Voir les messages sans réponses
papaoutai | Jay et Eli
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 papaoutai | Jay et Eli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jay Miller
Admin + Disney's academy student
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 10 juin 1995. J'ai donc actuellement 22 ans et je suis Britannique. (Je lève le petit doigt pour boire le thé!)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de Danse, coaching vocal, chant, doublage, et animation tv. J'aimerais devenir animateur tv et doubleur de dessins animés. Ces derniers temps, je remets beaucoup en question ma place à l'académie, étant très occupé par les spectacles à Disneyland, je n'ai plus une seconde pour moi.

papaoutai | Jay et Eli Ax2o

Et dans la vie je suis : Pour payer mes études je suis Cast-Member à Disneyland Resort. J’interprète principalement Flynn (Raiponce) en Meet and Great et au sein du spectacle Mickey and the Magical Map. Actuellement je suis aussi danseur sur la parade de Noël, dans la peau d'un lutin. (Et je passe trois plombes à camoufler mes bras tatoués! Comment regretter tes addictions.)

papaoutai | Jay et Eli Blqc

Mon statut marital : Professionnel dans l'art de se faire friendzoné. Célibataire.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_p0o630xTVB1uh5kw5o3_540

Mon adresse postale : J'ai un petit appart' dans la résidence Simba, à Cast-Member Land. J'y suis en colocation avec Toma & Nat. Peter, Hiro et Eugène en trio!

papaoutai | Jay et Eli Ee6b

Mes petits + : Les rumeurs courent comme quoi il serait gay. Et s'il a tenté de les démentir, il est contraint de réaliser qu'il développe d'étranges sentiments pour un garçon... • S'il est célibataire depuis des mois, il s'occupe mieux de la vie privée de ses potes, telle une fouine mégère, que de ses propres fesses • Il craque souvent sur des filles plus âgées que lui • Il a été cast-member à Disneyland Paris, Prince Philippe en parade, et opérateur d'attraction sur Pirate des Caraïbes • Il tient son rôle de Flynn à Disneyland, très à cœur, c'est son personnage préféré (Il idéalise beaucoup la relation de Flynn et Raiponce) • Il est casse coup, il ne tient pas en place • Il sort beaucoup, c'est un vrai pilier de soirées • Contrairement à l'image qu'il donne, il n'a pas eu beaucoup de nanas dans sa vie. C'est un vrai énergumène, mais avec les filles il stresse beaucoup • Il ne fume et boit qu'en soirée • Il perd très vite son sang froid, il se vexe facilement, et est plutôt mauvais joueur. En revanche il est plutôt romantique, à l'écoute et très attentionné • Il a la phobie des insectes et des reptiles • Ses plats préférés sont souvent italiens • Ses tatouages sont la faute d'un passage rebelle à l'adolescence, il en regrette certains, surtout dans son boulot • Il s'investie énormément dans les droits des animaux, et est actuellement bénévole au refuge de Anaheim • Il a un humour pourrit qui ne fait rire que lui • Il est issu d'une famille nombreuse, il a deux grands frères et trois petites sœurs • S'il était à Poudlard, il serait un Poufsouffle (Les britanniques se doivent de préciser ça!) • Ses Disney préférés sont Mary Poppins, Raiponce, et Atlantide • Il regarde énormément de reportages sur Walt Disney, qui le fascine • Il connait pratiquement toutes les musiques Disney par cœur, il n'écoute que ça • Il n'a pas le permis de conduire, il l'a pourtant passé trois fois • Il a été fiancé à l'une des actrices qui interprète Raiponce (Jude), mais ils se sont séparés après trois ans de vie commune.

papaoutai | Jay et Eli Dujy

Mon réseau social : ★★★☆ Nat ▬ Mon meilleur ami, enfin je crois. On est entré en même temps à l'académie, à Disneyland, on est colocataire. On se voit du matin au soir, et on n'arrive même pas à se saouler, alors je pense que c'est ça la bonne définition.

★★★☆ Valentin ▬ Je crois qu'il est un peu comme un meilleur ami. Si j'étais une femme, j'aurais été sa Jane. Entre lui et moi ça dure depuis une éternité. On s'est rencontré à Paris, à Disneyland. Il y bossait dans un café. Un soir je l'ai surpris à chanter. Il avait une telle voix, que je l'ai encouragé à postuler sur Anaheim. Le hasard faisant bien les choses, c'est aussi là que j'ai été. On ne se quitte pas c'est vrai. On suit le même cursus à l'académie, les mêmes cours, on bosse au même endroit. On est un peu comme un vieux couple marié depuis plus de 75 ans, et que plus rien ne peu séparer maintenant. Faut bien avouer que je serais un peu perdu sans lui.

★★★☆ Jesse ▬ Le pote parfait, d'une virée parfaite. Je suis allé vers lui quand j'ai su qu'il était le fils du pire prof que j'ai connu, Owens. Et j'ai rapidement compris qu'il le haïssait autant que moi. On a alors commencé à sortir en duo, moi je me suis amusé à lui faire découvrir Anaheim, et on ne s'est plus jamais quitté.

★★★☆ Jude ▬ Elle était tout pour moi. Je me suis même agenouillé devant elle, pour lui passer un joli petit - ok on fait avec ses moyens! - diamant au doigt. J'ai tout abandonné pour elle, m'installant à Anaheim juste pour la suivre. Mais Madame avait de grand rêves, dont je ne faisais pas vraiment parti... Elle s'est envolé pour la Chine il y a quelques mois, laissant mon petit cœur en morceaux. Quand elle est revenue en septembre, elle voulait reprendre notre histoire là ou on l'avait laissé. Mais j'ai trop souffert, et j'avais l'impression d'être prit pour un idiot. Je l'ai repoussé, encore et encore, mettant un point final à notre relation. Aujourd'hui, nous tentons de sauver au moins notre amitié, qui elle, nous manque plus que tout.

★★☆☆ Eli ▬ Comme j'ai le contacte facile avec les gamins, et que j'ai vite comprit que mon coiffeur à Disneyland, avait besoin de sortir, avec toutes les emmerdes qu'il avait vécu ces derniers temps... Je suis devenu le babysitter de sa fille, Tasha.

★★☆☆ Paki ▬ On a tout le temps les mêmes délires, du jour ou il est rentré à Disneyland, on a comprit qu'entre nous, ce serait une longue histoire! Il faut toujours qu'on invente toutes sortes de conneries, la dernière en date ? faire croire qu'on est un parfait petit couple. Et tout le monde y croit!

★★☆☆ Toma ▬ Heureusement qu'il ne s'est pas appelé xin puah pen ou bol de riz, j'aurais eu du mal à enregistrer son prénom. Mais Toma ça sonne bien anglais. Ce petit là je l'aime bien. Au début quand j'ai su que j'allais vivre avec un petit nain comme ça, j'ai crus qu'il serait du genre geek et ennuyeux à mourir. Mais en fait, on est un joli trio, on sort beaucoup, et je crois qu'on est pas mal devenu inséparables!

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_nxz7g6EZ2l1urfhzno1_400

★★☆☆ Tony ▬ Il fut un temps ou l'on ne pouvait pas s'encadrer... Puis une bataille en Spiderman contre Captain America, et quelques bières plus tard, on est devenu insérables. Je lui ai même roulé une pelle une fois... Mais pour ma défense, j'étais bourré et j'ai vomis juste après!

★★☆☆ Alex ▬ Notre costumier, on s'est toujours bien entendu, je peux dire qu'on est plus amis que collègues. Et lui il a du style. Ok, j'avoue qu'à être souvent caché derrière les portants, j'en sais un peu trop sur lui... Héhé.

★★☆☆ Aiden ▬ Caché derrière mes portants comme toujours, j'ai aperçu la starlette rendre visite à Alex un jour. J'ai rapidement comprit le manège qui se tramait entre ces deux là, alors je ne sais pas pourquoi, je lui ai couru après, prétextant être un admirateur, le tout pour entrer dans son petit cercle d'amis, afin de jouer les cupidons entre lui et Alex... Le truc c'est que maintenant faut que je me tape toute sa série!

★★☆☆ Luna ▬ C'est ma Loufoca. Je l'ai rencontré quand j'ai voulu refaire un tatouage. Je ne connaissais pas les salons à Anaheim et je me suis arrêté sur le sien. On a très vite accroché, avec notre humour aussi pourrit. J'ai d'ailleurs un petit pingouin de tatoué sur les fesses à cause d'elle.

★★☆☆ Lucia ▬ Ma copine de scène. On s'est rencontré lors des premières répétitions de Mickey and the Magical Map, dont on fait tous les deux parti du casting. On a bien accroché alors je l'ai entraîné avec moi dans mes sorties et mes fiesta pour lui faire rencontrer du monde. On est tellement toujours collé l'un à l'autre en fête, qu'on nous prend souvent pour une couple d'ailleurs.

☆☆☆☆ Emily ▬ On s'est rencontré à l'académie, lors des portes ouvertes. J'étais son parrain. Je ne sais pas trop quoi penser d'elle, parce qu'à peine on se rencontrait, que déjà elle me prenait par la main ç_ç. Honnêtement je crois qu'elle me fait un peu flipper.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_ox5zljNTGn1wc7k6fo8_400

RPS EN COURS: LuciaJasmine
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t41-jay-miller-my-disneyface#57 http://disneyacademy.forumactif.com/t42-jay-miller-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t40-jay-miller-ft-louis-tomlinson http://disneyacademy.forumactif.com/t39-jay-miller#55
MessageSujet: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyMer 1 Nov - 11:10

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.


« TASHA NON! »

Trop tard. Un petit bruit de plastique s'écrasant au sol, puis de l'eau qui ruisselle le long du parquet pourtant correctement ciré. Un petit rire enfantin, et voilà que la petite d'à peine deux ans, se retrouve trempée sous la table, après avoir fait tomber un pichet, forte heureusement en plastique, que Jay avait laissé traîné après le dîner. Lui qui se croyait près pour la paternité, avait encore quelques efforts à faire.

« Bah toi alors, t'es encore pire que ton père! »

Parce que si Eli est un sacré bout-entrain, ne parlons pas de Tasha. A peine ça sait marcher, que déjà ça invente toutes les conneries du monde. Pestant dans sa langue natale, le petit britannique s'empressait d’essuyer le sol avant que l'eau ne tâche le bois, tout en surveillant du coin de l’œil, le bébé de son ami Russe, qui gambadait en tenant fermement le pichet vide. On pouvait la suivre à la trace, elle laissait des pas mouillées à travers l'appartement un peu vintage d'Eli.

« T'es sérieuse là, chérie ? »

Soufflait l'anglais, à quatre pattes au sol, passant de l'essuie tout derrière chacun des pas du bébé qui ricanait encore. Le feeling est toujours si bien passé entre lui et Tasha. C'est sûrement pour ça qu'il en est venu il y a quelques semaines, à proposer d'être son baby sitter, afin que Eli puisse sortir un peu. De toute façon, Jay lui, en ce moment, il préférait freiner ses sorties. Chacune de ses dernières ayant cruellement mal tourné. Soit il boit trop avec Jesse et se rend ridicule au près des filles. Soit il boit trop avec Tony et il se retrouve à lui rouler des patins comme s'il était gay. Sa réputation en avait prit un coup, entre les histoires avec Tony et ses petits jeux malsains avec Shariq et Jesse. Tout le monde le croit réellement gay,
résultat des courses, il se fait draguer par les mâles en chaleur à chaque fois qu'il met un pied au Bronx ou aux bars du village Disney. Lassé, il s’octroyait un peu de temps pour se faire oublier, et passait à présent le plus clair de son temps en tête à tête avec Tasha. D'ailleurs, jetant le papier usagé, il attrapait la petite au vol en riant avec elle, lui faisant faire l'avion dans ses bras tout en la portant jusqu'à la salle de bain.

« Attention atterrissage! »

Plus la petite riait et plus il s'extasiait devant elle. Un jour, lui aussi il aurait un bébé comme ça. La couvrant de bisous sur ses jolies joues joufflues et rosées, il changeait rapidement le pyjamas de la petite, pour lui en enfiler un de sec, puis il la portait jusqu'à son lit. Elle a une jolie chambre pour un bébé qui n'est là que depuis quelques semaines. Jay ne pouvait que reconnaître les efforts de Eli. Remontant la couverture de la petite, il lui allume sa veilleuse, et se penche une dernière fois sur son petit lit à barreau.

« Bonne nuit bébé. »

Il lui taquine le bout du nez avec une peluche, puis il se redresse, surveillant qu'elle se calme. Les yeux de Tasha dérivent bien vite sur ses jouets et ses peluches, il en profite pour s'éclipser, fermant doucement la porte derrière lui. Dans un silence des plus total, il rejoint la cuisine pour ranger le dîner et surtout, nettoyer la nourriture que Tasha a expulsé partout à vouloir manger toute seule comme une grande. Il ignore si Eli la laisse faire, mais quand papa n'est pas là, les souris dansent. Comme une parfaite ménagère qu'il n'est pourtant pas chez lui, il fais la vaisselle, emballe les restes pour le frigo, et enfin, il s'avachie dans le canapé d'Eli, allumant la télévision pour faire passer le temps. Il aura le temps de regarder deux films, somnolant devant l'écran. Pour rester éveillé, il se lève, et va silencieusement vérifier que Tasha dort. Dans son petit lit, elle à les yeux clos, le visage apaisé,
elle semble dormir à point fermé. Il en sourit tendrement, oué, il adore les bébés. Dommage qu'il soit incapable de garder une fille, ou déjà de s'en trouver une. Il a de la chance Eli. Enfin lui, c'est comme ça qu'il voit les choses. Fermant la porte de Tasha, il entend un grincement de clé dans la porte d'entrée. C'est probablement Eli qui rentre. Souriant, le petit anglais s'empresse d'aller ouvrir la porte, se penchant dans l'entre bâillement,
face à un Eli qui a visiblement bien profité de sa soirée.

« C'est à cette heure là qu'on rentre Cendrillon! »

Murmure t-il pour ne faire aucun bruit et ne pas risquer de réveiller la petite.
Il sourit plus malicieusement encore à son ami, et après qu'il soit rentré,
il referme doucement la porte, se frottant les mains contre ses hanches.

« T'as été ou ? Tu t'es bien marré ? »

Attendant sa réponse, il contourne Eli et part à la conquête de la télécommande pour éteindre la télévision, et ranger les coussins qu'il a écrasé sous son poids.
Disney's Academy



« Cause we’re all passing time, looking for the rush that makes us feel alive, living through the moments, trapped inside a lie, i need you here tonight, show me there’s more to life, and we’re not passing time » Heffron Drive ft. Logan Henderson.

PRÉSENCE RÉDUITE

Revenir en haut Aller en bas
Eli Ivanov
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Moscou en Russie, le 2 juillet 1993 . J'ai donc actuellement 24 ans et je suis russe!

Et dans la vie je suis : Coiffeur-Maquilleur à Disneyland

Mon statut marital : Célibataire et pas prêt de se remettre en couple à priori, avoir un enfant de deux ans à 24 ans a plus tendance à faire fuir qu'à attirer

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, trop petit pour deux mais qui suffit pour le moment en tout cas

Mes petits + : -Il est né en Russie, il est le petit dernier et seul garçon d'une fratrie de 7 enfants
-Il a toujours été passionné par le maquillage avant même de savoir parler correctement
- Il a été harcelé jusqu'à l'âge de 15 ans à cause de son manque d'intérêt pour les activités dites "masculines"
- Il a étudié à l'académie entre ses 19 et 22 ans
- Il a eu une fille, Tasha, durant sa troisième année, qu'il a reconnu, mais dont il n'a jamais eu l'intention de s'occuper. Il y a un mois son ex lui a confié qu'elle ne s'en sortait plus et qu'elle n'avait plus que deux choix, confier leur enfant à une autre famille, l'abandonner ou la confier à son père, à lui. Il a opté pour la seconde solution et se retrouve père célibataire du jour au lendemain.
- Il a pris un mois de congés suite à ça et vient juste de recommencer à travailler
- Eli est une personne très optimiste, très énergique, une vraie dose de bonne humeur au quotidien, toujours le sourire aux lèvres, quelque chose à raconter, une sociabilité à toute épreuve
- C'est aussi un artiste qui n'a aucune limite à l'expression de sa créativité, si en Russie il se retenait encore, les USA l'ont complètement libéré, il n'a pas peur du regard des autres, rien qui le retient ou le bride, il fait exactement ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut
- Son défaut majeur reste toutefois sa fierté, il a d'énormes difficultés à accepter de l'aide, une main tendue vers lui et encore plus à en demander de lui-même,ayant plus tendance à rester silencieux sur ses problèmes ou à les dédramatiser
- Pourtant en ce moment il aurait bien besoin d'aide, ou d'une personne à qui parler, depuis qu'on lui a confié Tasha son anxiété frôle l'ingérable, il se contrôle lorsqu'il est avec elle mais il n'est pas rare qu'il fasse des crises d'angoisse une fois sa fille endormie ou déposée chez la nourrice même s'il le cache du mieux qu'il peut
- Il est très mauvais en cuisine, une véritable catastrophe ambulante, son seul talent consiste à acheter des plats préparés ou commander des pizza
- Il a une passion pour le vintage, c'est typiquement le genre de personne qui peut passer des heures dans des brocantes, des friperies pour chercher à dénicher la pièce de ses rêves, le genre de personne qui a troqué les CD contre les vinyles et les appareil photos numériques contre les anciens polaroid
- Même s'il vit aux USA depuis ses 19 ans son accent russe ne s'est jamais effacé et est encore plus que marqué, impossible de ne pas l'entendre
- Ses tatouages n'ont pas tous une histoire extrêmement profonde, parfois il les a simplement fait pour la performance artistique
- Depuis ses 19 ans il n'a pas cessé de voyager, aux Etats-Unis mais aussi en Europe, il a bien fait finalement puisqu'il ne risque plus de le faire avant un moment maintenant qu'il élève seul une enfant de deux ans

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyDim 12 Nov - 2:49

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.



Musique techno à fond, corps qui se déhanche contre le tien, qui se colle trop près, dangereusement proche et pourtant jamais assez alors que tes lèvres trouvent celles du blondinet avant qu'il ne t'entraîne d'une main ferme dans les toilettes de la boîte de nuit, avant c'était ça ta vie, comme celle de presque tout le monde ici, et tu aimais ça, tu avais un faible pour la vie nocturne, la débauche, tu voyais le beau là où il n'était pas, tu voyais le beau dans le laid, dans la noirceur, la déchéance et tu ne pouvais nier que ça t'inspirait pourtant les choses avaient changées.
C'était ta première sortie depuis que Jay avait proposé de garder Tasha, la première fois que tu retournais à ta vie d'avant mais tu ne t'y retrouvais pas, tu avais l'impression d'être ici sans y être, trop différent, même avec ce que ce gars te faisait tu te sentais vide intérieurement, tu as même fini par repousser le blond gentiment en t'excusant avant d'aller au bar directement, la tête dans les mains avant d'avoir trop d'alcool dans le sang, tu essayais d'analyser la situation, de comprendre ce qui n'allait pas chez toi, bien sûr être père, avoir la garde de ton enfant représentait un énorme bouleversement, un événement que tu n'avais absolument pas vu venir et qui t'avait laissé démuni face à une responsabilité que tu avais longtemps refusée, qui t'angoissait encore trop souvent, te demandant si tu faisais bien ce qu'il fallait, si tu arrivais à être un bon père, à être à la hauteur mais pourtant ce n'était pas ça le problème tu le savais, Tasha, ta paternité, n'avaient aucune raison de t'empêcher de t'amuser en soirée, de flirter jusqu'au bout de la nuit avec qui tu voulais, non, c'était l'image de Jay qui revenait sans cesse qui t'en empêchait.
C'était tout toi ça, et la tragédie de toute une vie, tu avais tendance à trouver l'impossible, l'innaccessible attirant et cette fois ne semblait pas faire exception, bien sûr tu avais entendu les rumeurs sur ton ami mais comme toute rumeur tu les considérais systématiquement fausses, tu ne pensais pas une seconde qu'il puisse être gay et c'était bien là tout le problème, tu t'empêchais de t'amuser parce que ton esprit ne cessait de te rappeler que tu avais des sentiments pour un de tes amis, hétéro et le baby sitter de Tasha de surcroît, tu avais envie de te frapper, tu n'avais pourtant plus vraiment l'âge de te torturer sur ces questions dignes d'un adolescent tourmenté.
Soupirant lentement tu avais enchaîné les verres, les uns après les autres, en espérant que le temps s'écoule plus vite, réussissant à oublier, mais probablement un peu trop, jusqu'au lieu où tu te trouvais, jusqu'à l'heure qu'il était, ce fut seulement quand le barman te signala qu'il allait fermer que tu réalisas que tu t'étais peut-être un peu laissé emporter.

« Merde...Mais quel con»

Te maudissant dans ta langue natale, tu balanças le contenu de ton porte monnaie sur le bar avant de partir en courant, ou plutôt en titubant en direction de chez toi, déprimer de temps à autre sur des futilités d'accord, picoler un peu pour faire passer le temps encore d'accord, mais rentrer à une heure aussi tardive alors que tu étais censé être un minimum responsable là non, tu exagérais.
Arrivant devant ta porte, tu sortis tes clefs, essayant de te stabiliser, une main contre le mur alors qu'à peine les clefs dans la serrure, la porte s'entrouvrait, laissant apparaître un Jay à moitié endormi et surtout bien plus que sexy.

« Désolé j'ai pas vu l'heure chaton »

Tu murmurais, sans même réaliser le surnom qui avait franchis tes lèvres, avant de te glisser à l'inérieur, ce n'était même pas un mensonge en soi.

« J'étais en boîte et c'était pas si mal ouais... »


Ca en revanche c'était un mensonge et le peu d'entrain que tu avais mis dans ta voix te trahissait à des kilomètres, tu n'avais jamais été très bon menteur, quoiqu'il en soit, un petit rire t'échappa.

« Non en réalité c'était une catastrophe t'as pas idée »

Passant une main distraite dans tes cheveux qui commençait à être trop long, tu pris le chemin de la cuisine, allant te chercher un verre d'eau, espérant ainsi reprendre tes esprits.

« Ca été avec Tasha ? »

Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller
Admin + Disney's academy student
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 10 juin 1995. J'ai donc actuellement 22 ans et je suis Britannique. (Je lève le petit doigt pour boire le thé!)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de Danse, coaching vocal, chant, doublage, et animation tv. J'aimerais devenir animateur tv et doubleur de dessins animés. Ces derniers temps, je remets beaucoup en question ma place à l'académie, étant très occupé par les spectacles à Disneyland, je n'ai plus une seconde pour moi.

papaoutai | Jay et Eli Ax2o

Et dans la vie je suis : Pour payer mes études je suis Cast-Member à Disneyland Resort. J’interprète principalement Flynn (Raiponce) en Meet and Great et au sein du spectacle Mickey and the Magical Map. Actuellement je suis aussi danseur sur la parade de Noël, dans la peau d'un lutin. (Et je passe trois plombes à camoufler mes bras tatoués! Comment regretter tes addictions.)

papaoutai | Jay et Eli Blqc

Mon statut marital : Professionnel dans l'art de se faire friendzoné. Célibataire.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_p0o630xTVB1uh5kw5o3_540

Mon adresse postale : J'ai un petit appart' dans la résidence Simba, à Cast-Member Land. J'y suis en colocation avec Toma & Nat. Peter, Hiro et Eugène en trio!

papaoutai | Jay et Eli Ee6b

Mes petits + : Les rumeurs courent comme quoi il serait gay. Et s'il a tenté de les démentir, il est contraint de réaliser qu'il développe d'étranges sentiments pour un garçon... • S'il est célibataire depuis des mois, il s'occupe mieux de la vie privée de ses potes, telle une fouine mégère, que de ses propres fesses • Il craque souvent sur des filles plus âgées que lui • Il a été cast-member à Disneyland Paris, Prince Philippe en parade, et opérateur d'attraction sur Pirate des Caraïbes • Il tient son rôle de Flynn à Disneyland, très à cœur, c'est son personnage préféré (Il idéalise beaucoup la relation de Flynn et Raiponce) • Il est casse coup, il ne tient pas en place • Il sort beaucoup, c'est un vrai pilier de soirées • Contrairement à l'image qu'il donne, il n'a pas eu beaucoup de nanas dans sa vie. C'est un vrai énergumène, mais avec les filles il stresse beaucoup • Il ne fume et boit qu'en soirée • Il perd très vite son sang froid, il se vexe facilement, et est plutôt mauvais joueur. En revanche il est plutôt romantique, à l'écoute et très attentionné • Il a la phobie des insectes et des reptiles • Ses plats préférés sont souvent italiens • Ses tatouages sont la faute d'un passage rebelle à l'adolescence, il en regrette certains, surtout dans son boulot • Il s'investie énormément dans les droits des animaux, et est actuellement bénévole au refuge de Anaheim • Il a un humour pourrit qui ne fait rire que lui • Il est issu d'une famille nombreuse, il a deux grands frères et trois petites sœurs • S'il était à Poudlard, il serait un Poufsouffle (Les britanniques se doivent de préciser ça!) • Ses Disney préférés sont Mary Poppins, Raiponce, et Atlantide • Il regarde énormément de reportages sur Walt Disney, qui le fascine • Il connait pratiquement toutes les musiques Disney par cœur, il n'écoute que ça • Il n'a pas le permis de conduire, il l'a pourtant passé trois fois • Il a été fiancé à l'une des actrices qui interprète Raiponce (Jude), mais ils se sont séparés après trois ans de vie commune.

papaoutai | Jay et Eli Dujy

Mon réseau social : ★★★☆ Nat ▬ Mon meilleur ami, enfin je crois. On est entré en même temps à l'académie, à Disneyland, on est colocataire. On se voit du matin au soir, et on n'arrive même pas à se saouler, alors je pense que c'est ça la bonne définition.

★★★☆ Valentin ▬ Je crois qu'il est un peu comme un meilleur ami. Si j'étais une femme, j'aurais été sa Jane. Entre lui et moi ça dure depuis une éternité. On s'est rencontré à Paris, à Disneyland. Il y bossait dans un café. Un soir je l'ai surpris à chanter. Il avait une telle voix, que je l'ai encouragé à postuler sur Anaheim. Le hasard faisant bien les choses, c'est aussi là que j'ai été. On ne se quitte pas c'est vrai. On suit le même cursus à l'académie, les mêmes cours, on bosse au même endroit. On est un peu comme un vieux couple marié depuis plus de 75 ans, et que plus rien ne peu séparer maintenant. Faut bien avouer que je serais un peu perdu sans lui.

★★★☆ Jesse ▬ Le pote parfait, d'une virée parfaite. Je suis allé vers lui quand j'ai su qu'il était le fils du pire prof que j'ai connu, Owens. Et j'ai rapidement compris qu'il le haïssait autant que moi. On a alors commencé à sortir en duo, moi je me suis amusé à lui faire découvrir Anaheim, et on ne s'est plus jamais quitté.

★★★☆ Jude ▬ Elle était tout pour moi. Je me suis même agenouillé devant elle, pour lui passer un joli petit - ok on fait avec ses moyens! - diamant au doigt. J'ai tout abandonné pour elle, m'installant à Anaheim juste pour la suivre. Mais Madame avait de grand rêves, dont je ne faisais pas vraiment parti... Elle s'est envolé pour la Chine il y a quelques mois, laissant mon petit cœur en morceaux. Quand elle est revenue en septembre, elle voulait reprendre notre histoire là ou on l'avait laissé. Mais j'ai trop souffert, et j'avais l'impression d'être prit pour un idiot. Je l'ai repoussé, encore et encore, mettant un point final à notre relation. Aujourd'hui, nous tentons de sauver au moins notre amitié, qui elle, nous manque plus que tout.

★★☆☆ Eli ▬ Comme j'ai le contacte facile avec les gamins, et que j'ai vite comprit que mon coiffeur à Disneyland, avait besoin de sortir, avec toutes les emmerdes qu'il avait vécu ces derniers temps... Je suis devenu le babysitter de sa fille, Tasha.

★★☆☆ Paki ▬ On a tout le temps les mêmes délires, du jour ou il est rentré à Disneyland, on a comprit qu'entre nous, ce serait une longue histoire! Il faut toujours qu'on invente toutes sortes de conneries, la dernière en date ? faire croire qu'on est un parfait petit couple. Et tout le monde y croit!

★★☆☆ Toma ▬ Heureusement qu'il ne s'est pas appelé xin puah pen ou bol de riz, j'aurais eu du mal à enregistrer son prénom. Mais Toma ça sonne bien anglais. Ce petit là je l'aime bien. Au début quand j'ai su que j'allais vivre avec un petit nain comme ça, j'ai crus qu'il serait du genre geek et ennuyeux à mourir. Mais en fait, on est un joli trio, on sort beaucoup, et je crois qu'on est pas mal devenu inséparables!

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_nxz7g6EZ2l1urfhzno1_400

★★☆☆ Tony ▬ Il fut un temps ou l'on ne pouvait pas s'encadrer... Puis une bataille en Spiderman contre Captain America, et quelques bières plus tard, on est devenu insérables. Je lui ai même roulé une pelle une fois... Mais pour ma défense, j'étais bourré et j'ai vomis juste après!

★★☆☆ Alex ▬ Notre costumier, on s'est toujours bien entendu, je peux dire qu'on est plus amis que collègues. Et lui il a du style. Ok, j'avoue qu'à être souvent caché derrière les portants, j'en sais un peu trop sur lui... Héhé.

★★☆☆ Aiden ▬ Caché derrière mes portants comme toujours, j'ai aperçu la starlette rendre visite à Alex un jour. J'ai rapidement comprit le manège qui se tramait entre ces deux là, alors je ne sais pas pourquoi, je lui ai couru après, prétextant être un admirateur, le tout pour entrer dans son petit cercle d'amis, afin de jouer les cupidons entre lui et Alex... Le truc c'est que maintenant faut que je me tape toute sa série!

★★☆☆ Luna ▬ C'est ma Loufoca. Je l'ai rencontré quand j'ai voulu refaire un tatouage. Je ne connaissais pas les salons à Anaheim et je me suis arrêté sur le sien. On a très vite accroché, avec notre humour aussi pourrit. J'ai d'ailleurs un petit pingouin de tatoué sur les fesses à cause d'elle.

★★☆☆ Lucia ▬ Ma copine de scène. On s'est rencontré lors des premières répétitions de Mickey and the Magical Map, dont on fait tous les deux parti du casting. On a bien accroché alors je l'ai entraîné avec moi dans mes sorties et mes fiesta pour lui faire rencontrer du monde. On est tellement toujours collé l'un à l'autre en fête, qu'on nous prend souvent pour une couple d'ailleurs.

☆☆☆☆ Emily ▬ On s'est rencontré à l'académie, lors des portes ouvertes. J'étais son parrain. Je ne sais pas trop quoi penser d'elle, parce qu'à peine on se rencontrait, que déjà elle me prenait par la main ç_ç. Honnêtement je crois qu'elle me fait un peu flipper.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_ox5zljNTGn1wc7k6fo8_400

RPS EN COURS: LuciaJasmine
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t41-jay-miller-my-disneyface#57 http://disneyacademy.forumactif.com/t42-jay-miller-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t40-jay-miller-ft-louis-tomlinson http://disneyacademy.forumactif.com/t39-jay-miller#55
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyDim 12 Nov - 10:39

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.


Un sourire discret, mais franchement amusé, prend place sur les lèvres du britannique, réalisant que son ami à la tête de l'ivrogne d'un soir, gai mais fatigué, celui qui fera rire tout le reste de l'assemblé jusqu'à ce qu'il ne s'écroule. Il referme donc la porte, suivant la silhouette du jeune homme de ses yeux bleus, s'assurant qu'il tienne assez debout. C'est amusant, franchement, mais peu rassurant pour Tasha. Jay avait envie de dormir, que Eli rentre pour qu'il puisse regagner son appartement. Mais à présent, il doutait être en mesure de quitter ce logement là. Laisser un enfant de deux ans dans les bras d'un type bourré, ce n'était pas très mature. « Désolé j'ai pas vu l'heure chaton » Chaton ? Se redressant, un peu surprit du surnom souvent réservé à Jesse, il penche un peu la tête vers son épaule.

« Pas de souci.... Poussin! »

Réplique t-il en fronçant les sourcils, peu sûr de son propre surnom. Mais sur le coup, il n'avait pas trouvé mieux. « J'étais en boîte et c'était pas si mal ouais... » Pas si mal ? Le ton qu'il employait semblait dire le contraire. Mais en silence, observant toujours le jeune homme pour jauger son état, Jay n'ajoutait pas un mot. « Non en réalité c'était une catastrophe t'as pas idée » Là ça semblait plus franc. Un petit sourire en coin des lèvres, Jay s'approchait de lui pour s'appuyer sur le bar, alors que le Russe se préparait un verre d'eau. « Ca été avec Tasha ? » Quittant sa place, l'anglais acquiesce d'un signe de tête avant de se diriger vers les placards. Il attrape une boite contre les maux de tête, en sort une pilule, et la tend alors à Eli, juste sous son nez.

« Ca a été, elle a été plus sage que son père. Tiens prends ça, ça t'évitera de mourir demain. »

Il se tournait ensuite vers la cafetière, la mettant en marche pour avoir sous la main un café afin d'aider Eli à se remettre. Jay venait de définitivement tirer un trait sur sa nuit réparatrice, au profit de jouer les infirmières d'un Eli en piteuse état. Dommage qu'il n'aime pas le café lui, il aurait bien eu besoin d'une dose de caféine. Surveillant les gouttes noircies qui retombaient dans la tasse, il finit par retirer celle ci et la tendre à Eli.

« Bois ça aussi, ça te fera du bien. »

La tasse entre les mains de son ami, il le contournait il venait poser ses deux mains dans le dos d'Eli, pour le pousser vers le salon.

« Vas t’asseoir avant de tomber et de la réveiller. »

Il aurait put mal le prendre, et s'agacer. Mais non, Jay gardait le sourire, franchement amusé que pour une fois dans sa vie, ce soit lui qui s'occupe d'un ami complètement bourré. Habituellement, c'est lui qui finit ivre mort sur le toilette. Il aidait ainsi Eli à s’asseoir, lui évitant une chute à côté du canapé, qui aux yeux du Russe, semblait bouger. Puis il venait s’asseoir à côté de lui. Si Eli était avachi comme mort dans le dossier, Jay au contraire, était en tailleur, tenant ses chevilles, le dos droit, surveillant la silhouette fatiguée de son ami.

« Raconte moi, qu'est-ce qui était si chiant ? Je suis sûr que tu pensais juste trop à Tasha pour t'amuser. Et ça c'est un bon père! »

Assurait-il en enfonçant ses yeux bleus dans ceux d'Eli, d'un mine franchement taquine.
Disney's Academy



« Cause we’re all passing time, looking for the rush that makes us feel alive, living through the moments, trapped inside a lie, i need you here tonight, show me there’s more to life, and we’re not passing time » Heffron Drive ft. Logan Henderson.

PRÉSENCE RÉDUITE

Revenir en haut Aller en bas
Eli Ivanov
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Moscou en Russie, le 2 juillet 1993 . J'ai donc actuellement 24 ans et je suis russe!

Et dans la vie je suis : Coiffeur-Maquilleur à Disneyland

Mon statut marital : Célibataire et pas prêt de se remettre en couple à priori, avoir un enfant de deux ans à 24 ans a plus tendance à faire fuir qu'à attirer

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, trop petit pour deux mais qui suffit pour le moment en tout cas

Mes petits + : -Il est né en Russie, il est le petit dernier et seul garçon d'une fratrie de 7 enfants
-Il a toujours été passionné par le maquillage avant même de savoir parler correctement
- Il a été harcelé jusqu'à l'âge de 15 ans à cause de son manque d'intérêt pour les activités dites "masculines"
- Il a étudié à l'académie entre ses 19 et 22 ans
- Il a eu une fille, Tasha, durant sa troisième année, qu'il a reconnu, mais dont il n'a jamais eu l'intention de s'occuper. Il y a un mois son ex lui a confié qu'elle ne s'en sortait plus et qu'elle n'avait plus que deux choix, confier leur enfant à une autre famille, l'abandonner ou la confier à son père, à lui. Il a opté pour la seconde solution et se retrouve père célibataire du jour au lendemain.
- Il a pris un mois de congés suite à ça et vient juste de recommencer à travailler
- Eli est une personne très optimiste, très énergique, une vraie dose de bonne humeur au quotidien, toujours le sourire aux lèvres, quelque chose à raconter, une sociabilité à toute épreuve
- C'est aussi un artiste qui n'a aucune limite à l'expression de sa créativité, si en Russie il se retenait encore, les USA l'ont complètement libéré, il n'a pas peur du regard des autres, rien qui le retient ou le bride, il fait exactement ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut
- Son défaut majeur reste toutefois sa fierté, il a d'énormes difficultés à accepter de l'aide, une main tendue vers lui et encore plus à en demander de lui-même,ayant plus tendance à rester silencieux sur ses problèmes ou à les dédramatiser
- Pourtant en ce moment il aurait bien besoin d'aide, ou d'une personne à qui parler, depuis qu'on lui a confié Tasha son anxiété frôle l'ingérable, il se contrôle lorsqu'il est avec elle mais il n'est pas rare qu'il fasse des crises d'angoisse une fois sa fille endormie ou déposée chez la nourrice même s'il le cache du mieux qu'il peut
- Il est très mauvais en cuisine, une véritable catastrophe ambulante, son seul talent consiste à acheter des plats préparés ou commander des pizza
- Il a une passion pour le vintage, c'est typiquement le genre de personne qui peut passer des heures dans des brocantes, des friperies pour chercher à dénicher la pièce de ses rêves, le genre de personne qui a troqué les CD contre les vinyles et les appareil photos numériques contre les anciens polaroid
- Même s'il vit aux USA depuis ses 19 ans son accent russe ne s'est jamais effacé et est encore plus que marqué, impossible de ne pas l'entendre
- Ses tatouages n'ont pas tous une histoire extrêmement profonde, parfois il les a simplement fait pour la performance artistique
- Depuis ses 19 ans il n'a pas cessé de voyager, aux Etats-Unis mais aussi en Europe, il a bien fait finalement puisqu'il ne risque plus de le faire avant un moment maintenant qu'il élève seul une enfant de deux ans

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyJeu 16 Nov - 19:58

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.




« Ca va je vais pas mourir sur place non plus je te promets »

Un sourire moqueur se dessina sur tes lèvres alors que tu regardais Jay te donner tour à tour un médicament contre les maux de tête, puis un café avant de te pousser délicatement vers le canapé, ne pouvant empêcher ton corps de frissonner au contact de ses deux mains posées dans ton dos.
En réalité tu râlais, te moquais gentiment de lui mais trouvais ça plutôt adorable qu'il reste là pour toi, jusque là, n'ayant jamais connu le bonheur de vivre en colocation tu avais plutôt vécu chaque cuite et lendemain de soirée en solitaire, avec jamais personne pour te réveiller, jamais personne pour jouer les infirmières pour toi, tu te souvenais encore des douloureux réveil sur le sol du salon parce que le lit t'avait semblé trop loin, des fois où tu arrivais en cours en retard, dans les mêmes vêtements que la veille inventant l'excuse la plus bancale du monde parce que tu n'avais pas réussi à y voir assez clair pour réussir à programmer convenablement un réveil...Toujours était-il que même si avoir en quelque sorte sa propre infirmière à domicile avait quelque chose de plaisant, surtout quand l'infirmière en question était aussi sexy, il aurait très bien pu repartir aussi vite, il aurait même dû en toute honnêteté, d'autant plus qu'avoir gardé Tasha toute la soirée avait dû l'épuiser, tu savais comment elle était après tout, le genre de bébé qui ne tenait pas en place, qui parlait tout le temps et n'acceptait de s'arrêter que pour dormir, manger ou regarder un Disney, un véritable petit monstre à l'allure angélique, ta mère et tes sœurs ne cessaient de répéter qu'elle était ton exact portrait et tu étais bien incapable de le nier.

Souriant à cette pensée et t'installant plus confortablement dans le canapé, au milieu d'une montagne d'oreillers en tout genre, tu portas la tasse de café à tes lèvres avant de reporter ton attention sur ton ami qui à ton plus grand désespoir, tu le savais, n'allait pas se contenter d'un simple « c'était une catastrophe » ou d'une simple explication floue pour justifier l'échec monumental de cette soirée, tu te doutais qu'il allait exiger de toi d'en savoir plus et lorsque tu repensais à ce qui t'avait empêché de t'amuser ce soir, et ce qui t'empêchait de t'amuser depuis un moment déjà, tu regrettais sincèrement de ne pas être un meilleur menteur ou un meilleur acteur, l'alcool n'étant plus assez présent dans ton sang à présent pour te permettre d'oublier, de te réveiller sans te rappeler.

« Raconte moi, qu'est-ce qui était si chiant ? Je suis sûr que tu pensais juste trop à Tasha pour t'amuser. Et ça c'est un bon père! »

En soi il n'avait pas entièrement tort il y avait un peu de ça, depuis que tu avais sa garde tu pensais constamment à Tasha, que ce soit au travail ou ailleurs tu te demandais toujours si tout se passait correctement, si elle allait bien, si elle avait besoin de toi, c'était étrange ce revirement de situation, cette enfant tu ne l'avais pas eu volontairement, n'avait jamais voulu l'assumer au delà d'une simple pension alimentaire et pourtant maintenant que tu avais sa garde, maintenant que tu passais chaque jour de ta vie avec elle, tu te demandais comment tu avais pu même vivre sans ça, sans ses câlins, sans ta petite princesse qui t'appelle papa, tu ne savais pas si tu étais un bon père mais en tout cas tu essayais, ça ne s'apprend pas il paraît.

« Hm oui...mais pas que... »

Sentant tes joues flamboyer, tu te maudis immédiatement pour cette réponse spontanée, pour l'alcool qui te guidait, tu aurais tout donné pour retourner quelques secondes en arrière, juste confirmer que oui, c'était Tasha, c'était ta toute nouvelle paternité qui te perturbait et t'empêchait de reprendre ta vie d'avant comme si de rien n'était mais à présent c'était trop tard, tes joues rouge vif te trahissaient, ton regard fuyant aussi, à moins d'être très mauvais en communication ou réellement peu observateur il était impossible de ne pas comprendre de quoi il s'agissait, impossible de ne pas voir qu'il y avait des sentiments derrière tout ça.
Et soudain tu paniquais, tu n'étais absolument pas persuadé que Jay arrive à comprendre que la personne en question, qui te perturbait à ce point était lui, après tout tu n'avais jamais réellement montré ton intérêt, pas plus que tu n'étais persuadé de vouloir qu'il le comprenne, tes pensées à cet instant n'étaient plus qu'un fouillis sans nom, un mélange entre la  peur qu'il comprenne et celle qu'il ne comprenne pas, avec une seule question qui tournait en boucle, qui ne cessait pas et qui finit par sortir malgré toi.

« Est-ce que t'es hétéro Jay ? »

Finalement mourir sur place te paraissait une bonne idée.

Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller
Admin + Disney's academy student
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 10 juin 1995. J'ai donc actuellement 22 ans et je suis Britannique. (Je lève le petit doigt pour boire le thé!)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de Danse, coaching vocal, chant, doublage, et animation tv. J'aimerais devenir animateur tv et doubleur de dessins animés. Ces derniers temps, je remets beaucoup en question ma place à l'académie, étant très occupé par les spectacles à Disneyland, je n'ai plus une seconde pour moi.

papaoutai | Jay et Eli Ax2o

Et dans la vie je suis : Pour payer mes études je suis Cast-Member à Disneyland Resort. J’interprète principalement Flynn (Raiponce) en Meet and Great et au sein du spectacle Mickey and the Magical Map. Actuellement je suis aussi danseur sur la parade de Noël, dans la peau d'un lutin. (Et je passe trois plombes à camoufler mes bras tatoués! Comment regretter tes addictions.)

papaoutai | Jay et Eli Blqc

Mon statut marital : Professionnel dans l'art de se faire friendzoné. Célibataire.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_p0o630xTVB1uh5kw5o3_540

Mon adresse postale : J'ai un petit appart' dans la résidence Simba, à Cast-Member Land. J'y suis en colocation avec Toma & Nat. Peter, Hiro et Eugène en trio!

papaoutai | Jay et Eli Ee6b

Mes petits + : Les rumeurs courent comme quoi il serait gay. Et s'il a tenté de les démentir, il est contraint de réaliser qu'il développe d'étranges sentiments pour un garçon... • S'il est célibataire depuis des mois, il s'occupe mieux de la vie privée de ses potes, telle une fouine mégère, que de ses propres fesses • Il craque souvent sur des filles plus âgées que lui • Il a été cast-member à Disneyland Paris, Prince Philippe en parade, et opérateur d'attraction sur Pirate des Caraïbes • Il tient son rôle de Flynn à Disneyland, très à cœur, c'est son personnage préféré (Il idéalise beaucoup la relation de Flynn et Raiponce) • Il est casse coup, il ne tient pas en place • Il sort beaucoup, c'est un vrai pilier de soirées • Contrairement à l'image qu'il donne, il n'a pas eu beaucoup de nanas dans sa vie. C'est un vrai énergumène, mais avec les filles il stresse beaucoup • Il ne fume et boit qu'en soirée • Il perd très vite son sang froid, il se vexe facilement, et est plutôt mauvais joueur. En revanche il est plutôt romantique, à l'écoute et très attentionné • Il a la phobie des insectes et des reptiles • Ses plats préférés sont souvent italiens • Ses tatouages sont la faute d'un passage rebelle à l'adolescence, il en regrette certains, surtout dans son boulot • Il s'investie énormément dans les droits des animaux, et est actuellement bénévole au refuge de Anaheim • Il a un humour pourrit qui ne fait rire que lui • Il est issu d'une famille nombreuse, il a deux grands frères et trois petites sœurs • S'il était à Poudlard, il serait un Poufsouffle (Les britanniques se doivent de préciser ça!) • Ses Disney préférés sont Mary Poppins, Raiponce, et Atlantide • Il regarde énormément de reportages sur Walt Disney, qui le fascine • Il connait pratiquement toutes les musiques Disney par cœur, il n'écoute que ça • Il n'a pas le permis de conduire, il l'a pourtant passé trois fois • Il a été fiancé à l'une des actrices qui interprète Raiponce (Jude), mais ils se sont séparés après trois ans de vie commune.

papaoutai | Jay et Eli Dujy

Mon réseau social : ★★★☆ Nat ▬ Mon meilleur ami, enfin je crois. On est entré en même temps à l'académie, à Disneyland, on est colocataire. On se voit du matin au soir, et on n'arrive même pas à se saouler, alors je pense que c'est ça la bonne définition.

★★★☆ Valentin ▬ Je crois qu'il est un peu comme un meilleur ami. Si j'étais une femme, j'aurais été sa Jane. Entre lui et moi ça dure depuis une éternité. On s'est rencontré à Paris, à Disneyland. Il y bossait dans un café. Un soir je l'ai surpris à chanter. Il avait une telle voix, que je l'ai encouragé à postuler sur Anaheim. Le hasard faisant bien les choses, c'est aussi là que j'ai été. On ne se quitte pas c'est vrai. On suit le même cursus à l'académie, les mêmes cours, on bosse au même endroit. On est un peu comme un vieux couple marié depuis plus de 75 ans, et que plus rien ne peu séparer maintenant. Faut bien avouer que je serais un peu perdu sans lui.

★★★☆ Jesse ▬ Le pote parfait, d'une virée parfaite. Je suis allé vers lui quand j'ai su qu'il était le fils du pire prof que j'ai connu, Owens. Et j'ai rapidement compris qu'il le haïssait autant que moi. On a alors commencé à sortir en duo, moi je me suis amusé à lui faire découvrir Anaheim, et on ne s'est plus jamais quitté.

★★★☆ Jude ▬ Elle était tout pour moi. Je me suis même agenouillé devant elle, pour lui passer un joli petit - ok on fait avec ses moyens! - diamant au doigt. J'ai tout abandonné pour elle, m'installant à Anaheim juste pour la suivre. Mais Madame avait de grand rêves, dont je ne faisais pas vraiment parti... Elle s'est envolé pour la Chine il y a quelques mois, laissant mon petit cœur en morceaux. Quand elle est revenue en septembre, elle voulait reprendre notre histoire là ou on l'avait laissé. Mais j'ai trop souffert, et j'avais l'impression d'être prit pour un idiot. Je l'ai repoussé, encore et encore, mettant un point final à notre relation. Aujourd'hui, nous tentons de sauver au moins notre amitié, qui elle, nous manque plus que tout.

★★☆☆ Eli ▬ Comme j'ai le contacte facile avec les gamins, et que j'ai vite comprit que mon coiffeur à Disneyland, avait besoin de sortir, avec toutes les emmerdes qu'il avait vécu ces derniers temps... Je suis devenu le babysitter de sa fille, Tasha.

★★☆☆ Paki ▬ On a tout le temps les mêmes délires, du jour ou il est rentré à Disneyland, on a comprit qu'entre nous, ce serait une longue histoire! Il faut toujours qu'on invente toutes sortes de conneries, la dernière en date ? faire croire qu'on est un parfait petit couple. Et tout le monde y croit!

★★☆☆ Toma ▬ Heureusement qu'il ne s'est pas appelé xin puah pen ou bol de riz, j'aurais eu du mal à enregistrer son prénom. Mais Toma ça sonne bien anglais. Ce petit là je l'aime bien. Au début quand j'ai su que j'allais vivre avec un petit nain comme ça, j'ai crus qu'il serait du genre geek et ennuyeux à mourir. Mais en fait, on est un joli trio, on sort beaucoup, et je crois qu'on est pas mal devenu inséparables!

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_nxz7g6EZ2l1urfhzno1_400

★★☆☆ Tony ▬ Il fut un temps ou l'on ne pouvait pas s'encadrer... Puis une bataille en Spiderman contre Captain America, et quelques bières plus tard, on est devenu insérables. Je lui ai même roulé une pelle une fois... Mais pour ma défense, j'étais bourré et j'ai vomis juste après!

★★☆☆ Alex ▬ Notre costumier, on s'est toujours bien entendu, je peux dire qu'on est plus amis que collègues. Et lui il a du style. Ok, j'avoue qu'à être souvent caché derrière les portants, j'en sais un peu trop sur lui... Héhé.

★★☆☆ Aiden ▬ Caché derrière mes portants comme toujours, j'ai aperçu la starlette rendre visite à Alex un jour. J'ai rapidement comprit le manège qui se tramait entre ces deux là, alors je ne sais pas pourquoi, je lui ai couru après, prétextant être un admirateur, le tout pour entrer dans son petit cercle d'amis, afin de jouer les cupidons entre lui et Alex... Le truc c'est que maintenant faut que je me tape toute sa série!

★★☆☆ Luna ▬ C'est ma Loufoca. Je l'ai rencontré quand j'ai voulu refaire un tatouage. Je ne connaissais pas les salons à Anaheim et je me suis arrêté sur le sien. On a très vite accroché, avec notre humour aussi pourrit. J'ai d'ailleurs un petit pingouin de tatoué sur les fesses à cause d'elle.

★★☆☆ Lucia ▬ Ma copine de scène. On s'est rencontré lors des premières répétitions de Mickey and the Magical Map, dont on fait tous les deux parti du casting. On a bien accroché alors je l'ai entraîné avec moi dans mes sorties et mes fiesta pour lui faire rencontrer du monde. On est tellement toujours collé l'un à l'autre en fête, qu'on nous prend souvent pour une couple d'ailleurs.

☆☆☆☆ Emily ▬ On s'est rencontré à l'académie, lors des portes ouvertes. J'étais son parrain. Je ne sais pas trop quoi penser d'elle, parce qu'à peine on se rencontrait, que déjà elle me prenait par la main ç_ç. Honnêtement je crois qu'elle me fait un peu flipper.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_ox5zljNTGn1wc7k6fo8_400

RPS EN COURS: LuciaJasmine
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t41-jay-miller-my-disneyface#57 http://disneyacademy.forumactif.com/t42-jay-miller-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t40-jay-miller-ft-louis-tomlinson http://disneyacademy.forumactif.com/t39-jay-miller#55
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyJeu 16 Nov - 23:17

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.


« Ca va je vais pas mourir sur place non plus je te promets » Jay cachait un petit rictus amusé dans le dos de Eli. Il ne l'avait jamais vraiment récupéré complètement ivre comme ce soir, c'était plutôt comique. Jay lui ne connaissait que trop bien cette situation, jusqu'à en venir à se réveiller dans un lit qu'il ne connait pas, avec un certain Tony, sans même savoir s'il s'est réellement passé quelque chose ou non. Dans le fond, il était persuadé que non, il s'en souviendrait sinon, au moins des brides. Mais ça avait été assez terrifiant pour qu'il en vienne à éviter les soirées. Comme une leçon de vie. L'alcool n'est pas une amie fidèle. Certes elle fait oublier, l'espace d'un instant, mais elle te fais toujours faire bien d'autres choses, parfois pires encore. « Hm oui... mais pas que... » Pas que ? Réalisant que les joues d'Eli prenaient une teinte rosée, le petit anglais affichait un bien large sourire, à la simple idée que son ami puisse avoir trouvé chaussure à son pied.

« Comment elle s'appelle ? »

Le taquinait-il en se penchant vers lui, les yeux bleus rivés sur les siens avec une certaine insistance. Il cherchait à l'embêter, et profiter de son état instable pour le faire parler. Sachant que sobre, il n'aurait jamais laissé aucun mot s'échapper de ses lèvres.

« Et je ne parle pas de Tasha! »

Insistait-il avant de se reculer, s'asseyant en tailleur, tourné vers Eli, les mains serrant ses chevilles. Jay avait un petit air enfantin vu d'ici, comme quand les enfants essaient de partager des secrets loin des oreilles des plus grands. Ou juste comme les filles aiment commérer... Faut dire qu'il a ce mauvais défauts particulièrement féminin, la curiosité. Il aime bien se mêler de tout ce qui ne le regarde pas, et fouiner dans la vie privée de son entourage. Quelqu'un de bien renseigné vous dira qu'il ne cherche qu'à combler le manque qu'il a chez lui. La vie des autres lui semble plus trépignante que la sienne, tout simplement. Quoi qu'il en soit, Eli était particulièrement mignon à se poser des questions comme ça, les joues brûlantes. La fille en question paierait cher pour voir ça. « Est-ce que t'es hétéro Jay ? » Surpris d'une telle question, Jay redressait les épaules, perplexe. Quel était le rapport ? ... Ou était-il au courant pour Tony ? Paniquant à cette simple idée, c'est lui qui en venait à avoir les joues rouges, et brûlante, à tel point qu'il venait plaquer ses mains sur son visage. Mais elles n'étaient absolument pas froide, au contraire, même moites.

« Le rapport ? Je veux dire... Pourquoi ? Enfin de quoi ?! »

Bredouillait-il mal à l'aise, ravalant difficilement sa salive alors que ses mains retombaient le long de son corps pour rejoindre ses cuisses qu'il frottait nerveusement.

« C'est Tony qui raconte ça ? L'enfoirée... »

Il avait marmonné son injure dans sa barbe, baissant les yeux un instant en fronçant les sourcils. Il n'y avait que lui et Tony au courant de cette histoire, alors le peu crédible Captain America devait en avoir tirer des rumeurs débiles pour le faire tomber avant que son secret ne soit avoué.

« Quoi qu'il t'ai dit il s'est rien passé, j'étais bourré, certes... Mais je m'en souviendrais s'il s'était passé quelque chose! Je suis tombé raide mort, mais j'ai pas touché à Tony, et il m'a pas touché! C'est tabou, il avait dit qu'on en reparlerait pas. »

Pourquoi est-ce qu'il s'angoissait autant pour une histoire aussi débile de beuverie ? Il s'était réveillé nu comme un vert à côté de Tony, mais l'un comme l'autre savait pertinemment que rien ne s'était passé, point barre, pas besoin d'en faire toute une histoire. Et pourtant, il en avait les doigts tremblant, et le cœur emballé d'angoisse. Peut-être parce qu'il se répétait sans cesse que rien n'avait eu lieu, juste pour se consoler, pour se rassurer, alors qu'en fait, il n'en n'a jamais été sûr. C'est le trou noir, tellement noir qu'il aurait largement pu faire quelque chose sans en avoir le moindre souvenir. Et c'est la que ça craint. Parce que quand t'es le genre de mec à te faire friendzoné de partout, et que le monde entier croit que t'es gay, il vient un moment ou même toi t'as plus confiance en toi et tu en viens à douter.

« Ouai... Ouai bien sûr. C'est que des rumeurs... C'est... Puis c'est... Pourquoi tu veux savoir ça ? »

Il ne veut peut-être pas qu'un mec dont la sexualité est à remettre en doute par le monde entier garde sa fille ? Ou alors il ne voulait carrément pas de gays dans ses amis ? Ce serait moche et homophobe mais ça, Jay ne chercherait pas à lui parler, il prendrait ses clics et ses clas et s'en irait si c'était ce qu'il voulait. Bien qu'il ne soit pas gay, mais il n'avait pas envie de "se défendre" devant ce genre d'individus. Il n'aurait jamais imaginé Eli comme ça, c'était vraiment bizarre. Surtout pour un type qui a fuit son pays pour des raisons de "liberté d'esprit". - Bien qu'elles n'aient jamais été très claire étant donnés qu'ils n'en n'ont jamais parlé. Ses yeux bleus se relevaient alors vers ceux de Eli, quelque peu confus. Il ne disait plus un mot, attendant que son ami rompe le silence qui régnait maintenant. Un silence un peu lourd, il faut le reconnaître.
Disney's Academy



« Cause we’re all passing time, looking for the rush that makes us feel alive, living through the moments, trapped inside a lie, i need you here tonight, show me there’s more to life, and we’re not passing time » Heffron Drive ft. Logan Henderson.

PRÉSENCE RÉDUITE

Revenir en haut Aller en bas
Eli Ivanov
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Moscou en Russie, le 2 juillet 1993 . J'ai donc actuellement 24 ans et je suis russe!

Et dans la vie je suis : Coiffeur-Maquilleur à Disneyland

Mon statut marital : Célibataire et pas prêt de se remettre en couple à priori, avoir un enfant de deux ans à 24 ans a plus tendance à faire fuir qu'à attirer

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, trop petit pour deux mais qui suffit pour le moment en tout cas

Mes petits + : -Il est né en Russie, il est le petit dernier et seul garçon d'une fratrie de 7 enfants
-Il a toujours été passionné par le maquillage avant même de savoir parler correctement
- Il a été harcelé jusqu'à l'âge de 15 ans à cause de son manque d'intérêt pour les activités dites "masculines"
- Il a étudié à l'académie entre ses 19 et 22 ans
- Il a eu une fille, Tasha, durant sa troisième année, qu'il a reconnu, mais dont il n'a jamais eu l'intention de s'occuper. Il y a un mois son ex lui a confié qu'elle ne s'en sortait plus et qu'elle n'avait plus que deux choix, confier leur enfant à une autre famille, l'abandonner ou la confier à son père, à lui. Il a opté pour la seconde solution et se retrouve père célibataire du jour au lendemain.
- Il a pris un mois de congés suite à ça et vient juste de recommencer à travailler
- Eli est une personne très optimiste, très énergique, une vraie dose de bonne humeur au quotidien, toujours le sourire aux lèvres, quelque chose à raconter, une sociabilité à toute épreuve
- C'est aussi un artiste qui n'a aucune limite à l'expression de sa créativité, si en Russie il se retenait encore, les USA l'ont complètement libéré, il n'a pas peur du regard des autres, rien qui le retient ou le bride, il fait exactement ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut
- Son défaut majeur reste toutefois sa fierté, il a d'énormes difficultés à accepter de l'aide, une main tendue vers lui et encore plus à en demander de lui-même,ayant plus tendance à rester silencieux sur ses problèmes ou à les dédramatiser
- Pourtant en ce moment il aurait bien besoin d'aide, ou d'une personne à qui parler, depuis qu'on lui a confié Tasha son anxiété frôle l'ingérable, il se contrôle lorsqu'il est avec elle mais il n'est pas rare qu'il fasse des crises d'angoisse une fois sa fille endormie ou déposée chez la nourrice même s'il le cache du mieux qu'il peut
- Il est très mauvais en cuisine, une véritable catastrophe ambulante, son seul talent consiste à acheter des plats préparés ou commander des pizza
- Il a une passion pour le vintage, c'est typiquement le genre de personne qui peut passer des heures dans des brocantes, des friperies pour chercher à dénicher la pièce de ses rêves, le genre de personne qui a troqué les CD contre les vinyles et les appareil photos numériques contre les anciens polaroid
- Même s'il vit aux USA depuis ses 19 ans son accent russe ne s'est jamais effacé et est encore plus que marqué, impossible de ne pas l'entendre
- Ses tatouages n'ont pas tous une histoire extrêmement profonde, parfois il les a simplement fait pour la performance artistique
- Depuis ses 19 ans il n'a pas cessé de voyager, aux Etats-Unis mais aussi en Europe, il a bien fait finalement puisqu'il ne risque plus de le faire avant un moment maintenant qu'il élève seul une enfant de deux ans

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyDim 19 Nov - 6:23

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.




Si tu avais été toi-même surpris par la question qui s'était faufilée hors de ta bouche contre ta propre volonté, tu n'eus toutefois pas le temps de te morfondre dans ta panique bien longtemps tant la réaction de Jay ne ressembla en rien à ce que tu aurais pu imaginer.
Tu t'attendais à un simple oui ou à un simple non, éventuellement à un peu de surprise ou de gêne, après tout ce n'était pas la question la plus anodine du monde, un peu trop intrusive et indiscrète même, surtout sans la moindre connexion avec le sujet de discussion, mais pas au point de le voir s'agiter de la sorte, paniquer, bégayer, on aurait dit quelqu'un qui avait quelque chose à se reprocher ou à cacher.
Tu restas toutefois stoïque, haussant juste légèrement un sourcil en l'observant sans un mot, à dire vrai tu cherchais surtout quoi dire, comment te justifier, et comment interpréter ce à quoi tu étais en train d'assister, tu étais presque sûr à 100% qu'une personne hétérosexuelle ne paniquait pas de la sorte lorsqu'on l'interrogeait à ce sujet mais tu ne voulais surtout pas te faire de fausses idées et briser une amitié, les mots justes mettaient du temps à arriver. Trop de temps visiblement, puisque déjà Jay reprenait la parole, te demandant si c'était Tony qui racontait ça.

« Tony ? »


Tu répétais stupidement, en écho à sa dernière phrase, de plus en plus confus au fil des minutes, te demandant pourquoi cette question juste destinée à savoir si oui ou non tu avais une chance avec la personne qui te plaisait prenait le chemin d'une révélation de vérités longuement cachées, ton cerveau déjà englué dans l'alcool ne comprenait plus rien, n'était plus sûr de comprendre quoique ce soit, préférant attendre qu'il éclaircisse la situation plutôt que de te noyer dans des milliers de scénario sans le moindre sens

« Quoi qu'il t'ai dit il s'est rien passé, j'étais bourré, certes... Mais je m'en souviendrais s'il s'était passé quelque chose! Je suis tombé raide mort, mais j'ai pas touché à Tony, et il m'a pas touché! C'est tabou, il avait dit qu'on en reparlerait pas. »


Ta première réaction spontanée aurait été d'éclater de rire devant l'absurdité de la situation, tu n'imaginais que trop bien le désarrois de deux jeunes hommes se réveillant nus comme des vers dans le même lit sans aucun souvenir de la soirée précédente, rien que cette image que ton cerveau fatigué ne cessait de t'imposer te donnait envie de mourir de rire, d'autant plus que leurs inquiétudes n'étaient très probablement pas fondées, avec le taux d'alcoolémie qu'ils avaient dans le sang la tuyauterie aurait bien été incapable de fonctionner convenablement, pour dire ça relativement élégamment, pourtant en voyant l'expression sur le visage du plus jeune, à voir l'angoisse sur chacun de ses traits, la peur, tu n'avais plus vraiment envie de te moquer de lui, plutôt de prendre soin de lui, de lui dire que tout irait bien, alors tu avais simplement posé doucement ta main sur son bras dans un geste aussi doux et rassurant que possible.
A toi ça t'échappait parce que tu n'avais jamais douté de ton identité, toujours tout assumé haut et fort quitte à te faire tabasser, quitte à devoir fuir ton propre pays si tu voulais une petite chance d'avoir la vie que tu désirais, mais tu savais que ce n'était pas le cas de tout le monde, tu savais que pour certains savoir qui on est, l'assumer était parfois quelque chose de compliqué, tu savais que certains préféraient le déni, préféraient se cacher pour ne pas se confronter, et tu ne savais pas si tel était son cas, tu ne pouvais que présumer mais à cet instant c'était vraiment ce sentiment qui prévalait sur tous les autres, un besoin irrépressible, irrationnel de le protéger

« Tony m'a rien dit, je te le promets »

Ce qui le ramenait à nouveau à la question qu'il se posait initialement, avant de paniquer, pourquoi ? Pourquoi tu voulais savoir ça ? Et tu en revenais à ton premier dilemme, trouver les mots justes pour ne pas tout gâcher, et tu avais beau chercher, les mots ne venaient pas, peut-être parce qu'ils n'avaient jamais été ton fort, parce que tu n'étais pas vraiment homme de parole mais plus d'action, ou peut-être parce que la réponse était au final tellement évidente, tu avais admis que quelqu'un occupait tes pensées avant de lui demander s'il était hétérosexuel, que pour toi le rapport était logique, sautait aux yeux, mais pas pour lui, pas pour ce petit con un peu trop innocent.
Tu lâchas un petit soupir, avant de plonger tes yeux dans le bleu des siens

« T'es vraiment trop innocent Jay »


Et dans ta bouche le reproche sonnait bien trop comme un compliment, parce qu'au final c'était peut-être aussi ça qui te plaisait chez lui, cet aspect de sa personnalité qui avait fini par te charmer.
Tu savais que c'était mal, tu pensais que c'était mal du moins mais plus tu l'observais plus tu doutais de pouvoir formuler une réponse satisfaisante avec des mots, plus tu doutais de cette manière là de communiquer, plus tu l'observais plus tu voyais l'instant dans ton esprit, plus tu te persuadais qu'il y avait une seule manière de lui offrir la réponse qu'il te demandait.
Sans réfléchir alors, l'alcool aidant probablement ta décision, perturbant tes réflexions, tu avais en quelques secondes une main sur sa joue et tes lèvres sur les siennes, rien de très exubérant, juste un baiser chaste, doux, à peine quelques secondes et déjà tu reculais, le silence autour de vous redevenant ce qu'il avait été quelques minutes auparavant, un peu lourd, suspendu dans l'attente d'une réaction


Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller
Admin + Disney's academy student
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 10 juin 1995. J'ai donc actuellement 22 ans et je suis Britannique. (Je lève le petit doigt pour boire le thé!)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de Danse, coaching vocal, chant, doublage, et animation tv. J'aimerais devenir animateur tv et doubleur de dessins animés. Ces derniers temps, je remets beaucoup en question ma place à l'académie, étant très occupé par les spectacles à Disneyland, je n'ai plus une seconde pour moi.

papaoutai | Jay et Eli Ax2o

Et dans la vie je suis : Pour payer mes études je suis Cast-Member à Disneyland Resort. J’interprète principalement Flynn (Raiponce) en Meet and Great et au sein du spectacle Mickey and the Magical Map. Actuellement je suis aussi danseur sur la parade de Noël, dans la peau d'un lutin. (Et je passe trois plombes à camoufler mes bras tatoués! Comment regretter tes addictions.)

papaoutai | Jay et Eli Blqc

Mon statut marital : Professionnel dans l'art de se faire friendzoné. Célibataire.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_p0o630xTVB1uh5kw5o3_540

Mon adresse postale : J'ai un petit appart' dans la résidence Simba, à Cast-Member Land. J'y suis en colocation avec Toma & Nat. Peter, Hiro et Eugène en trio!

papaoutai | Jay et Eli Ee6b

Mes petits + : Les rumeurs courent comme quoi il serait gay. Et s'il a tenté de les démentir, il est contraint de réaliser qu'il développe d'étranges sentiments pour un garçon... • S'il est célibataire depuis des mois, il s'occupe mieux de la vie privée de ses potes, telle une fouine mégère, que de ses propres fesses • Il craque souvent sur des filles plus âgées que lui • Il a été cast-member à Disneyland Paris, Prince Philippe en parade, et opérateur d'attraction sur Pirate des Caraïbes • Il tient son rôle de Flynn à Disneyland, très à cœur, c'est son personnage préféré (Il idéalise beaucoup la relation de Flynn et Raiponce) • Il est casse coup, il ne tient pas en place • Il sort beaucoup, c'est un vrai pilier de soirées • Contrairement à l'image qu'il donne, il n'a pas eu beaucoup de nanas dans sa vie. C'est un vrai énergumène, mais avec les filles il stresse beaucoup • Il ne fume et boit qu'en soirée • Il perd très vite son sang froid, il se vexe facilement, et est plutôt mauvais joueur. En revanche il est plutôt romantique, à l'écoute et très attentionné • Il a la phobie des insectes et des reptiles • Ses plats préférés sont souvent italiens • Ses tatouages sont la faute d'un passage rebelle à l'adolescence, il en regrette certains, surtout dans son boulot • Il s'investie énormément dans les droits des animaux, et est actuellement bénévole au refuge de Anaheim • Il a un humour pourrit qui ne fait rire que lui • Il est issu d'une famille nombreuse, il a deux grands frères et trois petites sœurs • S'il était à Poudlard, il serait un Poufsouffle (Les britanniques se doivent de préciser ça!) • Ses Disney préférés sont Mary Poppins, Raiponce, et Atlantide • Il regarde énormément de reportages sur Walt Disney, qui le fascine • Il connait pratiquement toutes les musiques Disney par cœur, il n'écoute que ça • Il n'a pas le permis de conduire, il l'a pourtant passé trois fois • Il a été fiancé à l'une des actrices qui interprète Raiponce (Jude), mais ils se sont séparés après trois ans de vie commune.

papaoutai | Jay et Eli Dujy

Mon réseau social : ★★★☆ Nat ▬ Mon meilleur ami, enfin je crois. On est entré en même temps à l'académie, à Disneyland, on est colocataire. On se voit du matin au soir, et on n'arrive même pas à se saouler, alors je pense que c'est ça la bonne définition.

★★★☆ Valentin ▬ Je crois qu'il est un peu comme un meilleur ami. Si j'étais une femme, j'aurais été sa Jane. Entre lui et moi ça dure depuis une éternité. On s'est rencontré à Paris, à Disneyland. Il y bossait dans un café. Un soir je l'ai surpris à chanter. Il avait une telle voix, que je l'ai encouragé à postuler sur Anaheim. Le hasard faisant bien les choses, c'est aussi là que j'ai été. On ne se quitte pas c'est vrai. On suit le même cursus à l'académie, les mêmes cours, on bosse au même endroit. On est un peu comme un vieux couple marié depuis plus de 75 ans, et que plus rien ne peu séparer maintenant. Faut bien avouer que je serais un peu perdu sans lui.

★★★☆ Jesse ▬ Le pote parfait, d'une virée parfaite. Je suis allé vers lui quand j'ai su qu'il était le fils du pire prof que j'ai connu, Owens. Et j'ai rapidement compris qu'il le haïssait autant que moi. On a alors commencé à sortir en duo, moi je me suis amusé à lui faire découvrir Anaheim, et on ne s'est plus jamais quitté.

★★★☆ Jude ▬ Elle était tout pour moi. Je me suis même agenouillé devant elle, pour lui passer un joli petit - ok on fait avec ses moyens! - diamant au doigt. J'ai tout abandonné pour elle, m'installant à Anaheim juste pour la suivre. Mais Madame avait de grand rêves, dont je ne faisais pas vraiment parti... Elle s'est envolé pour la Chine il y a quelques mois, laissant mon petit cœur en morceaux. Quand elle est revenue en septembre, elle voulait reprendre notre histoire là ou on l'avait laissé. Mais j'ai trop souffert, et j'avais l'impression d'être prit pour un idiot. Je l'ai repoussé, encore et encore, mettant un point final à notre relation. Aujourd'hui, nous tentons de sauver au moins notre amitié, qui elle, nous manque plus que tout.

★★☆☆ Eli ▬ Comme j'ai le contacte facile avec les gamins, et que j'ai vite comprit que mon coiffeur à Disneyland, avait besoin de sortir, avec toutes les emmerdes qu'il avait vécu ces derniers temps... Je suis devenu le babysitter de sa fille, Tasha.

★★☆☆ Paki ▬ On a tout le temps les mêmes délires, du jour ou il est rentré à Disneyland, on a comprit qu'entre nous, ce serait une longue histoire! Il faut toujours qu'on invente toutes sortes de conneries, la dernière en date ? faire croire qu'on est un parfait petit couple. Et tout le monde y croit!

★★☆☆ Toma ▬ Heureusement qu'il ne s'est pas appelé xin puah pen ou bol de riz, j'aurais eu du mal à enregistrer son prénom. Mais Toma ça sonne bien anglais. Ce petit là je l'aime bien. Au début quand j'ai su que j'allais vivre avec un petit nain comme ça, j'ai crus qu'il serait du genre geek et ennuyeux à mourir. Mais en fait, on est un joli trio, on sort beaucoup, et je crois qu'on est pas mal devenu inséparables!

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_nxz7g6EZ2l1urfhzno1_400

★★☆☆ Tony ▬ Il fut un temps ou l'on ne pouvait pas s'encadrer... Puis une bataille en Spiderman contre Captain America, et quelques bières plus tard, on est devenu insérables. Je lui ai même roulé une pelle une fois... Mais pour ma défense, j'étais bourré et j'ai vomis juste après!

★★☆☆ Alex ▬ Notre costumier, on s'est toujours bien entendu, je peux dire qu'on est plus amis que collègues. Et lui il a du style. Ok, j'avoue qu'à être souvent caché derrière les portants, j'en sais un peu trop sur lui... Héhé.

★★☆☆ Aiden ▬ Caché derrière mes portants comme toujours, j'ai aperçu la starlette rendre visite à Alex un jour. J'ai rapidement comprit le manège qui se tramait entre ces deux là, alors je ne sais pas pourquoi, je lui ai couru après, prétextant être un admirateur, le tout pour entrer dans son petit cercle d'amis, afin de jouer les cupidons entre lui et Alex... Le truc c'est que maintenant faut que je me tape toute sa série!

★★☆☆ Luna ▬ C'est ma Loufoca. Je l'ai rencontré quand j'ai voulu refaire un tatouage. Je ne connaissais pas les salons à Anaheim et je me suis arrêté sur le sien. On a très vite accroché, avec notre humour aussi pourrit. J'ai d'ailleurs un petit pingouin de tatoué sur les fesses à cause d'elle.

★★☆☆ Lucia ▬ Ma copine de scène. On s'est rencontré lors des premières répétitions de Mickey and the Magical Map, dont on fait tous les deux parti du casting. On a bien accroché alors je l'ai entraîné avec moi dans mes sorties et mes fiesta pour lui faire rencontrer du monde. On est tellement toujours collé l'un à l'autre en fête, qu'on nous prend souvent pour une couple d'ailleurs.

☆☆☆☆ Emily ▬ On s'est rencontré à l'académie, lors des portes ouvertes. J'étais son parrain. Je ne sais pas trop quoi penser d'elle, parce qu'à peine on se rencontrait, que déjà elle me prenait par la main ç_ç. Honnêtement je crois qu'elle me fait un peu flipper.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_ox5zljNTGn1wc7k6fo8_400

RPS EN COURS: LuciaJasmine
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t41-jay-miller-my-disneyface#57 http://disneyacademy.forumactif.com/t42-jay-miller-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t40-jay-miller-ft-louis-tomlinson http://disneyacademy.forumactif.com/t39-jay-miller#55
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyVen 24 Nov - 22:46

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.


« Tony ? » Jay se coupait un instant, ne comprenant tout à coup, plus vraiment la question de Eli. Il aurait juré que le Russe lui posait une telle question, faute des rumeurs qui courraient à son sujet, et peut-être même, de la bouche de Tony. Mais il semblait aussi étonné que lui au prénom de l'italien, si bien que Jay nageait à présent en pleine incompréhension. Pourquoi cette question, si ce n'était pas en rapport avec les on-dit du moment ? « Tony m'a rien dit, je te le promets » Voilà que les joues du petit anglais devenaient de plus en plus chaudes. Il venait de se vendre tout seul, alors que cette histoire était pour lui, la plus gênante de toute sa vie. Celle qu'il avait promit d'enterrer avec lui, qu'il meure demain ou dans 80 ans. Là, il se sentait idiot... Terriblement idiot. « T'es vraiment trop innocent Jay » Est-ce qu'au moins c'était un compliment ? La bouche entrouverte comme s'il essayait de prononcer quelque chose, il la refermait finalement sur le silence. Il n'était franchement pas certain que ce soit un compliment. Peut-être qu'il avait prit trop de temps pour y réfléchir, parce que sans même qu'il ne calcule quoi que ce soit, les lèvres d'Eli venait se poser sur les siennes. Il aurait pu se reculer, le rejeter, régir brutalement. Mais réalisant ce qui se passait, l'anglais se retrouvait tout à coup complètement pétrifié. Comme si son esprit seul parvenait à régir, dans un mouvement de panique qui faisait s'emballer son cœur et le tordait dans sa poitrine. Mais ses membres eux ne répondaient plus de rien. Arrivait-il a respirer au moins ? Quand Eli se reculait, Jay restait toujours aussi immobile, les mains et les jambes tremblantes, les joues bouillonnantes. Ce n'est que la que sa respiration semblait revenir, haletante et irrégulière, signe de la panique palpable qui régnait en lui. Il y eu alors un lourd et pesant silence. Eli semblait attendre une réaction, tendis que Jay était comme choqué, incapable de bouger ne serait-ce qu'un orteil. Il lui fallut de longues secondes avant de pouvoir enfin avaler sa salive, tentant de dessécher sa gorge si sèche. Il se sentait si mal à l'aise, qu'il en avait terriblement chaud. Ce baiser lui avait semblé si étrange. Oui, il avait déjà embrassé un garçon, quelques semaines plus tôt. Tony, dans un élan de folie, complètement ivre. Il n'en n'avait absolument rien ressenti, il ne s'en souvenait qu'à peine. C'était furtif, léger, juste pour rire. Alors pourquoi est-ce que là, il se mettait dans un tel état ? Il avait l'impression d'en être à son premier baiser, comme au lycée. Sauf que là, ce n'était pas vraiment une jolie blonde. C'est Eli. Un homme. Pourquoi est-ce que ça le rendait aussi... Bizarre ? Non, il n'avait pas détesté, et c'était ça qui l'effrayait. Il était presque déçu que le Russe n'ait pas insisté, comme si l'inconnu de telle relation l'intriguait, l'attirait. Pourtant, il s'est toujours considéré comme un homme à femme. Jamais il n'a ressenti une attirance quelconque pour un garçon. Est-ce que cette sensation qui l'effrayait ce soir, en était-une d’attirance ? Il espérait bien que non. Toutes ses pensées, et les réactions de son corps tremblant l'inquiétaient. Eli avait éveillé quelque chose chez lui, quelque chose qu'il refusait d'admettre et qui l'angoissait. Il comprenait la question du jeune homme à présent. La réflexion aussi. Ce n'était pas à une fille qu'il a pensé ce soir. Et c'était carrément flippant. La respiration légèrement plus forte qu'à la normale, Jay osait un petit regard gêné vers Eli. Il l'observait toujours, attentif à ses réactions. C'était étrange d'ailleurs, ce self-control qu'il avait malgré qu'il ait trop bu. C'était sûrement l'alcool qui l'avait désinhibé d'ailleurs.

« Tu... As vraiment trop bu Eli. »

Marmonnait-il, mal dans ses baskets. Comme pour se donner une excuse pour ne pas répondre à la sous-entendue question du Russe.

« Je suis... Pas... Enfin. J'ai jamais... Fais ça. Et hum... Je crois pas que ce soit moi ça. Tu vois ? »

Tentait-il d'expliquer, essayant de se convaincre lui même que ce n'était pas probablement pas son chemin. Malgré que son cœur battait encore si vite, et que ses pensées étaient à présent complètement embrouillées. Il avait une telle étrange sensation. Comme l'envie de recommencer, juste pour voir si vraiment, c'était rebutant. Parce que là, ça ne l'avait pas été. Juste pour savoir ce que ça ferait, d'avoir les mains d'un garçon posé sur lui. Parce que cet inconnu lui semblait tout à coup bien moins écœurant que ce qu'il aurait put penser. Peut-être aussi parce que c'était Eli. Il n'aurait pas supporté qu'il se soit passé quelque chose avec Tony. Pourtant avec Eli, ça lui semblait... Intriguant. Plus ses yeux bleus parcouraient le visage du jeune homme, et plus il en oublier qu'ils étaient deux hommes. Son ventre réagissait, son cœur tambourinait. Ses mains étaient moites. Oui, son corps semblait être attiré par le jeune homme, tendis que son cerveau refusait de l'admettre. Jamais il n'oserait affronter ça. Là, il pensait tout à coup à sa mère, son père, ses amis... Jude ? Ne le jugeraient-ils pas tous, s'il était capable de s'abandonner dans les bras d'un homme ? La peur l'englobait un peu plus, alors qu'il baissait les yeux. Il était terrifié de ses propres réactions. Pourvu que Eli réagisse pour lui...
Disney's Academy



« Cause we’re all passing time, looking for the rush that makes us feel alive, living through the moments, trapped inside a lie, i need you here tonight, show me there’s more to life, and we’re not passing time » Heffron Drive ft. Logan Henderson.

PRÉSENCE RÉDUITE

Revenir en haut Aller en bas
Eli Ivanov
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Moscou en Russie, le 2 juillet 1993 . J'ai donc actuellement 24 ans et je suis russe!

Et dans la vie je suis : Coiffeur-Maquilleur à Disneyland

Mon statut marital : Célibataire et pas prêt de se remettre en couple à priori, avoir un enfant de deux ans à 24 ans a plus tendance à faire fuir qu'à attirer

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, trop petit pour deux mais qui suffit pour le moment en tout cas

Mes petits + : -Il est né en Russie, il est le petit dernier et seul garçon d'une fratrie de 7 enfants
-Il a toujours été passionné par le maquillage avant même de savoir parler correctement
- Il a été harcelé jusqu'à l'âge de 15 ans à cause de son manque d'intérêt pour les activités dites "masculines"
- Il a étudié à l'académie entre ses 19 et 22 ans
- Il a eu une fille, Tasha, durant sa troisième année, qu'il a reconnu, mais dont il n'a jamais eu l'intention de s'occuper. Il y a un mois son ex lui a confié qu'elle ne s'en sortait plus et qu'elle n'avait plus que deux choix, confier leur enfant à une autre famille, l'abandonner ou la confier à son père, à lui. Il a opté pour la seconde solution et se retrouve père célibataire du jour au lendemain.
- Il a pris un mois de congés suite à ça et vient juste de recommencer à travailler
- Eli est une personne très optimiste, très énergique, une vraie dose de bonne humeur au quotidien, toujours le sourire aux lèvres, quelque chose à raconter, une sociabilité à toute épreuve
- C'est aussi un artiste qui n'a aucune limite à l'expression de sa créativité, si en Russie il se retenait encore, les USA l'ont complètement libéré, il n'a pas peur du regard des autres, rien qui le retient ou le bride, il fait exactement ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut
- Son défaut majeur reste toutefois sa fierté, il a d'énormes difficultés à accepter de l'aide, une main tendue vers lui et encore plus à en demander de lui-même,ayant plus tendance à rester silencieux sur ses problèmes ou à les dédramatiser
- Pourtant en ce moment il aurait bien besoin d'aide, ou d'une personne à qui parler, depuis qu'on lui a confié Tasha son anxiété frôle l'ingérable, il se contrôle lorsqu'il est avec elle mais il n'est pas rare qu'il fasse des crises d'angoisse une fois sa fille endormie ou déposée chez la nourrice même s'il le cache du mieux qu'il peut
- Il est très mauvais en cuisine, une véritable catastrophe ambulante, son seul talent consiste à acheter des plats préparés ou commander des pizza
- Il a une passion pour le vintage, c'est typiquement le genre de personne qui peut passer des heures dans des brocantes, des friperies pour chercher à dénicher la pièce de ses rêves, le genre de personne qui a troqué les CD contre les vinyles et les appareil photos numériques contre les anciens polaroid
- Même s'il vit aux USA depuis ses 19 ans son accent russe ne s'est jamais effacé et est encore plus que marqué, impossible de ne pas l'entendre
- Ses tatouages n'ont pas tous une histoire extrêmement profonde, parfois il les a simplement fait pour la performance artistique
- Depuis ses 19 ans il n'a pas cessé de voyager, aux Etats-Unis mais aussi en Europe, il a bien fait finalement puisqu'il ne risque plus de le faire avant un moment maintenant qu'il élève seul une enfant de deux ans

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyDim 26 Nov - 22:06

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.




Alors que tu te reculais doucement, tes lèvres quittant à regret les siennes, le silence retomba lentement autour de vous comme quelques instants auparavant, un peu trop lourd, un peu trop pesant, à la différence près que cette fois-ci c'était toi qui attendait sa réaction nerveusement, le cœur battant, incapable de respirer correctement.
Chaque seconde qui s'écoulait était une torture sans nom, chaque instant où il restait immobile, muet face à toi te faisait presque regretter d'avoir agis si impulsivement, tu aurais presque préféré te faire repousser, te faire frapper, le voir se reculer ou te rejetter, tout plutôt que ce silence insoutenable qui permettait au doute et malgré toi à l'espoir de trouver sa place, tu ne pouvais t'empêcher de te dire que tu avais peut-être ta chance, que s'il avait été parfaitement hétérosexuel il aurait réagis immédiatement, que s'il avait été parfaitement hétérosexuel il ne serait pas en train de trembler, les joues si rouges qu'elles en faisaient de la concurrence aux tiennes mais tu savais aussi le caractère qu'avait Jay, tu savais aussi que la violence ne faisait pas vraiment partie de sa personnalité et c'était ce léger détail, infime, qui te faisait douter, qui te faisait attendre avec angoisse un geste, un mot de sa part pour confirmer, ou infirmer tes pensées.
Mordillant nerveusement tes lèvres tu le regardais avec insistance, le suppliant en silence de mettre fin à ton calvaire sans savoir exactement pourquoi tout semblait prendre une telle importance pour toi, à croire que ce simple baiser, ce baiser volé rapide et furtif était en train de te faire réaliser toute l'ampleur d'une attirance pour lui que tu avais sous-estimée
Finalement, après ce qui t'avait semblé être une éternité mais qui n'avait peut-être été en réalité que quelques secondes, tout au plus quelques minutes, la voix du petit anglais finit pas briser le silence, mal assurée alors qu'il jetait un regard gêné dans ta direction

« Tu... As vraiment trop bu Eli. »

Un petit rire s'échappa malgré toi de tes lèvres, tu venais de l'embrasser, de lui révéler plus ou moins implicitement des sentiments que tu avais gardé secrets et tout ce qu'il trouvait à répondre, sa première et seule réaction était de te dire que tu avais trop bu, c'était plus fort que toi tu trouvais cette scène si surréaliste qu'elle en était amusante, et tu mourrais d'envie de le prendre dans tes bras pour le rassurer. Toute l'innocence que tu lisais dans ses yeux, l'angoisse, la gêne, tout te donnait juste envie de l'attraper, le garder contre toi et lui promettre que tout irait bien.
De fait il n'avait pas non plus totalement tort, tu avais réellement trop bu ce soir, c'était bien là la raison pour laquelle tu osais enfin te révéler, au quotidien tu n'aurais jamais osé, même si en apparence tu paraissais souvent à l'aise en société, extraverti, tu étais toujours très réservé en ce qui concernait tes sentiments, en ce qui concernait ta propre personne il n'y avait bien que l'alcool pour réussir à te faire parler.

« Je sais, sans ça j'aurais jamais osé »


Tu te demandais au fond si ce n'était pas inconsciemment cette situation précise que tu avais cherchée, si tu n'avais pas fini au comptoir en train d'enchaîner les verres toute la soirée juste pour te retrouver dans cette position, juste pour te retrouver capable de dire tes sentiments, bien plus que pour oublier

« Je suis... Pas... Enfin. J'ai jamais... Fais ça. Et hum... Je crois pas que ce soit moi ça. Tu vois ? »


Un sourire finit par se dessiner doucement sur tes lèvres, ces justifications là, ces mots là tu les aurais reconnus entre mille, tu les connaissais par cœur pour les avoir toi-même dit un nombre incalculable de fois alors que tu vivais encore en Russie, pour les avoir balancés au visage de celui qui avait été ton premier amour alors que tu essayais de te convaincre désespéramment que tu aimais les femmes, juste les femmes, toi non plus tu ne croyais pas, ou du moins tu ne voulais pas croire que ça puisse être toi ça.
C'était étrange parfois la vie, c'était étrange comme parfois les rôles pouvaient s'inverser et comme tu te revoyais en lui de nombreuses années en arrière, c'était étrange à quel point tu l'aimais encore plus dans cet instant, dans ce moment, glissant une main toujours aussi délicatement contre sa joue pour le forcer à te regarder

« Regarde moi... »

Et tu plongeas tes yeux, étrange mélange de bleu nuit et de gris acier dans le bleu plus clair des siens

« Je sais que ça fait peur mais fais moi confiance d'accord ? »


Doucement, tu te rapprochas de lui, glissant une main dans ses cheveux, avant de l'embrasser, d'une manière bien moins chaste, bien moins prude quoique toujours douce cette fois, espérant qu'il finisse par répondre à ce baiser.




Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller
Admin + Disney's academy student
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 10 juin 1995. J'ai donc actuellement 22 ans et je suis Britannique. (Je lève le petit doigt pour boire le thé!)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de Danse, coaching vocal, chant, doublage, et animation tv. J'aimerais devenir animateur tv et doubleur de dessins animés. Ces derniers temps, je remets beaucoup en question ma place à l'académie, étant très occupé par les spectacles à Disneyland, je n'ai plus une seconde pour moi.

papaoutai | Jay et Eli Ax2o

Et dans la vie je suis : Pour payer mes études je suis Cast-Member à Disneyland Resort. J’interprète principalement Flynn (Raiponce) en Meet and Great et au sein du spectacle Mickey and the Magical Map. Actuellement je suis aussi danseur sur la parade de Noël, dans la peau d'un lutin. (Et je passe trois plombes à camoufler mes bras tatoués! Comment regretter tes addictions.)

papaoutai | Jay et Eli Blqc

Mon statut marital : Professionnel dans l'art de se faire friendzoné. Célibataire.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_p0o630xTVB1uh5kw5o3_540

Mon adresse postale : J'ai un petit appart' dans la résidence Simba, à Cast-Member Land. J'y suis en colocation avec Toma & Nat. Peter, Hiro et Eugène en trio!

papaoutai | Jay et Eli Ee6b

Mes petits + : Les rumeurs courent comme quoi il serait gay. Et s'il a tenté de les démentir, il est contraint de réaliser qu'il développe d'étranges sentiments pour un garçon... • S'il est célibataire depuis des mois, il s'occupe mieux de la vie privée de ses potes, telle une fouine mégère, que de ses propres fesses • Il craque souvent sur des filles plus âgées que lui • Il a été cast-member à Disneyland Paris, Prince Philippe en parade, et opérateur d'attraction sur Pirate des Caraïbes • Il tient son rôle de Flynn à Disneyland, très à cœur, c'est son personnage préféré (Il idéalise beaucoup la relation de Flynn et Raiponce) • Il est casse coup, il ne tient pas en place • Il sort beaucoup, c'est un vrai pilier de soirées • Contrairement à l'image qu'il donne, il n'a pas eu beaucoup de nanas dans sa vie. C'est un vrai énergumène, mais avec les filles il stresse beaucoup • Il ne fume et boit qu'en soirée • Il perd très vite son sang froid, il se vexe facilement, et est plutôt mauvais joueur. En revanche il est plutôt romantique, à l'écoute et très attentionné • Il a la phobie des insectes et des reptiles • Ses plats préférés sont souvent italiens • Ses tatouages sont la faute d'un passage rebelle à l'adolescence, il en regrette certains, surtout dans son boulot • Il s'investie énormément dans les droits des animaux, et est actuellement bénévole au refuge de Anaheim • Il a un humour pourrit qui ne fait rire que lui • Il est issu d'une famille nombreuse, il a deux grands frères et trois petites sœurs • S'il était à Poudlard, il serait un Poufsouffle (Les britanniques se doivent de préciser ça!) • Ses Disney préférés sont Mary Poppins, Raiponce, et Atlantide • Il regarde énormément de reportages sur Walt Disney, qui le fascine • Il connait pratiquement toutes les musiques Disney par cœur, il n'écoute que ça • Il n'a pas le permis de conduire, il l'a pourtant passé trois fois • Il a été fiancé à l'une des actrices qui interprète Raiponce (Jude), mais ils se sont séparés après trois ans de vie commune.

papaoutai | Jay et Eli Dujy

Mon réseau social : ★★★☆ Nat ▬ Mon meilleur ami, enfin je crois. On est entré en même temps à l'académie, à Disneyland, on est colocataire. On se voit du matin au soir, et on n'arrive même pas à se saouler, alors je pense que c'est ça la bonne définition.

★★★☆ Valentin ▬ Je crois qu'il est un peu comme un meilleur ami. Si j'étais une femme, j'aurais été sa Jane. Entre lui et moi ça dure depuis une éternité. On s'est rencontré à Paris, à Disneyland. Il y bossait dans un café. Un soir je l'ai surpris à chanter. Il avait une telle voix, que je l'ai encouragé à postuler sur Anaheim. Le hasard faisant bien les choses, c'est aussi là que j'ai été. On ne se quitte pas c'est vrai. On suit le même cursus à l'académie, les mêmes cours, on bosse au même endroit. On est un peu comme un vieux couple marié depuis plus de 75 ans, et que plus rien ne peu séparer maintenant. Faut bien avouer que je serais un peu perdu sans lui.

★★★☆ Jesse ▬ Le pote parfait, d'une virée parfaite. Je suis allé vers lui quand j'ai su qu'il était le fils du pire prof que j'ai connu, Owens. Et j'ai rapidement compris qu'il le haïssait autant que moi. On a alors commencé à sortir en duo, moi je me suis amusé à lui faire découvrir Anaheim, et on ne s'est plus jamais quitté.

★★★☆ Jude ▬ Elle était tout pour moi. Je me suis même agenouillé devant elle, pour lui passer un joli petit - ok on fait avec ses moyens! - diamant au doigt. J'ai tout abandonné pour elle, m'installant à Anaheim juste pour la suivre. Mais Madame avait de grand rêves, dont je ne faisais pas vraiment parti... Elle s'est envolé pour la Chine il y a quelques mois, laissant mon petit cœur en morceaux. Quand elle est revenue en septembre, elle voulait reprendre notre histoire là ou on l'avait laissé. Mais j'ai trop souffert, et j'avais l'impression d'être prit pour un idiot. Je l'ai repoussé, encore et encore, mettant un point final à notre relation. Aujourd'hui, nous tentons de sauver au moins notre amitié, qui elle, nous manque plus que tout.

★★☆☆ Eli ▬ Comme j'ai le contacte facile avec les gamins, et que j'ai vite comprit que mon coiffeur à Disneyland, avait besoin de sortir, avec toutes les emmerdes qu'il avait vécu ces derniers temps... Je suis devenu le babysitter de sa fille, Tasha.

★★☆☆ Paki ▬ On a tout le temps les mêmes délires, du jour ou il est rentré à Disneyland, on a comprit qu'entre nous, ce serait une longue histoire! Il faut toujours qu'on invente toutes sortes de conneries, la dernière en date ? faire croire qu'on est un parfait petit couple. Et tout le monde y croit!

★★☆☆ Toma ▬ Heureusement qu'il ne s'est pas appelé xin puah pen ou bol de riz, j'aurais eu du mal à enregistrer son prénom. Mais Toma ça sonne bien anglais. Ce petit là je l'aime bien. Au début quand j'ai su que j'allais vivre avec un petit nain comme ça, j'ai crus qu'il serait du genre geek et ennuyeux à mourir. Mais en fait, on est un joli trio, on sort beaucoup, et je crois qu'on est pas mal devenu inséparables!

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_nxz7g6EZ2l1urfhzno1_400

★★☆☆ Tony ▬ Il fut un temps ou l'on ne pouvait pas s'encadrer... Puis une bataille en Spiderman contre Captain America, et quelques bières plus tard, on est devenu insérables. Je lui ai même roulé une pelle une fois... Mais pour ma défense, j'étais bourré et j'ai vomis juste après!

★★☆☆ Alex ▬ Notre costumier, on s'est toujours bien entendu, je peux dire qu'on est plus amis que collègues. Et lui il a du style. Ok, j'avoue qu'à être souvent caché derrière les portants, j'en sais un peu trop sur lui... Héhé.

★★☆☆ Aiden ▬ Caché derrière mes portants comme toujours, j'ai aperçu la starlette rendre visite à Alex un jour. J'ai rapidement comprit le manège qui se tramait entre ces deux là, alors je ne sais pas pourquoi, je lui ai couru après, prétextant être un admirateur, le tout pour entrer dans son petit cercle d'amis, afin de jouer les cupidons entre lui et Alex... Le truc c'est que maintenant faut que je me tape toute sa série!

★★☆☆ Luna ▬ C'est ma Loufoca. Je l'ai rencontré quand j'ai voulu refaire un tatouage. Je ne connaissais pas les salons à Anaheim et je me suis arrêté sur le sien. On a très vite accroché, avec notre humour aussi pourrit. J'ai d'ailleurs un petit pingouin de tatoué sur les fesses à cause d'elle.

★★☆☆ Lucia ▬ Ma copine de scène. On s'est rencontré lors des premières répétitions de Mickey and the Magical Map, dont on fait tous les deux parti du casting. On a bien accroché alors je l'ai entraîné avec moi dans mes sorties et mes fiesta pour lui faire rencontrer du monde. On est tellement toujours collé l'un à l'autre en fête, qu'on nous prend souvent pour une couple d'ailleurs.

☆☆☆☆ Emily ▬ On s'est rencontré à l'académie, lors des portes ouvertes. J'étais son parrain. Je ne sais pas trop quoi penser d'elle, parce qu'à peine on se rencontrait, que déjà elle me prenait par la main ç_ç. Honnêtement je crois qu'elle me fait un peu flipper.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_ox5zljNTGn1wc7k6fo8_400

RPS EN COURS: LuciaJasmine
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t41-jay-miller-my-disneyface#57 http://disneyacademy.forumactif.com/t42-jay-miller-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t40-jay-miller-ft-louis-tomlinson http://disneyacademy.forumactif.com/t39-jay-miller#55
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyDim 26 Nov - 23:29

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.


Jay était à cet instant, tellement paumé dans sa tête. Il ne parvenait même plus à réfléchir, tout se bousculait. Ses pensés s'entre-choquaient, se battant les unes avec les autres. Certaines lui disaient de foncer, que cette expérience pourrait lui faire comprendre des choses, en apprendre plus sur lui même, et que de toute façon, personne ne saura jamais ce qui se passe ici. Mais il y avait aussi toutes ces autres voix, celles qui lui hurlaient de s'enfuir maintenant, que c'était mal de penser comme ça. Que les filles, seulement les filles peuvent l'attirer. Que dirait maman, que dirait papa, que dirait Wendy ? Il avait presque honte finalement, de ressentir cette attirance pour Eli. Il avait honte de lui. Pourtant, il n'y a rien de plus naturel, de plus normal, que de se sentir attiré par quelqu'un, que ce soit un homme ou une femme. L'important, c'est l'âme que l'on aime, pas le corps. Et ça Jay ne parvenait pas à se l'encrer dans le cerveau. Il avait bien trop peur du regard des autres. Peur des critiques, des on-dit, et des chuchotements dans son dos. Peur aussi pour lui même. Il s'était toujours imaginé un jour avec une jolie femme qui porterait son nom et ses enfants. Se laisser aller avec Eli, c'était bien à mille lieux de tout ça. Ho bien sûr, Eli n'était pas en train de le demander en mariage, ni même de lui faire une proposition sérieuse. Mais Jay ne pouvait s’accepter comme ça. « Je sais, sans ça j'aurais jamais osé » Jay baissait les yeux, terriblement gêné, les joues le brûlant encore. Il avait presque l'impression qu'Eli avait cherché cette situation. Qu'il avait bu simplement pour en arriver là ce soir, comme s'il avait calculé absolument tout ses plans. C'était inquiétant, mais mignon aussi. Les yeux et la tête baissée, il en étirait un discret sourire, tout en se frottant nerveusement le haut du bras. Mais ce sourire disparu bien vite, quand la main du plus âgé se posait sur sa joue. Surprit d'un nouveau contacte, et le cœur s'emballant de nouveau, il croisait le regard du Russe. Il n'osait plus dire un mot, la bouche légèrement entrouverte. Il aurait put le repousser, mais il n'en n'avait finalement pas vraiment l'envie, ni la force. C'était comme s'il s'abandonnait au plus âgé, le laissant décider pour lui. Le laissant le guider. Ça le terrifiait, ça le tordait dans tous les sens, mais il sentait qu'il pouvait avoir confiance en son collègue. « Regarde moi... » Il osait enfoncer ses yeux azurés dans le gris des siens, avec incertitude, et peur. Mais là encore, il ne se débattait pas. « Je sais que ça fait peur mais fais moi confiance d'accord ? » Il ne lui répondait pas, mais dans ses yeux, Eli avait probablement comprit qu'il ne chercherait pas à aller en sens contraire. Jay était pétrifié, apeuré, il se battait contre lui même, mais c'était certain... Il doutait de tout ce dont il était sûr de lui depuis des années, et il avait besoin d'être éclairé et guidé. Il avait besoin de savoir. Alors, quand les lèvres d'Eli s'emparèrent une seconde fois des siennes, il tentait de contrôler sa panique, afin de faire le vide en lui, et de comprendre ce dont il avait réellement envie. Doucement, Eli abandonnait la pudeur de ce baiser, et sans combattre, Jay entrouvrait ses lèvres pour y répondre. Tout son corps tremblait, de partout. Ses joues bouillonnaient. Ses yeux fermés le piquaient. Son cœur semblait vouloir s'arracher de sa poitrine. Et comme pour se rassurer, retombant légèrement contre Eli, il refermait ses doigts contre le tee-shirt du Russe, le serrant fort, pour ravaler son angoisse et toute cette frayeur qui l'englobait. C'était tellement étrange d'embrasser un homme. Beaucoup moins doux, mais pour autant, tout aussi excitant, ça il ne pouvait pas se le cacher. Son ventre se tordait, Eli éveillait quelque chose chez lui. Quelque chose qui l'inquiétait, parce qu'il se rendait bien compte qu'un homme hétéro, purement hétéro, ne ressentirait jamais ça. Il ne l'avait jamais ressenti jusqu'ici d'ailleurs. Et pourtant des hommes, il en avait partout autour de lui. Tony, Shariq, Jesse, Nat, Toma. Aucun d'eux ne lui avait fait se sentir comme ça. Aucun... Eli semblait si différent. Si intriguant, si attrayant, si attirant. Une âme perdue, comme lui. Sa présence le rassurait autant qu'elle l’effrayait. Et quand leurs lèvres se séparèrent, il rouvrait doucement les yeux. Ses mains tremblaient, autant que ses jambes. Il frissonnait, pourtant il n'avait pas froid. Son regard croisait celui d'Eli. Ce dernier devait y voir combien il était perdu. Tentant de reprendre pied, il venait caresser de son pouce, ses propres lèvres encore parfumées par Eli. Il relâchait aussi son tee-shirt, reculant sa main avec gêne.

« J'ai peur de ça... »

Chuchotait-il en brisant le silence installé. Eli était certainement déjà passé par là, de se rendre compte qu'il peut aimer autant les hommes que les femmes. - Parce que oui, étant père, il a aimé une femme, ça va de soi. Mais comment avait-il surmonté ça ? Comment avait-il assumé ? Se pinçant la lèvre, Jay abaissait les yeux, presque honteux de son inexpérience, de ses doutes, de ses peurs, de tout ce qu'il était en fait...

« Je crois pas que je sois prêt à ça... »

Et il ne le serait probablement jamais. Là, toute de suite, il avait s'enfuir, plutôt que d'affronter cette peur. Mais il se souvenait que Tashi dormait à l'étage, et qu'il ne pouvait pas la laisser entre les mains d'Eli, qui a trop bu. Il était coincé ici... Il se reculait alors simplement, tout en se raclant la gorge. En fait, il n'avait aucun mot pour expliquer son mal être. Il voulait faire confiance à Eli, mais est-ce que c'était bien ? Le regard se redressant, il laissait ses yeux bleus vagabonder sur le visage du jeune homme. La seule partie de son corps qui ne semblait pas tatoué d'ailleurs. Ses traits le rassurait, l'attiraient. Eli est pourtant si différent de lui. Plus musclé, plus mystérieux, il a le visage d'un loup solitaire, un peu froid. Il ne l'est pourtant absolument pas. Ses yeux divaguèrent un court instant vers son cou, puis son tee-shirt. Il est cent fois plus musclé, le genre de corps qui fait rêver toutes les filles. Lui aussi ça pourrait l'attirer ? Autant que l'effrayer... Peut-être que pour le moment, ça l'intriguait plus que ça ne l'attirait réellement ? L'inconnu est toujours si excitant. Jay se rendait compte qu'il devait faire face à un certain désir, refoulé, mais présent. Pourquoi, comment, il n'en savait rien, mais c'était là. Alors après un gros moment d'hésitation, et de combat contre lui même, il se rapprochait d'Eli, s'agenouillant sur le canapé face à lui.

« Comment t'as fait pour faire face à ça... ? »

Chuchotait-il toujours.

« Etre autant attiré qu'effrayé ? Avoir presque honte de toi, sans pour autant avoir la force de combattre ça ? »

Il avait comme l'envie de se rapprocher, encore. De passer ses bras autour de son cou, de se serrer contre lui pour y chercher du réconfort et de la chaleur. Mais c'était impossible de trouver le courage de le faire... Encore moins l’assurance.
Disney's Academy



« Cause we’re all passing time, looking for the rush that makes us feel alive, living through the moments, trapped inside a lie, i need you here tonight, show me there’s more to life, and we’re not passing time » Heffron Drive ft. Logan Henderson.

PRÉSENCE RÉDUITE

Revenir en haut Aller en bas
Eli Ivanov
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Moscou en Russie, le 2 juillet 1993 . J'ai donc actuellement 24 ans et je suis russe!

Et dans la vie je suis : Coiffeur-Maquilleur à Disneyland

Mon statut marital : Célibataire et pas prêt de se remettre en couple à priori, avoir un enfant de deux ans à 24 ans a plus tendance à faire fuir qu'à attirer

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, trop petit pour deux mais qui suffit pour le moment en tout cas

Mes petits + : -Il est né en Russie, il est le petit dernier et seul garçon d'une fratrie de 7 enfants
-Il a toujours été passionné par le maquillage avant même de savoir parler correctement
- Il a été harcelé jusqu'à l'âge de 15 ans à cause de son manque d'intérêt pour les activités dites "masculines"
- Il a étudié à l'académie entre ses 19 et 22 ans
- Il a eu une fille, Tasha, durant sa troisième année, qu'il a reconnu, mais dont il n'a jamais eu l'intention de s'occuper. Il y a un mois son ex lui a confié qu'elle ne s'en sortait plus et qu'elle n'avait plus que deux choix, confier leur enfant à une autre famille, l'abandonner ou la confier à son père, à lui. Il a opté pour la seconde solution et se retrouve père célibataire du jour au lendemain.
- Il a pris un mois de congés suite à ça et vient juste de recommencer à travailler
- Eli est une personne très optimiste, très énergique, une vraie dose de bonne humeur au quotidien, toujours le sourire aux lèvres, quelque chose à raconter, une sociabilité à toute épreuve
- C'est aussi un artiste qui n'a aucune limite à l'expression de sa créativité, si en Russie il se retenait encore, les USA l'ont complètement libéré, il n'a pas peur du regard des autres, rien qui le retient ou le bride, il fait exactement ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut
- Son défaut majeur reste toutefois sa fierté, il a d'énormes difficultés à accepter de l'aide, une main tendue vers lui et encore plus à en demander de lui-même,ayant plus tendance à rester silencieux sur ses problèmes ou à les dédramatiser
- Pourtant en ce moment il aurait bien besoin d'aide, ou d'une personne à qui parler, depuis qu'on lui a confié Tasha son anxiété frôle l'ingérable, il se contrôle lorsqu'il est avec elle mais il n'est pas rare qu'il fasse des crises d'angoisse une fois sa fille endormie ou déposée chez la nourrice même s'il le cache du mieux qu'il peut
- Il est très mauvais en cuisine, une véritable catastrophe ambulante, son seul talent consiste à acheter des plats préparés ou commander des pizza
- Il a une passion pour le vintage, c'est typiquement le genre de personne qui peut passer des heures dans des brocantes, des friperies pour chercher à dénicher la pièce de ses rêves, le genre de personne qui a troqué les CD contre les vinyles et les appareil photos numériques contre les anciens polaroid
- Même s'il vit aux USA depuis ses 19 ans son accent russe ne s'est jamais effacé et est encore plus que marqué, impossible de ne pas l'entendre
- Ses tatouages n'ont pas tous une histoire extrêmement profonde, parfois il les a simplement fait pour la performance artistique
- Depuis ses 19 ans il n'a pas cessé de voyager, aux Etats-Unis mais aussi en Europe, il a bien fait finalement puisqu'il ne risque plus de le faire avant un moment maintenant qu'il élève seul une enfant de deux ans

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyMer 29 Nov - 23:03

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.




Lui demandant de te faire confiance, tu posas à nouveau tes lèvres contre les siennes, toujours avec toute la douceur qui te caractérisait, abandonnant lentement la pudeur du baiser, attentif aux réactions de Jay, luttant pour retenir un sourire alors qu'il entrouvrait les lèvres à son tour, alors que son corps se rapprochait du tien, sa main agrippant ton t-shirt, tandis que toi-même tu commençais à perdre toute notion de temps, toute notion de lieu, ton corps de plus en plus proche du sien, ta main libre, celle qui n'était pas posée contre sa joue lui caressant elle les cheveux dans une douceur qui contrastait de plus en plus avec l'intensité de ce baiser échangé. Tu aurais aimé que ce moment dure pour toujours, tu aurais aimé que le temps s'arrête à cet instant très précis et que la vie ne reprenne plus son cours après ça, tu aurais aimé que tout s'arrête là, dans cette explosion de bonheur, de plaisir, dans l'harmonie de deux corps irrémédiablement attirés l'un par l'autre, dans la sécurité d'un appartement caché aux yeux du monde, loin des préoccupations, tu aurais voulu que la magie opère pour toujours mais pourtant la réalité finit par vous rattraper, vos lèvres par se séparer et le silence par retomber, seulement brisé par le bruit de vos respirations respectives, saccadées, par quelques gestes, ses tremblements, sa main qui relâchait son emprise sur ton t-shirt, la tienne qui quittait ses cheveux, quelques regards aussi, sans bien savoir quoi dire, comme si aucun mot ne pouvait sonner juste après ce qu'il venait de se passer.
Ce fut finalement lui qui encore une fois réussit à reprendre ses esprits le premier, à parler pour te confier ses peurs, pour te confier qu'il ne pensait pas être prêt à ça, et malgré toi tu souriais, tu avais été à sa place, il y a une dizaine d'années certes mais tu y avais été, tu avais été ce gosse qui tremblait, ce gosse qui réalisait qu'il n'était pas hétérosexuel comme il l'avait toujours clamé, qui paniquait en comprenant la nature de ses sensations, de ses sentiments, qui ne se sentait pas prêt, étrangement c'était touchant, étrange mais touchant, d'avoir l'impression de se revoir il y a si longtemps, tu ne pus t'empêcher de poser à nouveau ta main sur sa joue, ton pouce la lui caressant lentement dans un geste qui devenait familier.

« Je sais Jay et crois moi on l'est jamais tout à fait... »

Et c'était vrai, tu avais beau assumer ta bisexualité depuis longtemps, tu avais toujours cette sensation lorsque tu tombais amoureux d'un homme et non d'une femme, ce léger pincement au cœur et cette peur qui s'insinuait, parce que le monde était tel qu'il était....C'était toujours plus simple d'aimer le sexe opposé mais ce n'était pas un choix, on ne te laissait pas décider.

Sans te départir de ton sourire, tu reportas tes yeux sur Jay, agenouillé sur le canapé face à toi, et qui te chuchotait ses peurs, ses craintes, ses doutes, qui te demandait comment toi tu avais fait pour faire face à tout ça, être autant attiré qu'effrayé, avoir honte mais ne pas vraiment vouloir lutter et tu l'admirais pour oser mettre des mots, les utiliser, là où pour toi, l'homme que tu avais aimé avait dû apprendre à décoder, décrypter, comprendre le silence et le sens de tes regards.

« Viens là... »

D'un geste tu l'attirais dans tes bras, contre toi, après tout ça il était impossible pour toi de te passer d'un contact physique, au fond c'était toi qui le serrait mais toi qui cherchait pourtant à te rassurer parce que tu voulais lui répondre, tu voulais être honnête, dire toute la vérité mais l'effet de l'alcool s'estompait doucement et tu n'avais jamais vraiment fait partie de ceux capable de parler d'eux, tu étais plutôt du genre secret, ceux dont on ne sait rien, pour qui on ne peut, on ne doit que deviner.

« J'avais peur aussi avant, tellement peur, je passais mon temps à me demander ce que mes parents penseraient de moi, mes sœurs, le reste du monde, je voulais pas que ce soit vrai, je voulais pas de ça et pourtant y avait ce gars...Quand je le voyais j'étais incapable de lutter très longtemps, j'étais incapable de me battre contre cette part de ma personnalité et lui...il était tellement à l'aise, tellement confiant, il avait peur de rien, ni de personne, il s'en fichait qu'on le regarde de travers, qu'on dise du mal de lui, ça lui passait au dessus, parce qu'il s'était accepté »

C'était une des leçons qu'il t'avait donné, dès l'instant où une personne s'accepte telle qu'elle est, dès l'instant où une personne est en accord avec ce qu'elle est alors plus personne ne peut la briser

« C'est lui qui m'a guidé, qui m'a aidé, qui m'a appris à dédramatiser, avec lui c'était facile de se dire qu'être deux hommes c’était juste de l'ordre du détail, c'était simple de lui faire confiance et de se laisser aller, je savais que j'étais en sécurité »

Et puis vous aviez grandi, pris des chemins différents, tu parlais toujours de lui avec une tendresse certaine mais tu avais tourné la page depuis bien longtemps déjà, il était ton premier amour, avait joué un rôle important, tu ne pourrais jamais l'oublier mais il appartenait désormais au passé

« J'aimerais bien être comme lui, pour toi »





Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller
Admin + Disney's academy student
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 10 juin 1995. J'ai donc actuellement 22 ans et je suis Britannique. (Je lève le petit doigt pour boire le thé!)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de Danse, coaching vocal, chant, doublage, et animation tv. J'aimerais devenir animateur tv et doubleur de dessins animés. Ces derniers temps, je remets beaucoup en question ma place à l'académie, étant très occupé par les spectacles à Disneyland, je n'ai plus une seconde pour moi.

papaoutai | Jay et Eli Ax2o

Et dans la vie je suis : Pour payer mes études je suis Cast-Member à Disneyland Resort. J’interprète principalement Flynn (Raiponce) en Meet and Great et au sein du spectacle Mickey and the Magical Map. Actuellement je suis aussi danseur sur la parade de Noël, dans la peau d'un lutin. (Et je passe trois plombes à camoufler mes bras tatoués! Comment regretter tes addictions.)

papaoutai | Jay et Eli Blqc

Mon statut marital : Professionnel dans l'art de se faire friendzoné. Célibataire.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_p0o630xTVB1uh5kw5o3_540

Mon adresse postale : J'ai un petit appart' dans la résidence Simba, à Cast-Member Land. J'y suis en colocation avec Toma & Nat. Peter, Hiro et Eugène en trio!

papaoutai | Jay et Eli Ee6b

Mes petits + : Les rumeurs courent comme quoi il serait gay. Et s'il a tenté de les démentir, il est contraint de réaliser qu'il développe d'étranges sentiments pour un garçon... • S'il est célibataire depuis des mois, il s'occupe mieux de la vie privée de ses potes, telle une fouine mégère, que de ses propres fesses • Il craque souvent sur des filles plus âgées que lui • Il a été cast-member à Disneyland Paris, Prince Philippe en parade, et opérateur d'attraction sur Pirate des Caraïbes • Il tient son rôle de Flynn à Disneyland, très à cœur, c'est son personnage préféré (Il idéalise beaucoup la relation de Flynn et Raiponce) • Il est casse coup, il ne tient pas en place • Il sort beaucoup, c'est un vrai pilier de soirées • Contrairement à l'image qu'il donne, il n'a pas eu beaucoup de nanas dans sa vie. C'est un vrai énergumène, mais avec les filles il stresse beaucoup • Il ne fume et boit qu'en soirée • Il perd très vite son sang froid, il se vexe facilement, et est plutôt mauvais joueur. En revanche il est plutôt romantique, à l'écoute et très attentionné • Il a la phobie des insectes et des reptiles • Ses plats préférés sont souvent italiens • Ses tatouages sont la faute d'un passage rebelle à l'adolescence, il en regrette certains, surtout dans son boulot • Il s'investie énormément dans les droits des animaux, et est actuellement bénévole au refuge de Anaheim • Il a un humour pourrit qui ne fait rire que lui • Il est issu d'une famille nombreuse, il a deux grands frères et trois petites sœurs • S'il était à Poudlard, il serait un Poufsouffle (Les britanniques se doivent de préciser ça!) • Ses Disney préférés sont Mary Poppins, Raiponce, et Atlantide • Il regarde énormément de reportages sur Walt Disney, qui le fascine • Il connait pratiquement toutes les musiques Disney par cœur, il n'écoute que ça • Il n'a pas le permis de conduire, il l'a pourtant passé trois fois • Il a été fiancé à l'une des actrices qui interprète Raiponce (Jude), mais ils se sont séparés après trois ans de vie commune.

papaoutai | Jay et Eli Dujy

Mon réseau social : ★★★☆ Nat ▬ Mon meilleur ami, enfin je crois. On est entré en même temps à l'académie, à Disneyland, on est colocataire. On se voit du matin au soir, et on n'arrive même pas à se saouler, alors je pense que c'est ça la bonne définition.

★★★☆ Valentin ▬ Je crois qu'il est un peu comme un meilleur ami. Si j'étais une femme, j'aurais été sa Jane. Entre lui et moi ça dure depuis une éternité. On s'est rencontré à Paris, à Disneyland. Il y bossait dans un café. Un soir je l'ai surpris à chanter. Il avait une telle voix, que je l'ai encouragé à postuler sur Anaheim. Le hasard faisant bien les choses, c'est aussi là que j'ai été. On ne se quitte pas c'est vrai. On suit le même cursus à l'académie, les mêmes cours, on bosse au même endroit. On est un peu comme un vieux couple marié depuis plus de 75 ans, et que plus rien ne peu séparer maintenant. Faut bien avouer que je serais un peu perdu sans lui.

★★★☆ Jesse ▬ Le pote parfait, d'une virée parfaite. Je suis allé vers lui quand j'ai su qu'il était le fils du pire prof que j'ai connu, Owens. Et j'ai rapidement compris qu'il le haïssait autant que moi. On a alors commencé à sortir en duo, moi je me suis amusé à lui faire découvrir Anaheim, et on ne s'est plus jamais quitté.

★★★☆ Jude ▬ Elle était tout pour moi. Je me suis même agenouillé devant elle, pour lui passer un joli petit - ok on fait avec ses moyens! - diamant au doigt. J'ai tout abandonné pour elle, m'installant à Anaheim juste pour la suivre. Mais Madame avait de grand rêves, dont je ne faisais pas vraiment parti... Elle s'est envolé pour la Chine il y a quelques mois, laissant mon petit cœur en morceaux. Quand elle est revenue en septembre, elle voulait reprendre notre histoire là ou on l'avait laissé. Mais j'ai trop souffert, et j'avais l'impression d'être prit pour un idiot. Je l'ai repoussé, encore et encore, mettant un point final à notre relation. Aujourd'hui, nous tentons de sauver au moins notre amitié, qui elle, nous manque plus que tout.

★★☆☆ Eli ▬ Comme j'ai le contacte facile avec les gamins, et que j'ai vite comprit que mon coiffeur à Disneyland, avait besoin de sortir, avec toutes les emmerdes qu'il avait vécu ces derniers temps... Je suis devenu le babysitter de sa fille, Tasha.

★★☆☆ Paki ▬ On a tout le temps les mêmes délires, du jour ou il est rentré à Disneyland, on a comprit qu'entre nous, ce serait une longue histoire! Il faut toujours qu'on invente toutes sortes de conneries, la dernière en date ? faire croire qu'on est un parfait petit couple. Et tout le monde y croit!

★★☆☆ Toma ▬ Heureusement qu'il ne s'est pas appelé xin puah pen ou bol de riz, j'aurais eu du mal à enregistrer son prénom. Mais Toma ça sonne bien anglais. Ce petit là je l'aime bien. Au début quand j'ai su que j'allais vivre avec un petit nain comme ça, j'ai crus qu'il serait du genre geek et ennuyeux à mourir. Mais en fait, on est un joli trio, on sort beaucoup, et je crois qu'on est pas mal devenu inséparables!

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_nxz7g6EZ2l1urfhzno1_400

★★☆☆ Tony ▬ Il fut un temps ou l'on ne pouvait pas s'encadrer... Puis une bataille en Spiderman contre Captain America, et quelques bières plus tard, on est devenu insérables. Je lui ai même roulé une pelle une fois... Mais pour ma défense, j'étais bourré et j'ai vomis juste après!

★★☆☆ Alex ▬ Notre costumier, on s'est toujours bien entendu, je peux dire qu'on est plus amis que collègues. Et lui il a du style. Ok, j'avoue qu'à être souvent caché derrière les portants, j'en sais un peu trop sur lui... Héhé.

★★☆☆ Aiden ▬ Caché derrière mes portants comme toujours, j'ai aperçu la starlette rendre visite à Alex un jour. J'ai rapidement comprit le manège qui se tramait entre ces deux là, alors je ne sais pas pourquoi, je lui ai couru après, prétextant être un admirateur, le tout pour entrer dans son petit cercle d'amis, afin de jouer les cupidons entre lui et Alex... Le truc c'est que maintenant faut que je me tape toute sa série!

★★☆☆ Luna ▬ C'est ma Loufoca. Je l'ai rencontré quand j'ai voulu refaire un tatouage. Je ne connaissais pas les salons à Anaheim et je me suis arrêté sur le sien. On a très vite accroché, avec notre humour aussi pourrit. J'ai d'ailleurs un petit pingouin de tatoué sur les fesses à cause d'elle.

★★☆☆ Lucia ▬ Ma copine de scène. On s'est rencontré lors des premières répétitions de Mickey and the Magical Map, dont on fait tous les deux parti du casting. On a bien accroché alors je l'ai entraîné avec moi dans mes sorties et mes fiesta pour lui faire rencontrer du monde. On est tellement toujours collé l'un à l'autre en fête, qu'on nous prend souvent pour une couple d'ailleurs.

☆☆☆☆ Emily ▬ On s'est rencontré à l'académie, lors des portes ouvertes. J'étais son parrain. Je ne sais pas trop quoi penser d'elle, parce qu'à peine on se rencontrait, que déjà elle me prenait par la main ç_ç. Honnêtement je crois qu'elle me fait un peu flipper.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_ox5zljNTGn1wc7k6fo8_400

RPS EN COURS: LuciaJasmine
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t41-jay-miller-my-disneyface#57 http://disneyacademy.forumactif.com/t42-jay-miller-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t40-jay-miller-ft-louis-tomlinson http://disneyacademy.forumactif.com/t39-jay-miller#55
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyJeu 30 Nov - 20:01

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.


Jay était complètement perdu... Il avait l'impression de ne plus se reconnaître. De ne pas être lui même. Ou alors peut-être était-ce jusqu'ici qu'il n'avait pas été lui même ? La peur l'envahissait, l'angoisse, le doute... Il avait envie de se laisser aller à ce que son cœur lui dictait là ce soir, et en même temps il avait terriblement peur de le regretter. Était-il prêt à assumer ça ? Non, justement, le problème était là. Sous ce silence, Eli venait poser sa main contre la joue du jeune anglais. Un frisson le parcourait sous ce simple geste, probablement réconfortant, mais qui éveillait chez Jay, autant de doutes. La sensation était plaisante, rassurante, mais effrayante aussi. Il comprenait bien qu'il était là, en train de batailler contre ses sentiments, ses envies, ses désirs, simplement parce qu'il a peur de ce qu'il est vraiment... « Viens là... » Ca aussi il en avait peur. Pourtant quand Eli l'attirait vers lui, il ne se débattait pas. Comme s'il était mort de l'intérieur, Jay ne réagissait plus vraiment. Son cerveau était embrumé, par toutes ces questions et ses doutes dans sa tête, au point de lui en donner la migraine. Son visage retombait alors doucement sur l'épaule du jeune russe. Son parfum passait la barrière de ses narines, éveillant un peu plus ce qu'il jugeait rapidement d'un "désir". Est-ce qu'il pouvait réellement désirer un homme ? C'était complètement absurde, et pourtant, ses petits frissons dans son corps, ses pincements dans son ventre, et ses joues aussi rouge que la braise. Il pouvait refouler ça aussi longtemps qu'il le voulait, c'était là. Il ne pensait pas aussi bien dire à Jesse quand la semaine dernière, il lui a réclamé une histoire à lui en tordre les boyaux... Peut-être qu'il aurait mieux fait de se taire. Il parvenait tout de même à comprendre certaines choses qui lui avaient échappées jusqu'ici. Comme l'aisance qu'il avait eu à se rapprocher de Eli. L'envie qu'il avait eu de rapidement l'aider en s'occupant de Tasha. L'inquiétude qu'il éprouvait quand il rentrait trop tard, ou trop ivre. Peut-être qu'au fond, sans s'en rendre compte, depuis le début le Russe l'attirait, mais il se le cachait. Il y réfléchissait tout en écoutant chaque mots du jeune homme. C'était rassurant, mais il n'en n'était pas moins angoissé. Angoissé parce que non seulement il fallait en passer par assumer ce qu'il était... Mais en plus, le faire accepter par son entourage. Et ça, ça lui demanderait du temps, et surtout, énormément de stresse. Le cœur serré, il fermait alors ses paupières, tendis que ses doigts serraient de nouveau le tee shirt de Eli. « J'aimerais bien être comme lui, pour toi » Lui aussi il aimerait bien. Mais est-ce qu'il serait capable d'être à la hauteur, et de s’accepter un jour aussi bien qu'Eli ? C'était beaucoup moins sur. Ravalant alors difficilement sa salive, dans sa gorge sèche, il se redressait, s'aidant de ses mains appuyées sur les épaules de son ami. Il le relâchait lentement, les sourcils légèrement froncés alors qu'il croisait son regard.

« Et si j'y arrive pas ... ? »

Murmurait-il d'une voix raillée par l'émotion, se frottant nerveusement les doigts. En fait, tout ce dont il avait peur, c'était de faire du mal à Eli. Parce qu'il n'était pas certain d'y arriver un jour, à s'assumer, à se respecter, à se comprendre. A faire face à son entourage. Peut-être qu'il n'y parviendrait jamais, au quel cas il blesserait peut-être Eli ? Et ça, il ne se le pardonnerait pas...

« J'ai peur de te faire du mal aussi... »

Avouait-il alors, les yeux brillants d'émotion. Il abaissait son regard, le laissant divaguer sur leurs jambes et leurs pieds. Son cœur se serrait si fort dans sa poitrine.

« Si on est tous seuls ici, je sais que je n’agirais pas de la même façon dans la rue... »

Continuait-il toujours se tripotant nerveusement les doigts. Oué, là, seul avec lui, il avait bien envie de se perdre dans ses bras, et surtout, le laisser le toucher, le laisser éveiller de nouvelles choses en lui. Un nouveau désir, comme semblait le réclamer son corps, terriblement attiré par celui du jeune homme en face de lui. Mais une fois sorti de ces quatre murs... Il savait pertinemment qu'il n'oserait pas affronter ce qu'il ressent, ce qu'il est vraiment. Et finalement, c'était ça le plus angoissant. Ne jamais réussir à être sois même.
Disney's Academy



« Cause we’re all passing time, looking for the rush that makes us feel alive, living through the moments, trapped inside a lie, i need you here tonight, show me there’s more to life, and we’re not passing time » Heffron Drive ft. Logan Henderson.

PRÉSENCE RÉDUITE

Revenir en haut Aller en bas
Eli Ivanov
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Moscou en Russie, le 2 juillet 1993 . J'ai donc actuellement 24 ans et je suis russe!

Et dans la vie je suis : Coiffeur-Maquilleur à Disneyland

Mon statut marital : Célibataire et pas prêt de se remettre en couple à priori, avoir un enfant de deux ans à 24 ans a plus tendance à faire fuir qu'à attirer

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, trop petit pour deux mais qui suffit pour le moment en tout cas

Mes petits + : -Il est né en Russie, il est le petit dernier et seul garçon d'une fratrie de 7 enfants
-Il a toujours été passionné par le maquillage avant même de savoir parler correctement
- Il a été harcelé jusqu'à l'âge de 15 ans à cause de son manque d'intérêt pour les activités dites "masculines"
- Il a étudié à l'académie entre ses 19 et 22 ans
- Il a eu une fille, Tasha, durant sa troisième année, qu'il a reconnu, mais dont il n'a jamais eu l'intention de s'occuper. Il y a un mois son ex lui a confié qu'elle ne s'en sortait plus et qu'elle n'avait plus que deux choix, confier leur enfant à une autre famille, l'abandonner ou la confier à son père, à lui. Il a opté pour la seconde solution et se retrouve père célibataire du jour au lendemain.
- Il a pris un mois de congés suite à ça et vient juste de recommencer à travailler
- Eli est une personne très optimiste, très énergique, une vraie dose de bonne humeur au quotidien, toujours le sourire aux lèvres, quelque chose à raconter, une sociabilité à toute épreuve
- C'est aussi un artiste qui n'a aucune limite à l'expression de sa créativité, si en Russie il se retenait encore, les USA l'ont complètement libéré, il n'a pas peur du regard des autres, rien qui le retient ou le bride, il fait exactement ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut
- Son défaut majeur reste toutefois sa fierté, il a d'énormes difficultés à accepter de l'aide, une main tendue vers lui et encore plus à en demander de lui-même,ayant plus tendance à rester silencieux sur ses problèmes ou à les dédramatiser
- Pourtant en ce moment il aurait bien besoin d'aide, ou d'une personne à qui parler, depuis qu'on lui a confié Tasha son anxiété frôle l'ingérable, il se contrôle lorsqu'il est avec elle mais il n'est pas rare qu'il fasse des crises d'angoisse une fois sa fille endormie ou déposée chez la nourrice même s'il le cache du mieux qu'il peut
- Il est très mauvais en cuisine, une véritable catastrophe ambulante, son seul talent consiste à acheter des plats préparés ou commander des pizza
- Il a une passion pour le vintage, c'est typiquement le genre de personne qui peut passer des heures dans des brocantes, des friperies pour chercher à dénicher la pièce de ses rêves, le genre de personne qui a troqué les CD contre les vinyles et les appareil photos numériques contre les anciens polaroid
- Même s'il vit aux USA depuis ses 19 ans son accent russe ne s'est jamais effacé et est encore plus que marqué, impossible de ne pas l'entendre
- Ses tatouages n'ont pas tous une histoire extrêmement profonde, parfois il les a simplement fait pour la performance artistique
- Depuis ses 19 ans il n'a pas cessé de voyager, aux Etats-Unis mais aussi en Europe, il a bien fait finalement puisqu'il ne risque plus de le faire avant un moment maintenant qu'il élève seul une enfant de deux ans

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyDim 3 Déc - 5:40

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.




Avoir reparlé de ton premier amour après toutes ces années faisait remonter à la surface un nombre incalculable de souvenirs que tu croyais oubliés.
Tu te souvenais de tout à présent, de la confusion, la peur, le mal être de l'adolescent de quinze ans que tu étais alors, de la honte, du dégoût aussi quand tu avais réalisé que ce gars, cet ami que tu t'étais fait dans les soirées que tu fréquentais dans l'espoir de trouver une manière d'échapper à la violence de la réalité, était bien plus que ça pour toi, quand tu avais réalisé que ce gars te fascinait au delà de tout mot, que tu aurais donné n'importe quoi pour juste pouvoir une fois te retrouver dans ses bras...
Tu te souvenais avoir cherché à lutter contre ça jusqu'au dernier moment jusqu'à ce que ses lèvres trouvent les tiennes, à éradiquer ça même bien après quand tu te perdais dans ses bras, dans ses draps, parce que tu ne voulais pas être ça, parce que tu le jurais ce n'était pas toi ça, ce n'était jamais qu'une seule fois, rien qu'une fois...Et puis une seule fois en devint une autre, encore une autre, te forçant lentement à ouvrir les yeux, à arrêter de nier, tu te souvenais la violence des premiers mois, à quel point c'était lui qui t'avait empêché de sombrer, de te détester encore un peu plus, qui t'avait aidé à travers ses mots, ses gestes, ses baisers, ses étreintes, son sourire que tu revoyais encore chaque fois que tu y songeais, lui qui t'avait doucement poussé à t'ouvrir, à t'assumer, lui qui t'avait donné les clefs pour te libérer.
Tu lui devais tout à ce gars, à cette partie de ta vie que tu avais laissée derrière toi en Russie et quand tu regardais Jay, quand tu plongeais tes yeux au plus profond des siens, quand tu voyais ses craintes, ses doutes, la peur qui le paralysait, c'était toi que tu voyais bien des années avant, et quand tu regardais ton propre reflet c'était lui que tu voyais, tu trouvais ça étrange mais beau, comme si c'était à toi aujourd'hui de rendre ce cadeau que la vie t'avait offert, cette main tendue au moment où tu en avais eu le plus besoin, comme si c'était ton tour à présent d'aider, de soutenir, de secourir, et même si tu ne savais pas si tu pouvais être à la hauteur d'un tel rôle, même si lorsque tu croisais ton reflet tu le trouvais bien terne, bien pâle en comparaison au souvenir que lui t'avais laissé, même si tu doutais d'avoir son calme, son charisme, cette aura quasi mystique, tu voulais essayer parce que pour la première fois depuis que tu avais tout abandonné tu t'attachais sincèrement, romantiquement à quelqu'un, parce que tu ne voulais pas laisser passer ta chance sans avoir tout essayé, tout fait pour le retenir, pour l'avoir ne serait-ce qu'un peu pour toi.
C'était pour ça que tu racontas tout à Jay, lui ouvrant ton cœur sur cette histoire que tu n'avais jamais confiée à personne, lui faisant confiance avec un passé que tu gardais pourtant secret, avant de lui dire, d'admettre dans un soupir que tu aimerais être comme ton premier amour pour lui et tu crus sentir ton cœur se briser en un millier de morceaux lorsque tu entendis toute l'émotion de sa voix alors qu'il te répondait « Et si j'y arrive pas ? » Tu ne voulais même pas envisager cette solution là, si il n'y arrivait pas alors cela voudrait dire que tu avais échoué toi aussi, que tu n'avais pas été digne de lui, c'était une option à laquelle tu ne voulais pas penser dans l'immédiat, préférant bien plus sourire calmement sans le lâcher des yeux, ta main continuant de caresser son dos avec douceur.

« Tu vas y arriver, je te dis pas que ce sera facile, je te dis pas que ce sera rapide mais je serai là pour t'aider, je vais pas te laisser »

Ce qui l'amenait à son autre inquiétude, sa peur de te blesser, de te faire du mal en t'entraînant dans cette histoire

« Tu me feras pas de mal je te le promets, ça fait longtemps que ça m'arrive plus »

Longtemps, presque dix ans là aussi, des années de harcèlement, de brimades en tout genre ayant fini par t'endurcir au point de te rendre insensible à la douleur, tu étais humain malgré tout, sensible à la peur, à la culpabilité, à la colère, à la tristesse mais la douleur, la vraie, celle qui donne l'impression qu'une main invisible vient nous broyer le cœur, celle qui donne l'impression de mourir lentement de l'intérieur, qui donne envie de hurler à s'en déchirer la gorge, celle que même les larmes n'arrive pas à apaiser, cette douleur là tu ne la ressentais plus depuis longtemps déjà, même quand ta première relation s'était terminée, même avec les problèmes avec la mère de Tasha, elle ne s'était jamais manifestée et quand bien même, quand bien même cette histoire là prendrait un tournant tragique, quand bien même tu finirais par avoir le cœur brisé et par souffrir, quand tu voyais le petit anglais face à toi, l'air si fragile, l'air si perdu, confus, tu ne pouvais que te dire qu'il ne le ferait jamais exprès, jamais volontiers et que pour lui tu étais prêt à souffrir un peu, beaucoup s'il le fallait, qu'essayer de le rendre heureux, de l'aider à s'accepter, que l'aimer inconditionnellement valait bien de supporter toutes les souffrances du monde, même si ça, par pudeur, par fierté, et peur de l'effrayer par l'ampleur des sentiments que tu éprouvais, tu te gardas bien de le lui confier, préférant simplement continuer de le câliner, cherchant son regard alors qu'il te confiait qu'il serait bien incapable d'agir en public de la même manière que là, alors que vous étiez seuls, dans la sécurité de ton appartement, loin des regards extérieurs et des jugements

« Tu sais, ça peut rester notre secret, ça peut rester ici, pour le moment »


Pour le moment et le temps qu'il soit prêt à assumer, bien sûr que tu rêvais de le tenir par la main, de l'embrasser en public après ces mois à le regarder de loin, allant jusqu'à rendre fous tes amis à force de parler de lui, mais tu comprenais très bien ce qu'il traversait et même si tu savais que ce ne serait pas simple, que tu mourrais probablement de jalousie plusieurs fois en secret, tu avais envie d'essayer, de vous donner cette chance, cette opportunité





Revenir en haut Aller en bas
Jay Miller
Admin + Disney's academy student
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Londres en Angleterre, le 10 juin 1995. J'ai donc actuellement 22 ans et je suis Britannique. (Je lève le petit doigt pour boire le thé!)

Disney's academy et toi : Deuxième année en cursus Performer. Je suis les cours de Danse, coaching vocal, chant, doublage, et animation tv. J'aimerais devenir animateur tv et doubleur de dessins animés. Ces derniers temps, je remets beaucoup en question ma place à l'académie, étant très occupé par les spectacles à Disneyland, je n'ai plus une seconde pour moi.

papaoutai | Jay et Eli Ax2o

Et dans la vie je suis : Pour payer mes études je suis Cast-Member à Disneyland Resort. J’interprète principalement Flynn (Raiponce) en Meet and Great et au sein du spectacle Mickey and the Magical Map. Actuellement je suis aussi danseur sur la parade de Noël, dans la peau d'un lutin. (Et je passe trois plombes à camoufler mes bras tatoués! Comment regretter tes addictions.)

papaoutai | Jay et Eli Blqc

Mon statut marital : Professionnel dans l'art de se faire friendzoné. Célibataire.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_p0o630xTVB1uh5kw5o3_540

Mon adresse postale : J'ai un petit appart' dans la résidence Simba, à Cast-Member Land. J'y suis en colocation avec Toma & Nat. Peter, Hiro et Eugène en trio!

papaoutai | Jay et Eli Ee6b

Mes petits + : Les rumeurs courent comme quoi il serait gay. Et s'il a tenté de les démentir, il est contraint de réaliser qu'il développe d'étranges sentiments pour un garçon... • S'il est célibataire depuis des mois, il s'occupe mieux de la vie privée de ses potes, telle une fouine mégère, que de ses propres fesses • Il craque souvent sur des filles plus âgées que lui • Il a été cast-member à Disneyland Paris, Prince Philippe en parade, et opérateur d'attraction sur Pirate des Caraïbes • Il tient son rôle de Flynn à Disneyland, très à cœur, c'est son personnage préféré (Il idéalise beaucoup la relation de Flynn et Raiponce) • Il est casse coup, il ne tient pas en place • Il sort beaucoup, c'est un vrai pilier de soirées • Contrairement à l'image qu'il donne, il n'a pas eu beaucoup de nanas dans sa vie. C'est un vrai énergumène, mais avec les filles il stresse beaucoup • Il ne fume et boit qu'en soirée • Il perd très vite son sang froid, il se vexe facilement, et est plutôt mauvais joueur. En revanche il est plutôt romantique, à l'écoute et très attentionné • Il a la phobie des insectes et des reptiles • Ses plats préférés sont souvent italiens • Ses tatouages sont la faute d'un passage rebelle à l'adolescence, il en regrette certains, surtout dans son boulot • Il s'investie énormément dans les droits des animaux, et est actuellement bénévole au refuge de Anaheim • Il a un humour pourrit qui ne fait rire que lui • Il est issu d'une famille nombreuse, il a deux grands frères et trois petites sœurs • S'il était à Poudlard, il serait un Poufsouffle (Les britanniques se doivent de préciser ça!) • Ses Disney préférés sont Mary Poppins, Raiponce, et Atlantide • Il regarde énormément de reportages sur Walt Disney, qui le fascine • Il connait pratiquement toutes les musiques Disney par cœur, il n'écoute que ça • Il n'a pas le permis de conduire, il l'a pourtant passé trois fois • Il a été fiancé à l'une des actrices qui interprète Raiponce (Jude), mais ils se sont séparés après trois ans de vie commune.

papaoutai | Jay et Eli Dujy

Mon réseau social : ★★★☆ Nat ▬ Mon meilleur ami, enfin je crois. On est entré en même temps à l'académie, à Disneyland, on est colocataire. On se voit du matin au soir, et on n'arrive même pas à se saouler, alors je pense que c'est ça la bonne définition.

★★★☆ Valentin ▬ Je crois qu'il est un peu comme un meilleur ami. Si j'étais une femme, j'aurais été sa Jane. Entre lui et moi ça dure depuis une éternité. On s'est rencontré à Paris, à Disneyland. Il y bossait dans un café. Un soir je l'ai surpris à chanter. Il avait une telle voix, que je l'ai encouragé à postuler sur Anaheim. Le hasard faisant bien les choses, c'est aussi là que j'ai été. On ne se quitte pas c'est vrai. On suit le même cursus à l'académie, les mêmes cours, on bosse au même endroit. On est un peu comme un vieux couple marié depuis plus de 75 ans, et que plus rien ne peu séparer maintenant. Faut bien avouer que je serais un peu perdu sans lui.

★★★☆ Jesse ▬ Le pote parfait, d'une virée parfaite. Je suis allé vers lui quand j'ai su qu'il était le fils du pire prof que j'ai connu, Owens. Et j'ai rapidement compris qu'il le haïssait autant que moi. On a alors commencé à sortir en duo, moi je me suis amusé à lui faire découvrir Anaheim, et on ne s'est plus jamais quitté.

★★★☆ Jude ▬ Elle était tout pour moi. Je me suis même agenouillé devant elle, pour lui passer un joli petit - ok on fait avec ses moyens! - diamant au doigt. J'ai tout abandonné pour elle, m'installant à Anaheim juste pour la suivre. Mais Madame avait de grand rêves, dont je ne faisais pas vraiment parti... Elle s'est envolé pour la Chine il y a quelques mois, laissant mon petit cœur en morceaux. Quand elle est revenue en septembre, elle voulait reprendre notre histoire là ou on l'avait laissé. Mais j'ai trop souffert, et j'avais l'impression d'être prit pour un idiot. Je l'ai repoussé, encore et encore, mettant un point final à notre relation. Aujourd'hui, nous tentons de sauver au moins notre amitié, qui elle, nous manque plus que tout.

★★☆☆ Eli ▬ Comme j'ai le contacte facile avec les gamins, et que j'ai vite comprit que mon coiffeur à Disneyland, avait besoin de sortir, avec toutes les emmerdes qu'il avait vécu ces derniers temps... Je suis devenu le babysitter de sa fille, Tasha.

★★☆☆ Paki ▬ On a tout le temps les mêmes délires, du jour ou il est rentré à Disneyland, on a comprit qu'entre nous, ce serait une longue histoire! Il faut toujours qu'on invente toutes sortes de conneries, la dernière en date ? faire croire qu'on est un parfait petit couple. Et tout le monde y croit!

★★☆☆ Toma ▬ Heureusement qu'il ne s'est pas appelé xin puah pen ou bol de riz, j'aurais eu du mal à enregistrer son prénom. Mais Toma ça sonne bien anglais. Ce petit là je l'aime bien. Au début quand j'ai su que j'allais vivre avec un petit nain comme ça, j'ai crus qu'il serait du genre geek et ennuyeux à mourir. Mais en fait, on est un joli trio, on sort beaucoup, et je crois qu'on est pas mal devenu inséparables!

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_nxz7g6EZ2l1urfhzno1_400

★★☆☆ Tony ▬ Il fut un temps ou l'on ne pouvait pas s'encadrer... Puis une bataille en Spiderman contre Captain America, et quelques bières plus tard, on est devenu insérables. Je lui ai même roulé une pelle une fois... Mais pour ma défense, j'étais bourré et j'ai vomis juste après!

★★☆☆ Alex ▬ Notre costumier, on s'est toujours bien entendu, je peux dire qu'on est plus amis que collègues. Et lui il a du style. Ok, j'avoue qu'à être souvent caché derrière les portants, j'en sais un peu trop sur lui... Héhé.

★★☆☆ Aiden ▬ Caché derrière mes portants comme toujours, j'ai aperçu la starlette rendre visite à Alex un jour. J'ai rapidement comprit le manège qui se tramait entre ces deux là, alors je ne sais pas pourquoi, je lui ai couru après, prétextant être un admirateur, le tout pour entrer dans son petit cercle d'amis, afin de jouer les cupidons entre lui et Alex... Le truc c'est que maintenant faut que je me tape toute sa série!

★★☆☆ Luna ▬ C'est ma Loufoca. Je l'ai rencontré quand j'ai voulu refaire un tatouage. Je ne connaissais pas les salons à Anaheim et je me suis arrêté sur le sien. On a très vite accroché, avec notre humour aussi pourrit. J'ai d'ailleurs un petit pingouin de tatoué sur les fesses à cause d'elle.

★★☆☆ Lucia ▬ Ma copine de scène. On s'est rencontré lors des premières répétitions de Mickey and the Magical Map, dont on fait tous les deux parti du casting. On a bien accroché alors je l'ai entraîné avec moi dans mes sorties et mes fiesta pour lui faire rencontrer du monde. On est tellement toujours collé l'un à l'autre en fête, qu'on nous prend souvent pour une couple d'ailleurs.

☆☆☆☆ Emily ▬ On s'est rencontré à l'académie, lors des portes ouvertes. J'étais son parrain. Je ne sais pas trop quoi penser d'elle, parce qu'à peine on se rencontrait, que déjà elle me prenait par la main ç_ç. Honnêtement je crois qu'elle me fait un peu flipper.

papaoutai | Jay et Eli Tumblr_ox5zljNTGn1wc7k6fo8_400

RPS EN COURS: LuciaJasmine
Voir le profil de l'utilisateur http://disneyacademy.forumactif.com/t41-jay-miller-my-disneyface#57 http://disneyacademy.forumactif.com/t42-jay-miller-cellphone http://disneyacademy.forumactif.com/t40-jay-miller-ft-louis-tomlinson http://disneyacademy.forumactif.com/t39-jay-miller#55
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyDim 3 Déc - 11:46

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.


« Tu vas y arriver, je te dis pas que ce sera facile, je te dis pas que ce sera rapide mais je serai là pour t'aider, je vais pas te laisser » La main de Eli qui parcourait son dos, le rassurait et l'apaisait, sans pour autant faire disparaître ses doutes et ses craintes. Jay ignorait même si ils partiraient un jour. Cette peur de lui même, ne nous poursuit-elle pas jusque dans la tombe ? Cette incertitude de faire les bons choix, de se diriger vers le bon chemin... Il venait à peine de remonter la pente Jude. Il venait de s'en remettre, de commencer à tourner la page, et voilà qu'à présent, il devait faire face à plus grand encore. Pourquoi la vie ne le laissait-elle jamais tranquille ? Pourquoi fallait toujours lui infliger autant ? Il pouvait presque en vouloir à Eli, après tout, s'il ne l'avait jamais croisé, peut-être qu'il n'aurait jamais développé de tels sentiments pour un homme ? Ce qui était stupide en soi, parce que si ce n'était pas Eli, peut-être aurait-ce été un autre ? Ses rumeurs et ses incidents avec Shariq et Tony n'étaient peut-être pas là par hasard. Il fallait qu'il se rende à l'évidence. Il n'est pas fermé comme la plupart des individus de cette planète. Il ne tombera plus jamais amoureux d'un corps. Mais d'une âme. Qu'elle soit masculine ou féminine. Il l'avait comprit, et parfaitement encré dans sa tête. Le problème, c'était de l'assumer. Parce que voir la déception dans les yeux de ses parents, ça il n'en n'était pas capable. Et Wendy, comment le prendrait-elle ? Jude ? Il aurait du s'inquiéter de lui même et ne penser qu'à lui, envoyer le reste valser. Mais c'était plus fort que lui, il fallait qu'il songe au regard des autres, et aux jugements qu'on lui porterait si on venait à savoir qu'il batifole autant avec les femmes, qu'avec les hommes. Peut-être que c'était trop nouveau pour lui, mais quelque chose lui disait qu’accepter ça serait périlleux. « Tu me feras pas de mal je te le promets, ça fait longtemps que ça m'arrive plus » C'était bien ça le problème. Eli a tellement encaissé, et depuis trop longtemps, que maintenant, il ne ressent plus la douleur. Mais ce n'était pas une raison pour le poignarder plus. Jay est réaliste. Il sait qu'il éprouve des sentiments pour lui. Et il sait aussi que s’accepter sera si compliqué, qu'Eli souffrira autant que lui. C'est ça le plus angoissant. Faire du mal à quelqu'un qu'on aime. Bien qu'aimer soit un bien grand mot ici. Il n'avait pas la sensation d'être amoureux, non. C'était étrange d'ailleurs. C'était nouveau. C'était indescriptible. Il ignorait totalement ce que c'était, mais c'était fort. « Tu sais, ça peut rester notre secret, ça peut rester ici, pour le moment » Oui ça pouvait. Mais est-ce ça une vraie relation ? Jay avait bien vu comment les relations officieuses avaient brisé Savana. Pourtant là, il ne pouvait pas vraiment s'octroyer un quelconque autre droit. Se reculant un peu plus d'Eli, le forçant à retirer sa main de son dos, il posait le bleu de ses yeux sur lui, avec incertitude. Mais il s’efforçait de sourire, avec une certaine tendresse. Pour ne pas l'inquiéter. Il acquiesçait d'un signe de tête, avant de se frotter nerveusement une joue.

« Je suis désolé... »

Murmurait-il simplement, pour s'excuser d'être aussi incertains, et de lui causer malgré lui, du tord. Parce qu'Eli rêvait certainement d'une vraie relation, épanouie, à pouvoir hurler dans la rue qu'il était heureux. Mais Jay ça, il ne le pouvait pas. Il était déjà incapable de se pouiller dans ses bras comme le désirait pourtant son corps. Il se sentait si intimidé. Il n'osait rien. Ou alors il ne se permettait rien. Il reniflait discrètement, laissant ses mains retomber sur ses cuisses qu'il frottait nerveusement, le regard fuyant.

« J'ai carrément peur de prendre peur et de pas me retourner demain. »

Finissait-il par avouer, alors que son sourire était devenue totalement nerveux. Oué... Ce soir il se sent bien avec Eli, il a envie d'être près de lui. Mais demain, après avoir trop réfléchit dans la nuit, il aurait certainement envie de fuir ce qu'il est ? Il se connait. Trop bien. Il n'assume jamais les choses compliquées. Il s'enfuit devant la peur. Il est capable d'accuser n'importe qui à sa connerie pour ne pas en assumer les conséquences. Il n'est pas un chic type, juste le petit trublion, l'emmerdeur. Et ce défaut de la société est entré dans la vie de Eli qui méritait pourtant terriblement mieux.
Disney's Academy



« Cause we’re all passing time, looking for the rush that makes us feel alive, living through the moments, trapped inside a lie, i need you here tonight, show me there’s more to life, and we’re not passing time » Heffron Drive ft. Logan Henderson.

PRÉSENCE RÉDUITE

Revenir en haut Aller en bas
Eli Ivanov
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
papaoutai | Jay et Eli Flu82 / 122 / 12papaoutai | Jay et Eli Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Moscou en Russie, le 2 juillet 1993 . J'ai donc actuellement 24 ans et je suis russe!

Et dans la vie je suis : Coiffeur-Maquilleur à Disneyland

Mon statut marital : Célibataire et pas prêt de se remettre en couple à priori, avoir un enfant de deux ans à 24 ans a plus tendance à faire fuir qu'à attirer

Mon adresse postale : Un petit appartement à Anaheim, trop petit pour deux mais qui suffit pour le moment en tout cas

Mes petits + : -Il est né en Russie, il est le petit dernier et seul garçon d'une fratrie de 7 enfants
-Il a toujours été passionné par le maquillage avant même de savoir parler correctement
- Il a été harcelé jusqu'à l'âge de 15 ans à cause de son manque d'intérêt pour les activités dites "masculines"
- Il a étudié à l'académie entre ses 19 et 22 ans
- Il a eu une fille, Tasha, durant sa troisième année, qu'il a reconnu, mais dont il n'a jamais eu l'intention de s'occuper. Il y a un mois son ex lui a confié qu'elle ne s'en sortait plus et qu'elle n'avait plus que deux choix, confier leur enfant à une autre famille, l'abandonner ou la confier à son père, à lui. Il a opté pour la seconde solution et se retrouve père célibataire du jour au lendemain.
- Il a pris un mois de congés suite à ça et vient juste de recommencer à travailler
- Eli est une personne très optimiste, très énergique, une vraie dose de bonne humeur au quotidien, toujours le sourire aux lèvres, quelque chose à raconter, une sociabilité à toute épreuve
- C'est aussi un artiste qui n'a aucune limite à l'expression de sa créativité, si en Russie il se retenait encore, les USA l'ont complètement libéré, il n'a pas peur du regard des autres, rien qui le retient ou le bride, il fait exactement ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut
- Son défaut majeur reste toutefois sa fierté, il a d'énormes difficultés à accepter de l'aide, une main tendue vers lui et encore plus à en demander de lui-même,ayant plus tendance à rester silencieux sur ses problèmes ou à les dédramatiser
- Pourtant en ce moment il aurait bien besoin d'aide, ou d'une personne à qui parler, depuis qu'on lui a confié Tasha son anxiété frôle l'ingérable, il se contrôle lorsqu'il est avec elle mais il n'est pas rare qu'il fasse des crises d'angoisse une fois sa fille endormie ou déposée chez la nourrice même s'il le cache du mieux qu'il peut
- Il est très mauvais en cuisine, une véritable catastrophe ambulante, son seul talent consiste à acheter des plats préparés ou commander des pizza
- Il a une passion pour le vintage, c'est typiquement le genre de personne qui peut passer des heures dans des brocantes, des friperies pour chercher à dénicher la pièce de ses rêves, le genre de personne qui a troqué les CD contre les vinyles et les appareil photos numériques contre les anciens polaroid
- Même s'il vit aux USA depuis ses 19 ans son accent russe ne s'est jamais effacé et est encore plus que marqué, impossible de ne pas l'entendre
- Ses tatouages n'ont pas tous une histoire extrêmement profonde, parfois il les a simplement fait pour la performance artistique
- Depuis ses 19 ans il n'a pas cessé de voyager, aux Etats-Unis mais aussi en Europe, il a bien fait finalement puisqu'il ne risque plus de le faire avant un moment maintenant qu'il élève seul une enfant de deux ans

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli EmptyLun 18 Déc - 1:29

Papaoutai
Quand Jay joue à la maman.




Tu savais ce que ça faisait aux gens, les secrets, les mensonges, les non-dits, tu les avais vu détruire les personnes autour de toi depuis ton enfance, tes sœurs, tes parents, tes amis, tout le monde...
En grandissant tu avais vite eu le recul nécessaire pour comprendre que ce qui faisait le plus de mal, ce qui poussait les gens à se déchirer étaient bien plus souvent les choses qu'on ne se disait pas, les choses qu'on dissimulait que les choses qu'on s'avouait, tu l'avais compris, tu l'avais observé, tu le savais, et pourtant face à lui, face à ses doutes, à ses peurs, face à ses mots, à ce qu'il sous entendait, l'incapacité d'assumer, l'incapacité de s'afficher avec toi dans la rue, d'affronter les regards, les jugements, la violence d'un monde qui n'avait jamais voulu des gens comme vous, c'était la seule solution, la seule idée qui avait franchi tes lèvres.
Si s'afficher au monde était trop dur, si l'idée d'être vu, d'être jugé trop insoutenable alors tu lui proposais d'être son secret, qu'il soit aussi le tien, tu lui proposais de vivre votre histoire en cachette, à l'intérieur de ces murs, loin de l'extérieur et des jugements, loin des autres qu'il ne voulait pas mettre au courant, tu disais pour le moment, en sachant très bien qu'un moment pourrait être aussi une éternité, tu disais pour le moment en sachant très bien que parfois la vérité restait dissimulée pour toujours, tu savais très bien ce que tu proposais, tu avais conscience de la souffrance que ça engendrerait, pour lui, pour toi, tu avais conscience de la jalousie, des disputes probablement, tu savais comment se terminaient ces histoires là, celles qui n'existent que dans l'ombre, tu savais qu'elles finissaient toujours par imploser d'une manière ou d'une autre, tu savais qu'elles étaient les plus fortes, les plus intenses jusqu'à s'auto-détruire elles-mêmes, jusqu'à détruire jusqu'à chaque personne impliquée mais c'était plus fort que toi, parce que tu étais toi, toujours trop fier, toujours persuadé que tu serais l'exception à la règle, qu'en tous les cas tu avais déjà été trop brisé pour pouvoir ressentir à nouveau la moindre douleur, parce que tu te croyais fort, parce que tu te croyais invincible et parce que tu étais amoureux aussi, amoureux et par extension, comme tous les autres, stupide, irraisonné et irraisonnable, prêt à tout pour l'avoir pour toi, prêt à vendre ton âme, tes valeurs, tout ce en quoi tu croyais, parce que c'était comme ça que tu aimais, trop, dans la démesure, parce que c'était ce que l'amour te faisait, tu étais de ceux qui aimaient toujours à s'en rendre pathétique, à ramper, à finir à genoux en train de supplier.
Et c'était peut-être ça le pire au fond,être réaliste et ne pas pouvoir s'empêcher pour autant d'être ce que l'on est, c'était la réflexion que tu te faisais en le regardant s'écarter encore un peu de toi, t'écartant à ton tour un peu de lui, croisant les bras pour ignorer le fait que ne plus avoir le moindre contact physique avec lui te faisait te sentir désespéramment vide, scrutant le bleu de ses yeux, son sourire incertain mais tendre, en silence


« Je suis désolé... »


Désolé...Là où il l'était d'être aussi incertain, tu avais étrangement envie de t'excuser aussi, toi aussi tu l'étais, désolé,  désolé de toute cette situation qui était au final de ta faute, désolé de l'aimer, désolé de ne pas avoir su te taire plus longtemps et de le mettre dans cette position que tu savais tant délicate qu'inconfortable, vous étiez désolés mais il était trop tard pour ça, pour les excuses ou pour les regrets, tu avais tout déclenché, il n'avait pas su simplement te repousser, révélant au passage un de ces secrets, c'était aussi simple que ça, et au final, pas de quoi s'en excuser, juste les choix, les destins de deux humains qui se percutaient soudain, qui se liaient, pour une soirée, une nuit ou plus encore, rien de plus banal au cours d'une vie.

« J'ai carrément peur de prendre peur et de pas me retourner demain. »

Tu finis par sourire doucement, décroisant les bras et glissant à nouveau une main contre sa joue pour le forcer à te regarder, cherchant à croiser son regard, cherchant à plonger tes yeux dans l'océan des siens

« Jay...Si demain tu veux t'enfuir, si demain tu veux oublier et faire comme s'il ne s'était jamais rien passé entre nous, alors d'accord, on fera comme ça, j'essaierai pas de te retenir je peux te le promettre mais s'il te plait, reste ce soir, donne nous juste une nuit »

Rien qu'une nuit...Et tu souriais en disant ça, tu lui souriais parce que c'était exactement comme tu l'avais pensé quelques instants plus tôt, pathétique et amoureux.






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: papaoutai | Jay et Eli   papaoutai | Jay et Eli Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
papaoutai | Jay et Eli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney's Academy :: Et ils vécurent heureux, pour toujours :: Les archives :: Les rps-
Sauter vers: