Voir les messages sans réponses
A good friend is like a four-leaf clover: hard to find and lucky to have - Joe Geller
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 A good friend is like a four-leaf clover: hard to find and lucky to have - Joe Geller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Anaheim Citizen
Evolution chez Disney :
0 / 120 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Sao Paulo au Brésil, le 26/09/1983. J'ai donc actuellement 34 ans et je suis Brésilien!

Et dans la vie je suis : Directeur d'une chaîne d'hôtels.

Mon statut marital : Célibataire

Mon adresse postale : Je vis dans une villa située en bordure d'Anaheim.



Mes petits + : Δ A failli subir un viol à l'âge de 11 ans Δ Souffre douleur de ses camarades au collège, il a eu la chance de rencontrer Thiago qui l'a pris sous son aile et qui a fait de lui l'homme qu'il est devenu aujourd'hui Δ Il a marché sur les traces de son père et gère aujourd'hui l'entreprise familiale à ses côtés Δ Vient de s'installer à Anaheim dans l'espoir de retrouver December qui a mis fin à leur relation il y a tout juste deux ans.

Mon réseau social : ★★★★ Joe Geller: mon confident

★★★ Oprah Von Auer : souhaite tout mettre en oeuvre pour que tu retournes auprès de Matthew.

★★☆☆ December Patterson : mon ex
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t762-adrian-caldeira-my-disney-face#8734 http://disneyacademy.forumactif.com/t761-adrian-s-phone#8733 http://disneyacademy.forumactif.com/t760-adrian-caldeira-ft-orlando-bloom http://disneyacademy.forumactif.com/t742-no-one-can-make-you-feel-inferior-without-your-consent-adrian-caldeira
MessageSujet: A good friend is like a four-leaf clover: hard to find and lucky to have - Joe Geller   Mar 5 Déc - 1:05

A good friend is like a four-leaf clover; hard to find and lucky to have.
“Numbing the pain for a while will make it worse when you finally feel it.”
A
l'heure où la plupart des habitants d'Anaheim se rendaient à leur boulot, j'avais décidé d'aller me promener dans l'un des parcs les plus connus de la ville qui d'une certaine manière était un peu devenu mon lieu de prédilection. Depuis plusieurs années, je bossais comme un malade pour assurer la pérennité de l’entreprise familiale mais il est vrai que si je m'étais longtemps considéré comme un bourreau de travail, je n'étais plus le même aujourd'hui. Le pire, c'est que j'aimais mon job et que je n'avais eu de cesse de démontrer que j'étais un homme d'affaire extrêmement compétent. D'ailleurs, ce n'était pas un hasard si je gérais moi-même certains secteurs de l'entreprise et que j'étais le bras droit de mon père. Seulement voilà, cela faisait plusieurs mois que mon travail était bien loin de mes préoccupations et que je ne me sentais plus capable de me montrer à la hauteur de mes fonctions. Heureusement, mon père était un homme très compréhensif et c'est lui-même qui m'avait conseillé de prendre quelques jours de congé afin que je me vide l'esprit.
C
ela devait faire environ une demi heure que je me baladais dans le parc et j'avais fini par m'asseoir sur un banc pour contempler le magnifique lac qui se tenait devant mes yeux. A cette heure, les visiteurs qui se promenaient en ces lieux se comptaient sur les doigts d'une main et ce n'était pas pour me déplaire. En temps normal, la foule ne me dérangeait pas outre mesure mais lorsque j'avais besoin de décompresser, je préférais être seul. Dans ma situation actuelle, je ne pouvais m'empêcher de me poser un tas de question mais depuis peu, je me demandais surtout si j'avais pris la bonne décision en rejoignant Anaheim. Pourtant, j'aimais le cadre de la ville mais j'avais le sentiment de causer ma propre perte en demeurant dans cette région qui éveillait en moi des souvenirs douloureux. Au fond, je savais parfaitement pourquoi j'éprouvais une peine incommensurable qui me rongeait de l'intérieur mais je n'avais pas la solution miracle pour remédier à cette situation. Au départ, j'avais rejoint Anaheim dans un but bien précis mais avec le recul, je commençais à croire que je m'étais planté dans les grandes largeurs.  
D
ans mon malheur, j'avais au moins la chance de pouvoir compter sur un ami. Voilà plusieurs semaines que je l'avais rencontré et à vrai dire, je lui devais beaucoup. Un soir où je m'étais bourré la gueule comme jamais, j'avais été victime d'un coma éthylique et cet homme avait eu la gentillesse de me venir en aide. Rien que pour cela, je lui devais une fière chandelle mais il ne s'était pas arrêté en si bon chemin. Depuis ce jour, il n'était pas rare que l'on passe du temps ensemble et quoi qu'il arrive, Joe était toujours là pour me soutenir. Parfois, j'avais la sensation d'abuser de sa générosité mais sa présence me rassurait car elle m'empêchait justement de replonger. Sentant un coup de blues poindre à l'horizon, j'avais décidé de lui envoyer un message: je ne savais pas s'il était disponible à cette heure de la journée mais je n'allais pas tarder à le savoir.  
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin + Manager at the Disney's Academy
Evolution chez Disney :
8 / 128 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Detroit, dans le Michigan, le 7 juillet 1976. J'ai donc actuellement 41 ans et je suis américain.

Disney's academy et toi : J'y suis Manager, en doublage, depuis 2013. Un vieux de la vielle, je fais parti du décor maintenant, tu vois.

Et dans la vie je suis : Doubleur, je donne ma voix aux personnages Disney (Pacha (Kuzko), Vincenzo (Atlantide), Bruce (Némo) ou encore Ray (La princesse et la Grenouille) par exemple.). Et depuis 2013, j'enseigne mon art comme Manager, à l'académie Disney.



Mon statut marital : Il se pourrait que j'ai trouvé mon Evangeline, et que je sois prêt à écrire les prochains chapitres de l'histoire de la belle Teri. Beauty & the Beast.



Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, que je partage avec mes deux filles de 20 ans, et notre chien, Pacha.



Mes petits + : Il est très mauvais cuisinier • Il fume environs trois cigarettes par jour, ce qui n'arrange rien à sa voix rauque • Il a les cheveux qui virent au poivre et sel depuis qu'il a 32 ans (Au moins il ne les perd pas!) • Il a toujours fait passer le bonheur de ses filles avant le sien • Il est devenu père à 20 ans • Il ne boit qu'en soirée, et à condition de ne pas conduire derrière • Ses filles l'ont inscrit sur des sites de rencontre • Il fait énormément de sport, d'ou sa carrure • Il est très attiré par tout ce qui est religion et sport zen • Il aime profiter de la vie, et rit beaucoup. C'est un bon vivant. • Il porte tout le temps des bracelets fantaisies et des bagues en argent • Il s'est fait tatouer le mot Ohana (famille) près du cœur, quand Romy et Rosy avaient deux ans • Il est grincheux quand il a mal dormit • Il fait facilement des promesses qu'il ne tient pas • Il n'est pas très doué pour draguer, mais pour autant, il va facilement vers les femmes • Il est très ouvert, il a la discussion facile • Il est assez impulsif, et s'énerve facilement • Il n'est pas très doué en romantisme, mais il sait se montrer attentionné et aux petits soins • Il ne le dit pas, mais il aimerait bien avoir une vraie famille, une femme et d'autres enfants • Il craque très facilement pour les blondes ou les asiatiques • Sa couleur préférée est le vert • Il adore manger japonais (Mais en règle générale il aime manger) • On peu le considérer comme chanteur en plus de doubleur, ayant enregistré les chansons de Ray dans la princesse et la grenouille • Il finit souvent ses phrases par "You know ?" •



Mon réseau social : ★★★★ Romy & Rosy ▬ Mes filles, il n'y a qu'elles qui comptent pour moi. Je les ai élevé seul, après que leur mère soit partie de nos vies. J'étais jeune (20 ans), j'ai tout lâché pour elles. Je considère avoir plutôt bien réussi, et aujourd'hui encore, elles sont à mes côtés et les rôles s'inversent. C'est elles qui prennent plus soin de moi.

★★★☆ Viktor ▬ C'est mon meilleur pote depuis bien des années. On s'est rencontré lors de vacances, on n'a jamais perdu contact. On se retrouve à chaque congé, à chaque vacances, et finalement, on parvient à vivre au même endroit aujourd'hui. Il est même le parrain d'une de mes filles.

★★★☆ Jake ▬ Si j'étais Raiponce, il serait Pascal. Jamais l'un sans l'autre, jamais l'autre sans l'un. Jamais il n'oserait sortir sans moi, et inversement. Quand t'es un quinquagénaire solitaire, tu te dois de soutenir les autres de ton espèce non ? Il a remplacé la parfaite épouse, lui et sa chope de bière! (Bon ok j'prendrais bien une femme quand même!)

★☆☆☆ December ▬ Elle cherchait la chaleur d'un soir, elle avait jeté son dévolu sur lui, qui attendait sagement Jake au bar. Il n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec une femme, pour un soir. Mais December a su le convaincre. Malheureusement, elle l'a torturé pas mal de temps après, parce qu'elle le hantait. Il n'arrêtait plus de penser à elle, jusqu'à enfin croiser le chemin de Teri, qui lui a fait tourner la page.

★☆☆☆ N. Lucas ▬ C'est un gamin qui a de l'ambition, et un talent pour le doublage. Peut-être un peu mon chouchou, j'aime bien lui donner des petits défis pour qu'il soit au top niveau.



RPS EN COURS: RomyRosyTeriOprahAdrian
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com http://disneyacademy.forumactif.com/t366-joe-s-phone#2555 http://disneyacademy.forumactif.com/t365-joe-geller-ft-michael-raymond-james#2554 http://disneyacademy.forumactif.com/t364-joe-geller-mais-appelez-moi-juste-joe
MessageSujet: Re: A good friend is like a four-leaf clover: hard to find and lucky to have - Joe Geller   Mar 5 Déc - 20:23

Psy Joe
Joe et Adrian

Sortant depuis peu de la clinique, après une courte hospitalisation due à in infarctus maîtrisé à temps, Joe se voyait un peu trop chouchouté. Rob lui donnait le moins de cours possible pour ne pas le fatiguer, Teri s'occupe de lui pour qu'il n'est pas un geste à faire, sans compter Romy et Rosy... Avait-il l'air si mourant que ça ? C'était très gentil de leur part de s'inquiéter de sa santé et de vouloir le protéger un maximum, mais Joe est un homme action. Il aime avoir à bouger, il aime s'occuper les mains et l'esprit... Ca devenait un peu lassant. D'autant plus qu'il avait droit à un régime alimentaire qui lui saccageait l'humeur. Pas de matière grasse, donc pas de viande rouge, pas de charcuterie, pas de friandises comme il en raffolait. Ce régime il ne le tiendrait pas longtemps, fois de Joe!

C'est donc de bonne heure qu'il était sortie de l'académie aujourd'hui. Rob avait trouvé l'excuse des vacances approchant pour réduire les heures des élèves, mais Joe avait bien comprit qu'il tentait juste de le ménager. Par politesse il n'avait rien dit, n'en songeant pas moins. Dès le début d'après midi, il s'ennuyait sur son canapé, avalant un vieux téléfilm pourrit de Noël, quand enfin son téléphone sonnait. Un message d'Adrian qui l’appelait au secoure. Enfin quelqu'un capable de reconnaître son utilité dans ce bas monde!

Non, il ne profitait pas de sa bonté, au contraire. De toute façon, c'était dans le caractère de Joe de s'occuper des âmes perdues. Jake, December, maintenant Adrian. Si un homme sur cette planète méritait une médaille pour sa patience et son oreille attentive, c'était bien lui. Profitant donc de sa solitude, il s'échappait de la maison pour se rendre au Parc ou l'attendait Adrian.

L'avantage de la Californie, c'est la météo. Début décembre et toujours une vingtaine de degrés au compteur. Ce n'est donc qu'avec une fine veste sur le dos, malgré sa santé fragile, qu'il passait le grand portail du parc Yorba. Il ne cherchait pas Adrian longtemps, l'apercevant seul sur un banc. Vu d'ici, il ressemblait à un grand dépressif. Ce qui fit sourire notre quinquagénaire.

« Je vais te prendre des honoraires en fait. »

Lançait-il pour signaler sa présence, un large sourire aux lèvres. Prenant place à côté du brésilien, il lui tapotait l'épaule par réconfort, avant de reposer le vert de ses yeux sur lui.

« Tu vois, je préfère que tu te noies dans un texto quand ça ne va pas, plutôt que dans une bouteille. Ca fait moins mal à la tête non ? »

Il lui souriait de plus belle avant d'ajouter :

« Tu pense encore à elle ? »

Il avait un ton compatissant. Oui Joe savait ce que c'était d'avoir du mal à remonter la pente, il était passé par là lui aussi. Pas très souvent parce qu'il n'avait pas connu beaucoup de filles, mais assez pour savoir que ça fait mal. Et que parfois avancer est difficile. Encore plus de tourner la page. Il ignorait tout de l'ex. fiancé d'Adrian, mais il avait comprit que la belle inconnue avait été aimé comme personne.
Disney's Academy


Vois comme elle enflamme le ciel, ma belle Evangeline. Inaccessible amie. Fidèle, c'est pour moi, moi seul. Qu'elle s'illumine. Toi, ma reine de la nuit, dors bien, ma mie, oh, c'est vraiment merveilleux, ma foi, qu'elle aime quelqu'un comme moi. ♛ La princesse et la grenouille

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anaheim Citizen
Evolution chez Disney :
0 / 120 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Sao Paulo au Brésil, le 26/09/1983. J'ai donc actuellement 34 ans et je suis Brésilien!

Et dans la vie je suis : Directeur d'une chaîne d'hôtels.

Mon statut marital : Célibataire

Mon adresse postale : Je vis dans une villa située en bordure d'Anaheim.



Mes petits + : Δ A failli subir un viol à l'âge de 11 ans Δ Souffre douleur de ses camarades au collège, il a eu la chance de rencontrer Thiago qui l'a pris sous son aile et qui a fait de lui l'homme qu'il est devenu aujourd'hui Δ Il a marché sur les traces de son père et gère aujourd'hui l'entreprise familiale à ses côtés Δ Vient de s'installer à Anaheim dans l'espoir de retrouver December qui a mis fin à leur relation il y a tout juste deux ans.

Mon réseau social : ★★★★ Joe Geller: mon confident

★★★ Oprah Von Auer : souhaite tout mettre en oeuvre pour que tu retournes auprès de Matthew.

★★☆☆ December Patterson : mon ex
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t762-adrian-caldeira-my-disney-face#8734 http://disneyacademy.forumactif.com/t761-adrian-s-phone#8733 http://disneyacademy.forumactif.com/t760-adrian-caldeira-ft-orlando-bloom http://disneyacademy.forumactif.com/t742-no-one-can-make-you-feel-inferior-without-your-consent-adrian-caldeira
MessageSujet: Re: A good friend is like a four-leaf clover: hard to find and lucky to have - Joe Geller   Mer 6 Déc - 0:26

A good friend is like a four-leaf clover; hard to find and lucky to have.
“Numbing the pain for a while will make it worse when you finally feel it.”
D
e temps à autre, j'avais l'impression d'avoir effectué un bond de vingt ans en arrière et cela ne me plaisait guère dans la mesure où en ce temps là, je vivais un calvaire au quotidien. Le plus étrange, c'est que durant mon adolescence, j'étais totalement au fond du trou lorsqu'un certain Thiago m'avait tendu la main et encore aujourd'hui, j'étais conscient que je lui devais énormément car sans lui, Dieu seul sait ce que je serais devenu. Il y a encore peu, j'étais au bord du gouffre et même si j'étais loin d'être guéri, j'avais réussi à retrouver quelques couleurs grâce à Joe. Est ce que cela signifiait donc que la vie n'était en réalité qu'un éternel recommencement? Je n'en avais pas la moindre idée mais je croisais les doigts pour être en mesure de rebondir comme j'avais été capable de le faire grâce à Thiago il y a désormais vingt ans.
J'
appréciais que Joe m'accorde beaucoup de son temps libre mais je reconnaissais volontiers que j'étais presque gêné de l'emmerder assez régulièrement surtout que ce n'était pas dans mes habitudes de réclamer de l'aide. Cependant, c'est Joe en personne qui n'avait eu de cesse de me répéter que je devais le contacter si jamais une rechute me guettait et pour être honnête, je préférais discuter en sa compagnie pour qu'il m'aide à garder le cap plutôt que de me terrer dans le silence au risque de jouer dangereusement avec le feu. Il faut dire que je venais à peine de débarquer à Anaheim et que pour le moment, Joe était mon seul véritable ami: avec le temps, j'espérais cependant que la situation évolue afin de ne pas être obligé de toujours me reposer sur lui.
S
ongeur, j'essaye de me changer les idées en jouant avec Simba, mon compagnon à quatre pattes. J'ai toujours été un amoureux des bêtes et même si cela ne reste qu'un chien, je sais que sa présence me rassure: à vrai dire, j'ai de la chance qu'il soit présent à mes côtés au quotidien. Alors que je m'amuse à lui lancer la balle, je remarque soudainement que Simba semble avoir remarqué la présence d'une personne qui ne lui est pas inconnue. Au même moment, une voix m'interpelle et en jetant un coup d’œil sur ma droite, j'aperçois Joe qui arbore un sourire amusé. Tandis que mon chien lui fait la fête, je lui serre la main tout en rebondissant sur ses propos.

- Tu as tort de ne pas le faire surtout que j'aurais largement de quoi te payer si tu le désirais vraiment.

J'apprécie son humour d'autant plus que moi-même, j'ai toujours été taquin. Après tout, ne dit-on pas que le rire est une bonne thérapie pour avoir le moral au beau fixe? Toujours est-il que Joe sait comment s'y prendre pour apporter un peu de joie de vivre à son entourage. D'ailleurs, je m'amuse de ses réflexions qui ont le mérite de me donner du baume au cœur.  

- C'est surtout que cela me reviendra moins cher sauf si bien entendu, tu décides de devenir mon psychologue personnel et que je suis contraint de te faire un chèque chaque fois que je fais appel à tes services.

Je n'ai clairement pas le cœur à plaisanter mais grâce à Joe, j'arrive à passer outre ma souffrance. Par la suite, il rentre malgré tout dans le vif du sujet ce qui me ramène par la même occasion à la dure réalité de ma vie actuelle. Après avoir poussé un léger soupir, je prends finalement la parole.

- A vrai dire, il ne s'écoule pas une seule seconde sans qu'elle obsède chacune de mes pensées. J'ai l'impression d'être dans une impasse et je ne sais vraiment pas quoi faire. A la base, j'étais venu ici dans l'espoir de la retrouver mais je me dis finalement que c'était une très mauvaise idée. D’ailleurs, je commencer à me demander si elle habite vraiment dans ce coin et même si c'était le cas, à quoi cela m'avancerait de lui parler au final?Pour tout te dire, je suis paumé...  

Je n'attendais pas forcément de Joe qu'il me donne une solution miracle mais j'avais vraiment envie qu'il me donne son point de vue sur la situation.
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A good friend is like a four-leaf clover: hard to find and lucky to have - Joe Geller   

Revenir en haut Aller en bas
 
A good friend is like a four-leaf clover: hard to find and lucky to have - Joe Geller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney's Academy :: C'est parti pour l'aventure :: Anaheim :: Yorba Regional Park-
Sauter vers: