Voir les messages sans réponses
Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam
Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez
 

 Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shariq Anwar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu81 / 121 / 12Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Karashi au Pakistan, le 09/04/1993. J'ai donc actuellement 24 ans et je suis pakpak !

Et dans la vie je suis : Cast-member à Disneyland (Aladdin c'est moi), opérateur dans l'attraction Pirates of the Caribbean, et prince de la débauche à la nuit tombée.


Mon statut marital : Je m'éclate avec le génie en attendant Jasmine. N'y voyez rien de pervers.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Tumblr_okfvn4vFkp1rhqshho1_250

Mon réseau social : Jay ▬ Entre nous le courant est passé direct, on s'est en plus découvert une passion commune pour les soirées de débauche, je regrette de pas avoir eu un pote comme lui quand je vivais encore au Pakistan. On n'a aucun mal à inventé toutes sortes de délires plus débiles les uns que les autres, le dernier en date ? On a décidé de faire croire qu'on est en couple, et je trouve qu'on se débrouille plutôt bien, on est même supers crédibles.

Jude Offman ▬ Ma Raiponce adorée. On ne se connait pratiquement pas en dehors de nos costumes pourtant quand Aladdin retrouve Raiponce, c'est l'éclate totale. Notre rituel ? S'enfuir main dans la main afin de taquiner un peu Jasmine et Flynn, et le pire c'est qu'on adore ça. Il est courant de nous voir détaler dans le parc en riant, suivit de près par nos deux moitiés. J'adore ces moments, et j'adore cette fille.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam SHAR.2035.464.2

▬ Topics

Feat Jake
Feat Blake
Libre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam EmptyMer 8 Nov - 18:22

Call the police
La brute et le truand

Tout aurait pu être parfait ce soir, on aurait même pu se croire dans un conte de fée, en effet, Shariq allait conclure, si bien qu'il détenait entre ses doigts la fine culotte en dentelle d'une jolie blonde, là, dans les toilettes de ce bar et avant que vous ne l'accusiez de quoi que ce soit, oui, la demoiselle était conscentante ! Non parce qu'on voit venir, à dire que le Pakistanais avait profité qu'elle soit un peu saoule pour l'attirer là, pour qui vous le prenez franchement ? Si lui avait un peu bu ? Oui, mais pas suffisamment pour être considéré comme saoule, loin de là. Finalement lorsque la demoiselle le gifla, Shariq se décolla d'elle, sourcils froncés, elles savent jamais ce qu'elles veulent ces filles... Quoi qu'en y réfléchissant bien, le "oui" qu'elle avait prononcée pour le suivre ici était la réponse à cette question : Besoin de te rafraichir ? Mh, peut-être qu'au fond, elle n'était pas consentante, ou alors ils s'étaient juste mal compris. Fiou, tout ça aurait pu mal finir ! Non pas que ça aurait dérangé Shariq mais bon, n'allons pas le faire passer pour un enfoiré.

De retour dans la salle, il se dirigea directement au bar histoire d'oublier cette fille qui lui avait brisé le coeur, et oui, un grand sensible le Paki, sous ses grand airs d'insensible. Le double Whisky servit, il le bu tranquillement en zieutant les gens en train de danser, l'ambiance n'était pas si mauvaise, c'était d'ailleurs le bar préféré du brun, mais il ignorait qu'après ce soir il n'y remettrait certainement plus les pieds. De loin il la vit, cette fille, sortir des toilettes, ce qui le fit lever les yeux au ciel, quel gâchis, elle ne savait pas ce qu'elle avait loupé.
Shariq, prétentieux ? Mais non voyons.
Plus sérieusement, il est loin de l'être, c'est un peu un comportement qu'il a adopté avec le temps, plus en façade qu'autre chose, parce qu'au fond c'est un bon gars, suffit juste de creuser un peu, un bon gars avec une grande gueule et une franchise à toute épreuve.

Son verre vide, il salua le barman et attrapa sa veste, il était de temps de rentrer, demain le réveil serait dur pour aller bosser mais alors qu'il s'approcha de la sortie, une main agrippa son épaule et sans qu'il n'ai le temps de se retourner, un poing s'écrasa sur sa figure, fatal erreur de la part de cet agresseur : ne jamais toucher au visage de Shariq, ben quoi, ce visage c'est un peu son gagne pain, on ne joue pas le rôle d'Aladdin si on a la gueule à Louis Tomlinson ! « J'vais te faire passer l'envie de toucher ma copine ! » Cette fois ci il eu le réflexe d'esquiver le coup, et le rendit au type, l'agrémentant d'un bon coup de pied dans  les jambes. La suite, on ne vous la décrira pas, mais la bagarre dura de longues minutes, ce n'est que lorsque Shariq attrapa un couteau sur l'une des tables  que tout fut arrêter par deux énormes gars de la sécurité, dont l'un l'avait plaqué violemment sur le sol, radical pour calmer un gringalet comme Shariq. « J'ai appelé les flics, emmenez les au dessus ! » Le patron du bar escorta ses deux vigiles suivit de Shariq et du petit copain de la fille. Assis sur une chaise, le Paki écouta la tirade du patron, enfin, il fit semblant de l'écouter, l'autre bâtard ne l'avait pas raté, sa chemise déchirée en était la preuve, tout comme son nez en sang, et des bleus qui apparaîtrait surement dès le lendemain.

Restait plus qu'à attendre les flics, qui espéreront le, feraient preuve d'un brin de compassion parce que pour être honnête, il n'avait pas besoin d'avoir un rapport de police sur le dos, ça ne le ferait pas du tout à son boulot.
Oui Shariq, l'espoir fait vivre comme on dit.
Disney's Academy


I CAN SHOW YOU THE WORLD
✩✩✩ « Cause I wanna touch you, baby and I wanna feel you too, I wanna see the sunrise and your sins just me and you. But you'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam EmptyMer 8 Nov - 20:55

Call the police
La brute et le truand


Ambiance jazz, des rires, une odeur d'alcool et de cigarette, de la fumé... Un verre de Whisky à la main, Adam scrutait le bar dans le quel il s'était terré ce soir, curieux, sans pour autant avoir l'air totalement intéressé. Il ne connaissait pas cet endroit, il avait atterri ici par simple hasard, cherchant ou passer le temps, attendant que son téléphone ne daigne sonner. Il était de service, mais contrairement à Los Angeles, Anaheim semblait être la petite ville sans histoire. Personne ne veut mourir aujourd'hui, pas même un petit suicide louche. Cette ville lui fichait le cafard. Trop de rires, trop de sourires, trop de gamins naïfs qui accourent vers Disneyland. Ouai, on ne boit pas en service, mais son partenaire l'a déjà abandonné, alors qui le saurait ?

Reposant délicatement son verre vide, sur le comptoir, il levait son index pour en commander un autre. Et c'est au moment même ou le serveur laissait un breuvage rouillé dans son gobelet, qu'enfin la sonnerie retentie. Quelqu'un s'était enfin décidé à crever ?

« Dieu merci! Oui chef! »

Lançait le barbu en collant son téléphone à son oreille, priant intérieurement pour que les ondes lui refilent un cancer du cerveau qui l'emporterait plus rapidement, adoucissant ainsi sa peine sur terre.

« Riggs, bagarre au Freaks Bar, y'a deux types à coffrer. »
« Par coffrer, t'entends qu'ils sont vivants ? »
« Bagarre à arme blanche, t'es au plus près! »
« Certes, j'entends bien, mais les vivants, c'est pas vraiment de mon ressort, dis leur d'en laisser un tuer l'autre, et là j'y vais. »
« Riggs, tu bouge ton cul, ou demain tu ira postuler à la sécurité de Disneyland! »
« Ok! »

Raccrochant sans même demander son reste, l'ancien militaire attrapait son verre pour le boire d'une traite, puis déposant un billet sur le comptoir, il s'éclipsait rapidement pour prendre le volant, alors qu'il avait déjà bien trop d'alcool dans le sang. Qui pourrait bien l'arrêter ? Il se serait bien passer les menottes lui même, mais c'était un peu compliqué. Arrivé au bar mentionné - son préféré, on ne va pas se mentir, il claquait sa portière et avançait doucement vers l'entrée, d'un pas peu motivé. Lui, il est de la criminelle, normalement il ne s'occupe que des meurtres ou tentative de meurtre, alors franchement, les bagarre entre gamins paumés, très peu pour lui.

« Bon, ils sont ou mes zigotos ? Hey Fred, tu me prépare un verre, il sera offert par la maison celui là, pour le déplacement! »

Son arme coincée dans son pantalon, juste au dessus de ses fesses, son insigne attachée à sa ceinture, près de sa hanche, il suit un responsable de l'établissement jusqu'à l'étage, ou l'attend le patron, devant une porte. Via la fenêtre vitrée qui donne à l'intérieur, il scrute discrètement et aperçoit deux jeunes garçons. L'un basané, visiblement amoché au visage et dont les vêtements ont été ruiné, parce qu'il en concluait, des coups de l'autre. Peau pâle, mais l'air agressif, plus grand et plus baraqué.

« Le grand a attaqué le petit, mais le petit s'est défendu avec un couteau, alors on ne pouvait pas les laisser partir comme ça. La copine du grand a témoigné que le petit a tenté de la toucher dans les toilettes, alors qu'elle s'y rendait pour se rafraîchir le visage. »

Arquant un sourcil, Adam fixait le patron, puis détournait les yeux vers la dite jeune fille, restée en retrait. Assise sur un siège, elle semblait avoir pleuré.

« Ok... Les tentative de viol c'est mes préférées. Laisse le grand partir, mais je te signe une interdiction d'entrée ici pour lui. Si tu le revois on le coffre. Le p'tit je l'embarque, je m'ennuyais ce soir, les petits cons c'est mes chouchous. »

Attrapant une paire de menottes dans sa veste, il passe la porte du bureau, un large sourire aux lèvres, et pose l'azure de ses yeux sur le plus grand, penchant la tête vers son épaule. On pouvait aisément comprendre que son sourire était narquois, et qu'Adam adorait prendre les gens de haut avec son insigne.

« Bon le grand dadet, tu sors avant que je ne change d'avis. Par contre pour tes beuveries, tu te trouve un autre bar, et dis à ta copine que j'attends son dépôt de plainte demain matin. »

Le grand ne se faisait pas prier, laissant sa chaise déraper derrière lui, il accourait vers la sortie. D'un coup de pied, Adam fermait la porte, puis il posait une main sur la table devant Shariq, se penchant ainsi vers lui, avec ce petit sourire amusé aux lèvres.

« Bon, bagarre organisée, avec arme blanche, tentative de viol... Tu vas passé une belle nuit toi. »

Se permettant de fouiller sous la veste de Shariq, il vérifiait qu'il ne tenait aucune arme sur lui, puis il attrapait son porte feuille du quel tombait une capote. Il se penchait pour la ramasser, et la glissait dans sa poche de jeans, ça peut toujours servir.

« Je mettrais ça dans le dossier, ça peut être un bon point pour ta libération. Alors, voyons voir! »

Il attrapait la carte de séjour du jeune homme, vérifiant que le visa et tout ce qu'il faut était à jour.

« Shariq Anwar, Pakistan... »

Il passait longuement ses yeux de Shariq à la pièce d'identité, avant de plisser les yeux suspicieusement.

« C'était un attenta détourné ou vraiment une bagarre ? T'es dans un gang, une organisation, un truc ? J'espère que papa et maman t'attendent à l'aéroport, parce qu'à mon avis tu vas vite regagner le Pakistan toi. Allez lève toi, je t'embarque. »

Tirant Shariq par la veste pour le forcé à se lever, il passait derrière lui, pour lui attacher les mains avec les menottes. Toute l'histoire étant louche, il valait mieux faire un minimum d'enquête. Il serrait d'ailleurs bien la menotte, se faisant un malin plaisir de vider ses nerfs sur le gamin, dont il était sûr de dénicher un casier judiciaire. Si ce n'était pas le cas, il allait vite en avoir un. Le tirant ensuite par le bras, assez durement, ils descendait dans le bar, et Adam s'arrêtait près de comptoir, avalant son verre de Whisky commandé en arrivant. Il remerciait le serveur d'un signe de tête, la bouche pleine, puis il tirait Shariq vers sa voiture. Il le jetais derrière, sans prendre la peine de lui éviter toute blessure de plus, et fermait la portière. Il prenait ensuite place devant, démarrant la voiture, direction le bureau de police, tout en surveillant le pakistanais dans son rétroviseur.

« T'as un avocat ? Parce que tu ferais mieux de l’appeler. Tu fous quoi à Anaheim ? T'as conscience que ton cas est louche ? »
Revenir en haut Aller en bas
Shariq Anwar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu81 / 121 / 12Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Karashi au Pakistan, le 09/04/1993. J'ai donc actuellement 24 ans et je suis pakpak !

Et dans la vie je suis : Cast-member à Disneyland (Aladdin c'est moi), opérateur dans l'attraction Pirates of the Caribbean, et prince de la débauche à la nuit tombée.


Mon statut marital : Je m'éclate avec le génie en attendant Jasmine. N'y voyez rien de pervers.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Tumblr_okfvn4vFkp1rhqshho1_250

Mon réseau social : Jay ▬ Entre nous le courant est passé direct, on s'est en plus découvert une passion commune pour les soirées de débauche, je regrette de pas avoir eu un pote comme lui quand je vivais encore au Pakistan. On n'a aucun mal à inventé toutes sortes de délires plus débiles les uns que les autres, le dernier en date ? On a décidé de faire croire qu'on est en couple, et je trouve qu'on se débrouille plutôt bien, on est même supers crédibles.

Jude Offman ▬ Ma Raiponce adorée. On ne se connait pratiquement pas en dehors de nos costumes pourtant quand Aladdin retrouve Raiponce, c'est l'éclate totale. Notre rituel ? S'enfuir main dans la main afin de taquiner un peu Jasmine et Flynn, et le pire c'est qu'on adore ça. Il est courant de nous voir détaler dans le parc en riant, suivit de près par nos deux moitiés. J'adore ces moments, et j'adore cette fille.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam SHAR.2035.464.2

▬ Topics

Feat Jake
Feat Blake
Libre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam EmptyJeu 9 Nov - 18:42

Call the police
La brute et le truand

Comment la soirée avait pu aussi mal tourné en l'espace de quelques minutes... Et dire que tout avait commencé parce que Shariq avait voulu rendre service à cette blonde en détresse, qui semblait être gènée par sa petite culotte, décidemment, si on ne peut plus aider de manière la plus innocente qui soit une jolie demoiselle sans que ça passe pour du harcèlement. En même temps elle n'avait qu'à se montrer plus clair aussi, au lieu d'accepter de le suivre en le tenant par la main, evidemment qu'il avait prit ça pour une ouverture...
Bon ok, à première vue elle avait réellement souhaité le suivre aux toilettes mais par pour les mêmes raisons que lui mais bordel, quand on a un peu bu on ne réfléchit pas, et si mademoiselle ne supporte pas l'alcool, qu'elle reste chez elle, au lieu de profiter d'un faible homme tel que Shariq.

Tout s'était enchainer tellement vite, cette bagarre, ce couteau qu'il avait attrapé dans l'unique but de calmer un peu son assaillant, et le voilà assis dans ce bureau, à attendre de devoir répondre de ses actes. Un soupire brisa son silence, il fallait qu'il trouve un moyen de se sortir de cette histoire, tandis ce que son regard assassin se plantait dans celui du gros sac qui s'était jeté sur lui, aucune peur chez le Paki, s'il fallait à son tour se jeter sur lui, il le ferait mais l'occasion ne se présentait pas, et le patron du bar avait bel et bien appeler les flics. Tentant de rester calme sur sa chaise, le regard de Shariq se tourna vers la porte lorsqu'un type entra, inutile de voir son insigne pour comprendre qu'il s'agissait d'un flic, la dégaine, la gueule, le style, aucun doute là dessus, et à première vue, il n'avait rien de sympathique. Super, avec la poisse légendaire de Shariq, il allait tomber sur le mauvais flic de la bande, vous savez, dans les séries policières, cet agent qui frappe au lieu de poser les questions.

Il s'adressa d'abord au plus costaud, ce qui fit sourire Shariq, ca il ne l'avait pas volé, il attendit alors qu'à son tour il soit autorisé à partir, après tout la victime dans l'histoire c'était lui. Mais apparemment, ça ne serait pas tout de suite. Plantant son regard brun dans celui du policier qui s'était dangereusement rapproché, il l'écouta, sans ciller. Enfin, jusqu'à ce qu'il entende ce dont on l'accusait. wow. « Bon, bagarre organisée, avec arme blanche, tentative de viol... Tu vas passé une belle nuit toi. »

« Wow on se calme, j'ai rien fait de tout ça, c'est ce mec qu'à tenter de me violer en se jetant sur moi ! Et le couteau, j'ai même pas vu ce que je prenais, je pensais que c'était une fourchette »

La manière Pakistanaise d'essayer de sortir d'un mauvais pas, pas sur que ça fonctionne ici, du moins, pas avec ce mec, qui ne semblait pas avoir une gueule à rire pour rien. Il l'observa fouiller sa veste et lire ses papiers d'identité, et oui mon grand, c'est un Paki en règle que tu as sous le nez. Pour une fois que Shariq les avait prit avec lui, une chance. Il ne loupa pas son vol de capote, fronçant les sourcils, quel culot, c'était le dernier en taille XXL. « C'était un attenta détourné ou vraiment une bagarre ? T'es dans un gang, une organisation, un truc ? J'espère que papa et maman t'attendent à l'aéroport, parce qu'à mon avis tu vas vite regagner le Pakistan toi. Allez lève toi, je t'embarque. » Mais what the fuck, faut qu'il arrête de regarder des films et qu'il aille prendre une douche celui là.

« Quoi ? Sérieux ? C'est une petite bagarre dans un bar, on est pas dans Esprits Criminels ! J'suis Américain, oh doucement ! »

Se faisant tirer de force, il le suivit sans trop se débattre, il n'était pas stupide pour voir que ce gars ne comptait pas le laisser tranquille, et il se doutait aussi qu'il n'allait pas écouter ses explications et le relâcher grâce à sa bonne foi. Une légère grimace lorsque ce dernier lui passa les menottes, il marcha à côté pour sortir du bar, s'arrêtant lorsque le flic prit le temps de boire ce qu'il reconnu être un Whisky. Génial, le mauvais flic alcoolique, manquait plus que ça. Un léger grincement de dent de la part du Pakistanais lorsqu'il se fit trainer jusqu'à la voiture, il se cogna même la jambe quand il le poussa dedans, un grand malade. « T'as un avocat ? Parce que tu ferais mieux de l’appeler. Tu fous quoi à Anaheim ? T'as conscience que ton cas est louche ? »

« Mais t'es parano, on est vendredi soir, j'suis juste venu m'éclater ! J'vais me faire arrêter parce que j'ai voulu me défendre d'un gros connard même pas capable de tenir sa meuf, et en plus c'est un flic qui pue l'alcool qui me fait la moral, j'hallucine. Sérieux j'ai rien fais, j'ai même pas été pris en train de vendre des tour Eiffel, y'a rien à me reprocher ! »

Ta gueule Shariq, ça vaut mieux dans ce genre de situation. Il lui était déjà arriver de se faire arrêter, sans conséquences, pas de casier rien, à chaque fois il a cette chance de s'en tirer sans encombres, c'est pourquoi il avait un peu trop pris la confiance...

« Et le vieux préjugé sur le fait que j'sois Pakistanais, c'est n'importe quoi, j'suis un honnête citoyen »

Les jolies phrases tout droit sorties des films policiers, il savait bien que ça lui servirait un jour !

Disney's Academy


I CAN SHOW YOU THE WORLD
✩✩✩ « Cause I wanna touch you, baby and I wanna feel you too, I wanna see the sunrise and your sins just me and you. But you'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam EmptyVen 10 Nov - 18:42

Call the police
La brute et le truand


« Wow on se calme, j'ai rien fait de tout ça, c'est ce mec qu'à tenter de me violer en se jetant sur moi ! Et le couteau, j'ai même pas vu ce que je prenais, je pensais que c'était une fourchette » Il était sérieux cet abruti ? C'est comme ça qu'il plaide sa défense ? Arquant un sourcil, Adam le fixait sans conviction, presque blasé par toutes ces conneries qu'il peut entendre tous les jours. Ce con qui brûle un feu rouge et renverse cette gosse, en affirmant qu'il est daltonien. Ou le voleur de bière dans l'épicerie, qui jure qu'il avait vu un panneau de gratuité. L'accusation d'avoir manqué de se faire violer par un gros sac au beau milieu d'un bar et devant tout le monde, ceci dit, c'était le pompon. Il en étirait finalement un petit sourire mauvais, avançant un peu plus son visage vers celui du basané, pour tenter de lui faire peur.

« C'est génial pour toi alors, il doit y avoir pas mal de témoins pour plaider en ta faveur. »

Lâchait-il d'un ton menaçant et ironique, avant de lui voler son porte feuille, et sa capote. « Quoi ? Sérieux ? C'est une petite bagarre dans un bar, on est pas dans Esprits Criminels ! J'suis Américain, oh doucement ! » C'était pas vraiment écrit comme ça sur sa pièce d'identité. Ou alors n’était-elle plus à jour ? Au quel cas il s'en sortirait avec une belle amande et un risque de fin de Visa. Fermant le porte feuille du brun, il le cachait dans sa propre poche intérieure de blouson, avant de passer les menottes à son suspect de la nuit.

« Toi tu devrais peut-être les regarder un peu plus souvent, ça t'éviterait ce genre de situation. »

Rapidement, il se retrouvait seul dans la voiture avec son suspect, qu'il surveillait dans son rétroviseur dès qu'il en avait l'occasion. Il n'avait pas l'air si méchant que ça, c'était probablement qu'un gamin en manque d'action. C'est ce genre de petit con qu'on devrait envoyer à la guerre, ça les calmerait. Adam qui en avait tellement vu sur le front, commençait à être sérieusement fatigué de devoir reprendre des mômes pour des petits délits aussi stupides, qu'ils pourraient éviter avec un peu d'éducation. Car oui, le souci vient des parents, toujours des parents. Preuve ici, ils sont probablement encore au Pakistan, tendis que le Junior fait sa vie et des conneries dans un autre pays. « Mais t'es parano, on est vendredi soir, j'suis juste venu m'éclater ! J'vais me faire arrêter parce que j'ai voulu me défendre d'un gros connard même pas capable de tenir sa meuf, et en plus c'est un flic qui pue l'alcool qui me fait la moral, j'hallucine. Sérieux j'ai rien fais, j'ai même pas été pris en train de vendre des tour Eiffel, y'a rien à me reprocher ! » Cette fois, un petit rire échappait de la bouche du Policier, qui tournait à une intersection.

« Je veux bien te croire pour sa nana, elle avait une robe bien trop courte et le string qui dépasse. Ca sent la chasseuse, elle n'a rien de fidèle. Mais c'est pas une raison pour lui sauter dessus, vérifie toujours tes arrières. Si elle te bouffe des yeux, toi bouffe les alentours. Si tu croise le regard d'un mec, éloigne toi de la fille. Ca t’évitera ce genre de situation, erreur de débutant. »

Il arrêtait la voiture sur le parking du bureau de police. Un grand immeuble, encore illuminé malgré l'heure.

« T'aurais été chinois, j'aurais pu comprendre que tu mélange fourchette et couteau, mais pour ça, je suis désolé fiston, mais je dois te garder en garde à vue et faire un dossier. »

Il sortait de la voiture, claquant sa portière d'un geste peu motivé, puis il ouvrait l'arrière pour sortir son prisonnier en le tirant par la veste. Il refermait sa voiture ensuite, la verrouillant d'une pression sur la clé, et il traînait Shariq vers l'entrée, le tenant fermement par le bras. « Et le vieux préjugé sur le fait que j'sois Pakistanais, c'est n'importe quoi, j'suis un honnête citoyen »

« Ca, ça sort d'Esprit Criminel. »

Rétorquait-il d'un ton moqueur, alors qu'ils passaient la porte du bureau. « Je t'ai libéré la salle 2, Riggs. » Lançait une collègue à son attention, le voyant passer avec son suspect. Il la remerciait d'un signe de tête, et entrait dans l'ascenseur avec Shariq, en silence. Une fois les portes entrouvertes, ils se dirigeaient vers une salle d'interrogatoires. Petite, meublée d'une seule table et deux chaises. Sur ta table, une poignet, qui permet de menotter les suspects. Puis derrière, une large vitre teintée. Adam s’attelait de menotter son petit jeune à la table, et il fermait la porte avant de venir lui faire face, s'asseyant sur la chaise en sens inverse : le dossier contre son torse. Il balançait le fichier de Shariq sur la table, et enclenchait la mine d'un stylo qu'il sortait de sa poche.

« Bon, raconte moi tout Winnie l'Ourson. Tu travaille ou, tu vis ou, tu faisais quoi ici ce soir, et ta version des faits. Tu me passeras l'épisode du molosse qui aurait tenté de te violer, j'y crois pas trop. »

Vérifiant que son stylo marchait, en écrivant sur la paume de sa main, il se penchait vers son dossier, notant l'identité de Shariq avec ses numéros de matricules sur son visa et sa pièce d'identité.

« Etant donné qu'il y a eu attaque à arme blanche de ta part, défense ou non, je suis obligé de te garder en garde à vue, et il va falloir payer ta caution pour te sortir de là. Tu as quelqu'un à prévenir ? »

Le crayon encore planté dans la feuille, il levait de petits yeux sur Shariq, la tête toujours baissée.

« Potes, parents, frères, sœurs, petite copine... Je la plains. Avocat ? »

Avocat ce serait sûrement mieux pour lui. Parce que là, Adam était bien décidé à lui ouvrir un casier judiciaire. Ca l'occuperait, la paperasse c'est chiant, mais quand c'est pour faire chier, c'est beaucoup plus jouissif.
Revenir en haut Aller en bas
Shariq Anwar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu81 / 121 / 12Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Karashi au Pakistan, le 09/04/1993. J'ai donc actuellement 24 ans et je suis pakpak !

Et dans la vie je suis : Cast-member à Disneyland (Aladdin c'est moi), opérateur dans l'attraction Pirates of the Caribbean, et prince de la débauche à la nuit tombée.


Mon statut marital : Je m'éclate avec le génie en attendant Jasmine. N'y voyez rien de pervers.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Tumblr_okfvn4vFkp1rhqshho1_250

Mon réseau social : Jay ▬ Entre nous le courant est passé direct, on s'est en plus découvert une passion commune pour les soirées de débauche, je regrette de pas avoir eu un pote comme lui quand je vivais encore au Pakistan. On n'a aucun mal à inventé toutes sortes de délires plus débiles les uns que les autres, le dernier en date ? On a décidé de faire croire qu'on est en couple, et je trouve qu'on se débrouille plutôt bien, on est même supers crédibles.

Jude Offman ▬ Ma Raiponce adorée. On ne se connait pratiquement pas en dehors de nos costumes pourtant quand Aladdin retrouve Raiponce, c'est l'éclate totale. Notre rituel ? S'enfuir main dans la main afin de taquiner un peu Jasmine et Flynn, et le pire c'est qu'on adore ça. Il est courant de nous voir détaler dans le parc en riant, suivit de près par nos deux moitiés. J'adore ces moments, et j'adore cette fille.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam SHAR.2035.464.2

▬ Topics

Feat Jake
Feat Blake
Libre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam EmptyVen 10 Nov - 20:55

Call the police
La brute et le truand

Le moins que l'on puisse dire, c'est que tout ça était une première pour Shariq pourtant, il ne manquait pas d'arguments, et ne semblait pas avoir froid aux yeux face à un flic visiblement exécrable. C'est sur qu'en tombant sur lui, Shariq n'avait vraiment pas de chance, il était bon pour avoir un casier judiciaire, et risquer de grosses emmerdes. Le pire serait que ce poulet prévienne son père, à l'autre bout du monde, et que ce dernier le retrouve alors qu'il avait quitté la maison familiale pour fuir une vie de merde, avouons le. Si à première vue, se retrouver dans ce genre de situation pouvait avoir quelque chose d'amusant, le Paki allait rapidement se rendre compte qu'il valait mieux se mettre le flic dans la poche, pluôt que de s'en faire un ennemi, ce qui semblait très mal partit. Des soupires transperçaient à plusieurs reprises les lèvres du brun, qui réfléchissait tant bien que mal aux conséquences de ses actes. Au fond il n'avait rien fait de mal, tout semblait être dramatisé, surtout par cette pétasse qui l'accusait de tentative de viol, tss, ça lui apprendra à sauter sur la première pouff du coin. « Je veux bien te croire pour sa nana, elle avait une robe bien trop courte et le string qui dépasse. Ca sent la chasseuse, elle n'a rien de fidèle. Mais c'est pas une raison pour lui sauter dessus, vérifie toujours tes arrières. Si elle te bouffe des yeux, toi bouffe les alentours. Si tu croise le regard d'un mec, éloigne toi de la fille. Ca t’évitera ce genre de situation, erreur de débutant. »

Avait-il bien entendu ? Erreur de débutant ? Quelle insulte. Serrant les dents, Shariq dû prendre sur lui pour ne pas argumenter, d'autant plus qu'il n'avait pas que des belles expériences, dont certaines lui vaudraient quelques accustions bonus pour le flic.

« C'était même pas un string, mais une culotte en coton, comment j'aurais pu vouloir violer une fille qui porte ça franchement... »

Sait-on jamais, desfois que ça soit pris en compte dans sa plaidoirie. Un énième soupire, il posa son regard sur le comissariat à travers la vitre, et non Shariq, tu ne t'en tireras pas comme ça cette fois. « T'aurais été chinois, j'aurais pu comprendre que tu mélange fourchette et couteau, mais pour ça, je suis désolé fiston, mais je dois te garder en garde à vue et faire un dossier. »

« Oh putain... »


Blasé et deséspéré, le Paki se fit sortir de la voiture et suivit l'agent sans broncher, observant les lieux qui l'entouraient. Ce n'était pas sa première fois dans ce commissariat, mais la garde à vue serait quand à elle une grande première, qu'il n'avait pas l'intention de célébrer joyeusement. Attendez, ça commence comme ça et ça se finit en prison et ça il n'en est pas question, ramasser le savon, très peu pour Shariq ! L'autre ne loupait pas une occasion de payer sa tronche, sachant qu'il en avait le pouvoir, il fallut une nouvelle fois à Shariq de prendre sur lui pour que l'autre n'en profite pas pour lui en rajouter sur le dos. Ils entrèrent alors dans la salle d'interrogatoire, qui avait tout de celles qu'on voit dans les séries policiaires, en plus miteux. Pff, il n'avait même pas le droit à une salle plus classe, vraiment on touchait le fond. Il laissa le flic attacher ses menottes à la petite barre faite exprès et le regarda s'assoir juste en face, sans laisser paraitre un quelconque stress, nan, il n'allait pas lui faire ce plaisir. « Bon, raconte moi tout Winnie l'Ourson. Tu travaille ou, tu vis ou, tu faisais quoi ici ce soir, et ta version des faits. Tu me passeras l'épisode du molosse qui aurait tenté de te violer, j'y crois pas trop. » Son humour était incroyable, il avait surement raté sa vocation de comique.

« J'suis d'Anaheim, je bosse dans le parc Disney. Je l'ai déjà dit, j'suis juste venu me détendre dans ce bar, j'y vais tous les weekends j'ai jamais eu aucun problèmes, c'est cette fille qui m'a rejoint quand j'étais au bar, elle semblait avoir bien bu, j'avoue j'y ai vu une occasion de me rapprocher d'elle, moi aussi j'ai un peu bu alors ça nous faisait un point commun. Je lui ai demandé poliment si elle voulait m'accompagner aux toilettes, la suite on la connait, elle a rien compris, quand elle m'a embrassé j'ai cru qu'elle était chaude et voilà ! »

Et il était sérieux dans son explication, qui paraissait plutôt crédible non ? Son doigt tapotait la table nerveusement, son regard ne quittant pas celui qui lui faisait face, il savait très bien que ça le convaincrais pas mais bon. « Etant donné qu'il y a eu attaque à arme blanche de ta part, défense ou non, je suis obligé de te garder en garde à vue, et il va falloir payer ta caution pour te sortir de là. Tu as quelqu'un à prévenir ? Potes, parents, frères, sœurs, petite copine... Je la plains. Avocat ? »

« Trop drôle, sérieux c'est quoi ce flic »

Soupira t-il à voix basse, jetant un regard en direction de la vitre teintée. A nouveau il reposa ses yeux sur le plus vieux.

« Ouai, des potes, Jay Miller et Tony Sàggio, le dernier il pourra payer ma caution. Mais l'avocat c'est nécessaire ? J'veux dire, entre nous, tu peux pas juste me garder là et demain on oublies tout ? Sérieux, j'ai rien fais putain, ca fait chier, l'arme c'était pas voulu, j'allais pas me laisser faire par ce type ! La légitime défense ça compte pas ? »

Il s'adressa alors cette fois aux personnes supposées être derrière le miroir sans teint.

« En plus vous m'faite passer l'interrogatoire par un flic qui carbure au Whisky, faites lui un test d'alcoolémie vous verrez, c'est pas légal ! Cet espèce de Captain America en carton là »

Un dernier soupire, Shariq s'en rendait compte, il était dans la merde et il n'avait plus envie de plaisanter, vraiment au bout de sa vie.


Disney's Academy


I CAN SHOW YOU THE WORLD
✩✩✩ « Cause I wanna touch you, baby and I wanna feel you too, I wanna see the sunrise and your sins just me and you. But you'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam EmptyVen 10 Nov - 23:00

Call the police
La brute et le truand


« C'était même pas un string, mais une culotte en coton, comment j'aurais pu vouloir violer une fille qui porte ça franchement... » C'est plus confortable. Adam le premier aurait eu du mal à s'adapter aux strings. Pourtant il est capable de dormir sur le sol pendant des jours, ou de survivre dans le désert avec un fond de bouteille d'eau - c'est mieux avec du whisky. La réflexion du petit l'avait tout de même amusé, si si, ce fin sourire à peine visible en coin de la courbure de ses lèvres. « J'suis d'Anaheim, je bosse dans le parc Disney. Je l'ai déjà dit, j'suis juste venu me détendre dans ce bar, j'y vais tous les weekends j'ai jamais eu aucun problèmes, c'est cette fille qui m'a rejoint quand j'étais au bar, elle semblait avoir bien bu, j'avoue j'y ai vu une occasion de me rapprocher d'elle, moi aussi j'ai un peu bu alors ça nous faisait un point commun. Je lui ai demandé poliment si elle voulait m'accompagner aux toilettes, la suite on la connait, elle a rien compris, quand elle m'a embrassé j'ai cru qu'elle était chaude et voilà ! »

« Et, voilà. »

Marmonnait Adam, ayant réellement retranscrit le "et voilà" sur sa feuille. Il n'avait pas passé plus de six ans dans la police, mais ces dix ans dans l'armée lui avaient tout de même permises de reconnaître un beau parleur, d'un menteur, ou un acteur, d'un honnête citoyen. Et entre nous, ce Shariq n'avait rien d'un dangereux criminel. Il commençait à s'angoisser, il perdait son calme, tout en essayant de se contenir, pour ne pas aggraver sa situation. Adam n'aurait pourtant pas été contre pouvoir ajouter une atteinte à un agent de Police sur le dossier, mais c'était peine perdue. « Trop drôle, sérieux c'est quoi ce flic »

« Celui qui se charge de ton dossier et de tes condamnations, petit crétin. »

Continuait-il de marmonner, remplissant le formulaire de mise en garde à vus. « Ouai, des potes, Jay Miller et Tony Sàggio, le dernier il pourra payer ma caution. Mais l'avocat c'est nécessaire ? J'veux dire, entre nous, tu peux pas juste me garder là et demain on oublies tout ? Sérieux, j'ai rien fais putain, ca fait chier, l'arme c'était pas voulu, j'allais pas me laisser faire par ce type ! La légitime défense ça compte pas ? » Franchement amusé par le petit bad boy de basse cour, il hochait la tête en échappant des petits "tutututue", claquant sa langue contre ses dents avants. Le pire dans tout ça, qu'il avait soif, et qu'il aurait bien remplit la paperasse accompagné d'un verre de bibine.

« Du coup, je préfère appeler le premier, c'est quoi son numéro ? »

Miller, Siaggo, ça sonnent pas Pakistanais, c'est déjà ça, on écarte l'organisation terroriste pour de bon.

« La légitime défense, c'est le juge qui en décidera. Puis entre nous, c'est surtout un truc de flic, quand on fait joujou. »

Il imitait un pistolet avec ses doigts, faisant mine de tirer sur Shariq, avant de reposer ses mains sur la table, sur son dossier. « En plus vous m'faite passer l'interrogatoire par un flic qui carbure au Whisky, faites lui un test d'alcoolémie vous verrez, c'est pas légal ! Cet espèce de Captain America en carton là » A qui il parlait ? Se redressant, le policier se tournait vers l'arrière. Face à la fenêtre teintée, il laissait ce franc sourire regagner ses lèvres, dans sa barbe, avant de reporter le bleu de ses yeux sur Shariq.

« Ca aussi c'est dans esprit criminel. Mais les interrogatoires surveillés, c'est justement pour les gros criminels. Donc... Désolé mais t'as aucun publique Junior. T'es pas encore dans la cour des grands. »

Lui ricanait-il au nez, avant de se lever en fermant le carnet qui contenait toutes les informations échangées. Il contournait la table pour détacher les menottes de celle ci, les gardant liées aux mains de Shariq, puis toujours en le traînant par le bras, il l’entraînait vers les cellules de garde à vue, en sous-sol. Un officier lui en ouvrait une, ou dormait un gros chauve, visiblement sale et ivre, prêt à se vomir dessus. La cage se refermait sur Shariq, dont les mains étaient enfin libérées, et Adam lui tendait à travers les barreaux, un petit téléphone sans écran tactile, le genre de vieil appareil utilisable seulement pour un appel. Il permet de surveiller les communications des détenues.

« T'as le droit à un seul appel, et pas plus de 5min, tu te grouille, je chronomètre et j'ai déjà lancé le départ! »

Le voilà qui sifflotait en fixant sa montre digital, dont le chronomètre était réellement parti.
Revenir en haut Aller en bas
Shariq Anwar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu81 / 121 / 12Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Karashi au Pakistan, le 09/04/1993. J'ai donc actuellement 24 ans et je suis pakpak !

Et dans la vie je suis : Cast-member à Disneyland (Aladdin c'est moi), opérateur dans l'attraction Pirates of the Caribbean, et prince de la débauche à la nuit tombée.


Mon statut marital : Je m'éclate avec le génie en attendant Jasmine. N'y voyez rien de pervers.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Tumblr_okfvn4vFkp1rhqshho1_250

Mon réseau social : Jay ▬ Entre nous le courant est passé direct, on s'est en plus découvert une passion commune pour les soirées de débauche, je regrette de pas avoir eu un pote comme lui quand je vivais encore au Pakistan. On n'a aucun mal à inventé toutes sortes de délires plus débiles les uns que les autres, le dernier en date ? On a décidé de faire croire qu'on est en couple, et je trouve qu'on se débrouille plutôt bien, on est même supers crédibles.

Jude Offman ▬ Ma Raiponce adorée. On ne se connait pratiquement pas en dehors de nos costumes pourtant quand Aladdin retrouve Raiponce, c'est l'éclate totale. Notre rituel ? S'enfuir main dans la main afin de taquiner un peu Jasmine et Flynn, et le pire c'est qu'on adore ça. Il est courant de nous voir détaler dans le parc en riant, suivit de près par nos deux moitiés. J'adore ces moments, et j'adore cette fille.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam SHAR.2035.464.2

▬ Topics

Feat Jake
Feat Blake
Libre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam EmptySam 11 Nov - 15:03

Call the police
La brute et le truand

Ce mec semblait vraiment prendre un malin plaisir à se foutre de la gueule de Shariq, qui n'en menait pas large même s'il n'était pas prêt de se laisser marcher dessus sans argumenter un peu. Pakistanais fier, lui aussi souhaitait un minimum de respect, ouai bon en réalité il s'en fiche bien que ce flic le respecte ou quoi, parce que vu le speciment, il ne fallait pas s'attendre à grand chose. Mais quand même, passer sa nuit ici, ça Shariq ne l'avait pas prévu, et s'il avait pensé que l'autre voulait simplement lui faire peur, il avait la preuve maintenant qu'il ne plaisantait pas, malgré ces quelques remarques censées être ironique. Il l'observait curieusement écrire son carnet, se demandant bien si il retranscrivait mot pour mot ce qu'il disait ou s'il en rajoutait pour enfoncer un peu plus le Paki, ce qui n'aurait rien d'étonnant. Visiblement le poulet devait s'ennuyer pour autant vouloir faire tomber sa victime d'un soir, et le moins que l'on puisse dire c'est que Shariq ne risquait pas d'oublier son visage, espérant ne jamais le recroiser après ça. « Du coup, je préfère appeler le premier, c'est quoi son numéro ? ». T'aurais du fermer ta gueule à propos de Tony mon petit Shariq, tu aurais dû te douter que ce connard en profiterait. Il le laissa prendre son portable et chercher le numéro de Jay à l'intérieur. « La légitime défense, c'est le juge qui en décidera. Puis entre nous, c'est surtout un truc de flic, quand on fait joujou. » Une légère grimace méprisante apparut sur le visage de Shariq quand l'autre lui fit son petit cinéma, cette fois ci, il avait vraiment touché le fond.

« En vrai tu te fais chier alors t'as décidé de pourrir ma soirée pour t'occuper, j'me trompe ? »

Même s'il avait aidé une vieille à traverser, ce poulet aurait été capable de l'arrêter, prétextant que ce n'était qu'une ruse pour pouvoir lui voler son sac, ou alors l'épouser juste pour l'héritage. Voilà sur quel genre de flic il était tomber alors ? Faudrait qu'il poste sur le site de VDM une fois sortie du comissariat. Et il ne semblait pas vouloir s'arrêter là,au grand désarroi de Shariq, plus blasé que jamais. « Ca aussi c'est dans esprit criminel. Mais les interrogatoires surveillés, c'est justement pour les gros criminels. Donc... Désolé mais t'as aucun publique Junior. T'es pas encore dans la cour des grands. »

« C'est bon stop avec Esprits Criminels. On m'a refourgué un flic au rabais, dans le pire commissariat de la ville, ma vaine »


Le desespoir de Shariq se lisait sur son visage, presque résigné à plaider sa cause, inutile de gaspiller de la salive pour ce mec, qui n'en avait strictement rien à faire. Forcé de le suivre, il entra dans la cellule, jetant un regard méprisant à l'espèce de clochard qui semblait agoniser dans son coin, ca aussi c'était surement fait exprès, pour en rajouter une couche. Lorsque Adam lui tendit le portable, Shariq laissa échappé un petit rire.

« Il est aussi vieux que toi ce portable, ils pensent jamais à recycler ici ? »

Et gnagna le voilà en train de chronométrer, mais sérieux quel relou, il a le chic pour vous foutre les nerfs de mec. Shariq composa le numéro de Jay, lui expliquant le plus clairement et rapidement possible sa situation, ce qui fit éclater de rire son interlocuteur. "Mais ta gueule j'suis sérieux, la version maléfique de Captain America, faut que tu viennes voir !" Il éclata lui même de rire avant de se faire retirer le portable des mains par le lourd de service. Il se frotta doucement les poignets, c'est que ça fait mal les menottes serrées à l'extrême.

« Si mon pote vient ce soir, j'pourrais sortir ? J'ai pas envie de moisir ici, en plus j'suis sur qu'il va dégueuler l'autre, ce qui entraînera un vomi de ma part, et au final tu vas devoir tout nettoyer, on gagnerait du temps si tu me laissais attendre hors de cette cage »

Fallait bien essayer, en plus, il s'était montré super mielleux, petit sourire en prime, le truc qu'il fait à chaque fois qu'il est en costume d'Aladdin.. oui mais sauf que là mon petit, t'es en tête à tête avec Jafar, alors inutile de te fatiguer.

Disney's Academy


I CAN SHOW YOU THE WORLD
✩✩✩ « Cause I wanna touch you, baby and I wanna feel you too, I wanna see the sunrise and your sins just me and you. But you'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam EmptySam 11 Nov - 15:52

Call the police
La brute et le truand


Non, Adam ne prenait pas spécialement plaisir à faire tomber n'importe qui, juste les petits cons. Et il avait bien vite comprit que Shariq entrait dans cette catégorie. Hautain, se considérant toujours comme une victime, persuadé d'être intouchable, ayant une excuse bidon à tout, et dont la gueule de mannequin te donne rapidement envie de le baffer. Dommage pour Adam, il ne s'était même pas rebiffé une seule fois, pour ne lui laisser aucune occasion de lui casser ne serait-ce qu'une dent. « En vrai tu te fais chier alors t'as décidé de pourrir ma soirée pour t'occuper, j'me trompe ? »

« T'as mère t'as jamais apprit à vouvoyer les agents de police ? »

Avait-il simplement répliqué, d'un ton calme, sans même regardé Shariq. Ses yeux bleus parcouraient toujours la paperasse, avant qu'il ne daigne bouger et l'entraîner dans ce qu'on l'on nommerait rapidement de "cachots". Bien que plus propres et moins sombres qu'à Poudlard. « C'est bon stop avec Esprits Criminels. On m'a refourgué un flic au rabais, dans le pire commissariat de la ville, ma vaine »

« On peu passer à l'arme fatal si tu veux, j'ai le nom du héros, c'est un bon début. NCIS c'est pas mal en son genre aussi. »

Bien que Shariq ne soit pas encore de taille à affronter les méchants de ces séries. En parlant de Riggs, ils n'avaient pas que le nom en commun, l'alcoolisme aussi! Prenant place sur une chaise, près du bureau de surveillance des cages, Adam farfouillait dans les poches de la veste de Shariq, tombant sur un petit sachet de ce qui semblait être de l'herbe. Il reniflait le contenue pour essayer de savoir si au moins, il savait ou se fournir, et visiblement satisfait du parfum de la drogue, il l'enfournait dans la poche de sa propre veste. Oui, piquer les indices sur les lieux des crimes, il adorait ça. « Il est aussi vieux que toi ce portable, ils pensent jamais à recycler ici ? »

« Je crois que je vais ajouter outrage à un agent de police sur ton dossier, tiens. »

Continuait-il calmement, attrapant le dossier de Shariq, pour faire mine d'y rajouter quelques lignes avec son stylo, alors qu'en réalité, il griffonnait un petit lapin sur le côté de la feuille. « Mais ta gueule j'suis sérieux, la version maléfique de Captain America, faut que tu viennes voir ! »

« Sans le costume moulant, précise le. »

Se permettait-il, écoutant la conversation de Shariq avec ce dit Jay, tout en lui arrachant le téléphone des mains avant même que les cinq minutes ne soient écoulées. « Si mon pote vient ce soir, j'pourrais sortir ? J'ai pas envie de moisir ici, en plus j'suis sur qu'il va dégueuler l'autre, ce qui entraînera un vomi de ma part, et au final tu vas devoir tout nettoyer, on gagnerait du temps si tu me laissais attendre hors de cette cage »

« C'est pas un vomi qui te fera sortir de là. Qu'il gerbe ou que tu gerbe, vous restez là. C'est pas notre problème à nous. Tiens Teddy, tu remonteras le dossier en haut. Si son pote Miller se pointe, tu lui dit de payer avant de pouvoir venir le voir. »

L'agent acquiesçait avant de disparaître dans ascenseur. Adam en profitait pour s'enfoncer dans le fond de son siège, qu'il faisait balancer, fixant le plafond en sifflotant un petit air de Kill Bill. De temps en temps, il détournait ses yeux vers les barreaux, simplement pour se moquer intérieurement du Pakistanais qui semblait dégoutté par son voisin de cellule. Finalement, le téléphone du bureau sonnait moins d'une heure après.

« Ouai, Riggs ? Hein hein... Ok... hein hein... Bon ok, je monte. »

Il raccrochait sans rien dire, et laissait la surveillance à Teddy qui venait de redescendre. Il venait d'avoir sa collègue en réalité, à l'autre bout du fil, qui lui avait affirmé que le dit Jay Miller était arrivé. Impatient de voir à quoi pouvait bien ressembler les amis de son suspect préféré, il accélérait le pas jusqu'à l'entrée. Un petit jeune semblait régler quelque chose avec sa carte bancaire, l'air fatigué. Pas très grand, maigrichon, les yeux bleus, et une coupe volées aux chanteurs coréens à la mode.

« C'est toi Miller, Jay Miller ? »
« Oué... Hum apparemment faut que je récupère un lot remporté à la loterie, du nom de Shariq Anwar. »
« T'en est chanceux toi aussi. Il a payé ? »

Sa collègue lui faisait signe positivement, tendant un reçu à Jay.

« Bon suis moi. Et garde ton reçu, tu refileras la note à ton petit copain. »

Jay semblait offusqué qu'on le prenne pour son petit copain, mais Adam n'y faisait déjà plus attention, la silhouette droite, dans l’ascenseur. Moins de dix minutes après avoir disparu, le Policier revenait donc vers les cellules, accompagné du petit anglais.

« T'as de la chance Junior, ton petit copain a payé ta caution. C'est beau l'amour. »

Jay lançait des regards réprobateurs à Shariq, n'osant certainement pas répondre à un Policier. Adam lui avait ouvert la cellule, et invitait d'un signe de la main, le Pakistanais à sortir.

« Bon, t'es libre pour ce soir, mais assigné à Anaheim jusqu'à un passage devant le juge. Tu auras ta convocation à l'étage en récupérant tes affaires. Trouve toi un avocat, conseil d'ami. »

Il attrapait la veste du Pakistanais restée sur le fauteuil, et le lui balançait à la figure.

« Et l'herbe est confisquée. Fais toi petit, qu'on se recroise pas, ce serait dommage de faire gonfler ton nouveau et frais petit casier judiciaire, ô l'honnête citoyen! »

Un petit sourire en coin des lèvres, et il indiquait l’ascenseur aux deux garçons, tout en refermant la cellule. Même si le sdf ne semblait pas en état de s'enfuir, mieux vaut garder ses précautions.

« Tu me dois 300 dollars crétin. Sérieux t'as fait quoi ?! Tu peux pas te tenir à carreaux des fois. Je reviendrais pas te chercher ici t'entend ? Si mes vieux savent que je passe mes vendredi soir au commissariat, j'vais être rapatrié en Angleterre! »

Pestait le petit anglais d'une vois aiguë, trop pour qu'il ne soit pas réellement le petit copain du Shariq. Tout en rangeant les papiers sur le bureau de surveillance, Adam étirait un fin sourire à les écouter. Pour sur, à chaque sortie en bar, il surveillerait s'il ne croiserait pas le Pakistanais... Au plaisir de le coffrer une seconde fois!
Revenir en haut Aller en bas
Shariq Anwar
Cast-member at Disneyland
Evolution chez Disney :
Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu81 / 121 / 12Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Flu8

Ma petite bio : Je suis né à Karashi au Pakistan, le 09/04/1993. J'ai donc actuellement 24 ans et je suis pakpak !

Et dans la vie je suis : Cast-member à Disneyland (Aladdin c'est moi), opérateur dans l'attraction Pirates of the Caribbean, et prince de la débauche à la nuit tombée.


Mon statut marital : Je m'éclate avec le génie en attendant Jasmine. N'y voyez rien de pervers.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Tumblr_okfvn4vFkp1rhqshho1_250

Mon réseau social : Jay ▬ Entre nous le courant est passé direct, on s'est en plus découvert une passion commune pour les soirées de débauche, je regrette de pas avoir eu un pote comme lui quand je vivais encore au Pakistan. On n'a aucun mal à inventé toutes sortes de délires plus débiles les uns que les autres, le dernier en date ? On a décidé de faire croire qu'on est en couple, et je trouve qu'on se débrouille plutôt bien, on est même supers crédibles.

Jude Offman ▬ Ma Raiponce adorée. On ne se connait pratiquement pas en dehors de nos costumes pourtant quand Aladdin retrouve Raiponce, c'est l'éclate totale. Notre rituel ? S'enfuir main dans la main afin de taquiner un peu Jasmine et Flynn, et le pire c'est qu'on adore ça. Il est courant de nous voir détaler dans le parc en riant, suivit de près par nos deux moitiés. J'adore ces moments, et j'adore cette fille.

Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam SHAR.2035.464.2

▬ Topics

Feat Jake
Feat Blake
Libre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam EmptyMar 14 Nov - 22:01

Call the police
La brute et le truand

« T'as mère t'as jamais apprit à vouvoyer les agents de police ? » C'est vrai que depuis le début, Shariq s'était adressé à Adam comme à n'importe quel type, sans porter la moindre importance à son statut d'agent de police, en même temps, au premier regard, ce type n'inspire pas le respect, c'est à peine si on reconnaissait avoir en face de soi un flic, il avait plutôt l'air d'un gars qui se laisse aller, portant une insigne en guise déco. Un sourire faux apparut sur le visage du Paki, dont la réponse sentait l'ironie à plein nez.

« Pardon, monsieur l'agent, veuillez m'excusez »

C'était à se demander lequel des deux se foutait le plus de la gueule de l'autre mais croyez le ou non, Shariq ne le détestait pas, bizarrement, et malgré sa situation, il y avait quelque chose d'amusant dans leurs échanges, allez savoir pourquoi. Bon la réalité rattrapait très vite tout ca et l'Anglais pestait intérieurement contre lui, c'est sur, il n'aurait jamais le dessus avec lui, et ça pas seulement à cause des barreaux qui les séparaient. « On peu passer à l'arme fatal si tu veux, j'ai le nom du héros, c'est un bon début. NCIS c'est pas mal en son genre aussi. » C'est qu'on ne l'arrêtait pas le bougre.

C'est bon j'ai compris, olala »

Ca en devenant emmerdant de se faire casser de la sorte par un flic, vraiment, et encore une fois il fallait que Shariq prenne sur lui pour ne pas se laisser aller à quelques insultes qui n'arrangeraient pas son cas. Et là, non il ne rêvait pas, le voilà qui se servait dans ses poches, en extirpant son précieux sacher d'herbes, bon, rien de trop mauvais pour la santé, juste de quoi se détendre, n'allons pas accuser Shariq de drogué ! Il ne fallait pas être stupide pour comprendre que le flic allait se faire plaisir avec son herbe, putain, le bâtard. Et alors que Shariq en rajouta une couche en se fichant de lui, le voilà qui rajouta quelques lignes à son calpin, ajoutant outrage à agent comme délit.

Nan aller c'est bon je retire, notez pas ça, sérieux... »

Alors Shariq, on commence à craindre pour sa réputation ? on comprend qu'on est face à un agent de police on ne peut plus sérieux, capable de ruiner ta vie en quelques secondes ? Etrangement le Paki semblait calmer son ardeur à attaquer "gentiment" le flic. Notez également le vouvoiement, preuve qu'il retient le plus important.

Rapidement il passa un coup de fil à Jay, lui expliquant sa situation, jusqu'à ce qu'Adam lui retire le télephone. Une énième fois il tenta d'amadouer l'agent, en vain. « C'est pas un vomi qui te fera sortir de là. Qu'il gerbe ou que tu gerbe, vous restez là. C'est pas notre problème à nous. Tiens Teddy, tu remonteras le dossier en haut. Si son pote Miller se pointe, tu lui dit de payer avant de pouvoir venir le voir. » Et il alla s'installer, visiblement très zen dans son rôle, tandis ce que Shariq restait debout au plus près des barreaux, lançant un regard de dégoût vers le type qui partageait sa cellule, jusqu'à ce que le téléphone du bureau sonne, faisant partir Adam, laissant Shariq seul avec sa solitude et étrangement l'endroit lui paraissait vraiment glauque, il n'avait qu'une hâte, sortir d'ici. Les minutes passèrent jusqu'à ce qu'Adam revienne, accompagné de Jay, ce qui extirpa un sourire au Paki, liberté me voilà ! « T'as de la chance Junior, ton petit copain a payé ta caution. C'est beau l'amour. Bon, t'es libre pour ce soir, mais assigné à Anaheim jusqu'à un passage devant le juge. Tu auras ta convocation à l'étage en récupérant tes affaires. Trouve toi un avocat, conseil d'ami. » Encore plus blasé, Shariq sortit de sa cellule, faisant un petit signe à Jay, qui ne semblait pas ravi de le voir, on se demande bien pourquoi. Il se prit la veste en pleine figure, veste qu'il garda en main après que l'autre lui ai jeté dessus, décidemment, chieur jusqu'à bout. « Et l'herbe est confisquée. Fais toi petit, qu'on se recroise pas, ce serait dommage de faire gonfler ton nouveau et frais petit casier judiciaire, ô l'honnête citoyen! » S'il avait pu il lui aurait collé un bon poing dans la gueule mais à défaut de ça, il lui sourit, non sans grimacer en même temps, quelle soirée.

« On passera la nuit ensemble une autre fois, Rodgers, encore merci pour l'accueil »

Le sourire lui était revenu, tout comme son assurance alors qu'il fit un petit signe d'au revoir tout mignon à Adam, accompagné d'un baiser volant, rejoignant l'ascenseur avec Jay avant d'aller récupérer sa convocation et d'autres papiers qu'il fourra dans sa poche. Le chemin du retour ne fut pas rempli de bonne humeur, Jay n'avait pas cessé de pester après son pote mais avant même d'avoir ramener le Paki chez lui, les deux avaient finit par en rire, se moquant joyeusement d'Adam, qu'ils s'amusaient à comparer avec Tony dans le rôle de Captain America.

Disney's Academy


I CAN SHOW YOU THE WORLD
✩✩✩ « Cause I wanna touch you, baby and I wanna feel you too, I wanna see the sunrise and your sins just me and you. But you'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam   Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu t'es pris pour Captain America le poulet ? feat. Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney's Academy :: Et ils vécurent heureux, pour toujours :: Les archives :: Les rps-
Sauter vers: