Voir les messages sans réponses
Karma's a bitch ft. Marc
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Karma's a bitch ft. Marc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
7 / 127 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Boston en Amérique, Massachussets, le 02/08/1986. J'ai donc actuellement 31 ans et je suis américaine!

Et dans la vie je suis : Maquilleuse pour Disney

Mon statut marital : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t815-kat-o-even-miracles-take-a-little-time#9321
MessageSujet: Karma's a bitch ft. Marc   Dim 10 Déc - 5:24


Karma's a bitch
Marc & Katlyn


J’étais épuisée. Littéralement et physiquement totalement épuisée. Mon dos était complètement bloqué, et j’avais les pieds en compote. Mais aussi, j’étais heureuse comme je ne l’avais pas été depuis un moment. J’étais sur un tournage dont je ne devais pas parler bien sûr, et j’adorais mon métier. C’était tellement important. Si au départ j’avais commencé l’esthétisme plus ou moins par défaut, j’étais pas le genre de personne qui roulait sur l’or. Et je n’en avais pas non plus besoin pour pouvoir vivre heureuse. Mais je n’avais pas non plus ce qu’il fallait pour faire ce que l’on peut appeler des « grandes études ». Alors oui à défaut j’avais choisi l’esthétisme. Je ne suis pas le genre de personne qui aime se maquiller à outrance, alors dès que j’ai pu, je me suis plutôt dirigée vers le maquillage d’effets spéciaux. J’ai toujours adoré les films fantastiques avec des créatures qui sortent de nos rêves les plus fous. Maintenant, j’avais l’occasion de m’éclater dans ce milieu et j’étais heureuse et comme un poisson dans l’eau. Tout était parfait pour moi. En plus je donnais des cours.

D’un pas las et assez lent à cause de ma fatigue autant musculaire que mentale, je traversais le parking pour aller jusqu’à ma voiture. J’étais retournée à l’université car j’y avais oublié un de mes dossier avec mes notes pour le prochain cours que j’avais. Alors que je cherchais mes clefs dans mon sac car bien sûr je n’avais pas eu la bonne idée de les garder en main en attendant de retourner à ma voiture, je me mis à tout renverser pour trouver les clefs. Mon sac s’était soudainement agrandi sans que je le sache, et je peinais à les retrouver. Plongée dans l’examen minutieux mais il semblerait pas assez, de mon sac à main, je percutais quelqu’un et , lâchant mon sac, constatait que son contenu en sortit … pour rouler dans l’égout le plus proche. Notamment mes clefs que j’entendis joyeusement tinter au contact de l’eau … « C’est pas possible …  » dis-je désespérée. bon j’étais bonne pour …. putain pour quoi faire moi ? Plus de clefs! « Pardon je suis désolée!  » dis-je me reprenant mais en proie à un désespoir profond.
Disney's Academy



Modern Times


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
6 / 126 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Los Angeles aux Etats Unis, le 1er mai 1982i. J'ai donc actuellement 35 ans et je suis américain!

Mon statut marital : Veuf

Mon adresse postale : Je vis avec ma fille Alanna dans une jolie maison dans un quartier résidentiel de Anaheim.



Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t810-marc-carter-ft-jamie-dornan http://disneyacademy.forumactif.com/t788-marc-carter-once-upon-a-time-are-my-favourite-words-because-we-write-our-own-fairy-tale-every-day
MessageSujet: Re: Karma's a bitch ft. Marc   Mar 12 Déc - 3:40


Karma's a bitch
Marc Carter & Katlyn Forbes
Passablement énervé, je sortais d'une longue journée de brainstorming avec l'équipe marketing et design. Les premiers ne pensaient que d'une seule façon "profit profit et encore profit"...
Parfois quand on me demandait ce que je faisais je riais intérieurement ayant envie de leur répondre que je travaillais pour l'Oncle Picsou mais je me contentais de répondre que j'étais à mon niveau un petit faiseur de rêves. Malgré ces considérations pécuniaires j'étais tout de même heureux de pouvoir me dire que dans une certaine mesure si le publique s'en prenait plein la vue lors des parades et les spectacles c'était en grande partie grâce à moi. Je n'étais pas prétentieux mais assez fier de moi quand en me promenant dans les allées je pouvais entendre les commentaires des enfants mais aussi des adultes.
Il était 17h30, j'étais enfin en weekend et j'avais confié Alanna à ma mère pour la soirée et quasiment toute la journée du lendemain, autant dire que j'avais envie de me vider la tête et oublier mon travail et les soucis pour quelques heures.

Je me dirigeais vers ma voiture située sur le parking devant l'Academie tout en tapant un sms à un ami pour savoir ce qu'il faisait et si ça lui disait d'aller boire quelques bières dans un bar quand soudain je fut percuté par une personne. Je relevais le visage et vis que c'était une ravissante brune qui m'était rentré dedans. Je souris et tentais de rattraper son sac qu'elle avait lâché durant le choc mais ne pu le retenir et celui-ci s'écrasa au sol, répandant la totalité de son contenu, une bonne partie allant se perdre dans une bouche d'égout située non loin de nous.

« C’est pas possible …  »

J'ouvris grands les yeux quand je compris que les clés de la jeune femme étaient tombées dans l'égout au son bien significatif que j'avais pu entendre.

« Ohoh...pas bon ça ...» dis je en la regardant.

« Pardon je suis désolée!  » enchaînât elle à son tour en levant les yeux vers moi, je lui fis un petit sourire assez dépité.

« Ce n'est rien, je n'ai aucun mal. Ça va vous ? Hormis...vos clés qui semblent vouloir apprendre à nager la brasse coulée ... » ajoutais en me dirigeant vers la plaque d'égouts. Je tentais de la soulever mais elle était scellée par un gros écrou que seul la maintenance pourrait ouvrir.

« Je crois qu'on a un souci...la plaque est impossible à soulever. Je pense que pour ce soir vous allez devoir dire au revoir à vos clés et trouver une solution pour rentrer chez vous mademoiselle... »

Je la regardais et plissais un peu les yeux, je ne l'avais jamais remarquée, elle ne semblait pas être étudiante, peut-être était elle professeur tout comme moi.

Je me relevais et lui tendis la main.

« Au fait, je m'appelle Marc Carter...  »

Emi Burton
Disney's Academy



Living one's life never really simple
«Life is a fight that must be won alone. Continue, fight, maybe love ... but above all, live all your desires at 100%.»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Manager at the Disney's academy
Evolution chez Disney :
7 / 127 / 12

Ma petite bio : Je suis né à Boston en Amérique, Massachussets, le 02/08/1986. J'ai donc actuellement 31 ans et je suis américaine!

Et dans la vie je suis : Maquilleuse pour Disney

Mon statut marital : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t815-kat-o-even-miracles-take-a-little-time#9321
MessageSujet: Re: Karma's a bitch ft. Marc   Mer 13 Déc - 2:57


Karma's a bitch
Marc & Katlyn


Quand on dit que la fatigue nous fait faire des conneries je crois que je pouvais pas plus en faire les frais ce soir. Moi qui rêvais de rentrer très rapidement chez moi afin de me poser tranquillement dans mon canapé et siroter un bon thé devant Netflix, je crois que c’était bien raté. Mes clefs de voiture … mes putains de clefs de voiture venaient de rouler et de faire un plongeon digne des meilleurs notes aux J.O. si la discipline « énervement de son propriétaire » existait. J’étais désespérée et désemparée. J’étais en plus probablement cernée et avec les cheveux en bataille et comme j’avais du montrer un exemple de maquillage sur peau « humaine » j’avais sur mon bras de la couleur verte qui me faisait passer pour une alien. Je laissais échapper un énorme soupir. En plus de ma maladresse … j’avais évidemment renversé quelqu’un. Bien sûr dire adieu à mes clefs n’était pas assez pour la soirée … je me mettais dans l’embarras aussi auprès de quelqu’un, espérant que cette personne n’ait pas elle également perdu quelque chose par ma faute. Relevant la tête je constatais qu’en plus d’accrocher « le moment de la honte » sur mon visage il fallait bien sûr que ça tombe sur un mec canon. Quand je n’ai pas de chance en général c’est sur toute la ligne. Il était là, souriant, élégant et même plutôt sexy il fallait le reconnaitre, et moi j’étais … totalement échevelée, déprimée, déçue et … maquillée bien sûr comme si je venais d’une galaxie lointaine très lointaine. Forcément … le Karma c’est une pute …  « Ohoh...pas bon ça ...» je fis une grimace et hochais de la tête avant de laisser échapper un très, très long soupir. « Ce n'est rien, je n'ai aucun mal. Ça va vous ? Hormis...vos clés qui semblent vouloir apprendre à nager la brasse coulée ... » « Ca va … En général …. je ne suis pas vraiment la plus chanceuse sur terre, mais là ça atteint des sommets quand même … » soupirais-je avant de me rendre compte que ma remarque n’avait rien à faire et que ça n’ajoutais encore que plus au caractère pathétique de la situation … Et ce devant un parfait étranger. Bon dans un sens heureusement, au moins je ne me ridiculisais pas devant un collègue un employeur ou un élève. Attendez … s’il est là … sur CE parking, c’était qu’il entrait dans une de ces trois catégories. Je me mordais la lèvre inférieure. Quand je vois dit que la poisse me colle à la peau. « Heu enfin je veux dire, tant mieux si vous n’avez pas subi ma maladresse ! » c’était déjà ça en effet.

Le voyant se diriger vers la plaque d’égout démoniaque, je fus surprise de le voir essayer de la soulever ou ouvrir, mais … elle refusais de bouger. Normal pour un ogre dévoreur de tranquillité de professeur qui n’a rien demandé sauf un peu de repos e de tranquillité. « Je crois qu'on a un souci...la plaque est impossible à soulever. Je pense que pour ce soir vous allez devoir dire au revoir à vos clés et trouver une solution pour rentrer chez vous mademoiselle... » je souriais un peu gênée, je ne voulais pas qu’il se sente obligé, c’était moi qui l’avais renversé après tout … « Forcément … » laissais-je échapper avant de me reprendre. « Non, heu … je vais me débrouiller. Merci beaucoup. » dis-je me disant que j’avais au moins, et c’était déjà ça, un double de mes clefs dans mon bureau. « Je dois avoir un double dans mon bur- » … oui et … la clef de mon bureau … était avec celle de ma voiture … « Hm ... ou pas …  » toujours en plein dans ms considérations personnelles je sursautais un peu quand il me tendis la main et se présentait. « Au fait, je m'appelle Marc Carter...  » le nom me disait quelque chose. Bah oui voila Bingo, forcément il était dans le coin souvent hein … « Heu … pardon … décidément …  » dis-je levant les yeux au ciel, je n’étais vraiment pas en forme moi … je manquais à la politesse de base … « Bonjour M. Carter. Kat, enfin … Katlyn Forbes » dis-je en serrant sa main. « Oh non !  » dis-je avec véhémence quand je constatais que sur sa manche … se trouvait des restes de mon maquillage vert. Immédiatement je regardais mon bras. Normalement c’était de la bonne qualité et ça aurait du tenir … Bon sang … « Je suis vraiment confuse. » j’étais une terreur publique ce soir … « Je pense que l’accueil doit bien avoir un double des clefs de mon bureau … j’ai de quoi nettoyer ça » dis-je désignant du menton la tâche. « Je suis vraiment … vraiment désolée » je n’avais pas prononcé assez de fois le mot « vraiment » pour être proche du compte mais … je ne voulais pas paraitre plus bizarre que ça devait déjà être le cas … Confuse je tentais de reprendre consistance en ramassant mon sac et … ce qui restait de son contenu étalé par terre. J’espère qu’il ne m’en voudrait pas trop …
Disney's Academy



Modern Times


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Karma's a bitch ft. Marc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karma's a bitch ft. Marc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney's Academy :: C'est parti pour l'aventure :: Anaheim-
Sauter vers: