jeu 19 Oct - 14:34

The beauty &
the beast
Can you feel the love ?

Le rendez-vous avait été fixé à 13h, Tony était l'auteur de ce rendez-vous et honnêtement ce n'était pas dans ses habitudes d'agir ainsi. Bien qu'étant un gars sérieux, il était loin d'être à la recherche de l'amour ces temps ci, préférant s'octroyer un peu de tranquilité et profiter pleinement de son célibat, comprenez par là que tirer un coup à droite, à gauche, lui suffisait amplement. La raison de cette envie de rester libre ? Son ex, qui lui avait vraiment brisé le coeur, et non vous ne rêvez pas, même un grand bonhomme comme ça peut souffrir, du coup, il n'était pas prêt à recommencer, et puis de toutes façons il n'avait pas le temps de se consacrer entièrement à une relation sérieuse. Pourtant cette Wendy lui avait tapé dans l'oeil en quelques sortes, son doux visage, sa simplicité, elle n'avait rien des filles que Tony faisaient passer dans son lit, elle avait ce petit quelque chose qui l'avait réellement intéressé. C'est pour cela qu'il avait voulu la revoir, dans une lieu public, et pas directement à son appartement, cette fille, il voulait au moins passer une journée avec elle pour voir si elle était aussi intéressante qu'elle en avait l'air.

Aujourd'hui c'était le jour de repos du beau brun, réveil à 9h pour une séance de sport d'une heure et demie à la salle de sport, avant de prendre une bonne douche et d'aller décompresser un peu en faisant une partie de PS4 avec un pote. Lorsqu'il regarda l'heure, il était déjà midi et quart, l'heure de se préparer. Il enfila une tenue simple, qui malgré tout, le rendait aussi séduisant qu'à son habitude tenue ici puis fourrant son porte feuilles et son portable dans sa poche, quitta son appartement rapidement en direction du parc qui se trouvait à quelques minutes de chez lui.

La foule était déjà bien présente et les visiteurs du parc se pressaient à l'entrée, le plus dur maintenant serait de retrouver la petite Wendy au milieu de cette foule, bien qu'une chevelure aussi rousse que la sienne ne soit pas trop difficile à repérer, et il la vit un peu plus loin, près des barrières à l'entrée. C'est en souriant qu'il marcha en sa direction afin de la rejoindre, content qu'elle soit venue, après tout elle aurait très bien pu ignorer son invitation mais il n'avait eu aucun doute sur sa présence aujourd'hui. Elle était de dos lorsqu'il l'approcha, et lui tapota doucement l'épaule afin de manifester sa présence.

« J'ai entendu dire qu'une jolie rouquine avait fait appel à Captain America, il n'a pas pu venir alors je viens le remplacer. »

Un beau sourire appuyait ses paroles, c'est vrai qu'elle ne l'avait encore pas vu son masque alors surprise. Restait à voir si la découverte de son visage ne la décevrait pas trop mais tout à fait entre nous, il faudrait être sacrément difficile pour ne pas apprécier le visage de l'Italien, qui attendait une réaction de la demoiselle.

Disney's Academy


Call me Captain ✩ The stars are make to shine, reach up and make a wish. It’s a beautiful time, I hope you take a glimpse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 22 août 1996. J'ai donc actuellement 21 ans et je suis britannique!

Disney's academy et toi : Je suis des études de stylisme à l’académie Disney.

Mon statut marital : Célibataire mais attiré par Captain America

Mon adresse postale : Nul part pour le moment, c'est en pourparlers avec mon grand-frère.

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t202-wendy-miller-je-m-envole-ou-pas
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Lun 23 Oct - 21:47


Tony & Wendy


Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ?

J'étais impatiente de voir le visage en entier du Captain, certes, j'avais pû voir qu'il avait des lèvres que j'aurais aucun problème à embrasser et des yeux très beaux mais après si le visage est pas harmonieux du tout, ça donne vraiment pas envie quoi. Pour ce qui est de son corps, son costume de Captain laissait deviner un corps tout à fait satisfaisant. Bref, j'avais hâte de le voir en vrai enfin sans son masque mais j'avais peur d'être déçue, je m'étais monté la tête avec le Captain et j'avais peur de redescendre sur terre bien trop vite et que la chute soit trop dure.

Enfin bref, je verrais bien ce que ça donne après tout, je peux être très déçue comme agréablement surprise, très agréablement surprise. Je trépignais d'impatience en triturant mes bagues autour de mes doigts, signes d'impatience, je les tournais, les enlevais de mes doigts avant de les remettre. Voilà 13 heures étaient arrivés et toujours pas de signe de ce mystérieux inconnu enfin après, je vais pas lui en vouloir si il a cinq minutes de retard. Je sursautais en sentant quelqu'un tapoter mon épaule, je rougis en entendant le compliment de la voix que je reconnus de suite. Je me retournais pour me retrouver face à un beau sourire et un très beau visage, je détaillais rapidement son visage et lui souris :

- Quel dommage qu'il n'ait pas pû venir mais je dois dire que le remplaçant est très agréable à regarder.

Je rougis encore plus, ce n'est pas dans mes habitudes de dire ça, absolument pas mais si je veux obtenir des résultats, je dois me lancer et me faire violence. Après je ne vais pas me lancer des des conversations avec des insultes et des mots crus tout les deux mots mais faire ce genre de compliment me parait un bon début. Il a pû parfaitement voir à quel point je suis timide quand il y a un sous-entendu un minimum en-dessous de la ceinture :

- Et est-ce que la personne qui a un si beau sourire à un prénom ?

Oui, c'est une façon détourner de lui demander son prénom. Après tout, il sait comment je m'appelle enfin Captain le sait et comme il est aussi le Captain, il sait comment je m'appelle, du moins, j’espère qu'il s'en souvient :

- Et je suppose que le Captain vous a informé de mon prénom.

Voyons voir s'il s'en souvient, pourvu qu'il s'en souvienne, ça me montrera que je l'ai un minimum intéressé, ça me ferait du bien, je serais enfin remarqué et d'une bonne façon en plus. Je m'étais jamais faite remarquer, de la bonne comme de la mauvaise façon, mais quitte à se faire remarquer, autant que ce soit de la bonne façon.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Wolverhampton en Angleterre, le 16/08/1994. J'ai donc actuellement 23 ans et je suis mi rosbeef mi spaghetti (Anglo-Italien pour les sous doués)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de coaching vocal, chant, danse, doublage & sport/entretien du corps.

Et dans la vie je suis : Actuellement je suis cast-member à Disneyland, j'y interprète le célèbre Captain America, portant fièrement mon bouclier, en grand fan de Marvel que j'suis. Dans un tout autre registre, c'est moi qui suis caché sous le costume de Sullivan, de Monstres et Cie, je suis un distributeur de câlins géants et tout doux !



Mon statut marital : Libre comme le vent.


Mon adresse postale : Une maison à Anaheim, pratique pour organiser des petites soirées mixtes, hum hum.



Mes petits + :
topics en cours


feat Wendy
feat Olivia





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Mar 24 Oct - 12:21

The beauty &
the beast
Can you feel the love ?

« Quel dommage qu'il n'ait pas pû venir mais je dois dire que le remplaçant est très agréable à regarder. » Oh pour sur, Tony n'avait eu aucun doute sur son charme et la réponse de la demoiselle ne le fit que sourire d'avantage. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle fuit de toutes façons. Au moins, ils étaient à égalité maintenant, plus de masque pour cacher le visage du Captain, ils allaient pouvoir passer une après midi normale, qui espérons le, se passerait bien du début à la fin, mais il n'y avait aucune raison qu'il en soit autrement. Au moins elle se montrait franche et semblait être du genre à dire ce qu'elle pensait, un point positif parce que si il y a une chose que Tony ne supporte pas, c'est de se retrouver face à une personne coincée, ou pire, une personne incapable de dire la verité, et visiblement là, il était bien tomber. Evidemment on ne parle pas de la timidité que Tony trouve adorable chez une fille, les joues rose, l'air gêné, ouai, le brun adore ca, c'est le petit côté mignon de la chose.

« J'en déduis que tu es toujours d'accord pour passer la journée avec moi ? »

Oui il avait envie de l'entendre de vive voix, ah Tony, range ton égo mon grand, c'est inutile de te montrer trop impressionnant et de la faire fuire. Le truc avec Tony c'est qu'on accepte tout de lui, parce qu'il sait y faire, hop le petit sourire tendre, et on craque, faut l'avouer, l'Anglais en joue beaucoup, voir trop mais quand on a du charme, autant en profiter, surtout qu'il n'était pas comme ça étant plus jeune alors il avait du temps à rattraper. « Et est-ce que la personne qui a un si beau sourire à un prénom ? » fit-elle avant d'ajouter « Et je suppose que le Captain vous a informé de mon prénom »

« Tony, mh laisse moi réfléchir...Lola ? »

Il avait prit l'air le plus sérieux possible mais il ne put tenir longtemps, fallait pas la vexer non plus, alors après avoir observé sa réaction, il s'empressa de reprendre la parole, sachant pertinemment que c'est le genre de détail qu'une fille aime qu'on se rappelle.

« Je plaisante, jolie Wendy, tu sauras que le Captain a une excellente mémoire »

Sans perdre son sourire, il approcha du guichet et présenta simplement sa carte d'employé avant d'entrer avec elle.

« J'espère que tu trouves pas ça ringard de se balader dans le parc alors qu'on bosse là toute l'année, mais j'aime bien être là en tant que visiteur, d'ailleurs t'as intérêt à aimer les attractions à sensations parce que t'as obligation de toutes les faire ! »

Autant passer une bonne journée, alors quoi de mieux que Disneyland pour s'éclater un bon coup et profiter d'être l'un comme l'autre, en agréable compagnie. Arpentant les allées à ses côtés, il posa ses yeux bruns sur elle avant d'entamer la conversation.

« Alors dis moi, Wendy, comment t'as attéri à Disneyland ? Pour bosser j'veux dire »

Disney's Academy


Call me Captain ✩ The stars are make to shine, reach up and make a wish. It’s a beautiful time, I hope you take a glimpse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 22 août 1996. J'ai donc actuellement 21 ans et je suis britannique!

Disney's academy et toi : Je suis des études de stylisme à l’académie Disney.

Mon statut marital : Célibataire mais attiré par Captain America

Mon adresse postale : Nul part pour le moment, c'est en pourparlers avec mon grand-frère.

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t202-wendy-miller-je-m-envole-ou-pas
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Mar 24 Oct - 23:40


Tony & Wendy


Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ?

J'étais agréablement surprise du vrai visage de Captain America, bien plus séduisant que celui de Chris Evans enfin ce n'est que mon avis, je sais qu'il fait fantasmer pas mal de femmes. L'uniforme et les muscles je suppose, j'y suis moi-même très sensible mais ça ne m'empêche pas de ne pas trouver Chris séduisant par contre le jeune homme que j'ai en face de moi est clairement très séduisant et aussi très sexy, je dois l'avouer. Jay me tuerait si il apprenait que j'avais un gros crush pour Captain America, enfin celui du parc mais je m'en fiche, il m'aime trop pour me tuer. Visiblement, il était content de ma réponse comme il fit un sourire encore plus grand, ce qui ne le rendait plus que séduisant. Je n'arrêtais pas de rougir, c'est toujours comme ça quand je suis face à un garçon qui me plait, c'est un de mes grands défauts mais je n'y peux rien si je suis timide. Je lui souris :

- Bien sûr que je suis d'accord.

La journée et même plus peut-être, non bande de pervers, pas forcément la nuit mais la soirée, ce serait pas mal en plus le soir, il y a parade, feu d’artifice et animations sur le château, je vais certainement pas m'en priver. Je souris en l'entendant, j'aime bien Tony, ça fait italien, il a peut-être des origines italiennes, en tout cas, il doit avoir un de ses parents, pour ne pas dire les deux, anglais car il parle sans aucun accent. Mais mon sourire disparu bien vite qu'il m'annonça qu'il pensait que m'appelais Lola. J'affichais une moue plus triste qu'en colère. Comment avais-je pû m'imaginer qu'un garçon qui m'intéresserait se souvienne de mon prénom, il y a aucune lettre qui correspond, aucune syllabes et même le début est pas la même lettre. Il aurait pû le dire en rigolant mais il était on ne peut plus sérieux. Pourtant il s'empressa de me dire qu'il plaisantait et s'empressa de dire mon vrai prénom en rajoutant un petit compliment avant mon prénom, je soupirais de soulagement et lui souris :

- Je t'avoue que j'ai vraiment eu peur que tu ais oublié mon prénom. Je saurais me souvenir qu'il a une bonne mémoire. Et en passant, j'aime beaucoup ton prénom, Tony.

Je lui souris, je remarquais que je m'étais mise à le tutoyer d'un seul coup, sans doute l'absence de l'uniforme et le fait qu'il devait avoir quelques années de plus que moi. Toujours en souriant, il présenta sa carte d'employé à la vendeuse qui nous laisse entre gratuitement du coup et c'est bien normal. Si on devait payer chaque entrée, ce serait pas du tout rentable pour les employés vu le prix d'entrée des parcs Disney. Je lui souris :

- Oh non, pas du tout, j'ai pas eu l'occasion de le visiter et puis je bosse dans les costumes donc j'ai pas eu l'occasion de le visiter dans le cadre de mon travail. Euh, je... je suis pas une grande amatrice de ce genre d'attractions mais bon au pire, si j'ai peur, je pourrais me coller contre toi, ça me permettra d'avoir moins peur.

En fait, deux attractions ne me tentait absolument pas, Pirates des Caraïbes et la Maison Hantée. La première m'avait traumatisée quand je l'avais faite étant plus jeune avec la tête de mort qui te parles et j'aime pas ce qui fait peur alors la seconde attraction très peu pour moi. Si il me force à les faire, je le cacherais contre lui, sinon qu'il compte pas sur moi pour les faire. Je préférais de loin la musique du diable de la maison des poupées, je pouvais passer ma journée à faire cette attraction. Mais passer une journée à Disney ne me dérangeait absolument pas, surtout en compagnie d'un si bel homme. On commença à marcher et il me demanda comment j'avais fini par bosser ici :

- Eh bien mon grand-frère, Jay, travaille ici depuis plusieurs années et il m'a proposé d'envoyer une demande de stage en tant que coutumière, étant donné que j'aimais beaucoup dessiner quand j'étais plus jeune. Pas forcément des vêtements mais de tout et puis Jay trouvait que j'étais douée. Bon, j'en suis pas encore à dessiner les costumes ou à les coudre mais bon, j'étudie le stylisme à la Disney Academy alors je ne désespère pas de pouvoir au moins dessiner les costumes à l'avenir.

Peut-être qu'il connait Jay, inutile de préciser son nom de famille, il connait le mien et bien évidemment, Jay et moi avons le même :

- Et toi alors ? Comment tu en es venu à endosser le costume et le bouclier de Captain America ?

J'étais curieuse de savoir comment il avait atterri à Disney tout simplement. Moi, c'était parce que j'avais de la famille, mon frère donc, qui y bossait mais tout le monde n'a pas cette chance je pense, il était peut-être même fils unique.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Wolverhampton en Angleterre, le 16/08/1994. J'ai donc actuellement 23 ans et je suis mi rosbeef mi spaghetti (Anglo-Italien pour les sous doués)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de coaching vocal, chant, danse, doublage & sport/entretien du corps.

Et dans la vie je suis : Actuellement je suis cast-member à Disneyland, j'y interprète le célèbre Captain America, portant fièrement mon bouclier, en grand fan de Marvel que j'suis. Dans un tout autre registre, c'est moi qui suis caché sous le costume de Sullivan, de Monstres et Cie, je suis un distributeur de câlins géants et tout doux !



Mon statut marital : Libre comme le vent.


Mon adresse postale : Une maison à Anaheim, pratique pour organiser des petites soirées mixtes, hum hum.



Mes petits + :
topics en cours


feat Wendy
feat Olivia





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Dim 5 Nov - 18:46

The beauty &
the beast
Can you feel the love ?

Au moins, les présentations étaient faites. Visages découverts, ils se jaugeaient, d'un bon oeil bien sur, et Tony fût soulagé que la demoiselle ne se sauve pas en courant après avoir vu sa tête, on ne sait jamais, comme on dit les goûts et les couleurs ça ne se discute pas, elle aurait très bien pu le trouver horrible, même si les filles dans ce cas se font très rares, voir quasi inexistantes.
Ca va les chevilles Tony ?
Mh. Trève d'éloges. La journée était donc lancée, ils allaient pouvoir passer une petite journée bien sympa, principalement pour apprendre à se connaitre, c'était en tout cas l'un des objectifs de Tony, qui se réjouissait d'en connaitre d'avantage sur cette jeune fille. D'ailleurs au premier regard c'est vrai qu'elle semblait très jeune, il fallait espérer qu'elle soit majeure, détail sur lequel il s'appuierait tout à l'heure, inutile de briser le moment. Et il avait l'intention de lui poser un bon nombre de question, parce que même si Tony est un gars qui a déjà eu beaucoup de copines, il n'est cependant pas un garçon facile, qui se jette sur la première venue, et oui, monsieur a un minimum d'estime pour ces dames. « Oh non, pas du tout, j'ai pas eu l'occasion de le visiter et puis je bosse dans les costumes donc j'ai pas eu l'occasion de le visiter dans le cadre de mon travail. Euh, je... je suis pas une grande amatrice de ce genre d'attractions mais bon au pire, si j'ai peur, je pourrais me coller contre toi, ça me permettra d'avoir moins peur. » Aie, ça tombait mal si elle n'est pas amatrice de sensations fortes, lui qui s'imaginait déjà la serrer dans ses bras musclés pour la rassurer. Humour, il n'avait même pas eu cette idée en tête. Et pourtant c'est elle qui venait de le dire !

« T'inquiète pas je te forcerais pas à faire le space mountain, j'ai pas envie que tu me vomisses dessus pour un premier rendez-vous ! Enfin, c'est pas vraiment un rendez-vous, mais tu vois où je veux en venir »

Accentuant sa réponse d'un rire, il marchait dans les allées à ses côtés histoire de rejoindre le coin des attractions et autres occupations principales du parc. Il lui épargnerait les manèges trop remuants où le coeur manque de sauter de la poitrine, ça serait dommage qu'elle se sente mal dès le début de leur après-midi. Elle lui répondit alors sur sa présence à Disneyland, le fait que son frère travaillait ici aussi, Jay, de son prénom. C'est marrant, avec le nom de Wendy ca donnait Jay Miller, comme le Jay Miller du parc... Pause, what ?! Son esprit s'était stoppé là dessus, et il dû prendre sur lui pour ne pas directement aborder le sujet du frère, alias le pire ennemi de Tony. Manquait plus que ça, dans le genre poisse on ne pouvait pas faire mieux, quoi que d'un autre côté, ça avait aussi un côté amusant, sans vouloir utiliser Wendy pour emmerder Jay, ça pouvait néanmoins être un bon moyen d'avoir le dessus sur lui. Enfin. Il l'écouta attentivement, jusqu'à ce qu'elle lui retourne la question. Mains dans les poches,il haussa doucement les épaules.

« C'était un peu un défi et un rêve en même temps, j'avais envie de venir bosser là depuis longtemps, j'ai toujours aimé Disney, l'ambiance qui règne ici, on se sent dans un autre monde, ca constraste avec l'extérieur, peut-être qu'au fond je suis resté un grand enfant, mais chut, ça faut pas le dire, j'ai une image à entretenir »

Il rit à nouveau, lui offrant son air le plus adorable qui soit.

« Bon, quelle attraction t'as envie de faire ? Je te laisse choisir la première, et je la ferais sans râler, ensuite je choisirais, et tu me suivras »


Disney's Academy


Call me Captain ✩ The stars are make to shine, reach up and make a wish. It’s a beautiful time, I hope you take a glimpse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 22 août 1996. J'ai donc actuellement 21 ans et je suis britannique!

Disney's academy et toi : Je suis des études de stylisme à l’académie Disney.

Mon statut marital : Célibataire mais attiré par Captain America

Mon adresse postale : Nul part pour le moment, c'est en pourparlers avec mon grand-frère.

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t202-wendy-miller-je-m-envole-ou-pas
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Mar 7 Nov - 15:20


Tony & Wendy


Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ?

J'ai vraiment de la chance, il était vraiment pas mal mignon, pour ne pas dire à tomber. Je ne suis pas du genre à tomber sous le charme du premier venu mais je dois dire que si je l'avais croisé dans la rue, je le serais sans doute retourner sur lui avant de me faire charrier par Jay si il m'avait vu. Là, j'avais juste à tourner légèrement la tête pour le regarder et puis il allait passer la journée avec moi et rien qu'avec moi et ça, c'est génial, c'est mon jour de chance. J'allais rendre des tas de filles jalouses et peut-être même des mecs. Ont allaient faire plus amples connaissances et je ne demandais pas mieux que mieux le connaitre, savoir ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas et encore plus de choses mais je ne vais pas toutes les donner sinon nous y sommes encore demain. J'aime pas trop les attractions qui vont vite mais si je peux me blottir contre lui pour me rassures, je ne vais certainement pas dire non :

- Oh Space Mountain, ça ira. Il y a aucun risque que je te vomisses dessus, ne t'inquiètes pas, j'ai l'estomac bien accroché. J'ai vraiment pas envie de faire Pirates des Caraïbes ou la maison hantée parce que là, c'est sûr que je vais m'accrocher à toi durant toute l'attraction, je garantis même pas de garder les yeux ouverts. Oui, je vois où tu veux en venir, en t'en fais pas.

C'est un rencard, pas cette fois mais je suis sûre qu'un jour ou l'autre on se fera un rencard mais pas forcément ici, pas forcément à Disney. Il rit après sa phrase et je ris à mon tour avant et après ma réponse, j'espère que lui non plus ne me vomira pas dessus. On marcha le long des allées, tranquillement pour rejoindre le coin avec les attractions. Il répondit à ma question sur sa présence ici, les mains dans les poches en haussant les épaules :

- C'est vrai que l'ambiance à Disney est unique, on se sent bien et on retombe en enfance. Oh ne t'inquiètes pas, je ne dirais rien. Je crois que tout le monde retombe un peu en enfance ici, moi-même j'ai pas réussi à me retenir d'acheter une peluche de Simba dès mon arrivée ici.

J'apportais une grande importance à cette peluche de Simba enfant, tout comme j'apportais de l'importance à la peluche de Pégase bébé, que j'avais acheté plus jeune, c'est la seule peluche que j'avais emporté dans mes bagages. Je ris en parlant de ça et rougit en voyant un sourire particulièrement adorable sur ses lèvres :

- Hum, je serais bien tentée de dire la maison des poupées mais je vais t'éviter d'avoir la musique du diable dans la tête, je ne suis pas cruelle à ce point. Je vais opter pour Big Thunder Mountain, c'est une des rares qui me plait même si elle est rapide.


J'espérais qu'il aimait quand même un peu cette attraction parce que sinon, je vais être la seule à m'amuser et c'est clairement pas le but. Après j'espère que l'attraction qu'il choisira ne sera pas trop effrayante.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Wolverhampton en Angleterre, le 16/08/1994. J'ai donc actuellement 23 ans et je suis mi rosbeef mi spaghetti (Anglo-Italien pour les sous doués)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de coaching vocal, chant, danse, doublage & sport/entretien du corps.

Et dans la vie je suis : Actuellement je suis cast-member à Disneyland, j'y interprète le célèbre Captain America, portant fièrement mon bouclier, en grand fan de Marvel que j'suis. Dans un tout autre registre, c'est moi qui suis caché sous le costume de Sullivan, de Monstres et Cie, je suis un distributeur de câlins géants et tout doux !



Mon statut marital : Libre comme le vent.


Mon adresse postale : Une maison à Anaheim, pratique pour organiser des petites soirées mixtes, hum hum.



Mes petits + :
topics en cours


feat Wendy
feat Olivia





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Mer 15 Nov - 20:14

The beauty &
the beast
Can you feel the love ?

En effet, on ne pouvait pas qualifier cette première sortie de rencard, disons qu'il s'agissait là d'une journée découverte, où ils en apprendraient un peu plus l'un sur l'autre, surtout histoire de voir si le courant passait réellement bien entre eux. Encore une fois ce n'est pas dans les habitudes de Tony de vouloir apprendre à connaitre une fille, plus que la taille de sa poitrine du moins, actuellement, se mettre en couple, c'est loin d'être un objectif, trop déçu par ses deux précédentes petites amies, il a surtout envie de profiter de sa liberté, enfin, ca jusqu'à ce qu'il rencontre LA fille, et qui sait, peut-être que cette jolie rouquine pourrait le faire changer d'avis. Quoi qu'il en soit, il était encore trop tôt pour le dire, alors autant profiter de cette après-midi sans aucune arrière pensée. « Oh Space Mountain, ça ira. Il y a aucun risque que je te vomisses dessus, ne t'inquiètes pas, j'ai l'estomac bien accroché. J'ai vraiment pas envie de faire Pirates des Caraïbes ou la maison hantée parce que là, c'est sûr que je vais m'accrocher à toi durant toute l'attraction, je garantis même pas de garder les yeux ouverts. Oui, je vois où tu veux en venir, en t'en fais pas. » C'était bon à savoir, alors il l'emmènerait surement dans la maison hantée, juste pour qu'elle puisse prouver ses dires, et en profiter par la même occasion, après tout c'est toujours flatteur pour un homme d'être celui vers qui la fille vient se réfugier pour se sentir en sécurité. Oh et n'ai crainte Wendy, il en faut plus pour que Tony vomisse après avoir fait une attraction.

La discussion suivait son cours, il lui révéla rapidement les raisons de sa présence ici, avec la même passion qu'au premier jour. Elle semblait avoir le même point de vue sur le lieu que lui, ce qui lui décrocha encore un sourire.

« Et hormis Simba, quel autre personnage de Disney tu aimes ? »

Simple curiosité pour plus tard. Ses yeux marrons se posèrent sur elle, vraiment cette fille était agréable à regarder, son doux visage avait quelque chose d'apaisant, ce qui plaisait beaucoup à Tony. Il proposa alors qu'elle choisisse une attraction, histoire qu'ils profitent quand même du parc à sa juste valeur, et c'est le big thunder mountain, excellent choix, Tony aussi apprécie ce train.

« T'as raison, évites la maison des poupées, en plus de la musique du démon, j'ai de mauvais souvenirs là bas.. D'ailleurs en parlant de ça, Wendy Miller... T'aurais pas un lien de parenté avec Jay Miller ? Dis moi que non »

Ca serait le comble qu'il passe cette après midi avec la soeur de son pire ennemi. Enfin, ex pire ennemi, avec le temps -et beaucoup d'alcool- ces deux là avaient fini par s'apprécier, qui l'aurait cru. Mais quand même, le hasard serait de taille si il s'avérait qu'elle soit de sa famille. Ils se rendirent alors à la dîte attraction, se mettant en file derrière les quelques personnes présentes. Il aurait pu présenter son badge pour éviter l'attente mais ça réduirait le temps passer avec elle, alors tant qu'à faire.

« Alors, d'où te viens cette adoration de Captain America ? Ca va, je t'ai pas trop déçu en jouant ce rôle ? J'ai encore pas atteint le niveau parfait dans son interprêtation donc tout conseil est bon à prendre ! » Fit-il en riant.

La file avançait doucement, ils seraient les prochains à embarquer. Galanterie oblige, il la laissa grimper dans le wagon en premier, prenant ensuite place à ses côtés. Le wagon partit alors, avec la bonne humeur qu'apporte chaque attraction. Rire, cris, à plusieurs reprises Tony avait regardé Wendy, bien content de passer la journée avec elle.

Disney's Academy


Call me Captain ✩ The stars are make to shine, reach up and make a wish. It’s a beautiful time, I hope you take a glimpse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 22 août 1996. J'ai donc actuellement 21 ans et je suis britannique!

Disney's academy et toi : Je suis des études de stylisme à l’académie Disney.

Mon statut marital : Célibataire mais attiré par Captain America

Mon adresse postale : Nul part pour le moment, c'est en pourparlers avec mon grand-frère.

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t202-wendy-miller-je-m-envole-ou-pas
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Jeu 16 Nov - 23:16


Tony & Wendy


Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ?

Je sais bien que ce n'est pas un rencard, je ne suis pas folle quand même. Il s'agit d'un simple rendez-vous pour apprendre à connaître l'autre et savoir si on s'entend bien, je suis plutôt facile à vivre donc je ne vois pas pourquoi ont ne s'entendraient pas, en tout cas, je vois mal comment un garçon aussi charmant pourrait avoir un caractère à l'opposé de ce qu'il dégage devant moi. J'étais assez stressée car c'est la première fois que j'avais ce genre de rendez-vous avec un homme qui me plaisait, avec un homme tout court d'ailleurs. Alors quand ce sera un rencard, si jamais il y en a un, je vais défaillir avant la fin mais bon, c'est un bon entraînement là, enfin je suppose. J’aurais mieux fait de rien dire, avec ce que je viens d'avouer, je suis sûr d'être dans l'attraction Pirates des Caraïbes ou celle de la Maison Hantée dans la journée. Après tout, j'aurais pas besoin de faire semblant d'avoir peur pour me blottir contre Tony en fermant les yeux, vu que j'aurais peur sans me forcer. Quand je lui dévoila ce que je pensais de Disney, il sourit, je réfléchis à sa question :

- Hum, Pégase dans Hercules et Stitch. Après comme dessin animé, hormis le Roi Lion, Hercules et Stitch, j'aime beaucoup La Petite Sirène et Monstres et Cie, Bob me fait tellement rire et Sulli, sous ses airs de monstres, il a juste l'air d'une grosse peluche à qui on veut faire un câlin même si je ne suis pas d'accord avec Bouh et je ne trouve pas qu'il ressemble à un chat.

Son regard se posa sur moi, je rougis, il a beaucoup trop de facilité à faire rougir une fille timide comme moi. Je le regardais en haussant un sourcil:

- Un mauvais souvenir ? Tu peux m'en dire un peu plus ? Sauf si c'est trop indiscret. Euh, désolée mais si, c'est mon grand frère. Tu le connais ?

Pourquoi est-ce qu'il aurait voulu que je ne sois pas de la famille de Jay ? Jay est un super grand-frère et une super personne, il ne peut pas le détester quand même, non, je dois me faire des idées, il va bien me le dire de toute façon. Ont se rendit dans la file de l'attraction, petite pour une fois et on discuta encore pour patienter. Je ris en l'entendant tout comme lui avait rit en me posant ses questions :

- Les muscles peut-être ou l'uniforme. Je le connaissais pas avant les films de Marvel et puis en connaissant son histoire, je me suis dis que c'est un gars vachement courageux. Il hésite pas à se mettre en danger pour sauver des gens et puis le symbole patriotique, bien que je sois britannique et pas américaine. C'est surtout pour ça je pense, je suis persuadée qu'un uniforme avec les couleurs du Royaume-Uni lui irait tout aussi bien. J'ai pas du tout étais déçue, tu allais finir ta journée de boulot, tu avais peut-être quelque chose d'urgent à faire et tu as joué ton rôle jusqu'au bout pour une folle qui hurlait Captain. Comment je pourrais être déçue ? Je trouve que tu te débrouilles très bien, de toute façon, personne ne te demandera une démonstration de combat avec le bouclier. En fait, il manque qu'Iron Man pour que ce soit parfait avec les petites piques qu'ils se lancent même en tant que Tony Stark et Steve Rogers mais si tout le monde sait que Tony Stark est Iron Man, Captain America doit garder son identité secrète donc je pense que tu ne peux pas faire mieux. Je ne peux même pas dire que tu devrais faire plus de musculation car de ce que j'ai pû voir, tu as la carrure parfaite pour interpréter le Captain.

Je rougis en disant ça, je ne suis pas plus attiré que ça par les hommes musclés mais avec Tony, je sais pas, ça me fait de l'effet. Je me tus en me rendant compte que j'avais beaucoup parlé :

- Oh mince, je ne m'étais rendu compte que j'avais autant parlé. Tu as retenu ou je répète que l'essentiel ?

Super, il va me prendre pour une vraie pipelette alors que je ne le suis pas tant que ça d'habitude mais parler de Captain America me délie la langue. Forcément la file avait pas mal avancé et ont n'allaient embarquer, gentleman, Tony me laisse monter la première, ça va pas arranger ce que je pense de lui, il arrête pas de gagner des points. Il s'assit à côté de moi et après avoir étaient sécurisés, l'attraction commença avec son lot de cris et de rires. Ont sortit de l'attraction en riant, j'avais les cheveux n'importe comment mais je m'en fichais, je les remis juste en place comme je pouvais pour être un minimum présentable et ne pas les avoir devant les yeux. J'aurais dû les attacher mais je me trouve mieux les cheveux détachés. Je n'avais pas hâte de la suite sachant ce qui m'attendait :

- Bon à ton tour. Pirates des Caraïbes ou Maison Hantée ? Je précise que je préfèrerais Pirates des Caraïbes.

Je suis maso ou quoi ? Je viens de lui dire que rien ne me ferait plus peur que la Maison Hantée. Bon ok, je le pousse à choisir cette attraction pour pouvoir me blottir contre lui, les yeux fermés et peut-être même en me bouchant les oreilles. Entre avoir un peu peur et tenir la main de Tony et hurler de peur en me cachant contre lui, j'ai choisis de me coller à Tony, il faut bien que ces quelques minutes de terreur soient compensés par quelques minutes de bonheur dans ses bras. NON ! Ne voyait rien de pervers dans cette phrase, on verra ça plus tard.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Wolverhampton en Angleterre, le 16/08/1994. J'ai donc actuellement 23 ans et je suis mi rosbeef mi spaghetti (Anglo-Italien pour les sous doués)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de coaching vocal, chant, danse, doublage & sport/entretien du corps.

Et dans la vie je suis : Actuellement je suis cast-member à Disneyland, j'y interprète le célèbre Captain America, portant fièrement mon bouclier, en grand fan de Marvel que j'suis. Dans un tout autre registre, c'est moi qui suis caché sous le costume de Sullivan, de Monstres et Cie, je suis un distributeur de câlins géants et tout doux !



Mon statut marital : Libre comme le vent.


Mon adresse postale : Une maison à Anaheim, pratique pour organiser des petites soirées mixtes, hum hum.



Mes petits + :
topics en cours


feat Wendy
feat Olivia





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Ven 17 Nov - 18:09

The beauty &
the beast
Can you feel the love ?

Après sa question, Tony écouta attentivement la réponse de Wendy, retenant les quelques noms de Disney qu'elle lui avait cité, encore une fois ça pourrait lui servir pour plus tard, une idée de cadeau ou autre, lui même n'en avait pas encore la moindre idée mais c'était bon à savoir. Juste au cas où, comme on dit. En simple réponse, un sourire, une chance pour elle, et comme il le lui avait déjà dit, sa mémoire est excellente, il n'allait donc pas oublié tout ça, d'ailleurs il n'oublie jamais rien, ce qui peut s'avérer être une bonne chose dans la vie de tous les jours, et surtout pour éviter les boulettes. Autre sujet, le nom de famille de la jeune femme, qui l'avait rapidement interpellé, il ne s'était d'ailleurs pas gêné pour lui poser directement la question, autant être fixer direct, et la réponse qu'elle lui donna ne fut malheureusement pas celle espérer. « Un mauvais souvenir ? Tu peux m'en dire un peu plus ? Sauf si c'est trop indiscret. Euh, désolée mais si, c'est mon grand frère. Tu le connais ? » S'il le connaissait ? Oh oui, et un peu trop à son goût, détail que l'on évitera de mentionner ici et maintenant. Son visage trahissait cependant son ressenti face à ça.

« Je préfère éviter de t'en parler, j'ai pas envie de te faire fuir. Ouai je connais ton frère, ça a jamais été le top entre lui et moi, enfin maintenant ça s'est arrangé, cependant après notre sortie d'aujourd'hui, je me dis que ça risque de redevenir comme avant »

Et malgré ça il sourit, en toute honnêteté, il s'en fichait un peu, au contraire il imaginait déjà la tête de Jay lorsqu'il apprendrait qu'il a passé la journée avec sa petite soeur, peut-être même qu'il s'en servirait pour le charrier un peu. « Les muscles peut-être ou l'uniforme. Je le connaissais pas avant les films de Marvel et puis en connaissant son histoire, je me suis dis que c'est un gars vachement courageux. Il hésite pas à se mettre en danger pour sauver des gens et puis le symbole patriotique, bien que je sois britannique et pas américaine. C'est surtout pour ça je pense, je suis persuadée qu'un uniforme avec les couleurs du Royaume-Uni lui irait tout aussi bien. J'ai pas du tout étais déçue, tu allais finir ta journée de boulot, tu avais peut-être quelque chose d'urgent à faire et tu as joué ton rôle jusqu'au bout pour une folle qui hurlait Captain. Comment je pourrais être déçue ? Je trouve que tu te débrouilles très bien, de toute façon, personne ne te demandera une démonstration de combat avec le bouclier. En fait, il manque qu'Iron Man pour que ce soit parfait avec les petites piques qu'ils se lancent même en tant que Tony Stark et Steve Rogers mais si tout le monde sait que Tony Stark est Iron Man, Captain America doit garder son identité secrète donc je pense que tu ne peux pas faire mieux. Je ne peux même pas dire que tu devrais faire plus de musculation car de ce que j'ai pû voir, tu as la carrure parfaite pour interpréter le Captain. » Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle avait de la conversation, bien plus cool que de passer la journée avec une fille qui glousse à chaque question, ce qui arrivait bien trop souvent à l'Anglais, qui préfère couper à court un moment avec ce genre de filles. Il se mit à rire après ce qu'elle avait dit, elle venait de remonter l'égo du brun avec tout ça.

« Et pourtant, j'ai déjà du me battre avec mon bouclier, tu veux savoir contre qui ? Spiderman, qui n'était autre que ton frère ! Un bon souvenir ! »

Eclatant de rire, il se souvenait très bien de cette journée où ils s'étaient carrément battu sous les yeux de tous les guest du parc, y compris des employés qui leur avait couru après, ce qui avait d'ailleurs marqué le début de l'amitié entre Tony et Jay.

« Mais ca me fait plaisir ce que tu dis, je prends mon rôle de Captain très à coeur, je suis moi même fan du perso, alors pas question de mal le jouer et de décevoir les fans. Quand j'entend ce que tu en dis, alors je peux être fier d'être un bon Steve Rogers »

Il la gratifia d'un nouveau sourire, oui vous ne rêvez pas, Tony n'arrête jamais de sourire mais en même temps avec une bouille comme la sienne quand il sourit, comment ne pas craquer ? S'il en jouait ? Honnêtement, très peu, c'est dans son naturel d'être  sympa et souriant. Bon d'accord parfois, il sait qu'un sourire fait qu'on lui accorde tout, mais il n'en abuse pas promis. L'attraction faite, ils quittèrent ensemble pour la suivante. « Bon à ton tour. Pirates des Caraïbes ou Maison Hantée ? Je précise que je préfèrerais Pirates des Caraïbes. »

« Va pour le manoir, tu pourras te blottir contre moi comme ça »

Ben vas y Tony mets la mal à l'aise la pauvre. Petit clin d'oeil à l'appuie, ils prirent la direction du manoir, se mettant en file derrière les quelques personnes présentes.

« N'en profites pas pour avoir les mains balladeuses dans le noir quand même »

Plaisanta t-il en riant. S'il voulait la faire rougir de malaise, c'était la bonne solution. Ils entrèrent finalement, d'abord dans la première salle qui les met bien dans l'ambiance, avant de rejoindre les wagons et de s'y installer.

« Tu veux que je te fasses une confession ? Je flippe devant les films d'horreur, alors c'est moi qui risque de me réfugier contre toi »

Fallait bien la mettre à l'aise après ça. Doux sourire, le wagon commençait son avancée, laissant Tony profiter des décors morbides -mais pas trop- que pouvaient offrir l'attraction, gardant un oeil sur Wendy desfois qu'elle soit trop effrayée, il pourrait ainsi endosser son rôle de Captain America, protecteur de ces dames.

Disney's Academy


Call me Captain ✩ The stars are make to shine, reach up and make a wish. It’s a beautiful time, I hope you take a glimpse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 22 août 1996. J'ai donc actuellement 21 ans et je suis britannique!

Disney's academy et toi : Je suis des études de stylisme à l’académie Disney.

Mon statut marital : Célibataire mais attiré par Captain America

Mon adresse postale : Nul part pour le moment, c'est en pourparlers avec mon grand-frère.

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t202-wendy-miller-je-m-envole-ou-pas
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Lun 20 Nov - 22:03


Tony & Wendy


Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ?

Je dois avouer que j'aime beaucoup de Disney, ils y en a que je n'ai pas aimé mais il reste minoritaire donc du coup, ce n'est pas compliqué de deviner ceux que j'aime, je dois aimer les même que les autres. J'avais que la peluche de Pégase bébé et de Simba jeune dans ma chambre mais je comptais bien en avoir plein d'autres, il suffit juste que j'ai un peu plus d'argent. Je dois avouer que la réponse de Tony ne me plût pas mais il sourit, du coup, je lui souris aussi avant de lui répondre :

- Oh la raison est si horrible que ça ? Je reconnais que Jay peut être assez, comment dire, taquin on va dire mais il est très gentil, enfin je ne suis peut-être pas objective. Il n'est pas obligé de savoir que l'on s'est vu, surtout qu'il m'a dit qu'il voulait pas que je flirt avec ce qui ressemble de près ou de loin à Captain America, je suppose qu'il parlait de toi et il m'a dit plein de choses sur ce Captain America pour s'assurer qu'il n'y aura pas de flirt entre nous. Je ne vois donc aucune raison de lui dire que l'on se voit, il serait capable de m'empêcher de te voir, Jay est beaucoup trop protecteur avec moi.

J'aimais ça quand j'étais petite mais je ne suis plus une petite fille, je suis majeure et j'aimerais bien qu'il me lâche un peu la grappe de temps en temps plutôt que de chercher à me faire finir vieille fille ou à me rendre lesbienne. Malgré ma longue tirade sur sa capacité à jouer le Captain et ce qui me plaisait chez lui, chez le Captain hein, pas chez Tony, quoique, au niveau des muscles, il a les mêmes que ceux du Captain. Enfin bref, donc malgré ma longue tirade, il se mit à rire, je souris, au moins ça l'a pas dérangé que je parle autant. Je soupirais en l'entendant malgré qu'il éclate de rire :

- Jay me désole par moment, je l'imaginais pas du genre à porter des collants. Et ça c'est passé comme dans Captain America : Civil War ou Spiderman à gagné.

Comme dans le film c'est Captain America qui gagne comme il parvient à s'enfuir, je veux simplement savoir qui a gagné. Je souris en l'entendant :

- La plupart des fans du Captain étant des enfants, je ne sais pas si il accorde une grande importance à ta façon de le jouer, tu as l’uniforme, les muscles et le bouclier, je pense que ça suffit à leur bonheur. Mais c'est vrai que leurs parents font peut-être plus attention à ta façon de jouer donc tu te dois de bien l’interpréter et puis c'est surtout si tu veux garder ce rôle que tu dois bien l’interpréter. Oui, tu n'as pas à rougir de la façon dont tu le joues.

Je rougis légèrement en le voyant me sourire. Que voulez-vous ? Son sourire me plait tant. J'eus un sourire gêné quand il me fit un clin d’œil:

- Ouais, je vais pas arrêter de hurler mais bon, ça s'entendra pas trop je suppose, enfin j'espère.

Ont partit vers l'attraction et on commença à faire la queue, je regardais le manoir, il était vraiment pas rassurant, je sais qu'il a était fait de manière à faire peur mais quand même, il est franchement effrayant. Je rougis violemment en l'entendant et bégayais :

- Euh, ne... ne t'inquiètes pas pour ça... je... je ne suis pas ce genre de filles.

Enfin je pense, je ne sais pas, je n'ai jamais eu l'occasion d'avoir les mains baladeuses sur un garçon bien que les avoir sur Tony ne me dérangerais pas mais pas maintenant, tout de suite dans une maison hantée. Lui, ça le faisait bien rire mais moi ça me gênait. Ont rejoint la première salle et rien que l'ambiance me faisait peur, sans le vouloir, je pris le bras de Tony entre les miens pour tenter de me rassurer. On alla s'installer dans les wagons, je n'étais toujours pas rassurée et ce qu'il me dit ne me rassura absolument pas :

- Quoi ?! Mais... mais je comptais sur toi pour me protéger !

Ok, je vais mourir de peur dans cette maison hantée, ce n'est pas possible autrement. Malgré son sourire, je ne fus pas rassurée, si ça se trouve il plaisantait mais si c'était le cas, il aurait pû me le dire après l'attraction, pas maintenant. Je vis le fantôme de la mariée apparaître, je me cachais illico contre Tony en me blottissant contre lui, je regardais de temps en temps mais à chaque fois, c'était plus effrayant qu'avant, du coup, je passais toute l'attraction à cacher mon visage contre lui en tremblant de peur, ne relevant mon visage que lorsque que tout fut fini. Je me hâtais de quitter cet enfer pour retrouver la lumière du jour :

- Je retourne plus jamais là-dedans, j'ai crû que j'allais mourir de peur mais littéralement.

Je m'assis sur les marches qui menaient au manoir et fermais les yeux, tentant de me calmer et de reprendre ma respiration. J'avais eu la peur de ma vie, je ne sais pas comment se sentait Tony mais j'espérais pour lui qu'il s'en était mieux sortit que moi.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Wolverhampton en Angleterre, le 16/08/1994. J'ai donc actuellement 23 ans et je suis mi rosbeef mi spaghetti (Anglo-Italien pour les sous doués)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de coaching vocal, chant, danse, doublage & sport/entretien du corps.

Et dans la vie je suis : Actuellement je suis cast-member à Disneyland, j'y interprète le célèbre Captain America, portant fièrement mon bouclier, en grand fan de Marvel que j'suis. Dans un tout autre registre, c'est moi qui suis caché sous le costume de Sullivan, de Monstres et Cie, je suis un distributeur de câlins géants et tout doux !



Mon statut marital : Libre comme le vent.


Mon adresse postale : Une maison à Anaheim, pratique pour organiser des petites soirées mixtes, hum hum.



Mes petits + :
topics en cours


feat Wendy
feat Olivia





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Dim 26 Nov - 19:43

The beauty &
the beast
Can you feel the love ?

Ce n'était pas vraiment le moment de parler de Jay, d'ailleurs ça ne serait surement jamais le moment pour ça, inutile de gâcher du temps à parler d'un gringalet arrogant et inutile. Bon d'accord, ca c'est le discours que Tony aurait tenu autrefois, maintenant, il s'arrêterait à arrogant, parce qu'au fond Jay a quand même de l'utilité. Laquelle, cela reste à trouver. Il haussa les épaules, comme pour affirmer ses dires, franchement il aurait préféré que Wendy soit la petite sœur d'un autre gars mais bon il fallait faire avec, et le moment où Jay apprendrait que sa sœur adorée traîne avec Tony risque d'être grandiose, oh oui. Mais pour l'instant, inutile de continuer de parler de lui, il ne fallait pas assombrir cette belle journée.

« Disons que Jay et moi, on a eu des moments difficiles, mais ca s'arrange, enfin je crois, et honnêtement ça m'est égal, qu'il soit ton frère ou pas ne m'empêchera pas de profiter à fond de cette journée avec toi »

Souriant, ils enchainaient les attractions, enfin, ils venaient d'entrer dans le manoir et l'expérience fut amusante pour le ténébreux, qui juste avant, avait fait part à Wendy de sa peur des films d'horreur. Ce qui était complètement vrai, combien de fois s'était-il cacher les yeux devant l'Exorciste, ou autre film du genre, tous plus terrifiants les uns que les autres. Avouez que pour un grand gaillard comme ça, y'a de quoi rire, mais oui, même ces hommes là ont un petit coeur fragile. « Quoi ?! Mais... mais je comptais sur toi pour me protéger ! » Et bien ne compte pas là dessus ma belle ! Mais non voyons, évidemment qu'il la protégerais en cas de besoin mais soyons honnêtes dans ce genre d'attraction, qui a réellement besoin d'être protéger.

« Désolé de te décevoir, faudra t'accrocher à un autre homme ! »

Plaisanta t-il tout en laissant le wagon les emporter dans le manoir, et les réactions de Wendy étaient très drôles à voir, surtout quand elle venait se cacher contre lui, ce qui n'était pas pour déplaire à l'Anglais, bien au contraire. Il pouvait sentir l'odeur de ses cheveux, devinant un shampoing vraiment agréable. De toute l'attraction, Tony n'avait pas cesser de sourire, oubliant presque de regarder les décors terrifiants qu'il connaissait par coeur. Et il n'avait pas hésité à la tenir durant le tour, juste pour la protéger bien sur. « Je retourne plus jamais là-dedans, j'ai crû que j'allais mourir de peur mais littéralement. » Posant ses yeux noisettes sur elle, il sourit.

« T'as vraiment eu peur ? J'aurais pas dû t'emmener là dedans si j'avais su, mais, ça va, mon torse est confortable ?

Il s'assit à côté d'elle en continuant de la regarder.

« Aller, pour me faire pardonner, je t'offre un truc à manger »

Le brun se releva et lui tendit sa main, attendant qu'elle y glisse la sienne. Ben quoi, fallait bien l'aider à se relever après toutes ces émotions.

Disney's Academy


Call me Captain ✩ The stars are make to shine, reach up and make a wish. It’s a beautiful time, I hope you take a glimpse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 22 août 1996. J'ai donc actuellement 21 ans et je suis britannique!

Disney's academy et toi : Je suis des études de stylisme à l’académie Disney.

Mon statut marital : Célibataire mais attiré par Captain America

Mon adresse postale : Nul part pour le moment, c'est en pourparlers avec mon grand-frère.

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t202-wendy-miller-je-m-envole-ou-pas
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Dim 3 Déc - 16:24


Tony & Wendy


Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ?

Je dois dire que c'était peut-être une des rares fois où je me disais que Jay n'était pas le meilleur grand frère du monde, j'avoue que j'aime Jay, énormément mais des fois être sa petite soeur est tout sauf une bonne chose. Je sais bien qu'on ne choisit pas sa famille mais là, ça aurait pû être une bonne chose, Tony n'a pas l'air d'apprécier Jay et j'ai peur que ça porte préjudice à notre relation actuelle, relation qui vient tout juste de commencer et j'apprécie vraiment la compagnie de Tony. Il haussa les épaules, ça ne semblait pas le déranger plus que ça finalement et tant mieux :

- Oh tant mieux si ça s'arrange, tu verras une fois qu'on le connait bien Jay est sympa. Ouf, ça me rassure, je m'amuse bien pour le moment et j'ai pas trop envie que cette journée s'arrête pour le moment.

Et puis, nous sommes ici pour encore un long moment, c'est le début de l'après-midi, la journée est loin d'être finie et elle vient juste de commencer. Ont souriaient sans cesse, ont étaient à Disney en tant que visiteur, ont ne pouvaient que sourire. Ont venaient d'entrer dans le manoir, pourvu qu'il ne me fasse pas faire de cauchemars sinon Jay et ses colocataires ne vont pas apprécier. Je le regardais avec un air de panique :

- Mais il y n'y a que deux personnes dans ce wagon, je pourrais m'accrocher qu'à toi !

Il aurait pas pû me le dire après la fin de l'attraction, ça m'aurait rassuré car là, je ne suis pas du tout rassuré, j'ai envie de pleurer tellement j'ai peur. Une fois lancée dans l'attraction, vu que je me cachais les yeux toutes les deux secondes, je décrétais que me cacher le visage contre le torse de Tony en le serrant dans mes bras en attendant que la fin de l'attraction arrive était le mieux à faire. Malgré tout, Tony avait serré ses bras autour de moi, comme pour me protéger et ça m'avait un peu rassuré, malgré sa peur, il avait tout fait pour me protéger. Une fois dehors, je dû m'asseoir sur les marches, mes jambes refusant de me tenir plus longtemps. Tony lui il souriait, je soupirais en l'entendant :

- Oui, je pensais que Disney était pour les enfants mais cette attraction est terrifiante. Tu ne pouvais pas savoir que cette attraction me terroriserait, j'avais juste dit qu'elle me faisait peur mais en faite, elle m'a horrifiée. Oui, très confortable, ça a rendu l'attraction moins horrible, merci.

Je lui fis un petit sourire, en y repensant, j'avais pensé un bon moment lorsque j'avais décidé de ne me cacher définitivement contre son torse enfin bon moment, moins terrible que si je l'avais fais toute seule. Il s'assit à côté de moi en me regardant, je lui souris :

- Avec plaisir.

Il se releva et me tendit le main, hum gentleman, j'aime ça. Je pris dans sa main et me levais avec son aide. Alors qu'est-ce qu'on va manger, j'adore les hot-dogs mais bon, j'ai mangé il y a pas longtemps donc ce ne sera pas ça. Oh et après tout, pourquoi se refuser un petit plaisir ? Autant faire de cette journée une journée délicieuse en tout point :

- J'adore les hot-dogs alors si tu m'en trouves un, tu feras de moi la personne la plus heureuse du monde et je pense que je serais capable de faire toutes les folies que tu voudras me faire faire, même Pirates des Caraïbes.

Oups, j'aurais pas dû dire ça, je sens que je vais le regretter, qui sait ce qu'il pourrait me demander de faire, oh, il joue Captain America, il  va pas me demander de faire quelque chose de bizarre ou de dangereux non ?

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Disney's academy student
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Wolverhampton en Angleterre, le 16/08/1994. J'ai donc actuellement 23 ans et je suis mi rosbeef mi spaghetti (Anglo-Italien pour les sous doués)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de coaching vocal, chant, danse, doublage & sport/entretien du corps.

Et dans la vie je suis : Actuellement je suis cast-member à Disneyland, j'y interprète le célèbre Captain America, portant fièrement mon bouclier, en grand fan de Marvel que j'suis. Dans un tout autre registre, c'est moi qui suis caché sous le costume de Sullivan, de Monstres et Cie, je suis un distributeur de câlins géants et tout doux !



Mon statut marital : Libre comme le vent.


Mon adresse postale : Une maison à Anaheim, pratique pour organiser des petites soirées mixtes, hum hum.



Mes petits + :
topics en cours


feat Wendy
feat Olivia





Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Mer 6 Déc - 16:40

The beauty &
the beast
Can you feel the love ?

La journée suivait son cours, pour le plus grand plaisir de Tony qui passait un excellent moment en compagnie de Wendy. Il ne la connaissait pas depuis longtemps mais il était agréable d'être avec elle, elle était différente des autres filles, plus discrète, pas là à essayer de se donner un genre ou de plaire, non, elle était on ne peut plus naturel, et c'est ce qui plaisait au brun. Une fois qu'elle se remit de ses émotions après la visite du manoir, il lui proposa d'aller prendre un encas, parce qu'il n'y a jamais rien de mieux que de manger un truc après de fortes émotions, il attendit alors qu'elle prenne sa main, en espérant qu'elle le fasse, puis lorsqu'elle le fit, il lui sourit, serrant ses doigts autour de sa petite main. « J'adore les hot-dogs alors si tu m'en trouves un, tu feras de moi la personne la plus heureuse du monde et je pense que je serais capable de faire toutes les folies que tu voudras me faire faire, même Pirates des Caraïbes. » Ce n'était pas entrer dans les oreilles d'un sourd.

« Tu ne devrais pas dire des choses comme ça à un homme, ça pourrait être très mal interprété, crois moi je sais de quoi je parle. »

En effet, dire à un gars qu'elle serait capable de faire toutes les folies que ce dernier souhaite, c'est clairement se jeter dans la gueule du loup, pour ainsi dire. Une chance pour elle, Tony n'était pas en mode prédateur avec elle, sans quoi elle aurait vu à quel point il faut réfléchir avant de dire de telles choses.

« Alors, un hot dog... Je crois que j'ai la meilleur adresse pour ça ! »

Et il l'entraina avec elle, sans lui lâcher la main, jusqu'à un petit fast food spécialisé dans les hot dog et autres cochonneries du genre. Il la laissa entrer la première après lui avoit ouvert la porte -on admire toujours la galanterie à l'Italienne- puis se dirigea vers le comptoir. Ils passèrent commande, lui choisissant un hamburger bien gras, ce qui le forcerait à faire une bonne heure de sport le soir même, et elle, prenant son hot dog tant rêvé. Ils s'installèrent à une table, Tony pretextant le fait que s'ils mangeaient en marchant, l'un ou l'autre finirait par se tâcher avec l'excès de sauce dans leurs sandwichs. Assis, il entamma son sandwich avec appétit.

« Je viens souvent ici, le palai de la mal bouffe, autrement dit la meilleure nourriture qui soit ! »

Il rit avant de donner un nouveau croc dans son hamburger, posant ses yeux sur Wendy.

« Donc maintenant, si on suit les règles, après ce hot dog on pourra faire des folies, hm ? »

Oui, il avait fait exprès de poser cette question, une nouvelle fois dans l'unique but de voir ses joues rosir un peu, ce qui le faisait littéralement craquer. Et pour la tester aussi un peu, juste pour voir, les limites à ne pas dépasser avec elle. Mais qu'on se le dise, il n'y avait rien de pervers là dedans, il était encore un peu trop tôt pour ça après tout.

Disney's Academy


Call me Captain ✩ The stars are make to shine, reach up and make a wish. It’s a beautiful time, I hope you take a glimpse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
1 / 121 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 22 août 1996. J'ai donc actuellement 21 ans et je suis britannique!

Disney's academy et toi : Je suis des études de stylisme à l’académie Disney.

Mon statut marital : Célibataire mais attiré par Captain America

Mon adresse postale : Nul part pour le moment, c'est en pourparlers avec mon grand-frère.

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t202-wendy-miller-je-m-envole-ou-pas
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   Mer 13 Déc - 13:32


Tony & Wendy


Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ?

Je passais un agréable moment avec Tony, il était vraiment gentil et oui vraiment pas dégueulasse à regarder, bien au contraire d'ailleurs. Je ne pouvais que passer un bon moment à Disney et donc en plus avec un beau garçon, c'était tout simplement parfait. Malgré que j'ai eu la peur de ma vie dans le manoir hanté, j'avais Tony pour me protéger, malgré ce qu'il avait dit sur les films d'horreurs et puis j'avais pû en profiter pour me coller à lui sans même me forcer pour éviter d'avoir peur enfin pour éviter d'avoir encore plus peur. Quand je pris sa main, il me sourit avant de serrer ses doigts entre les siens, me faisant sourire bêtement. J'étais vraiment heureuse là malgré que j'ai dû visiter le manoir hanté. Je ris en l'entendant :

- Je le sais mais je pense que Captain America n'est pas le genre de personne à profiter de jeunes filles innocentes comme moi.

Je suis naïve mais pas à ce point quand même. Heureusement que Jay ne m'a pas entendu, il aurait pas du tout apprécier :

- Super, je te suis.

En même temps, il tenait ma main donc j'avais pas d'autre choix que le suivre enfin si j'aurais pû résister et tenter de le faire lâcher ma main mais j'en avais absolument aucune envie. Il ouvrit la porte du fast-food mais me laissa entrer la première, je souris et entrais, j'adore les gentlemans et là, je suis servie. Je commandais un hot-dog et Tony un hamburger avant d'aller s'asseoir car Tony précisa que si ont mangeaient en marchant ont allaient tacher nos habits avec la sauce, ce qui est sans doute un peu vrai. J'entamais mon hot-dog avec délice, je ris :

- Je suis bien d'accord même si ça signifie une bonne heure de sport dans la journée.

Je ne suis pas fan de sport mais j'aime bien danser et la natation donc si c'est nécessaire, ça ne me gêne pas de faire une heure de danse ou de natation. Il posa ses yeux sur moi, je rougis à sa phrase, je devais m'attendre à ce qu'il en joue, je me mordis la lèvre inférieure :

- Oui, c'est ce qui était prévu à la base. Mais attention, je te préviens, des folies dans la limite du raisonnable.

Qu'il aille pas s'imaginer des trucs pervers. Mais qu'est-ce que je raconte ? C'est pas parce que Jay me dit que tout les mecs ne pensent qu'à ça que c'est effectivement le cas. Enfin de toute façon, c'est trop tôt pour penser à ça. Ont se connaient que depuis hier et puis que depuis 13 heures sans son costume de Captain America :

- Je suis folle mais pas assez pour faire des choses dangereuses ou... comment dire ? Disons perverses si tu vois ce que je veux dire.

Je pense qu'il va comprendre ce que je veux dire et j'espère que c'est le cas car il est hors de question que je lui fasses un dessin ou que je dise ce que je pense avec des mots crus.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vraie rencontre pour trouver le vrai amour ? [PV Tony Sàggio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney's Academy :: C'est parti pour l'aventure :: Disneyland Resort :: Disneyland-
Sauter vers: